Catégories
Uncategorized

Comment réparer un chauffe-eau électrique


  • 1

    Vérifiez le panneau électrique pour vous assurer que l’interrupteur est en position « On » (pas allumé ou éteint) ou que les fusibles (le cas échéant) sont installés correctement et ne sont pas « grillés ». Remettez l’interrupteur sur «On» ou remplacez tout fusible grillé et attendez 30 à 60 minutes pour que l’eau chauffe. Si l’eau est restée froide, passez aux étapes de dépannage ci-dessous.

  • 2

  • 3

    Retirez le panneau d’accès supérieur (et s’il est inférieur). Les couvercles métalliques sont généralement maintenus en place par des vis. Retirez les vis et économisez sur la réinstallation lorsque vous avez terminé. Utilisez un voltmètre ou une lampe témoin pour vérifier entre la borne de câblage et le boîtier métallique mis à la terre du réservoir pour vous assurer que l’alimentation est coupée. Si l’alimentation est toujours sous tension, ne continuez pas jusqu’à ce que vous trouviez un fusible ou un fusible qui alimente. Éteignez ou verrouillez l’interrupteur ou retirez les fusibles pour empêcher quelqu’un de mettre le circuit sous tension tout en travaillant sur la chaudière.[2]
  • Image intitulée Waterheater_002_944

    4

    Nettoyez toute l’isolation bloquer l’accès ou l’inspection des commandes (thermostat et interrupteur haute température) et de l’élément chauffant. Après avoir retiré l’isolation thermique, les écrans de protection en plastique sont visibles. Pliez soigneusement les fils loin du couvercle de protection. Soulevez la carte en haut du clip et retirez-la pour accéder aux bornes.[3]

  • 5

    Recherchez des signes évidents de dommages. Les chauffe-eau peuvent fuir en raison d’un réservoir défectueux – mais aussi en raison d’un tuyau d’alimentation en eau froide / de sortie d’eau chaude mal installé ou soudé ou en raison d’une mauvaise étanchéité entre l’ouverture du réservoir et l’élément chauffant. S’il est permis de continuer à fuir, cela causera des dommages internes aux commandes si de l’eau y pénètre.[4]

    • La rouille recouvre les fils et les commandes – à l’extérieur et à l’intérieur
    • La rouille est conductrice – même lorsque l’isolant est du fil. Cela peut entraîner des chocs potentiellement mortels, un échauffement et une fonte de l’isolant, voire des brûlures. Des dépôts de carbone noirs et solides sur les surfaces indiquent un court-circuit. Il y a de fortes chances qu’il y ait un fil de cuivre exposé qui est difficile à voir en raison des dépôts de carbone causés par le court-circuit.
    • Les fils peuvent être endommagés et souffrent désormais de la portée réduite requise pour transmettre en toute sécurité la charge électrique de l’élément chauffant. Ce point d’endommagement devient également une source de chaleur. Il est très important de réparer ou de remplacer toutes les pièces présentant des formes d’eau visibles et des courts-circuits.. Cela comprend les fils, l’isolation des fils, les cavaliers et les commandes elles-mêmes. Comme déjà mentionné, la rouille est un conducteur et fournit des chemins involontaires et inattendus pour l’électricité. Ces chemins non intentionnels peuvent être dangereux et compliquer la résolution des problèmes.
    • Ici, le fil jaune entre le contrôle et l’élément semble être court au réservoir (ou autre métal) laissant un résidu noir de suie sur le fil et plus encore. Remarquez la borne inférieure gauche du thermostat. Une chaleur excessive a fait fondre le plastique autour du terminal.
  • 6

    Trouvez les pièces ci-dessous:[5]

    • Fin de course haute température: Il a un bouton de réinitialisation. (4) les bornes / vis seront connectées à celui-ci. Le plus souvent, les deux bornes supérieures ont des fils qui vont au compartiment de câblage et fournissent du courant au reste de la commande du chauffe-eau et des éléments chauffants. Les « commandes supérieures » se composent d’un interrupteur de fin de course haute température et d’un thermostat supérieur. Les «commandes inférieures» se réfèrent au thermostat inférieur (il n’y a pas d’interrupteur de limite de température élevée pour la partie inférieure de la plupart des chauffe-eau électriques). Trois des quatre bornes sont numérotées et visibles sur la figure (la borne # 1, # 3, & # 4; n’est pas identifiée car elle est connectée directement au thermostat vers le bas via des cavaliers installés en usine).
    • Thermostat: Il a un cadran gradué et réglable. Le cadran peut spécifier les lettres « A » « B » « C » etc., « Chaud, chaud et chaud » ou comme dans le cas de celui sur l’image, la température réelle en degrés. Le thermostat est situé juste en dessous du fin de course haute température.
    • Élément chauffant: Il possède deux bornes avec un fil connecté à chacune. L’un de ces fils est généralement connecté au thermostat qui lui est connecté (sur ces photos, le thermostat est directement au-dessus). Il est généralement situé sous les commandes et prend en charge les commandes avec des clips d’une certaine sorte (sur cette photo, il y a deux terminaux et un bouton en métal gris pour soutenir les commandes supérieures).
  • 7

    Testez la puissance débranchée. Ajustez le compteur AC et insérez la sonde noire dans le connecteur noir ou standard et la sonde rouge dans le connecteur rouge ou volt.

  • Image intitulée Poweroff_38

    8

    Mesurez la tension. Réglez la plage de tension alternative sur la valeur disponible la plus élevée. Mettez les sondes en contact avec les bornes supérieures du fin de course haute température, comme indiqué sur la figure de droite. Si vous le souhaitez, la plage peut être réduite à n’importe quel niveau souhaité – à condition que la plage soit supérieure à la tension indiquée dans la plage la plus élevée. Si vous ne pouvez pas prouver la mise hors tension, revérifiez la carte de circuit imprimé. Ne continuez pas si le courant n’est pas prouvé; sinon, des dommages au compteur sont possibles et des chocs ou des brûlures sont possibles dans les étapes suivantes.[6]

    • Dans la figure ci-jointe, le compteur indique la présence de 0,078 volt. Il est inférieur à 1/10 volt et est considéré comme « éteint ».
  • 9

    Ensemble multimètre à Ohm ou Résistance. Respectez les relevés du compteur. S’il s’agit d’un type analogique, l’aiguille ou l’aiguille reposera sur des valeurs de résistance plus élevées (position à gauche), il s’agit d’un indicateur de «circuit ouvert». Si un compteur numérique est utilisé, il peut afficher « OL » ou « 1 » (« 1 » sans le dernier ou le premier zéro). Cet indicateur OL ou 1 représente la valeur nuit que le compteur est capable d’afficher (similaire au fonctionnement d’une calculatrice) pour «surcharge» ou «infini». L’infini dans la plage de haute résistance est également appelé « circuit ouvert » ou « boucle ouverte » (OL). Notez cette indication de circuit ouvert pour ce compteur (lorsqu’une plage de tension ou de courant est sélectionnée et que le compteur affiche OL ou 1, la mesure doit être effectuée à nouveau après avoir ajusté la plage vers le haut). Si vous n’êtes pas sûr de ce que votre compteur doit lire dans la « situation OL », juste pour laisser les bornes non connectées à quoi que ce soit et ne pas toucher et allumer le compteur, cela devrait indiquer la résistance de l’air entre les bornes qui devrait être infinie sous des conditions normales.[7]
  • dix

  • 11

    Connectez le cordon de test noir au connecteur étiqueté « Commun ».

  • 12

  • 13

  • Image intitulée Zero_253

    14

    Connectez les pointes métalliques des sondes. Le pointeur du compteur analogique doit se déplacer vers les valeurs les plus basses de l’échelle de résistance (ou complètement à droite). Un compteur numérique devrait signifier 0 ou une valeur «très faible» approchant zéro. Trouvez le bouton « Zero Adjust » et tournez-le de sorte que le compteur marque « 0 » (ou aussi près de « 0 » que possible). La plupart des compteurs numériques n’ont pas cette fonction de mise à zéro. Une fois «mise à zéro», cette position d’aiguille sur la roue est marquée «court-circuit» ou «zéro ohm» pour cette plage de ce compteur. Compteur doit être nul si la plage de résistance change. Les valeurs de résistance mesurées seront incorrectes si elles ne sont pas en mesure de remettre correctement à zéro le compteur.[11]

    • Dans l’exemple d’image, le compteur indique une résistance de 0,2 ohms – ou zéro. Le compteur ne peut pas afficher une valeur inférieure à cette valeur, car il n’y a pas de possibilité de mise à zéro, elle est considérée comme 0.
  • 15

    Remplacez les piles si nécessaire. Si vous ne pouvez pas obtenir un indicateur de zéro ohm sur le compteur analogique, cela peut signifier que les piles sont faibles et doivent être remplacées. Veuillez réessayer avec des piles neuves. Les compteurs numériques affichent souvent graphiquement le niveau de décharge ou simplement une indication pour remplacer la batterie. Reportez-vous au manuel du lecteur pour savoir comment déterminer l’état de charge de la batterie.

  • Image nommée Element_r_316

    16

    Appuyez les pointes de la sonde contre les contacts de l’élément chauffant (une sonde sur chaque vis). Lisez l’affichage du compteur. Recherchez un multiplicateur de gamme (« K » ou « M » sur l’écran) pour vous assurer que la valeur affichée est bien un ohm, pas un kilo ohm (K) ou un meg ohm (M).

    • Dans la figure ci-jointe, le compteur montre une résistance de 12,5 ohms, et comme il se situe dans les limites acceptables des valeurs calculées de 12,2 ohms, il est considéré comme « bon ».
  • Image intitulée WaterheaterPlate_587

    17

    Notez qu’un «bon» élément chauffant lira une très petite valeur (entre 10 et 20 ohms, selon la puissance de l’élément et éventuellement lu comme 0 ohms, selon votre compteur). Pour déterminer la valeur de résistance d’un bon élément, utilisez cette calculatrice en ligne. Sur la plaque signalétique, indiquez la tension (probablement 240) et les puissances nominales (probablement dans la plage de 1000 à 5000) et cliquez sur le « bouton de calcul ».[12]

    • La figure montre les informations sur la « tuile » sur la chaudière. Deux puissances différentes (4500/4500 et 3500/3500). L’étage « 4500/4500 » est la puissance de sortie de l’élément supérieur et inférieur, lorsqu’il est connecté à une alimentation électrique de 240 volts. Alternativement, la cote « 3500/3500 » est la puissance de l’élément supérieur et inférieur, lorsqu’il est connecté à une alimentation électrique de 208 V. La plupart des applications résidentielles sont de 240 volts, mais il y a aussi 208 volts et 120 volts.
  • 18

    Recherchez un élément mis à la terre. Préparez l’appareil en plaçant l’appareil sur l’échelle de résistance la plus élevée.

  • 19

    Tenez les sondes à la fin du guide de test ensemble. Le pointeur du compteur analogique doit se déplacer complètement vers les valeurs les plus basses de l’échelle de résistance (à droite). Le compteur numérique doit indiquer une valeur «faible» très proche de zéro. Trouvez le bouton « Zero Adjust » et tournez-le de sorte que le compteur marque « 0 » (ou aussi près de « 0 » que possible). Le compteur numérique peut ne pas avoir cette fonction de réglage du zéro. Notez que cette position est un indicateur de « court-circuit » ou « zéro ohm » pour cette plage de résistance de ce compteur. Mettez toujours le compteur à zéro lorsque la plage de résistance change.

  • 20

    Appuyez sur la sonde rouge sur n’importe quelle vis d’extrémité de l’élément chauffant. Appuyez fermement la sonde noire contre le récipient métallique ou les écrous de retenue ou les boulons chauffants (et non sur une autre vis de connexion). Grattez le métal pour assurer un bon contact. Le compteur doit afficher un indicateur «infini» comme décrit ci-dessus dans le réglage du compteur. Si le compteur affiche une valeur autre que très élevée (million ohms), de préférence l’infini, l’élément doit être remplacé, décrit plus loin.

  • 21

    Rebranchez le fil qui a été retiré de l’élément chauffant pour effectuer la vérification de la résistance dans les étapes précédentes.

  • 22

    ‘Répétez les étapes nécessaires pour accéder au thermostat inférieur et à l’élément chauffant.

    • Les panneaux inférieurs, exposés au protecteur en plastique, ont été retirés:
    • # * Retirez le protecteur comme pour le point d’accès ci-dessus pour révéler les bornes. Notez qu’il n’y a pas de boutons de réinitialisation en haut (grande limite):
  • 23

    Réglez le thermostat inférieur au minimum.

  • 24

    Réglez le thermostat supérieur au maximum.

  • 25

    Les étapes ci-dessous supposent qu’il y a de l’eau chaude dans le réservoir. Si le réservoir est froid ou très chaud, il peut être difficile d’obtenir les changements attendus lors de la numérotation à différentes températures sur le thermostat.

  • 26

    Retournez l’électricité à la chaudière. D’autres étapes sont incluses pour poursuivre les tests. Soyez extrêmement prudent car le risque de blessure par choc augmente considérablement si l’attention n’est pas entièrement accordée. Assurez-vous que tous les fils sont reconnectés aux bornes appropriées et qu’il n’y a aucun « conducteur aléatoire » n’importe où ce qui peut provoquer un choc ou un court-circuit.

  • 27

    Retirez le câble de test rouge du connecteur « Ohm » ou « Résistance » du compteur et insérez-le dans le connecteur « Volt ».

  • 28

    Réglez la plage du compteur sur la valeur de tension la plus basse supérieur à 240 Volts « AC » ou « VAC ». Comme mentionné précédemment, les tensions habituelles pour le chauffage de l’eau pour le résidentiel (et les logements mobiles / VR) sont: 120, 208 et 240, et le type le plus courant est de 240 volts. Lorsque nous discutons de la mesure ci-dessous « tension de ligne« , remplacez plutôt la tension de votre chauffe-eau spécial.

  • Image intitulée Power_ele_448

    29

    Vérifier les connexions de l’élément chauffant supérieur pour la présence d’une tension de ligne en touchant l’extrémité de la sonde à chaque borne, comme cela a été fait précédemment dans le test de résistance. Aux États-Unis, la tension secteur est probablement de 120, 208 ou 240.

    • La tension de ligne dans le système testé est de 208 volts. Étant donné que 203 est à quelques pour cent de 208, cet exemple indique la pleine puissance de l’élément disponible même s’il a passé le test de résistance ou ohms – chauffant l’eau dans le réservoir.
  • 30

    S’il n’y a pas d’alimentation, essayez de réinitialiser l’interrupteur haute température. Il s’agit d’un bouton rouge ou noir, situé juste au-dessus du thermostat. Il est très probablement indiqué « RESET ». À l’aide d’un tournevis ou d’un stylo, appuyez doucement mais fermement à l’intérieur. S’il est activé, un « clic » mécanique doit être ressenti ou entendu. L’interrupteur d’indication de température élevée est éteint le thermostat qui ne s’ouvrira pas. Plus sur cela plus tard.

  • 31

    Après avoir tenté de réinitialiser, vérifiez à nouveau l’alimentation électrique de l’élément chauffant.

  • 32

    S’il n’y a toujours pas d’alimentation, testez les extrémités supérieure gauche et droite de la borne haute température tension de ligne avec des pointes de sonde.

  • 33

    S’il n’y a pas d’alimentation, le problème est un circuit ouvert. Vérifiez la «zone de câblage» du radiateur (généralement situé sur le dessus du radiateur), le long du câble qui alimente le radiateur et enfin à l’intérieur du panneau électrique. N’oubliez pas, sauf si le pouvoir est éteindre le tableau, ce circuit est vivre à un moment donné entre un fusible ou un interrupteur et un chauffe-eau. Serrez toutes les vis et les connexions dans le compartiment de câblage et à l’intérieur de toutes les boîtes de jonction entre ici et tout le chemin du retour aux bornes de l’interrupteur ou du fusible sur le panneau électrique. Remplacez les fusibles ouverts ou réinitialisez le disjoncteur s’il est éteint. Vérifiez l’alimentation au niveau du fusible ou de l’interrupteur. Un interrupteur qui est activé immédiatement après une réinitialisation indique un court-circuit ou, moins probablement, un interrupteur défectueux.

  • 34

    Une fois que le courant revient aux bornes supérieures du commutateur haute température, testez la tension dans la ligne de l’élément chauffant supérieur. Lisez le reste de cette étape lentement et attentivement (et à plusieurs reprises si nécessaire) jusqu’à ce que cela ait du sens parce que les thermostats fonctionnent ensemble «pourquoi et comment». Il est essentiel de comprendre comment les deux thermostats interagissent et fonctionnent. Le thermostat supérieur a 2 positions – il peut commuter la tension sur « l’une ou l’autre position »: (position 1) sur l’élément supérieur ou (position 2) sur le thermostat inférieur. Le thermostat inférieur a également 2 positions, mais il est «allumé et éteint» et pas l’une ou l’autre comme le thermostat supérieur: (position 1) l’élément inférieur (position 2) empêche la tension d’atteindre l’élément inférieur ou n’importe où ailleurs d’ailleurs. Pour que l’élément supérieur ait une tension et chauffe l’eau, la température de l’eau en haut du réservoir doit être inférieure à la température réglée du thermostat supérieur. Une fois que l’eau dans la partie supérieure du réservoir atteint la valeur de température déterminée par le réglage thermostatique supérieur, le thermostat supérieur (considéré comme «satisfait») transfère la puissance de l’élément supérieur au thermostat inférieur. Si la température de l’eau dans la partie inférieure du réservoir est supérieure au réglage du thermostat inférieur, le thermostat inférieur reste « éteint » et la tension est empêchée d’atteindre l’élément chauffant inférieur. Si, cependant, la température de l’eau dans la partie inférieure du réservoir est inférieure au réglage du thermostat inférieur, le thermostat inférieur s’allume « et envoie une tension à l’élément chauffant inférieur (thermostat qui a mis l’alimentation en chauffage »), l’élément ou le compresseur de réfrigération est appelé « appel ») et chauffe l’eau. La tension restera sur l’élément inférieur jusqu’à ce que (a) le thermostat inférieur soit satisfait ou (b) le thermostat supérieur détecte que la température de l’eau en haut du réservoir est tombée en dessous du réglage de température du thermostat supérieur. Lorsque cela se produit, le thermostat supérieur transfère la puissance du thermostat inférieur à l’élément chauffant supérieur. Ce processus se poursuit jusqu’à ce que l’eau dans les deux moitiés du réservoir soit égale aux réglages de leurs thermostats. Le réglage du thermostat supérieur ne provoquera plus l’activation de l’élément supérieur si la température de l’eau en haut du réservoir est déjà supérieure au thermostat le plus élevé. Si ces conditions existent, aucun clic ne sera détecté lors du réglage de la température et de l’abaissement. Il sera nécessaire d’abaisser la température de l’eau dans le réservoir. Le moyen le plus simple et le plus rapide de le faire est de permettre à l’eau chaude du réservoir en ouvrant simplement le robinet d’eau chaude. L’eau froide entrera au fond du réservoir et se mélangera avec l’eau chaude existante dans le réservoir, abaissant la température globale.

  • 35

    Si aucune ligne de tension n’est trouvée sur l’élément et que le réservoir supérieur est froid, remplacez les unités de contrôle supérieures.

  • 36

    Réglez le thermostat supérieur au minimum.

  • 37

    Réglez le thermostat inférieur au maximum.

  • 38

    Vérifiez la résistance inférieure de l’élément chauffant.

  • 39

    S’il n’y a pas d’alimentation électrique, déterminez quel fil est connecté au boulon du thermostat inférieur par la vis de la borne de l’élément chauffant. Ce seront des bornes à vis communes. La deuxième vis sur le thermostat et l’élément chauffant sera la vis d’alimentation. Mettre la sonde rouge en contact avec la borne de la vis d’alimentation de l’élément chauffant et la sonde noire au niveau de la connexion à vis du thermostat. Attendez-vous à une ligne électrique.

  • 40

    Si la tension secteur n’est pas trouvée, remplacez les unités de commande supérieures.

  • 41

    Si une tension d’eau est trouvée, vérifiez la ligne de tension au niveau des boulons d’extrémité de l’élément chauffant en touchant chaque sonde sur les boulons de borne.

  • 42

    Si la tension secteur n’est pas trouvée et que le réservoir est froid, remplacez le thermostat inférieur.

  • 43

    Si une ligne de tension est trouvée, attendez que l’eau se réchauffe ou effectuez à nouveau des vérifications d’Ohm (ou de Résistance) sur les éléments hors tension. Si une ligne de tension est présente sur l’élément chauffant, elle doit chauffer l’eau à moins que l’élément ne soit défaillant.

  • 44

    Remettez tous les thermostats à la même valeur de votre choix, mais vous ne devriez vraiment pas les régler à plus de 140 degrés en raison du risque de tartre. Alors que l’eau bout à 212 degrés, une température de l’eau de seulement 150 degrés ne prend que deux secondes pour provoquer une brûlure. Lorsque l’eau est à 120 degrés, seulement 30 degrés plus froid; prend 10 minutes. La peau des enfants et des nouveau-nés est plus sensible que celle d’un adulte, elle brûlera donc plus facilement. Par conséquent, choisir une température plus proche de 120 degrés peut être un meilleur choix. Une température plus basse signifie également une réduction des coûts énergétiques.

  • 45

    Remettez l’isolation et les couvercles d’accès



  • Source link