Catégories
Uncategorized

Vanlife: les conseils de ceux qui ont commencé

Publié le 24 juillet 2020 à 12 h 00

La pandémie a éclaté au milieu de leur tournée mondiale et a marqué le début de leur «vanlife». Mandy et Mathieu, deux jeunes exécuteurs testamentaires en congé samedi, ont profité de leur retour forcé en France pour acheter, puis équiper une camionnette et reprendre les routes. Comme eux, de nombreuses personnes après une crise sanitaire ressentent le désir de vivre et de se déplacer plus librement et de manière plus autonome, ce qui explique l’essor du secteur des fourgons. Si vous faites partie de ceux qui souhaitent commencer, suivez le guide.

Choisissez une vie professionnelle compatible

Une des premières étapes avant de vous évader est de vous poser la question de votre vie professionnelle. La bonne nouvelle est que de nombreux emplois sont compatibles avec la vie en camionnette. Mendy, pigiste qui vient de parcourir la France-Inde en van, du blog Saute dans le van, énumère exactement trois catégories: les emplois classiques qui vous permettent de longues vacances; les travailleurs saisonniers; emplois numériques populaires auprès des nomades numériques (community manager, éditeur web, etc.).

Examiner ce style de vie avant d’acheter un véhicule

La deuxième étape consiste à essayer. Tous les « vanlifers » interrogés sont d’accord: il vaut mieux commencer à louer avant d’acheter un véhicule. Vous saurez ainsi si ce mode de vie ou ce voyage vous convient. Mandy et Mathieu, Kittentheworld sur Instagram, l’ont vécu avec la location d’un van en Islande, puis en Nouvelle-Zélande: « Nous avons beaucoup aimé, nous avons été conquis par une liberté presque totale ».

Mandy et Mathieu ont équipé leur van selon des critères très personnalisés

Mandy et Mathieu ont équipé leur van selon des critères très personnalisésD.R.

Il en va de même pour Muriel et Clémence, la chaîne podcast et Youtube « Free Travel on Wheels », qui ont parcouru le monde et en ont profité pour tester plusieurs types de véhicules: jeep équipée, petite voiture avec tente, van plus confortable, remorques, utilitaires … leur a donné le goût des voyages en camionnette et des idées pour équiper leurs futurs véhicules.

Choisissez un modèle pratique

Tester ce mode de vie vous permet également de définir vos besoins pour un meilleur choix de votre véhicule. La plupart des vanlifers choisissent de s’organiser. Dans tous les cas, ils conseillent d’être pointilleux sur les détails et de réfléchir de manière pratique.

Adrien, qui voyageait dans un van Volkswagen, explique, par exemple, qu’il ne recommande pas l’achat de ce type de modèle: «Oui, c’est un véhicule emblématique qui représente le goût de la liberté et pour moi il avait une réelle valeur sentimentale. Mais si vous voulez éviter les tracas, mieux vaut choisir un modèle plus récent et plus confortable. Parce que dans une vieille combinaison hydraulique, vous vous fatiguez rapidement et avez souvent des problèmes de paillettes. « 

Si c’est juste pour les vacances, gardez à l’esprit que les entreprises se spécialisent dans la location de fourgonnettes, comme le Roadsurfer, dont les prix commencent à 110 euros par jour.

Ne censurez pas les regards

Beaucoup trouvent qu’ils sont capables d’apprendre et de tout construire eux-mêmes. Mandy et Mathieu, par exemple, ont entièrement équipé leur camion. Pour ces deux cadres, qui ont passé plus de temps au bureau qu’au garage, c’était une belle surprise. « Mathieu s’est occupé du travail manuel, en suivant les tutoriels, et Mandy a utilisé ses compétences en tant que chef de projet pour que le développement progresse rapidement. », expliquent-ils.

Ces deux novices devenus experts en quelques mois nous donnent de précieux conseils: «Faites des plans détaillés et prenez le temps de faire face aux besoins des deux personnes. Il nous a fallu trois semaines pour définir les plans et c’était vraiment une étape importante. Ensuite, tracez un chemin critique: identifiez comment commander différentes étapes, telles que l’isolation, l’électricité ou la plomberie. Les vidéos sur Youtube vous seront d’une grande aide. Nous l’avons regardée tous les soirs après avoir travaillé toute la journée dans la camionnette.  »

Pensez à votre espace de travail

La fonctionnalité et la taille du véhicule varient considérablement d’une personne à l’autre, en fonction du projet et du mode de vie. Adrien, par exemple, conseille d’opter pour une camionnette assez petite, surtout pour qu’ils puissent accéder à tous les parkings ou éviter de payer des extras sur les autoroutes. «Il y a des fourgons qui ont un toit escamotable, un peu comme s’ils avaient une tente. Si je devais le refaire, je choisirais cette option », Il dit.

En revanche, Mandy et Mathieu ont préféré un van spacieux qui répondait à trois de leurs exigences: pouvoir se lever, avoir une douche et des toilettes à l’intérieur, plutôt que faire le lit tous les matins. Quant à Clémence et Muriel, elles sont décidément en phase d’équipement … le bus scolaire!

Après avoir testé (presque) tous les types de véhicules de loisirs, Clem et Mumu prennent le bus scolaire pour leur prochain voyage.

Après avoir testé (presque) tous les types de véhicules de loisirs, Clem et Mumu prennent le bus scolaire pour leur prochain voyage.D.R.

Cela convient à leur projet créatif – réaliser des vidéos éducatives – mais leur permettra également de répondre à leurs besoins professionnels. «Sa longueur permet d’avoir un espace de travail et une salle à manger séparés, ce qui est un véritable défi pour les indépendants, en particulier ceux qui voyagent à deux. », Ils évoluent. En effet, si vous êtes concerné, il vaut mieux prévoir une zone de travail réservée. Apportez également votre véhicule de bonne hauteur car selon les conditions vous ne pourrez pas toujours tirer votre table à l’extérieur.

Anticipez vos besoins professionnels

Pour les nomades numériques, un autre défi sera de pouvoir s’organiser. Mendy explique que vivre une vie libre interfère avec des périodes plus ou moins exigeantes, et que cela lui permet de s’adapter. «J’ai hâte d’être dans un endroit avec une connexion Internet quand j’en ai besoin. « 

Mendy voyage en van avec son compagnon Damien et leur chat, ils viennent de voyager de France en Inde

Mendy voyage en van avec son compagnon Damien et leur chat, ils viennent de voyager de France en IndeD.R.

L’attente est également un mot clé dans les conseils donnés par Muriel et Clémence, qui proposent des formations aux (futurs) créatifs nomades. «C’est la clé pour réussir à combiner travail libre et nomadisme. «  Ils recommandent notamment de programmer des appels et des visioconférences pendant la journée et d’arriver la veille à votre destination pour vérifier la connexion et installer le matériel si nécessaire.

Ils ajoutent d’autres astuces, comme deux cartes SIM pour couvrir plusieurs réseaux, ne font pas confiance au wifi public, ont un VPN ou utilisent des outils comme Calendly pour gérer les rendez-vous. . En ce qui concerne les batteries, il existe plusieurs solutions que vous devez anticiper en fonction de vos besoins. Par exemple, ceux qui chargent pendant que le véhicule est sur la route conviendront particulièrement à ceux qui sont constamment en mouvement.

Prévoyez tout dommage matériel

«Si vous installez votre fourgon à votre manière, il est nécessaire de prévoir une ouverture secrète. Nous mettons à notre place un disque dur, des clés en double, nos papiers importants et éventuellement un ordinateur. « , expliquent à Mandy et Mathieu.

En conséquence, Clémence et Muriel conseillent de s’équiper d’un équipement performant mais compact. « Les fourgonnettes sont souvent cassées, il est donc préférable de toujours porter l’équipement. », expliquent-ils.

Enfin, avant d’acheter ou d’équiper votre van, pensez à vérifier la réglementation en vigueur dans votre pays de résidence et dans les pays dans lesquels vous conduirez. Parfois, vous devez payer des taxes supplémentaires, parfois il est interdit de conduire à certains endroits. Adrien dit, par exemple, que la police en France l’a réveillé à plusieurs reprises parce qu’il lui était interdit de dormir dans son véhicule.

Pour Adrien, parcourir les routes au volant d'une fourgonnette Volkswagen classique est un symbole de liberté.

Pour Adrien, parcourir les routes au volant d’une fourgonnette Volkswagen classique est un symbole de liberté.D.R.

Etudiez également les différentes options d’assurance: Mandy et Mathieu n’ont pas eu le temps de faire homologuer leur véhicule comme chalet, mais ils le recommandent vivement pour éviter tout risque!