Catégories
Uncategorized

Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou de la présentation sur les revenus VGUA.NS 28 juillet 20h00 GMT


24 août 2020 (Thomson StreetEvents) – transcription éditée d’une conférence téléphonique ou présentation des résultats de V Guard Industries Ltd mardi 28 juillet 2020 à 10h00 GMT

* Mithun K. Chittilappilly

V-Guard Industries Limited – PDG, directeur de la responsabilité commerciale et directeur général

Batlivala & Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche

Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche

Mesdames et Messieurs, bon après-midi et bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats de V-Guard Industries Q1 FY ’21, organisée par ICICI Securities. (Instructions pour l’opérateur) Notez que la conférence est en cours d’enregistrement. Je cède maintenant la conférence à M. Hitesh Town. Merci et monsieur.

Merci, Aisha. Bonne journée à tous présents dans cette invitation. ICICI Securities vous souhaite la bienvenue à l’appel de V-Guard pour le premier trimestre de l’exercice 21. De l’administration, nous sommes aujourd’hui avec nous, M. Mithun Chittilappilly, MD; M. Ramachandran, administrateur et chef de l’exploitation; M. Sudarshan Kasturi, vice-président principal et directeur financier. Je lance maintenant une invitation au conseil d’administration pour des remarques introductives, un message où vous pouvez poser une question aux participants. Je passe à vous, monsieur.

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [3]

Merci, Hitesh et ICICI Securities d’avoir accueilli cet appel. Un accueil très chaleureux à toutes les personnes présentes et un grand merci de vous joindre à nous aujourd’hui pour discuter des résultats opérationnels et financiers de notre société pour le premier trimestre clos le 30 juin 2020. Au cours du premier trimestre de l’exercice 21, le chiffre d’affaires a chuté de 42% d’une année sur l’autre, 406 INR crores. Les marchés hors du Sud ont chuté de 47%, tandis que le Sud a chuté de 38%. Les marchés en dehors du sud ont connu un impact plus important en raison de blocus prolongés, tandis que l’ouverture dans le sud a progressivement amélioré la demande dans des pays tels que le Karnataka et le Kerala. De même, les 3 segments de produits ont été affectés au cours du trimestre marqué par différentes phases de verrouillage et de déconnexion. Bien que les produits électriques aient été le segment de l’électronique le moins touché, une forte baisse a été enregistrée en raison de sa connexion à des appareils plus grands, qui connaît une forte demande et une saison estivale comme le courant alternatif. Les marges brutes ont diminué de 334 points de base par rapport à l’an dernier pour s’établir à 29,2%, passant à une baisse de l’utilisation des capacités et de la gamme de produits. Cependant, la marge brute s’est améliorée chaque mois suivant et est revenue au niveau normatif en juin. La marge d’EBITDA pour le trimestre était de 2,2% contre 10,2% par an-Y en raison de la baisse du chiffre d’affaires. Le bénéfice après impôts au cours du trimestre a donc été ramené à 3,6 couronnes. La marge PAT a diminué à 0,9% contre 7,5% au premier trimestre de l’année dernière. Bien que ces numéros de titre indiquent l’impact de la pandémie COVID-19 sur les lignes attendues, nous pensons que le travail a montré une forte résilience – une forte résilience face à ces temps extrêmement difficiles. Nous avons mis en place des mesures de maîtrise des coûts, qui compenseront en partie l’impact des pertes de trafic. Le fonds de roulement s’améliorait constamment car l’inventaire disponible était utilisé pour générer des revenus. Les recouvrements ont été solides et nous avons pu réduire le nombre de jours de débiteurs, ce qui s’est traduit par un chiffre d’affaires total de 215 couronnes au cours du trimestre. Même avant la pandémie COVID-19, il y avait une faiblesse de la demande des consommateurs basée sur des liquidités serrées étroites et une réduction des dépenses discrétionnaires. L’exercice 21 s’est ouvert dans des circonstances difficiles, mais nous pensons que la situation est de retour – alors que la situation revient à la normale, nous disposons du cadre nécessaire pour stimuler la croissance en nous développant davantage sur les marchés non méridionaux, en introduisant des produits nouveaux et innovants et en introduisant des catégories de produits supplémentaires. Nous avons mis en place des processus et des systèmes de premier ordre pour assurer la sécurité de l’organisation à l’avenir et créer un cadre pour une croissance séculaire. Nous continuerons d’améliorer notre positionnement concurrentiel dans l’industrie électrique grand public – l’électronique et l’industrie durable grand public afin d’obtenir de la valeur pour toutes les parties prenantes. À cet égard, je voudrais vous remercier encore une fois pour votre participation et je donne la parole au modérateur pour des questions et réponses. Je vous remercie.

================================================= == ============================

Questions et réponses

————————————————— ——————————

Opérateur [1]

————————————————— ——————————

Merci beaucoup. Nous allons maintenant commencer une session de questions et réponses. (Instructions pour l’opérateur)

(difficulté technique)

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [2]

————————————————— ——————————

Bonjour.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [3]

————————————————— ——————————

Bonjour.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [4]

————————————————— ——————————

Oui, Mithun.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [5]

————————————————— ——————————

Oui. Je ne pense pas savoir ce qui se passe. Et nous durerons.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [6]

————————————————— ——————————

Oui. Ouais, tu n’entends rien, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [7]

————————————————— ——————————

Je ne pense pas que nous soyons dans l’appel, je veux dire, peut-être. Je ne sais pas, nous allons juste attendre et voir, laissez-les appeler.

————————————————— ——————————

Opérateur [8]

————————————————— ——————————

(silencieusement) votre ligne est en mode conversation.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [9]

————————————————— ——————————

Bonjour? Bonjour Monsieur.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [10]

————————————————— ——————————

Oui. Oui, s’il vous plait, continuez.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [11]

————————————————— ——————————

Oui oui. Monsieur, je voulais juste vérifier avec vous. En termes de demande de métro et de non-compteur, en quoi cela différait-il pour tous les produits? Et la deuxième question est, compte tenu de la demande de juillet, comment évolue-t-elle?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [12]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre celui-ci?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [13]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense que les non-métros étaient meilleurs que les métros. Je pense que les métros affectent pour diverses raisons. Eh bien, je veux dire, c’est la première question. Sans obstacle, c’était mieux que le métro. De plus, je pense que la première partie de l’écluse, les non-métros étaient formellement opérationnelles, informellement cela semble également basé sur les niveaux de stock et les saisies que nous pourrions remarquer, non?

Je viens en juillet. Je pense que juillet est comparable à juin, en fait un peu mieux. Mais ce qui s’est passé, c’est vers le 12 ou le 13, d’accord, de nombreuses zones sont verrouillées. Alors disons qu’environ 75%, 76% des points de vente où nous opérons étaient ouverts au début du mois et qu’ils sont tombés à environ 55%, 54% autour du 17, 18, oui? Et cela s’est maintenant rétabli autour du 23, 24 à quelque chose comme, je dirais, près de 70%, non? Cela s’est donc produit essentiellement parce que de nombreux endroits étaient progressivement ajoutés à l’écluse, n’est-ce pas? Comme Karnataka est entré comme un exemple ou certaines parties du Maharashtra. C’est une situation très dynamique. Et même les numéros de point de vente changent de semaine en mois et de mois en mois, non?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [14]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Et en ce qui concerne le prix de revient, nous avons donc essentiellement, disons, vu que les coûts de personnel ont baissé d’environ 10%. Alors, est-ce vrai – était-ce une réduction de salaire ou quelque chose du genre que nous avons donné aux employés ou – et comment pourrions-nous examiner le coût des employés dans l’année?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [15]

————————————————— ——————————

Sudarshan – oui, Sudarshan voulez-vous y aller?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [16]

————————————————— ——————————

Oui, Mithun. Oui, nous n’avons eu recours à aucune réduction de salaire ni à rien d’autre. Nous disons à la fois les employés au travail et les contractuels. Pour toute l’année, je pense encore une fois, nous prendrons cet appel peut-être dans 6 ou 8 mois. Pour l’instant, nous avons adhéré à la croissance. Il n’y a donc pas eu d’augmentation des coûts, donc c’est plat. Nous examinerons la situation plus tard et verrons si nous décidons de l’augmenter ou non. Nous saurons donc.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [17]

————————————————— ——————————

La réduction pourrait être due au fait que nous ne payons pas de salaires variables parce que nos objectifs ne sont pas atteints.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [18]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. J? ai compris. J? ai compris. Et en ce qui concerne les dépenses publicitaires, quelle est la probabilité qu’elles disparaissent? Nous dépensons généralement environ 3%, principalement 4% de la ligne supérieure?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [19]

————————————————— ——————————

Vous voyez, les affaires ne sont pas revenues à la normale. Même aujourd’hui, comme Ram l’a mentionné, nous ne servons que 70% de nos clients. Donc, lorsque les affaires se dérouleront normalement à ce moment-là, nous l’examinerons. Mais à partir de maintenant, nous ne prévoyons pas de dépenser – je pense que c’est le strict minimum, comme vous pouvez le voir, dépenser des annonces. Et je suppose que ce sera un type de stratégie très similaire que tous les pairs ont adopté.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [20]

————————————————— ——————————

Encore un point. L’offre est également très dynamique, non? Ainsi, différentes zones entrant dans les zones de rétention pour différents fournisseurs ou sources d’approvisionnement peuvent être affectées. En outre, la fréquentation est faible et faible, travaillant principalement dans ces endroits entre 50% et 70%. Je pense donc que les détaillants auront besoin de plus de temps avant de posséder un sac à main, car l’offre doit également être ciblée.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [21]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Et ma dernière question porte sur les prix des produits de base, puis sur l’assouplissement. Est-ce que ce sera un gros avantage pour nous en termes de marge brute et tout cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [22]

————————————————— ——————————

Je ne pense pas que les prix des matières premières se soient détendus. En particulier, si vous demandez que le cuivre s’est vraiment rapproché, je ne sais pas, certains annulent le chiffre, mais il y a eu une augmentation d’environ 20% du cuivre. Les prix du plastique ont chuté. Mais malheureusement, lorsque les prix étaient les plus bas, nous ne pouvions rien acheter à cause du verrou. Sudarshan, voulez-vous juste expliquer cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [23]

————————————————— ——————————

(silencieusement) les prix du cuivre ont augmenté et ce type se reflète dans le prix de vente du produit que nous voyons dans ce qui suit. D’accord. Sinon, ce n’est pas un gros impact, car les autres matériaux ne créent pas trop d’impact.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [24]

————————————————— ——————————

Nous n’avons pas enregistré une énorme réduction des prix des biens par rapport, disons, à janvier ou février, dans d’autres matières.

————————————————— ——————————

Opérateur [25]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante est de Renu Baida de l’IIFL.

————————————————— ——————————

Renu Baid, chercheur IIFL – vice-président [26]

————————————————— ——————————

Pour comprendre un peu plus du côté des stocks, vous avez mentionné que, comme auparavant, l’entreprise était assez habituée aux stocks, qui devaient générer des revenus. Alors, quel serait l’inventaire et via un partenaire sur le canal? Et avons-nous vu les partenaires de la chaîne recommencer à fournir? Ou restent-ils encore un peu plus enclins à la tendance du pré-remplissage?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [27]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [28]

————————————————— ——————————

Oui. Oui. Les partenaires de distribution aujourd’hui, je pense, les stocks, que dirais-je, les stocks se sont normalisés, je dirais, un peu plus bas que la normale. Je pense qu’en moyenne ce que nous observons dans l’inventaire serait d’environ 30 jours, y compris – nous regardons le nôtre – je parle de la liste globale des chaînes, qui est un peu inférieure à la normale car elle comprend des canaux directs et indirects. Eh bien, oui, il y en a – ils sont plus minces qu’ils ne le seraient avant. Mais je pense que cela fonctionne aussi maintenant par rapport à la façon dont ils travaillaient auparavant.

————————————————— ——————————

Renu Baid, chercheur IIFL – vice-président [29]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Et monsieur, sur la base des charges que vous avez sur le marché en termes de modes de consommation, quelles sont les attentes pour nous de revenir au niveau normalisé de 100% comme l’an dernier? Ou la période des fêtes devrait-elle être le prochain catalyseur de la croissance de la demande? Ou pensez-vous qu’ils ont eu un impact beaucoup plus significatif sur les tendances de la demande dans une perspective à moyen terme?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [30]

————————————————— ——————————

Vous voyez, je pense que nous sommes dans une position où nous ne pouvons pas prévoir. Veuillez comprendre qu’il s’agit d’un problème de santé. Donc, sans solution de santé, ni moi, ni Ram, ni Sudarshan ne pourront vraiment répondre à cela pour vous. En fait, cela dépend du moment où l’État pourra résoudre la crise ensemble et du moment où le marché pourra être complètement ouvert un par un.

Chaque jour est un cas différent pour chaque district. C’est donc très instable dans ce sens. Il est donc très difficile de faire une quelconque prédiction. Ram, si tu veux ajouter quelque chose à ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [31]

————————————————— ——————————

Non. Je voulais juste dire la même chose. Par exemple, nous avons commencé ce mois-ci et nous avons estimé que cela se passerait bien. Et puis – un par un, le verrouillage a commencé à être annoncé et le nombre de points de vente que nous avons installés – où nous pouvions fournir a été réduit d’environ 30%, n’est-ce pas? Et puis on voit du 23 au 24, les points de vente reviennent, non? Et nous pouvons voir les conséquences directement dans les chiffres qui passent, non? Donc je pense …

————————————————— ——————————

Renu Baid, chercheur IIFL – vice-président [32]

————————————————— ——————————

Donc, ce que j’essayais aussi de demander, c’est si la situation va se normaliser dans les prochains mois ou à la fin du deuxième trimestre …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [33]

————————————————— ——————————

Non. C’est ce que disait Mithun. C’est ce que disait Mithun, n’est-ce pas? Vous voyez, tout dépend parce que l’offre et la demande changent de temps en temps parce que ce n’est pas seulement une question de demande, n’est-ce pas? C’est aussi une question d’approvisionnement.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [34]

————————————————— ——————————

Donc, comme vous l’ajoutez, vous voyez que le Kerala avait le meilleur moyen de gérer le COVID au début de cette pandémie, d’accord? Mais nous enregistrons actuellement 1 000 à 1 500 cas par jour. Cela signifie qu’aucun État ne peut gérer efficacement cela. Ainsi, chaque fois que les cas augmentent, ils le verrouillent et le redémarrent à partir de 0. Ce processus se poursuivra donc encore et encore jusqu’à ce que nous obtenions le vaccin. C’est ce que je pense. Nous ne pouvons donc pas vraiment commenter quand nous reviendrons à 100%.

————————————————— ——————————

Renu Baid, chercheur IIFL – vice-président [35]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Mais en général, quelle est la rétroaction ou les entrées concernant le modèle de demande, à la fois des ventes secondaires et tertiaires? Allaient-ils aussi en ligne? Ou comment est-ce?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [36]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, où que vous soyez – regardez où les marchés s’ouvrent, et les cas sont relativement moins élevés et les gens se sentent relativement en sécurité pour sortir, les ventes ont lieu. Alors c’est définitivement là. Nous ne pouvons pas vraiment diviser cela en ce qui est la demande retenue et ce qui est réel, d’accord? C’est une rupture qu’aucun d’entre nous n’avait. Mais ce que nous pouvons dire avec certitude, c’est que 70% à 80% des ventes de l’année dernière devraient être réalisées à condition que nous n’ayons pas de verrou au niveau national. Nous croyons en cela. Certainement, donc c’est un grand nombre, je peux le dire.

Il peut monter à l’étage, à condition qu’il n’y ait pas de serrures localisées et des choses comme ça. C’est vraiment difficile à dire. Je veux dire, nous ne pouvons vraiment pas vous donner de conseils. Telle est la vérité honnête.

————————————————— ——————————

Renu Baid, chercheur IIFL – vice-président [37]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Monsieur, j’ai encore quelques questions. Je serai de retour en ligne.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [38]

————————————————— ——————————

Oui.

————————————————— ——————————

Opérateur [39]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Sonali Salgaonkar de Jefferies India.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Département de recherche – Analyste en capital [40]

————————————————— ——————————

Monsieur, ma première question concerne la combinaison de produits défavorable que vous avez mentionnée dans votre présentation. Vous souhaitez ajouter plus de couleur concernant les appareils qui ont eu un impact maximal sur nos marges brutes?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [41]

————————————————— ——————————

Donc, si vous regardez le secteur des stabilisateurs, c’est celui qui est le plus touché, car au premier trimestre, nous vendons généralement des stabilisateurs de climatisation, et ce n’est pas tout à fait arrivé. Ils ont donc été les plus touchés, et c’est un produit avec une marge brute plus élevée. Donc, cela a définitivement fait baisser la marge brute totale de l’entreprise. C’était l’une des plus grandes influences.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Département de recherche – Analyste en capital [42]

————————————————— ——————————

Comprendre. Ma deuxième question est la suivante: je comprends qu’il existe une grande incertitude dans la demande globale et le scénario commercial. Mais quelle marge brute d’EBITDA souhaitez-vous signaler par rapport à ce à quoi nous devons nous attendre pour l’exercice fiscal 21? Une fourchette, étant donné que le premier trimestre était assez inférieur à ce que nous enregistrons habituellement?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [43]

————————————————— ——————————

Tu vois. Je pense que ce que nous avons vu, c’est que dans la présentation des analystes, nous avons donné une marge brute mensuelle pour avril, mai et juin. Donc, cela vous donne la couleur qu’un tel revenu en juin, ce que nous avons fait, une telle marge brute est possible. C’est tout ce que je peux dire à partir de maintenant. Sudarshan, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [44]

————————————————— ——————————

Oui. C’est tout. Je pense que si vous pouvez vendre peut-être 80 à 90% l’an dernier, les marges ressembleront à cela. C’est le mieux que l’on puisse dire.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [45]

————————————————— ——————————

Donc, je pense que si vous voulez gagner 80% à 90% l’an dernier, vous pourriez atteindre 9% à 10% – entre 8% et 10% de marge d’EBITDA, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [46]

————————————————— ——————————

Oui. Quelque chose comme ca. Oui.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [47]

————————————————— ——————————

Quelque chose comme ca. Mais c’est tout ce que nous pouvons dire.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Département de recherche – Analyste en capital [48]

————————————————— ——————————

Comprendre. Monsieur, dans nos usines en ce moment, quel type d’utilisation mettons-nous à jour?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [49]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [50]

————————————————— ——————————

Oui. Oui, je pense que les usines de fil fonctionnent à plein régime. Les catégories électriques sont donc très demandées, n’est-ce pas, comme je pense que Mithun l’a dit dans sa déclaration. L’utilisation de la capacité est donc très bonne, non? Et dans d’autres cas, l’utilisation est conforme aux exigences commerciales normales à ce stade, car ce que nous avons fait, c’est que nous nous concentrons initialement sur les deux premiers mois – assurez-vous de collecter tout l’argent et que notre situation de trésorerie s’améliore. Donc, je dirais que nous nous sommes concentrés en mai et juin principalement sur les collections et que nous avons réussi à nous rendre dans un endroit raisonnablement décent. Donc – et c’est principalement pourquoi nous nous concentrons sur l’utilisation de l’inventaire disponible. Et nos usines ont commencé à la mi-juin, interdisant les usines de fil.

Alors ce que je dirais, juin, juillet, leur course devrait être bien. Cela ne devrait pas être un problème, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [51]

————————————————— ——————————

Nous fournissons donc essentiellement toute demande qui existe. Nous ne produirons pas et ne forcerons pas l’équipe de vente à vendre. C’est ce que je pense être l’essentiel.

————————————————— ——————————

Opérateur [52]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante est de l’ordre d’Achal Lohade de JM Financial.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [53]

————————————————— ——————————

Oui. Ma première question portait sur – en ce qui concerne la structure de la demande, voyez-vous une baisse générale de la valeur dans l’industrie ainsi que pour notre produit? Et deuxièmement, voyez-vous des perturbations dans une industrie désorganisée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [54]

————————————————— ——————————

Donc, à partir de maintenant, nous ne pouvons pas obtenir de tendances claires dans le déclin du commerce. Comme Ram l’a mentionné, l’un des produits qui se vend très bien était les fils, pour lesquels nous n’avons que 1 ou 2 SKU en termes de positionnement de prix. Eh bien, vraiment, nous ne pouvons pas le mesurer. Nous n’avons pas vu qu’un produit premium n’est pas vendu, et un produit premium. Nous n’avons pas vu une telle tendance. Les ventes sont laïques en ce sens.

Je pense que nous devons comprendre que ce qui se passe actuellement est une demande de retrait. Cela signifie que les détaillants et les distributeurs nous appellent pour le stock, et nous achetons ensuite. Nous ne lâchons rien dans le tuyau ou le canal. Donc, ce que nous pensons, c’est que ce qui nous est fourni est en quelque sorte une demande normative. C’est la première partie de la question. Donc non, nous n’avons encore aucune preuve d’une baisse des échanges. Lequel était le deuxième?

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [55]

————————————————— ——————————

Compte tenu de l’industrie désorganisée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [56]

————————————————— ——————————

Oui. Dans le cas des fils et des câbles, nous pensons vraiment qu’il n’ya pas d’industrie désorganisée. Et définitivement, toutes les marques en bénéficient désormais. Oui. Cette preuve est là. Oui.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [57]

————————————————— ——————————

Et dans d’autres catégories de produits, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [58]

————————————————— ——————————

Non. Il n’y a pas de preuve.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [59]

————————————————— ——————————

Il n’y a pas de preuve. J? ai compris. Et le deuxième problème concernait les débiteurs, je vois que nous avons constaté une réduction des stocks Q-o-Q. Pouvez-vous nous aider avec le financement de la chaîne, depuis mars 20. Et en juin 20, pouvez-vous nous aider?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [60]

————————————————— ——————————

Sudarshan?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [61]

————————————————— ——————————

Il n’y a pas de grande différence entre mars et juin. C’est à peu près pareil.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [62]

————————————————— ——————————

Pouvez-vous nous aider avec le quantum, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [63]

————————————————— ——————————

La réduction du débiteur est en fait une réduction de la dette, pas à cause du financement par canal si c’est tout.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [64]

————————————————— ——————————

C’est vrai. C’est vrai. C’est vrai. Mais …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [65]

————————————————— ——————————

Je pense que c’est une véritable réduction des débiteurs.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [66]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Bien sûr. Pourriez-vous donner la quantité, quel est le financement restant de la chaîne à partir de juin?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [67]

————————————————— ——————————

Remarquable?

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [68]

————————————————— ——————————

Financement des canaux effectué du 31 au 30 juin?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [69]

————————————————— ——————————

Quel est le livre de financement total des canaux?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [70]

————————————————— ——————————

Au total, il y aura environ 80 couronnes INR ou 90 couronnes.

————————————————— ——————————

Opérateur [71]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Mayank Bhandari de B&K Securities.

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [72]

————————————————— ——————————

Oui. Monsieur, je voulais comprendre, en particulier les biens de consommation durables. Quelle est la croissance des différentes catégories, telles que les ventilateurs, les appareils de cuisine? Et étant donné que nous avons une base faible, une croissance en apparence – je veux dire, il s’agit d’une croissance assez forte étant donné que d’autres concurrents ont donné un bon commentaire en termes d’appareils de cuisine, de refroidisseurs d’air et de ventilateurs?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [73]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [74]

————————————————— ——————————

Oui oui oui. Je pense que – comme Mithun l’a dit, vous voyez, nous ne poussons pas agressivement des numéros dans le magasin pour le moment. Nous sentons juste quel type de demande vient du marché, non? Et de l’autre côté du canal, notre inventaire est un peu inférieur à ce qui est souhaitable sur nos marchés clés, oui, en particulier dans le sud, non? Voilà donc la situation.

L’autre chose est, oui, nous le sommes – dans cet environnement, vous verrez généralement une tendance selon laquelle ce que je dirais en tant que marques de premier plan et marques qui résistent à la profondeur de la distribution aura un certain avantage sur les autres marques. C’est autre chose.

La troisième chose que nous voulons souligner est que, pour la plupart, nos performances sont similaires aux autres. C’est peut-être possible – voyez-vous, le poids du commerce électronique dans certaines de nos nouvelles catégories n’est pas comparable parce qu’elles entrent dans le commerce électronique plus lentement que, par exemple, un stabilisateur ou un chauffe-eau. Je pense donc qu’il y a des acteurs sur lesquels on pourrait ressentir une meilleure demande en cuisine et tous sont plus fortement présents dans le e-commerce.

Aussi, la catégorie des cuisines et tout est aussi plus fortement présente dans le commerce organisé, d’accord? Donc je pense que ces influences sont présentes aussi, oui, au total, oui? Mais je ne pense pas que nous serons loin en principe.

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [75]

————————————————— ——————————

D’accord. D’accord. Et monsieur, y a-t-il d’autres initiatives de réduction des coûts autres que les frais de personnel et les frais de publicité?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [76]

————————————————— ——————————

Non. En gros, comme tout le monde et tout sur le marché, n’est-ce pas, les ensembles de coûts sont les mêmes d’une entreprise à l’autre, n’est-ce pas? Et nous nous concentrons sur ces ensembles de coûts, qu’il s’agisse de ce que je dirais, je dirais, des coûts à mettre en place, comme le loyer, les voyages, ou ce que je dirais en tant que personnes et des choses comme ça. Mais il y a …

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [77]

————————————————— ——————————

Oui. Et tout ce qui est discrétionnaire est …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [78]

————————————————— ——————————

Quelle que soit sa nature discrétionnaire, nous la combattons, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [79]

————————————————— ——————————

D’accord. Et enfin, que seraient les CapEx? Avez-vous des instructions pour CapEx d’ici cette année?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [80]

————————————————— ——————————

Sudarshan? Cette année CapEx?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [81]

————————————————— ——————————

Oui. Vous voyez, en ce moment, à part les CapEx essentiels, les choses sont en suspens. Nous devons terminer quelques plans. Il ne reste pas trop de choses extraordinaires autres que certaines choses informatiques, infra et similaires, du moins nous ne voyons pas beaucoup de CapEx.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [82]

————————————————— ——————————

Vous voyez, peut-être que nous avons CapEx pour l’usine de fil, c’est environ 15 INR à 20 cror INR, et puis probablement un autre 10 INR 10 IT et tout ça. Alors peut-être INE 30 crores, INR 32 crores – INR 30 crores, INR 35 crores de CapEx arriveraient au maximum.

————————————————— ——————————

Opérateur [83]

————————————————— ——————————

La question suivante est de l’ordre de Bhavin A du fonds commun de placement SBI.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [84]

————————————————— ——————————

Mithun, juste une question de ma part. Compte tenu de la pandémie actuelle, que faites-vous différemment, qu’est-ce qui aidera l’entreprise à s’améliorer sur une base structurelle? Et si vous pouviez – serait-il intéressant de parler de l’investissement que vous ferez en termes de personnes qui seraient difficiles à embaucher dans d’autres circonstances ou investir dans la recherche, le développement, l’innovation serait-il utile pour connaître votre opinion à ce sujet?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [85]

————————————————— ——————————

Nous avons donc travaillé sur l’espace de travail numérique en tant que concept, nous avons commencé il y a deux ans. Nous avons donc commencé avec un système de WC de classe mondiale. Nous avons commencé par intégrer un système VC de classe mondiale avec des équipes, des équipes Microsoft. Ensuite, nous avons investi dans quelque chose appelé Degreed, et c’est une plate-forme d’apprentissage, qui peut être utilisée à la fois pour le contenu créé par l’entreprise et pour le contenu payant externe en tant que gestionnaire, alors nous passons à autre chose. Nous avons donc investi beaucoup de technologie, ne sachant pas que cette pandémie nous en empêchait. Et maintenant, nous en utilisons beaucoup.

Nous avons des programmes de formation continue non seulement pour nos propres employés, mais même pour les principaux partenaires de distribution et leur personnel sur la façon de vendre un produit particulier à un client, les ventes techniques. Nous utilisons donc ce temps pour intensifier ces types d’activités car il n’y a absolument aucune visibilité lorsque les gens peuvent aller visiter le marché, est-il sécuritaire de visiter le marché et tout ça. Ainsi, tout le travail se fait par téléphone et par vidéoconférence.

Je pense donc que nous allons probablement accélérer un peu plus vite cette transition vers l’entreprise numérique. Je veux dire, nous avons fixé des jalons, mais COVID nous a fait accélérer certains de ces jalons. C’est un côté.

En ce qui concerne l’embauche de personnel, je pense que nous avons embauché pas mal de personnes de 2015 à 2020 et vous verrez notre montée en flèche des coûts de personnel se produire. Je ne pense donc plus qu’il soit nécessaire d’engager une ressource clé. À mon avis, il n’y a pas beaucoup de monde et d’emplois à combler. Il y en a très peu et loin entre eux, que nous prendrons seuls lorsque nous trouverons la bonne ressource.

Le second concerne le commerce électronique. Nous avons commencé le voyage à travers le commerce électronique il y a deux ans et nous avons maintenant une très bonne traction. Nos marges sur le commerce électronique sont bien supérieures à ce que nous faisons sur n’importe quel autre canal et augmentent très, très rapidement. Et nous avons même lancé certains produits où le commerce électronique est le premier canal de choix. Et nous les lancerons hors ligne beaucoup plus tard.

Donc, toutes ces expériences fonctionnent bien. Je demanderai également à Rama de compléter davantage ces commentaires.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [86]

————————————————— ——————————

Nous avons donc eu un long chemin à parcourir pour renforcer les capacités des organisations, n’est-ce pas? Au cours des 5 dernières années, l’accent a été mis en grande partie sur l’offre, n’est-ce pas? Et surtout, nous avons travaillé sur les coûts. Nous avons travaillé sur des fournisseurs de fabrication, n’est-ce pas? Et nous avons également travaillé sur le fonds de roulement, n’est-ce pas? C’était donc notre travail et il y a des preuves à ce sujet, que nous devrions être en mesure de recueillir sur une période de temps. Mais plus que les avantages financiers ou les capacités en cours de construction, ils sont également construits sur un écosystème numérique robuste, que dirais-je, technologique, oui? Je pense donc que V-Guard s’est beaucoup concentré là-dessus au cours des 5 dernières années, et qu’est-ce que je pense que cela pourrait être encore un an ou deux, nous continuerons pour que notre travail du côté de l’offre soit complet et complet, oui?

Nous avons commencé à travailler du côté du marché, essentiellement, pour nous aider à renforcer les capacités de leadership du côté du marché, où nous essayons d’incorporer la technologie dans notre, que dirais-je, processus de marketing, oui? Et nous avons démarré cette entreprise environ 6 mois avant le début du verrouillage. C’est quelque chose que nous continuerons pendant les 3 à 4 prochaines années. Ce sont comme un voyage à long terme. Et en gros, qu’est-ce que ce voyage nous aide à perfectionner en profondeur, qu’il s’agisse de production, de produits, oui, que ce soit pour le marché, oui? Il développe essentiellement des compétences de leadership dans ce domaine.

Et aussi, ce que cela fait, c’est que tout cela est accompagné d’une carte de numérisation de l’entreprise à laquelle Mithun a fait référence plus tôt, oui? L’avantage à court terme de la numérisation d’une entreprise est essentiellement de connecter l’organisation pour la productivité des employés, ce que je pense que nous avons souligné. Et les affaires à long terme seront liées à certains des domaines dont j’ai parlé.

Nous avons donc un programme assez robuste. Je pense que c’est un programme qui existe depuis 4 à 5 ans, et nous avons une feuille de route pour les 3 à 4 prochaines années. Et nous sommes occupés à nous concentrer dessus, et nous sommes occupés à le mettre en place.

————————————————— ——————————

Opérateur [87]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la lignée Akshay Bhor de Premji Invest.

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [88]

————————————————— ——————————

Je voulais en fait comprendre un peu les performances historiques. Si je regarde le pré-COVID autour de 4 à 6 trimestres, l’effet était un peu tiède, à la fois par rapport à votre propre succès historique et par rapport à vos pairs. Et cela à la lumière des très bons étés qui devaient être favorables pour une partie du portefeuille l’an dernier, puis l’hiver. Alors je voulais juste savoir de quel genre il s’agissait – comment attribuer cette performance – à quoi l’attribuer?

Et à l’intérieur de cela, spécifiquement, y a-t-il une composante de concurrents, de nouveaux concurrents à venir – en particulier sur le marché du Kerala que vous avez souligné plus tôt, n’importe quelle couleur serait utile?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [89]

————————————————— ——————————

Eh bien, vous voyez, ce qui se passe, je pense, après le démon et la TPS, la croissance du marché a considérablement ralenti pour tous les acteurs. Ainsi, chaque entreprise en Inde a entré toutes les catégories de produits. Et nous avons également frappé dans ce décalage, dans lequel il peut y avoir 20, 30 marques et un accord avec les chauffe-eau, qui est une catégorie de 1 500 couronnes INR. Et puis la même chose s’est produite avec même le stabilisateur. On m’a dit que Philips avait également des stabilisateurs maintenant. Les gens ont donc commencé à chercher des entreprises avec une marge décente et à entrer dans des catégories. Je ne devrais pas en parler car nous sommes également entrés dans la deuxième catégorie.

Mais le fait est que lorsque tout le monde sur le marché essaiera d’entrer dans chaque catégorie, il y aura un bain de sang. Et vous verrez cela non seulement avec nous, mais vous le verrez également avec d’autres entreprises. Donc, il y a une période où il fallait faire preuve de retenue, pas réagir en baissant le prix et tout ça. Nous avons également perdu un enjeu. Nous avons également perdu des revenus. Mais nos marges sont intactes.

Je pense qu’après 4,5 ans, bon nombre de ces personnes partiront. Je veux dire, vous entendrez à nouveau combien de ces entreprises ont également rencontré des problèmes. Je ne veux pas les nommer spécifiquement, mais nous avons des entreprises qui traitent des piles qui sont entrées dans les appareils de cuisine qui ont eu des problèmes. Donc, des choses comme ça arrivent tout le temps. Nous ne pouvons donc pas vraiment arrêter la concurrence. C’est un pays libre. Tout le monde peut faire presque tout.

Donc, nous ne nous soucions pas vraiment de 1 ou 2 trimestres. Mais si vous regardez les 5 dernières années, nous avons beaucoup travaillé pour améliorer notre marge brute. Et cela s’est produit parce que nous avons donné de l’argent – nous avons décidé de travailler là où nous ferions des affaires. Nous avons décidé de nous éloigner des catégories. Nous avons donc fermé une entreprise de câbles électriques qui exploitait il y a environ 6 millions INR il y a 6 ans. Nous avons fermé une entreprise de pompes agricoles qui fonctionnait à 40 INR il y a 5 ans. Ainsi, au cours des 5, 6 dernières années, nous avons également restructuré la majeure partie de notre portefeuille pour avoir une orientation plus précise. Ce qui signifie que, oui, année après année, vous n’enregistrerez pas une telle croissance de vos revenus, mais notre activité est très saine et nous sommes plus concentrés. Et cela nous donne de la bande passante pour aller vers des catégories qui ont un meilleur profil de marge.

Ram, voulez-vous compléter cela?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [90]

————————————————— ——————————

Oui. Quelques choses. Je pense donc que nous devons également voir les macros. Donc, si vous regardez de près les macros, vous voyez, la croissance nominale, qui était d’environ 14%, est tombée à environ 8% à 9%. C’est d’un côté. D’un autre côté, si vous regardez les 4 dernières années, une part importante de cette croissance s’est produite dans le commerce électronique et le commerce organisé, n’est-ce pas?

Je pense que d’une part, nous sommes amenés à entrer dans le commerce électronique et le commerce de manière organisée. De l’autre côté, alors que la croissance nominale a chuté de près de 40%, – et une partie de la croissance restante est allée au commerce organisé et au commerce électronique. Beaucoup de gens sont entrés sur le reste du marché, c’est ce dont parlait Mithun, non? Et surtout, nous nous sommes concentrés sur le commerce traditionnel en tant qu’entreprise. Et nous – si cette macro est comprise, je pense que la performance semblerait tout aussi forte et bonne, d’accord? Parce que lorsque 30%, 40% de la croissance se produit en dehors du domaine sur lequel vous vous concentrez, c’est vrai, et vous n’y avez pas participé de manière adéquate. Parce que, comme Mithun l’a dit, c’est vrai, nous travaillons sur le renforcement des capacités depuis quelques années et nous ne sommes pas très heureux maintenant d’avoir raison, ce que je dirais, nous sommes au bon endroit pour augmenter. Et parce que cela demande beaucoup de préparation.

C’est donc un contexte sur lequel j’aimerais attirer votre attention, non? Une autre chose, je voudrais dire que nous sommes – nous publions des démons et de la TPS, exactement, des entreprises, qui sont – nous avions l’habitude d’externaliser des entreprises, oui, la plupart de nos activités étaient externes. Ainsi, lorsque nous passons de l’externe à la production, c’est vrai, nous – notre compétitivité a affecté le niveau d’environ 4%. C’était donc tout – l’externalisation nous a donné l’avantage de pouvoir concurrencer des personnes qui avaient des positions fortes et profondes sur le marché. Et c’est pourquoi vous verrez maintenant que nous sommes progressivement passés, au cours des 3, 4 dernières années, à céder la production à l’entreprise, n’est-ce pas?

Je pense donc que cette période est aussi la période pendant laquelle nous avons surmonté ce défi dans lequel nous avons perdu de la compétitivité et réussi à restaurer nos marges et à maintenir et améliorer les marges dans cet environnement, car cela signifiait que nous devions relativement améliorer le positionnement prix sur le marché, oui ? Et 4% est un impact énorme, énorme, non?

C’est autre chose. La troisième chose est que nous nous sommes attachés à nous assurer que nous pouvons générer notre rentabilité et la transformer en argent réel, n’est-ce pas? Et vous verriez cela dans nos livres aujourd’hui. Et vous verrez également qu’une grande partie des investissements CapEx s’est produite là où nous avons installé 5, 6 usines au cours de cette période – 4 ou 5 usines au cours de cette période, et certaines d’entre elles sont en cours de réalisation, cela est dû à notre capacité à générer de l’argent en affaires, oui? Notre objectif était donc essentiellement de rendre notre entreprise solide et robuste, de nous assurer que nous devenions en bonne santé et que nos marges brutes étaient protégées et améliorées.

Je pense que nous avons amélioré notre marge brute d’environ 6 à 8% au cours des 5 à 6 dernières années. La moitié est retournée aux affaires en termes d’investissement, n’est-ce pas, pour couvrir les coûts des personnes que nous avons ajoutées et l’investissement que nous avons investi du côté de la technologie, n’est-ce pas? Nous réinvestissons donc dans les affaires en devenant forts et en devenant compétitifs, n’est-ce pas? Nous avons donc investi dans les capacités de production, la recherche et le développement et la conception et le développement de produits, n’est-ce pas? Et le fruit de cela sera visible avec le temps, non? Bien …

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [91]

————————————————— ——————————

C’est également très détaillé et honnête. Juste une question rapide, si je peux? Sur la marge – marge avant EBITDA, avez-vous des aspirations? J’ai vu – vos marges brutes ont enregistré une amélioration très intelligente l’année dernière, y a-t-il des objectifs? Et aussi, si vous pouviez indiquer quelle est la différence de prix dans la région non méridionale maintenant, comme vous l’avez souligné plus tôt, quelque chose de ce côté serait utile ici?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [92]

————————————————— ——————————

Vous voyez, nous avons dit plus tôt que nous aimerions atteindre 10% et ensuite améliorer 0,5% EBITDA chaque année. Mais c’était à une époque où les ventes étaient à un rythme normal. Les ventes d’aujourd’hui étaient – le trimestre est inférieur de 60% à ce qu’il aurait dû être. C’est donc très difficile à dire. Ainsi, la marge brute se transformera en une marge EBITDA au moment de la vente de 80% à 90% de l’activité normale, ce qui, je pense, s’est produit en juin, et nous espérons que cela peut continuer.

Cela concerne la marge d’EBITDA. Lequel était le deuxième?

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [93]

————————————————— ——————————

J’essaie de comprendre la différence de prix dont vous avez parlé dans le sud …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [94]

————————————————— ——————————

D’accord. Maintenant, nous n’avons pas beaucoup de différence de positionnement des prix entre le Sud et le Nouveau Sud. Nous sommes en quelque sorte normalisés. Je dirais que c’est très négligeable. Sudarshan, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [95]

————————————————— ——————————

Oui. Les prix du sud et du sud sont plus ou moins les mêmes. Ici et là, nous pouvons lancer des schémas tactiques que nous menons, mais sinon, il n’y a pas beaucoup de différence dont nous parlons.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [96]

————————————————— ——————————

Oui. Par exemple, il y a certains marchés dans le sud qui reflètent notre marge dans le sud ou probablement mieux en termes de brut et d’EBITDA, oui.

————————————————— ——————————

Opérateur [97]

————————————————— ——————————

La question suivante est de l’ordre de Charanjita Singh de la DSP Mutual Fund.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [98]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, monsieur, dans un sens – vous avez maintenant discuté des changements de part de marché, que vous auriez constatés au cours des derniers mois, et maintenant également au cours du dernier trimestre. Eh bien, pouvez-vous indiquer un segment majeur dans lequel nous perdrions ou gagnerions une participation ou intelligemment, nous verrions une intensité beaucoup plus significative dans un segment de produit particulier? Si vous pouvez donner de la couleur à cet aspect?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [99]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [100]

————————————————— ——————————

Non. Vous parlez des deux derniers trimestres? Je ne pense rien de spécial. Je pense que nous voyons des agressions dans différentes catégories de temps en temps, non? C’est ainsi que nous l’avons vu – nous avons vu une activité de stabilisateur parfois plus intense, parfois nous la voyons dans les chaudières là-bas. Mais avant cela, parfois nous avons vu des fils, parfois c’est géographique, non? Mais que se passe-t-il généralement alors, bien sûr, nous essayons bien sûr de protéger nos intérêts, non? Mais dans la réponse qui vient avec un retard.

Je pense donc que ce sont quelques-unes des principales catégories qui – qui ont un impact sur nous et où nous avons été témoins de ce genre de problème. Et ce sont généralement des géographies. Je veux dire, nous le voyons dans l’une de ses fortes poches. Mais il devrait – une fois que nous le sentons devenir plus fort, je pense que nous réagissons et – mais alors nous perdrons du temps dans ce processus. Mais rien de durable …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [101]

————————————————— ——————————

Je pense donc que je vais répondre de cette façon. Nous avons décidé de ne pas acheter de part de marché en accordant une remise. Donc, pour le dire de cette façon.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [102]

————————————————— ——————————

Nous bloquons donc – ce qui se passe, c’est que nous bloquons. Nous allons donc bloquer – si nous constatons que l’action de quelqu’un nous fait du mal, alors nous allons la bloquer à cet endroit, n’est-ce pas? Mais alors à cet endroit, oui, oui.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [103]

————————————————— ——————————

D’accord. Et monsieur, au cours des derniers trimestres, nous avons travaillé sur notre portefeuille de produits, en le mettant à niveau, des produits plus riches en fonctionnalités, et maintenant avec le scénario COVID et beaucoup de craintes en termes de baisse des ventes et du type de vente, alors comment voyez-vous la réaction à notre portefeuille de produits, qui pourrait être plus riche en fonctionnalités et plus vers des segments rentables, que nous avons déplacés plus tôt?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [104]

————————————————— ——————————

Nous avons donc complètement remanié notre processus NPD et nous avons une stratégie très, très claire. Cela découle de la stratégie automobile de standardisation, de simplification et de plateforme. Le châssis sera donc le même. Des cloches et des sifflets que nous pouvons ajouter. Donc, si quelqu’un ne veut pas de la cloche, nous pouvons la retirer et la vendre à un prix inférieur. Donc, cela nous donne la flexibilité de créer une plate-forme et d’en faire ensuite un produit super premium ou un produit super-économique, comme cela peut être le cas.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [105]

————————————————— ——————————

D’accord. Et monsieur, enfin, sur le front du mix de canaux, comment est notre mix de canaux, e-commerce par rapport aux grossistes ou distribution directe, comment est le mix? Et comme vous le voyez maintenant avec beaucoup d’investissements technologiques que vous avez faits, pensez-vous que la combinaison de canaux peut changer de manière significative en faveur du commerce électronique? Et dans quels segments de produits voyez-vous le plus grand attrait sur les plateformes de commerce électronique? Et quelle est la différence de prix là-dedans, oui?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [106]

————————————————— ——————————

Alors Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [107]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense donc que vous pouvez examiner cela au niveau de l’entreprise ou dans une catégorie connexe. Je dis une catégorie connexe parce que si vous supprimez certaines catégories comme les fils, les interrupteurs, les appareillages, les pompes, non? Ce ne sont pas des catégories adaptées au commerce électronique. Mais sinon, au niveau de l’entreprise, nous serions peut-être de 2% à 3%, plus près de 3%. Et au niveau des catégories, nous serons aujourd’hui autour de 5% à 6%, non? Mais cela se développe rapidement parce que les bases sont en place, et nous testons cela depuis deux ans, n’est-ce pas?

Et puisque nous sommes en mesure d’offrir plus d’offres, nous nous attendons à voir une traction. De toute évidence, la traction sera plus dans les catégories où nous avons une force historique. Donc, vous verrez généralement un stabilisateur ou un chauffe-eau obtenir un plat ou une cuisine qui tire bien, oui? Alors je veux dire, évidemment, par ordre de force dans différentes catégories, oui?

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [108]

————————————————— ——————————

D’accord. Et monsieur, en termes de grossistes par rapport au détail?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [109]

————————————————— ——————————

Nous ne nous concentrons donc pas principalement sur le commerce de gros. Donc, la plupart du temps – voyez-vous, nous nous sommes principalement concentrés sur la catégorie d’information qui est la distribution, n’est-ce pas? Et ce que nous faisons maintenant est – et nous avons été en mesure de jeter les bases de l’e-com. Et nous nous concentrerons sur la croissance de notre activité e-com dans les affaires organisées. Ce sera donc notre objectif, oui, et nous travaillons là-dessus, non? C’est donc une énorme opportunité à notre disposition, à laquelle nous ne pouvions pas participer lorsque le changement d’entreprise s’est produit il y a environ 3 à 4 ans, car il nous a fallu un certain temps pour renforcer nos capacités internes, non?

————————————————— ——————————

Opérateur [110]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante provient de la ligne Manish Agarwall d’Edelweiss.

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [111]

————————————————— ——————————

Juste une – quelques questions de ma part. Premièrement, y a-t-il une fatigue au niveau du canal des concessionnaires, essentiellement là où ils ne sont pas prêts à conserver des stocks élevés, comme peut-être que s’ils portent des stocks pendant 30 à 40 jours, ils n’étaient maintenant pas prêts à prendre plus de 15, 20 jours de stocks. Voyez-vous quelque chose comme ça se produire?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [112]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [113]

————————————————— ——————————

Oui. Le canal travaille sur des stocks inférieurs à la normale car il y a encore une incertitude visible. Donc, en général, l’inventaire a diminué avec le temps, n’est-ce pas? Et la chaussette habituelle que l’on verrait normalement n’est pas visible aujourd’hui, n’est-ce pas? Cela est également évident dans – avec quel argent même retourné du marché, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [114]

————————————————— ——————————

D’accord. D’accord. Monsieur, cela a-t-il quelque chose à voir avec tout arrangement de prix que les chaînes auraient avec elles-mêmes …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [115]

————————————————— ——————————

Non non. Je pense qu’ils ont dilué leur inventaire, oui, et ils l’ont dilué, probablement parce que la situation est incertaine, n’est-ce pas? Et ces personnes, je dirais, ne sont pas trop en stock. Et je pense que la plupart du temps, pas seulement nous, mais toutes les entreprises à ce stade, nous sommes préoccupés par l’alimentation de la demande, car je pense que si tout le monde poussait les ventes, je ne suis pas sûr que l’offre se maintiendra, d’accord? Si vous regardez – parce que les fournisseurs, toutes ces usines sont ouvertes, beaucoup d’entre elles travaillent avec 50% à 60% de la main-d’œuvre, ce que nous observons. Je parle des matières premières, des emballages et des choses comme ça. Et certains d’entre eux entrent parfois en rétention et reviennent après une semaine ou deux et des trucs comme ça.

Donc, toutes ces choses que nous examinons. Par conséquent, ce que nous pensons, c’est qu’il faudra encore du temps avant que les choses ne se normalisent. Et je pense que quelques mois plus tard, nous serions peut-être mieux placés pour développer une opinion à ce sujet. Je pense qu’en ce moment, je ne pense pas que les gens le soient – les gens achètent juste main dans la bouche. Ce que nous remarquons, c’est que nous allons réaliser des ventes plus régulières au cours du mois, n’est-ce pas? Donc – et pratiquement, nous avons une vente fixe [everything] à travers la lune. C’est quelque chose que nous avons déjà vu, car dans le passé, les ventes auraient été plus élevées vers la fin du mois. Mais maintenant, c’est plus uniformément sur la droite de la lune.

Et c’est la complémentarité. Il n’y a pas d’urgence à acheter le premier ou le deuxième ou le troisième ou le quatrième, non? Mais généralement, ce que nous voyons, c’est que nous voyons presque le même nombre courir à travers la lune.

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [116]

————————————————— ——————————

D’accord. Le modèle de demande a donc changé – peut-on dire également le modèle de demande standard?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [117]

————————————————— ——————————

Non. Je pense qu’ils achètent juste à la demande, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [118]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, je pense, vous voyez, plus tôt, ce qui se passait, c’est qu’ils avaient 45 jours d’inventaire et qu’ils allaient négocier à la fin du mois, puis ils allaient acheter davantage en grande quantité. Mais maintenant, ils achètent 25% chaque semaine ou 20% chaque semaine comme ça.

————————————————— ——————————

Opérateur [119]

————————————————— ——————————

La question suivante vient des rangs de Prashant Kutty du Sundaram Mutual Fund.

————————————————— ——————————

Prashant Kutty, Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche [120]

————————————————— ——————————

Monsieur, premièrement – la première question est dans le sens – vous venez de parler avant COVID, il y avait beaucoup de concurrence pour savoir quelles espèces sont entrées sur le marché et ne voudrez probablement pas y répondre. Mais je veux juste demander, le paysage global est-il en train de changer? Donc, parce que vous entendez également que beaucoup d’acteurs puissants pénètrent également dans nombre de ces marchés, qu’il s’agisse du marché de l’électroménager ou de la question de savoir si les appareils de cuisine offrent la question de l’appareillage, de l’éclairage, etc. Le paysage concurrentiel est-il donc encore plus net que vous ne le pensiez auparavant et les changements de stratégie que vous aimeriez apporter à cause de cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [121]

————————————————— ——————————

Vous voyez, ce qui se passera, c’est quand – comme je l’ai dit, après les démons et la TPS, quand il y a eu une baisse du taux de croissance du PIB dans le pays, toutes les entreprises ne l’ont pas été – les catégories de base sont passées à 4%, 5 %. Donc, évidemment, cela n’a pas l’air agréable de montrer une croissance de 4%, 5%. Alors tout le monde a décidé d’entrer dans chaque catégorie. Moi – généralement les entreprises le donnent de 5 à 7 ans. Après avoir perdu 5 à 7 ans, ils le ferment généralement. Donc, ça va commencer maintenant.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [122]

————————————————— ——————————

Je pense que c’est vrai, je pense que nous pourrions voir cela – donc de notre point de vue, non? Nous pourrions donc voir comment ces phénomènes se produisent. Donc, juste après la TPS, certaines choses sont devenues très claires pour nous. L’une est l’hyper concurrence qui est devenue très claire pour nous. Et l’autre chose qui est devenue claire pour nous, c’est que les entreprises qui avaient un modèle basé sur la source perdaient l’avantage, d’accord? Et il y a deux types de problèmes qui nous sont arrivés, parce que nous entrons toujours dans la catégorie et que vous comptez sur la capacité du fournisseur. Donc on peut distinguer le verrou, c’est faible, d’accord?

Et l’autre chose, bien sûr, comme je l’ai dit, il y a – du moins pour nous, nous pourrions voir une nette érosion de la marge brute de 3,5% à 4% – une érosion relative de la marge brute qui se produit en raison de l’entrée de la TPS. Parce que les grandes entreprises, engagées dans la production, pourraient avoir certains avantages.

Et sur cette base, nous – il y a environ 2 ans, avons réinitialisé notre stratégie et travaillons sur cette voie. Et je pense qu’une partie du dividende pourrait être considérée cette année en termes de croissance des marges, n’est-ce pas? Et notre priorité au départ est de pouvoir grandir. Être capable de croître, c’est s’assurer que votre entreprise a la bonne structure de marge, n’est-ce pas? Et cela génère-t-il suffisamment de liquidités pour que nous puissions réinvestir dans notre entreprise, oui? Voilà donc notre objectif. Et nous faisons des affaires dans cet esprit. Je pense que c’est ce que Mithun essayait de dire plus tôt, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [123]

————————————————— ——————————

Je dois insister sur une dernière chose, quand – comme si vous dites, s’il s’agit d’une période de croissance, s’il y a une forte croissance dans le pays, il est beaucoup plus facile d’entrer dans une nouvelle catégorie et de grandir que dans un environnement réfractif, comme c’est le cas aujourd’hui. Donc, dans le très – lorsque le marché atteint 15%, les leaders du marché peuvent même ne pas remarquer que leur part est perdue. Mais alors que la croissance du marché est de 5% pour que vous puissiez littéralement grandir, quelqu’un doit réussir. Alors, l’hyper concurrence commence.

Je pense donc que maintenant les entreprises indiennes comprendraient qu’il n’est pas facile d’entrer dans de nouvelles catégories. C’est un mouvement à long terme. Ils resteront donc probablement les seuls joueurs sérieux. Bien sûr, quelqu’un commencera et ensuite il baissera le prix de 20%, 30% et obtiendra une part du stock et tout ça. Mais combien de temps allez-vous faire cela alors? Vous allez le faire pendant 3 ans, 4 ans après, à la fin, vous allez devoir en quelque sorte penser à gagner de l’argent, non?

————————————————— ——————————

Prashant Kutty, Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche [124]

————————————————— ——————————

D’accord. Ma deuxième question est, étant donné l’environnement actuel dont vous parliez, le canal guidé n’est probablement pas vraiment liquide – eh bien, cela pourrait être un phénomène à court terme, mais vous avez dit que le canal est également très agile en termes de stockage. Dans cette période, envisageons-nous également la coupure probable de certains des produits avec une petite sortie pour nous ou probablement l’une de ces catégories de sortie pour nous. Quelque chose sur le devant du produit, qu’essayez-vous de faire, se concentre probablement sur certaines catégories et quelles seraient-elles, si je puis demander? Alors quoi que ce soit sur ce front, pourriez-vous nous dire quelque chose à ce sujet?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [125]

————————————————— ——————————

Eh bien, vous voyez, nous n’avons pas attendu que l’attaque COVID commence à le faire. Comme je l’ai dit, nous avons arrêté le câble LT 2018. Nous avons arrêté l’agriculture depuis l’année dernière. Je l’ai fait – nous n’avons donc pas peur d’admettre les erreurs et de les exclure, car si le ROCE d’un produit ne se produit pas, la valeur stratégique du produit n’est pas pour l’entreprise, nous la fermerons. Nous n’avons aucun problème à détecter. Nous n’avons aucun problème à recevoir un coup. Nous avons radié toute l’usine d’environ 20 crore INR, qui est un câble LT fabriqué il y a environ 3 ans. Donc, en tant qu’entreprise, nous n’avons pas peur de faire ces choses, et nous continuerons de le faire, que COVID existe ou non.

————————————————— ——————————

Opérateur [126]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Santosha Yellapua d’Ashik Stock Broking.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [127]

————————————————— ——————————

J’avais quelques questions. Premièrement, Monsieur, quels sont les défis que nous voyons à l’avenir pour lancer de nouveaux produits, ainsi que pour les concessionnaires ou distributeurs sur les marchés non sudistes au cours des exercices 21 et 22?

Et le deuxième problème est, monsieur, dans le segment de la durabilité des consommateurs, avec seulement 80 crores INR au sommet, nous avons fait une perte au niveau du segment de presque 8 crores INR, 9 crores INR. C’est en quelque sorte une répétition du mélange que nous avons vu dans Q1 FG ’18, pouvez-vous ajouter des couleurs qui, malgré le lancement de nouveaux appareils de petit-déjeuner, pourquoi ont vu une telle perte?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [128]

————————————————— ——————————

Donc, tout d’abord, le défi est, bien sûr, que l’Inde est tout ce qui est dit et fait, nous avons la vidéoconférence et tout le reste, mais en Inde, le travail se fait toujours à l’ancienne. Ils préfèrent les réunions en face à face, en particulier nos réunions de détail. Ils sont un stéréotype spécifique dans lequel ils croient vraiment aux rencontres en face à face. Donc, jusqu’à ce rendez-vous personnel, les fonctionnalités et les tournées de lancement de produit et tout ce qui se passe, il sera toujours un peu difficile de se tourner vers un nouveau distributeur.

Je veux dire, vous ne pouvez pas simplement appeler un nouveau concessionnaire au téléphone et dire, pouvez-vous être mon concessionnaire, je veux dire, alors ce sera une tâche. Mais j’espère qu’il y aura un vaccin à venir. Et puis, probablement, notre équipe de vente peut recommencer le voyage.

Nous devons également garder à l’esprit que les traders ont également peur. Ils ne veulent pas qu’un représentant de l’entreprise entre dans leur magasin, car si l’un des commerçants l’attrape, il doit fermer le magasin et toutes sortes de choses se produisent. Par conséquent, les détaillants ont également très peur de permettre aux personnes des entreprises d’entrer dans leurs magasins. La plupart du travail se fait donc sur salesforce.com, la visioconférence et les appels téléphoniques et tout ça.

C’est certainement l’un des défis. Quelle était l’autre question?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [129]

————————————————— ——————————

Monsieur, le segment des biens de consommation durables.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [130]

————————————————— ——————————

Puis-je accepter cette question? Oui, puis-je accepter cette question.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [131]

————————————————— ——————————

Désolé, consommables durables. Ram, tu veux le prendre?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [132]

————————————————— ——————————

Oui oui. Vous voyez, juste – vous voyez, ce dernier trimestre, comme je l’ai dit, ressemble plus à une vente de 45 à 50 jours, d’accord? Une catégorie mature où nous avons une plus grande part de marché et un volume de marché important, évidemment la rentabilité sera meilleure et vous verrez une meilleure santé même sur une plus petite quantité, d’accord? Mais – bon nombre des catégories durables de consommateurs, n’est-ce pas, ou vous avez la climatisation – désolé, vous avez un chauffe-eau, ce qui n’est pas – qui est hors saison, d’accord? Ou aviez-vous un refroidisseur d’air qui sortait juste de la saison, d’accord? C’est d’un côté. Et d’un autre côté vous avez la cuisine et d’autres produits, non? Ce sont des produits que nous utilisons depuis 3 à 4 ans, d’accord? Ils auront évidemment des coûts fixes associés à l’entrée dans ces catégories, n’est-ce pas? Par conséquent, dans ce cas, le point de perte sera beaucoup, beaucoup plus élevé que le point de perte d’une entreprise mature. Comme vous pouvez le voir, nous avons fait environ 58% et nous aurions pu être rentables, n’est-ce pas?

Mais vous constaterez probablement, en décomposant le nombre par segments, que le point de rupture dans les catégories matures est peut-être autour de 40%, 42%. Et le point de rupture dans les catégories nouvellement créées se situera autour de 60%, 70%, car elles n’ont pas encore atteint des proportions proportionnelles aux investissements, à la fois en amont et en aval, en termes de main-d’œuvre et autres ressources, de fonds pour la recherche et le développement. Alors je pense que vous devez le voir sous cet angle, non? J’espère que c’est clair?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [133]

————————————————— ——————————

Oui monsieur.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [134]

————————————————— ——————————

Oui. Bien.

————————————————— ——————————

Opérateur [135]

————————————————— ——————————

La question suivante est de l’ordre d’Achal Lohade de JM Financial.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [136]

————————————————— ——————————

Ce que je voulais vérifier, c’est, et, en ce qui concerne la saison des festivals qui prend désormais en compte notre portefeuille de produits, quelle est l’importance de la saison des festivals en général pour nous, en particulier pour le marché sud?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [137]

————————————————— ——————————

Vous voyez, cette année, Onam sera le premier festival. Ainsi, une fois Onam terminé, nous pouvons vous dire comment c’était. Écoutez, comprenez que ce ne sont pas des temps ordinaires. C’est un peu comme une guerre mondiale ou quelque chose se passe. Donc, les gens ne sont pas d’humeur à aller aux célébrations de festivals. Je ne pense pas que les gens puissent sortir de chez eux, oublier les festivals. Donc je ne pense pas qu’ils soient dans le cadre mental pour vraiment faire ça, ils vont faire étalage d’argent et tout ça. Ce que les gens font, c’est casser quelque chose dans la maison, le réparer et le remplacer.

Nous constatons une énorme demande de stabilisateurs TV parce que de nombreux téléviseurs sont vendus, parce que maintenant, la télévision est la seule source de divertissement pour chaque personne. Nous constatons également qu’il existe une forte demande pour les systèmes UPS parce que tout le monde travaille à domicile, toutes les écoles apprennent – les écoliers apprennent de chez eux. Donc, un routeur à tout prix ne devrait pas monter. C’est la clé – tous les ménages demandent. Donc, si vous regardez Kerala Onam, je pense que les ventes de téléviseurs sont l’une des plus importantes. Et je pense que vendre Onam TV devrait être décent parce que – non pas parce que les gens veulent acheter un téléviseur à cause d’Onam, mais parce que la télévision est la seule source de divertissement. Alors peut-être qu’un nombre quelconque de téléviseurs ne suffit pas parce que nous sommes constamment assis à la maison, n’est-ce pas?

Et pourtant je pense – je pense que le comportement changera de cette façon. Je pense que le besoin est – alors quel genre de comportement avons-nous observé l’année dernière lorsque les gens sont sortis et ont acheté des choses un bon jour, et tout cela va se transformer en achats basés sur les besoins. Je veux dire, si j’ai besoin d’un téléviseur, je l’achèterai; si j’ai besoin d’un onduleur ou d’un convertisseur, j’en achèterai un; si j’ai besoin d’un routeur, j’en achèterai un; si je fais une restauration, je la terminerai, et ainsi de suite, et ainsi de suite. Ce ne sera pas parce que c’est Onam, j’irai acheter des vêtements, puis j’achèterai des cadeaux et tout ça. Je ne sais pas si cela se produira cette année, mais nous devrons attendre et voir.

Mais certainement, nous voyons que la demande de téléviseurs a augmenté. La demande de lave-vaisselle, d’aspirateurs, etc. a augmenté. Nous avons donc des stabilisateurs, des lave-vaisselle et des micro-ondes. Nous nous attendons donc à ce que tout cela se passe bien. Telle est ma principale attente.

Ram, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – Directeur, Directeur de la responsabilité commerciale et Directeur toute la journée [138]

————————————————— ——————————

Oui. Je veux dire à peu près comme vous l’avez dit. Je pense que mon – je pense que mon argument serait que je ne pense pas que nous devrions trop analyser cette situation parce que quels que soient les chiffres qui arrivent, n’est-ce pas, ils sont une conséquence, pour ainsi dire, des défis de l’offre et de la demande de différentes entreprises, n’est-ce pas? Ils sont le résultat, je dirais, des achats de base que les gens font, n’est-ce pas? Je ne pense donc pas que cette image changera si le scénario COVID ne change pas. Je pense que notre industrie est comme ça, nous semblons être plus chanceux que certaines autres industries pour lesquelles la demande ne nous a pas frappés si fort parce que nous pouvons toujours lever un blocus qui peut faire 80%, 85% comme vous l’avez vu au cours des 2 derniers mois, oui? Et nous pensons que nous devrions être en mesure de le faire dans les 2-3 prochains mois, non?

Je ne pense donc pas qu’il faille trop analyser cela. Et je pense que nous devrions attendre et regarder, non? Je ne vois aucune entreprise qui adopte une attitude agressive et qui investit parce que nous ne savons pas. Parce que vous voyez, le nombre de personnes recevant des appels, n’est-ce pas, comment l’avenir augmentera-t-il, non? Ainsi, vous voyez, chaque organe de district est un organe indépendant et il est autorisé et autorisé à prendre les mesures et les mesures nécessaires pour protéger les gens dans cette zone. Donc, beaucoup de décisions locales sont prises. Et donc nous avons – il n’y a aucune certitude de dire comment les choses se passeront. Donc, je dirais, je pense que nous devrions attendre et regarder, et je pense que c’est une phase passagère et que nous ne devrions pas passer trop de temps à analyser cela, parce que quiconque prédit est en train de deviner, non? Et c’est ce que nous observons.

Parce que si vous prenez le Kerala, nous étions en bonne forme au Kerala et voyons maintenant ce qui se passe, non? Il existe de nombreux autres cas. Et cela malgré tous les efforts, n’est-ce pas? Je pense donc qu’il y a encore beaucoup d’incertitude associée à cela. Et ce serait bien à regarder, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [139]

————————————————— ——————————

Donc, une autre chose est, je pense que l’élément clé à examiner est le nombre de cas par district, car il est certain que, lorsque les cas tombent dans un district ou une région en particulier, les gens se sentent en confiance et partent et dépensent. Je pense donc que la meilleure façon de juger de l’évolution des choses est de l’analyser constamment, et c’est un objectif. Je ne pense pas que la demande cérémonielle sera une question clé cette année. Parce que vous voyez, la demande festive est le battage médiatique créé par toutes les agences de publicité. Je veux dire, le genre d’argent que toutes les entreprises durables dépensent pendant Onam et Diwali est énorme. Je ne sais pas s’ils sont dans une situation financière cette année pour le faire. Et même s’ils le font et après une semaine, vous vous rendez compte que tout le pays est verrouillé, que faites-vous de l’argent que vous avez dépensé? Telles sont les questions qui nous regardent en face. Et puis c’est pourquoi nous ne pouvons pas vraiment répondre maintenant.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Institutional Securities Limited, Département de recherche – VP [140]

————————————————— ——————————

J? ai compris. Et juste une autre question, en termes de l’inorganique, je sais que ces temps sont des temps difficiles, nous avons regardé ou considéré l’opportunité inorganique. Alors, compte tenu du contexte actuel, voulez-vous faire cela ou pensez-vous que cela est maintenant encouragé depuis au moins quelques années en termes d’acquisition, etc.?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [141]

————————————————— ——————————

Je ne dirais pas quelques années, mais certainement quelques trimestres. Je pense que nous avons eu la chance d’avoir des cibles qui sont entrées en contact avec nous. Et nous avons eu de la chance que nous ayons tous les deux accepté de le conserver dans un congélateur ou une colonne vertébrale comme vous l’appelez. Je ne pense pas que nous ayons besoin de deux ans. Je pense que d’ici janvier, nous serons en mesure d’avoir une meilleure performance.

————————————————— ——————————

Opérateur [142]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) Comme il n’y a pas d’autres questions, je voudrais maintenant céder la parole à M. Hitesh Taunk.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [143]

————————————————— ——————————

Merci, Aisha. Merci, monsieur, pour vos commentaires et vos idées, monsieur. Des remarques de clôture, monsieur? Mithun, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [144]

————————————————— ——————————

Pas de mots de clôture. Merci ICICI d’avoir accueilli cet appel. Et nous espérons être en mesure de surmonter cette pandémie, et tout le monde, soyez prudent et écoutez vos autorités locales. Je vous remercie.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [145]

————————————————— ——————————

Merci Monsieur.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [146]

————————————————— ——————————

Je vous remercie.

————————————————— ——————————

Opérateur [147]

————————————————— ——————————

Je vous remercie. Au nom d’ICICI Securities, ceci conclut la conférence téléphonique d’aujourd’hui. Merci de vous joindre à nous et vous pouvez maintenant vous déconnecter.



Source link