Catégories
Uncategorized

Un locataire peut-il changer de serrure sans l’approbation du propriétaire?


À un moment donné, un locataire peut changer les verrous de votre bail, car il ne veut pas que vous y ayez accès. Les locataires qui font cela ne vous diront probablement pas ce qu’ils ont fait et vous ne le saurez peut-être même pas tant que vous n’aurez pas essayé d’accéder à votre logement.

Bien que vous puissiez sympathiser avec un locataire qui tient à sa vie privée, ne pas avoir accès à votre propriété peut s’avérer problématique.

Ce n’est généralement pas bon lorsqu’un locataire commence à changer les verrous sur vous sans votre autorisation ou sans vous contacter et la question demeure de savoir si le locataire peut le faire du tout. Quels sont les vôtres droits en tant que possesseurs?

Puis-je ou non?

La question de savoir si le locataire peut ou non changer les verrous sur le bien locatif que vous avez est une question pour l’État. Mais généralement, sauf si votre bail interdit cette pratique, le locataire pouvez changez les serrures sur vous-même.

Louez-le

Un moyen infaillible de s’assurer qu’un locataire n’a pas l’autorisation de changer le verrou sans vous en informer ou s’il vous donne une clé de rechange s’il le fait, est d’écrire ces règles dans contrat de location. J’ai un langage qui affecte mon bail, qui se lit comme suit:

« Le locataire ne doit pas, sans le consentement écrit préalable du propriétaire, modifier, réparer ou installer des serrures dans les locaux ou installer ou modifier tout système d’alarme antivol. Si le propriétaire donne son consentement, le locataire fournira au propriétaire une ou des clés qui peuvent déverrouiller de tels interrupteurs ou de nouvelles serrures, ainsi que des instructions sur la façon de désarmer le système d’alarme antivol modifié ou nouveau. « 

Vous n’avez pas à utiliser la bonne langue pour le faire dans la pratique. Il vous suffit d’indiquer dans votre bail que si le locataire souhaite changer les serrures, il doit vous remettre la clé.

L’importance de l’accès à votre propriété

Voici quelques raisons pour lesquelles vous pourriez avoir besoin d’accéder à votre propriété. Les raisons les plus courantes pour lesquelles vous avez besoin d’une clé sont les suivantes:

Effectuer un examen programmé

Si vous êtes propriétaire d’une propriété à louer, vous devriez probablement prendre le temps de l’inspecter périodiquement, au moins une fois par an. Certains propriétaires aiment effectuer des inspections deux fois par an, voire tous les trimestres, selon la situation du locataire et le modèle commercial du propriétaire.

Remarque: Attention cependant à ne pas y revenir trop souvent. Si vous le faites, vous risquez de porter atteinte au droit du locataire à la jouissance paisible, ce qui signifie que votre locataire a le droit de vivre paisiblement dans le loyer qu’il a payé sans ingérence constante.

Laisser la personne réparer

Idéalement, vos locataires seront des animaux de compagnie réparateur pour la visite prévueMais ils ont peut-être oublié la réunion ou ne peuvent tout simplement pas héberger la personne qui est venue au service. Dans ces cas, vous devrez peut-être vous rendre sur la propriété pour laisser cette personne faire le travail. Si vous ne pouvez pas entrer, tout le monde perdra son temps.

Urgent dans l’établissement

Il peut y avoir une fuite dans le chauffe-eau, un toit qui fuit pendant un orage, un tuyau d’éclatement d’eau ou une douche ou une toilette à débordement. Et ce ne sont là que quelques exemples. S’il y a urgence à votre établissement de location, vous devrez arriver immédiatement. Sinon, il pourrait y avoir des dommages importants qui pourraient être réduits si vous aviez accès à votre appareil. Et cela pourrait vous coûter beaucoup d’argent en réparations.

Un locataire quittant la propriété

Vous avez peut-être entendu parler d’un voisin ou soupçonné que votre locataire avait déménagé sans vous en informer. Cela en soi est problématique, est-ce que ce propriétaire a un bail qui n’est pas encore actif ou est-ce que ce locataire le loue par mois. Mais les choses peuvent empirer si ce locataire a changé les verrous, vous empêchant d’accéder aux vôtres maintenant un logement abandonné.

Comment éviter d’être exclu de la possession

Ce n’est pas parce que votre bail a une langue qui empêche les locataires de changer de serrure que cela ne se produira jamais. Si vous devez entrer dans votre logement locatif parce que le locataire a tort changé les serrures sur toi, voici ce qu’il faut faire.

Appeler un serrurier

Soyez prêt à montrer que vous êtes propriétaire de la propriété. Tous les serruriers ne l’exigent pas, mais beaucoup le font. Puisque vous ne vivez pas dans une propriété, il peut être un peu plus difficile de prouver que vous êtes propriétaire. Par exemple, vous ne pouvez pas simplement révoquer un permis de conduire pour preuve. Mais les serruriers peuvent montrer l’acte à la propriété. Ou si vous payez hypothèque, vous pouvez prouver que vous êtes celui qui paie la propriété.

Une fois que le serrurier a à nouveau verrouillé les serrures, assurez-vous de saisir la clé de votre locataire s’il a toujours le droit d’accéder à la propriété, par exemple si son bail n’est pas encore expiré. Informez le locataire que vous avez changé les serrures et lui avez facturé les frais et que vous conservez sa clé qu’il pourra vous prendre.

Si vous changez les serrures sans donner la clé à votre locataire pendant leur bail, vous pouvez être accusé d’emprisonner votre locataire ou d’avoir recours à des mesures d’auto-assistance (même si vous ne réagissez qu’à votre incarcération), ce qui est illégal dans la plupart des États.

Si vous enfermez un locataire, ce locataire peut vous poursuivre en justice et s’il gagne, il peut se voir accorder des dommages-intérêts pour ne pas avoir pu accéder à la propriété. Les dommages pécuniaires pourraient être le coût de l’hôtel ou éventuellement de la nourriture avariée laissée dans le réfrigérateur, sans compter que vous devrez payer les frais de justice si vous perdez.

Déduisez le coût du dépôt de garantie

Si votre locataire change les serrures sans votre permission et que vous ne pouvez pas accéder à votre logement locatif en cas de besoin, c’est pourquoi vous devez changer les serrures, vous pouvez facturer au locataire les frais de déplacement et de réparation de la serrure. La plupart des locataires ne peuvent déduire les coûts que caution.

Bien que de nombreux propriétaires choisissent de changer les serrures de quelque manière que ce soit entre les locataires, aucune loi nationale ne les y oblige. Cependant, vous devez connaître la loi de votre état à ce sujet. Le fait est que si le locataire change la serrure et ne vous donne pas la clé, vous êtes maintenant obligé de changer les serrures, et votre locataire devra généralement payer ce coût.

Types de serrures

Certains types de serrures il est plus facile que d’autres de changer. Vous devrez peut-être rechercher un nouveau système de verrouillage qui vous permet de réinsérer. Cela vous empêche d’utiliser un serrurier ou d’acheter de nouvelles serrures.

Vous pouvez également envisager d’installer un clavier. Beaucoup plusieurs familles les propriétaires privilégient ce système. Une caractéristique de nombreux claviers est la possibilité d’avoir des codes différents. C’est, par exemple, pour permettre la libération des personnes de service. De nombreux claviers vous permettent également de programmer à distance.

L’essentiel

Si vous avez la clé de la vôtre bail de propriété Il est important pour vous de vous assurer que vous disposez d’une langue pour rédiger votre politique. Si votre locataire est silencieux sur ce problème, cela signifie généralement que vos locataires peuvent modifier les verrous sur vous sans vous en informer. Soyez proactif et essayez d’éviter qu’un changement de verrou inattendu ne vous arrive.



Source link