Catégories
Uncategorized

Test des eaux usées pour trouver COVID


En juillet 2020, le UK Center for Ecology and Hydrology a annoncé la mise en place d’un système britannique standardisé de détection des coronavirus dans les eaux usées, afin de fournir une alerte précoce des futures épidémies, réduisant ainsi la dépendance à l’égard du test de grandes populations. La surveillance des eaux usées est l’une des méthodes les plus prometteuses pour identifier les points chauds. Le virus peut être détecté dans les réseaux d’assainissement et les eaux usées et indiquer le potentiel d’une épidémie majeure.

L’utilisation de capteurs pour détecter les polluants dans les eaux usées n’est pas un nouveau concept. Actuellement, les installations exigent des contrôles des niveaux de pollution tels que la DCO, la DBO et les métaux traces. L’identification instantanée des virus dans les eaux usées peut réduire les emplacements à une épidémie potentielle, empêchant ainsi de nouveaux dommages avant que le virus n’ait eu la chance de s’installer. Ce type de réseau de capteurs aura un impact positif durable sur de nombreuses communautés.

Le système de détection britannique est orchestré par le gouvernement britannique, en consultation avec les universités, les compagnies des eaux et les organismes de recherche publics. Il vise à agir de manière similaire à celle utilisée aux Pays-Bas, dirigée par le RIVM (l’institut national de la santé publique). Ce type de recherche sera bénéfique car il fournira le financement pour développer des solutions de capteurs nouvelles et créatives pour surveiller les eaux usées des sites résidentiels et industriels. Mais pourquoi les nouveaux capteurs sont-ils utiles?



Source link