Catégories
Uncategorized

la gendarmerie appelle les plaisanciers à respecter les règles de navigation


De nombreux plaisanciers ont quitté leur bateau et comptent profiter de ce week-end ensoleillé pour naviguer. La gendarmerie les prévient, d’autant plus que le site peut être très fréquenté.

La gendarmerie girondine a l’habitude de communiquer sur sa page Facebook et souvent avec humour. Aisni peut-on y lire, « même si Eric Morena chantait » Oh mon bateau, Oh oh oh tu es le plus beau des bateaux et tu me guides sur les vagues « , nous te rappelons que tu es toujours le capitaine de ton bateau et qu’il existe des règles à suivre pour sécuriser la navigation sur ce site populaire. « Et les bonnes prévisions météo pour les prochains jours devraient inciter plus d’un plaisancier à prendre la mer.

Il rappelle donc les règles en question sur sa page afin d’avertir les plaisanciers: – Vitesse dans la bande des 300 mètres est limité à 5 nœuds et à 3 nœuds dans les zones mortes. En général et en dehors de ces zones, la vitesse est limitée à 20 nœuds dans le bassin d’Arcachon. – L’équipement de sécurité est obligatoire à bord, à commencer par Équipement de flottabilité personnel (FEI) comme les gilets de sauvetage ou les gilets auto-gonflables.

Des équipements adaptés et régulièrement révisés

« Cet équipement doit être régulièrement révisé et doit être adapté à la morphologie des utilisateurs« , rappelle la gendarmerie de Gironde. » Les moyens de rdispositifs d’éclairage et de lutte contre l’incendie font également partie des équipements de sécurité contrôlés sur les bateaux. « 

Licence indispensable

« Le contrôle du permis est évidemment essentiel », insiste la gendarmerie. « Pour rappel, la licence de plaisance côtière est obligatoire pour piloter un bateau à moteur de plus de 6 CV (4,5kw) dans le bassin d’Arcachon et la permis de haute mer est nécessaire pour naviguer au-delà de 6 miles d’un abri. Il est également obligatoire de certificat de navigation à bord (carte de circulation ou certificat de francisation selon la taille et la puissance du bateau) « .

En cas de dommages ou de difficultés, le nombre de le numéro de téléphone national d’urgence à appeler est le 196.

Continuez à lire sur ces sujets



Source link