Catégories
Uncategorized

ASCI enquête sur des plaintes concernant 279 annonces en février 2020, dont 101 ont été retirées par des annonceurs


Au cours du mois de février 2020, ASCI a enquêté sur les plaintes concernant 279 annonces, dont 101 annonceurs se sont retirés immédiatement après avoir reçu une communication d’ASCI. Le Conseil indépendant des plaintes des consommateurs (CCC) ASCI a évalué les 178 annonces restantes, dont 171 ont été acceptées. Celles-ci 171 La publicité, 77 appartenaient au secteur de l’éducation, 59 appartenaient au secteur de la santé, six à l’immobilier, cinq aux services de visa / immigration, cinq aux soins personnels, quatre au secteur de l’alimentation et des boissons et 15 au secteur de l’alimentation et des boissons autresâ € ™ Catégorie.

Appel à candidatures ouvert pour les BuzzInContent Awards 2020 INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT

ASCI continue de diffuser des publicités mettant en vedette des célébrités qui adhèrent peu â € œLignes directrices pour les célébrités dans la publicité. Parmi les diverses annonces qui ont été soigneusement examinées, la CCC a retiré la mauvaise publicité concernant â € œapplication de l’enseignement scolaire gamifié prétendant qu’il s’agit du plus grand examen de bourses d’études et promet un prize pool d’une valeur allant jusqu’à Rs One Crore, avec l’un des Bollywood’sâ € ™acteur légendaire. Une publicité pour les gouttes à base de plantes, soutenue par une célébrité de Bollywood, a affirmé à tort qu’en renforçant l’immunité, elle peut sauver ou protéger contre les maladies. Il a été constaté que la clinique de fertilité séduit leurs patients qui affirment être â € œLa chaîne de fécondation in vitro et de fécondité la plus importante et la plus réussie de l’Inde, tout en faisant â € œLa procédure de FIV se fond avec quatre célébrités de Bollywood. L’annonce de la marque de miel approuvée par l’olympien de badminton a fait des déclarations non fondées comme â € œRenforce les os et â € œRégénération musculaire.

Le célèbre constructeur automobile a montré dans une publicité télévisée un million de chauffeurs de rasoir qui ont rasé un conducteur de moto. Il a montré un acte dangereux avec un manque de respect pour la sécurité et a remis en question les exigences d’une conduite sûre. L’annonce était contraire à ASCIâ € ™s Lignes directrices pour les annonces montrant des véhicules automobiles.

ASCI a également vu plusieurs sociétés immobilières faire des réclamations superlatives / principales. Plusieurs d’entre eux sont particulièrement axés sur la fourniture de communautés et d’établissements vivants plus anciens. Une marque bien connue, faisant la promotion de son projet de ville pour les personnes âgées, a fait valoir qu’il n’existait pas â € œIndeâ € ™avec la plus grande communauté de personnes âgées – €.

ASCI a également traité des plaintes concernant plusieurs annonces qui le garantissaient â € œ100% Visa €, â € œSuccès de visa à 100%, â € œNo.1 Visa Company – soit pour le travail ou pour l’éducation dans les pays qui avaient des mandats de documentation stricts. De telles idées fausses sont susceptibles de conduire à une déception généralisée dans l’esprit des étudiants et des demandeurs d’emploi.

Le CCC a soutenu un certain nombre de plaintes liées aux publicités dans les domaines de la santé et de l’éducation, les annonceurs affirmant avoir des positions de leader ou se vanter d’avoir remporté des récompenses, mais n’ont pas étayé cela par un classement ou des données authentiques et crédibles. sur les récompenses. Shweta Purandare, secrétaire générale de l’ASCI â € œNos directives pour l’utilisation des récompenses / évaluations dans les publicités, introduites en janvier 2020, s’avèrent être un pas opportun dans la bonne direction. Nous annonçons aux annonceurs que les récompenses d’autofinancement et de classement sont sur la glace et ne dureront plus. Ils ont besoin de connaître la rigueur attendue dans la mise à la terre des revendications lorsqu’ils se réfèrent aux récompenses et aux notes dans leurs annonces.

Éducation: – 77 annonces qui se sont plaints

JE.

Soins de santé: – 59 annonces dénoncées

JE.

Immobilier: – contre six recours

JE.

Services de visas / immigration: – cinq annonces contre lesquelles il se plaint

JE.

Personnel Attention: – cinq publicités dont il se plaint

JE.

Nourriture et boissons: – quatre publicités dont il se plaignait

JE.

Les autres: – 15 annonces dont il se plaint

Plaintes directes

Les publicités ci-dessous ont été plaisantées par le grand public ou des membres de l’industrie. Sur les 25 plaintes déposées, 12 annonces ont été retirées par l’annonceur immédiatement après avoir reçu la communication d’ASCI. Pour les 13 autres annonces, la CCC a appuyé les appels contre six annonces. Les six publicités appartenaient à la catégorie des autres. Sept publicités ne sont pas considérées comme étant en litige ou contraires au code ASCI.

Les autres

  1. Times Network Ltd (ET maintenant): Publicité à la télévision et sur les réseaux sociaux affirmant que « ET Now 75% CNBC TV18 25% € » était erroné et contraire aux directives du BARC. passer en revue les minutes. L’utilisation du classement n’est pas autorisée. L’annonceur n’a pas inclus le jour du budget dans la soumission de la demande pour la semaine budgétaire, car il a soumis les données du lundi au vendredi, tandis que le budget a été présenté le samedi suivant. rapport des données sur les semaines 4 et 5 du même public cible pour réfuter la revendication de leadership. Autres allégations «ET maintenant non. 1 dans la semaine du budget »et« maintenant n ° 1 au cours de la semaine la plus importante de l’année »ont également été jugés erronés. Les clauses de non-responsabilité dans le cadre de la promotion télévisée étaient contraires aux lignes directrices de l’ASCI sur la clause de non-responsabilité pour leur placement qui ne respectait pas les exigences et leur durée était inadéquate. Les promotions télévisées ainsi que les promotions sur les réseaux sociaux étaient contraires aux conseils du BARC ainsi qu’aux directives de non-responsabilité de l’ASCI.

JE.

  1. Malayala Manorama Company Ltd (Manoramaonline): La réclamation d’Ad-Emailer, « No.1 Malayalam News News », n’est pas fondée. Le CCC a noté que l’annonceur dans l’annonce signale qu’il a environ 164 millions de vues au total en malayalam par rapport à la concurrence la plus proche qui a environ 131 millions de vues au total en malayalam et dans d’autres langues. L’annonce indique la source de la demande – Comscore MMX Multi-Platform Key Measures, Total Views, octobre 2019, Inde. Le CCC a noté que l’annonceur a utilisé la manipulation arithmétique pour arriver à un chiffre de supériorité qui est une fausse représentation. En outre, l’annonceur ne fournit aucune preuve pour soutenir ComScore en tant que source d’assistance.

JE.

  1. Malayala Manorama Company Ltd (Manoramaonline): L’affirmation de la direction d’Ad-Emailer selon laquelle « aucun site d’actualités malayalam 1 » était erronée. Le CCC a noté que l’annonceur se positionnait comme « N ° 1 Malayalam News News » et l’a qualifié d’avertissement – Mesures clés multiplateforme MMX multiplateforme, Total Review, octobre 2019 « CCC a noté que la publicité, dans le titre, prétend que ‘6464 est supérieur à 131. Bien que la réponse à la plainte explique que le nombre de 131 millions de vues est venu du’ filtrage des sites Web non malayalam ‘à partir du nombre total de vues obtenues par les domaines de premier niveau, à savoir Manoramaonline.com et Asianetnews.com, le texte réel dans l’e-mail affirme que 131 millions de personnes sont en termes de «malayalam et d’autres langues». Il s’agit d’une fausse déclaration, même à partir d’un tableau fourni par l’annonceur. L’annonce a injustement dénigré la concurrence

JE.

  1. Bajaj Auto Ltd (Bajaj Platinum 110 H Gear): Une publicité télévisée et YouTube voit visuellement un nageur se raser la barbe d’un cycliste en utilisant un rasoir pour se raser pendant que le vélo est en mouvement, montrant un acte dangereux et manquant de respect pour la sécurité. L’annonce contient une clause de non-responsabilité pour la remarque «Les actions présentées sont une expression créative pour s’associer aux fonctionnalités de Baja Platinum et sont effectuées sous supervision. Veuillez ne pas imiter € “. Le CCC n’était pas d’accord avec l’affirmation de l’annonceur selon laquelle l’acte / la cascade montré dans l’annonce était une hyperbole, car toute personne pouvait essayer de faire le jeu comme indiqué et ne considérait pas qu’il s’agissait d’une cascade professionnelle. S’ils se reproduisent dans la vraie vie, ce serait très incertain. La publicité remet également en question la conduite sécuritaire. Dans la publicité, la direction du rétroviseur gauche est définie de manière dangereuse car le conducteur ne peut voir que son reflet, pas l’état de la circulation derrière lui à cause duquel il doit observer.

JE.

  1. Ultratech Cement Ltd. (Ciment Ultra Tech): L’allégation de publicité pour le site Web « Deesh ka No Cement » n’était pas suffisamment étayée. Il n’y avait aucun avertissement dans l’annonce pour indiquer la source et la date de la demande. La CCC n’était pas d’accord avec l’affirmation des annonceurs selon laquelle leur allégation était largement connue du public sous la forme de divers articles et publications au cours des deux dernières années, les citant comme « le plus grand producteur de ciment de l’Inde » / le plus grand / le plus grand producteur de ciment de l’Inde, un fait connu des consommateurs. Selon la CCC, le consommateur frauduleux ne devrait pas comprendre la situation globale du marché ni obtenir des données de divers acteurs pour confirmer les demandes. Pour les informations fournies par l’annonceur, au lieu de l’auto-certification, l’annonceur devrait idéalement soumettre un rapport de vérification tiers indépendant ou un certificat CA et fournir la base exacte pour postuler à la gestion (volume des ventes ou capacité de production / production ou part de marché en valeur, etc.). ). La couverture médiatique basée sur un communiqué de presse publié par la société n’a pas été considérée comme une donnée principale sur le soutien des demandes. Le CCC a conclu que l’affirmation superlative était trompeuse en omettant de mentionner les motifs de la demande à la direction. La source de la réclamation, en particulier pour la comparaison avec la concurrence, n’est pas indiquée dans l’annonce. L’annonce enfreint également les lignes directrices de l’ASCI concernant la clause de non-responsabilité dans la publicité.

JE.

  1. Groupe Lakshmi Ganapathi: L’annonce sur le site Web affirme que le terrain est un terrain de qualité supérieure pour le logement moderne. Il indique également qu’il existe une liste de plusieurs installations prêtes à l’emploi dans la région, comme un sentier de randonnée de 5 pieds, un parc paysager avec un parc de jogging, des équipements de sécurité sophistiqués 24h / 24 et 7j / 7, une aire de jeux pour enfants et des complexes entourant l’ensemble de l’établissement pour les résidents. Cependant, les preuves photographiques et vidéo soumises par le plaignant indiquaient que le contenu allégué affiché par l’annonceur n’était pas encore disponible. Par conséquent, il a été conclu que les allégations publicitaires concernant le contenu disponible étaient fausses et trompeuses.

Suo Motu supervise ASCI pour les publicités erronées

Les publicités ci-dessous ont été collectées grâce à la supervision par ASCI des médias imprimés et télévisés d’ASCI par le biais du National Advertising Monitoring Project (NAMS). Sur les 254 annonces sélectionnées, dans 89 cas, les annonceurs ont immédiatement confirmé que les annonces étaient retirées après avoir reçu la communication ASCI. Les 165 autres annonces examinées par le CCC se sont révélées inexactes. Sur ces 165 annonces, 77 appartenaient au secteur de l’éducation, 59 à la santé, six à l’immobilier, cinq aux services de visa / immigration, cinq à la catégorie des soins personnels, quatre à la catégorie des repas et boissons et neuf à la catégorie des autres.

Éducation

Les plaintes contre les publicités des 73 établissements d’enseignement énumérés ci-dessous sont CI-DESSUS principalement en raison de réclamations non fondées ET / OU de réclamations séduisantes selon lesquelles elles fournissent 100% d’aide au placement / 100% pour l’hébergement ET / OU prétendent être le numéro 1 dans leur domaine / le meilleur dans leur domaine. Les publicités enfreignaient également les directives ASCI pour la publicité des établissements et programmes éducatifs. De nombreuses publicités enfreignaient les directives ASCI pour l’utilisation des récompenses / évaluations dans les publicités et la clause de non-responsabilité.

Institut de gestion rurale

Centre de coaching Spoorthy

Centre de coaching de Pragna

Institut Mark1 pour le divertissement et la gestion d’événements

Hindustan Soft Education Ltd (Oxford Software Institute)

Services de facilitation des bourses (SFS)

Académie de défense M

Zone de compétition de Yashashree

Académie Jai Hind

Institut paramédical de Koshi

Dewan Global School

GMR Career Point

Institut de premier choix – Institut de mode pour le premier choix

Institut des examens d’entrée

Meilleure Académie I.A.S pour les civils et groupe Jayanikethan

Institut Kaleshwari

Cours de coaching au Mans

Naincy College of Nursing

École Neer Modi

Centre de coaching Pragyna

Centre d’études R. P.

Cercle d’étude de Vijetha

Institut routier

Shriram Coaching Class (P) Ltd

Cours de Shaurya

Institut de rayonnement

APG learning

Dalimss Sunbeam School & Hostel (écoles et auberge Dr. Amnit Lal Ishrat Memorial Sunbeam)

Faites confiance à Brahmarshri Gyan Savrdhak (Centre de formation de la police et de l’armée de Sri Brahmarshi)

Prestige Education Society (Prestige Institute of Engineering, Management and Research)

Vertis Overseas

Shine Junior College

Apprenez avec foi

Institut de carrière ALLEN

Institut agricole de Telangana

SBSS Skills Training Institute

Zion Education Private Limited

Viser l’IAS

Bhagat Singh entraîne Sansthan

Tout en un enfant jouant à l’école

Académie Ananya Arya

La nouvelle académie royale

Académie Doon du COL Chamola

Concept de Dhakad

Enseignement informatique avec technologie rapide

Classes célèbres

Centre de coaching de Jodhpur

Cours de Krishnam

Institut Lakshaya

Cours de Parigyaan

Académie Prolance

Rainbow Project & Training Center

Cours de coaching Salaswati

Classe Satyam

Classe Satyam

Skyway Career Hub

Université de Sri Sri

BSL – British Language School – MBD

Arcot Sri Mahalakshmi Women’s College

Deeksha Educational Foundation – Deeksha Paramedical Institute

Faculté de technologie Jai Narain (JNCT)

LNCT College Group (Université LNCT)

AhaGuru Educational Technology Private Ltd – AhaGuru

Créations et formation Aishwarya

Académie d’entrée Alpha

Institut Rita Raj pour la formation industrielle

Éducation et charité – Institut des sciences paramédicales du Gujarat)

Institut Amaze d’animation et de technologie

Académie APTI Plus de la fonction publique Pvt Ltd.

Une académie honnête

A.K. Vidyamandir

JE.

Institut d’hospitalité Sai Gurukul

Institut d’État de l’hospitalité

JE.

Les publicités suivantes ont violé ASCIâ € ™s Lignes directrices pour la publicité des établissements et des programmes d’enseignement

  1. Eduisfun Technologies Pvt. Ltd (étape d’application): La réclamation de l’annonce de presse, « le plus grand examen de bourses d’études de l’Inde avec un fonds de bourses d’études de 50 couronnes américaines », sur lequel la légende de Bollywood Amitabh Bachchan est basée, n’était pas suffisamment étayée. Le CCC a noté que l’annonceur faisait la promotion d’une « éducation scolaire éduquée » en leur promettant un prix en espèces de Rs 5 000 à 1 crore à condition qu’ils jouent à STEPapp. Il n’était pas clair comment cela était projeté comme «frais de scolarité» et l’annonce ne révélait pas le nombre de «frais de scolarité» disponibles et, plus important encore, les critères d’admissibilité pour tout étudiant qui pourrait gagner une bourse. Le CCC a en outre noté que le tableau dans sa réponse montre qu’une bourse était de 1 crore Rs, 50 bourses d’un montant de 1 lakh Rs et 500 bourses ont été offertes pour 10 000 Rs / – en tant que montant de la bourse. n’indiquent pas les calculs qu’ils ont faits pour arriver aux chiffres indiqués dans le tableau et l’annonceur n’a pas non plus montré un corpus de 50 couronnes à fournir avant le versement de la bourse. Le CCC a estimé que les annonceurs devraient afficher ces budgets dans leurs livres de comptes et dans les rapports vérifiés. En outre, l’annonceur n’a pas non plus fourni de données d’études de marché ou de données comparatives vérifiables de son institut par rapport à d’autres organisations en Inde, pour prouver que l’examen des bourses avec le nombre et le montant des bourses qui leur sont offertes est supérieur à ceux fournis par toute autre organisation. L’allégation n’a pas été étayée par une validation indépendante. La référence de l’annonceur au NTSE à elle seule n’a pas été jugée suffisamment pertinente ou adéquate pour prouver qu’elle était le plus grand examen de bourses. L’annonce ne fournissait pas toutes les conditions matérielles pour donner aux consommateurs une image fidèle de leurs perspectives de participation à cette activité. Il n’y avait aucun détail sur les modalités et conditions détaillées ni sur le calendrier des activités. En outre, l’annonceur n’a fourni aucune preuve démontrant que la célébrité avait fait preuve de diligence raisonnable avant l’approbation, afin de garantir que toutes les descriptions, allégations et comparaisons données dans l’annonce pouvaient être étayées. L’annonce enfreint également les directives ASCI pour les célébrités dans le domaine de la publicité.

JE.

  1. Institut de carrière de Samarpan: L’affirmation de la publicité dans la presse, « Le plus grand pool des plus expérimentés et des résultats qui produisent ensemble des capacités au Samarpan Career Institute », n’est pas étayée par des données d’études de marché ou des données comparatives vérifiables provenant d’instituts d’annonceurs et d’autres formations d’instituts similaires pour prouver que leur équipe pédagogique est la plus grande et la plus expérimentée. , ou via une validation par un tiers indépendant. La deuxième affirmation du « vétéran le plus expérimenté de Kota » n’est pas étayée par des données d’études de marché ou des données comparatives vérifiables provenant d’instituts d’annonceurs et d’autres instituts de formation similaires à Kota, pour prouver que leur enseignant est le CCC le plus expérimenté de Kota. une telle étude comparative de la faculté compte tenu de la désorganisation du secteur de l’éducation et du nombre d’établissements d’enseignement. De plus, les données des facultés pour chaque institut ne sont pas un domaine public pour une telle comparaison. Il est donc peu probable que l’annonceur dispose de telles données d’assistance.

JE.

  1. Université JK Lakshmipat (Pinnacle MBA): La revendication de la publicité imprimée, «Premier programme de MBA multidisciplinaire et expérimenté de l’Inde», n’est étayée par aucune donnée comparative vérifiable sur le programme de MBA proposé par l’Université de la publicité et celles proposées par d’autres universités en Inde, ou par le biais d’un rapport ou d’une certification tiers révisé.

JE.

  1. Pranati IAS: La réclamation de la publicité dans la presse – tirée du détenteur du record du monde Limc et du célèbre auteur mondial de 30 livres – Kumar Utpal, était erronée. La demande n’est pas appuyée par une copie du certificat d’attribution, des détails et des références aux récompenses reçues, telles que l’année, la source et la catégorie, la base d’attribution ou la méthodologie d’enquête pour obtenir ces informations pour l’attribution demandée. En outre, rien ne prouve que Kumar Uppal est un auteur de renommée mondiale de 30 livres.

JE.

Soins de santé

Hôpitaux / Cliniques de fertilité FIV

  1. Indira IVF Hospital Pvt Ltd – Indira Infertility Center and Test Tube for Babies: La revendication de la publicité télévisée « La chaîne de fécondation et de fécondité en Inde la plus importante et la plus réussie » mettant en vedette les célébrités Akshay Kumar, Kareena Kapoor Khan, Diljit Dosanjh et Kiara Advani, car la promotion du film n’a pas été étayée. La CCC n’était pas d’accord avec l’affirmation de l’annonceur selon laquelle la « vidéo » n’était pas un TVC mais une vidéo informative / éducative. L’annonceur se positionne comme la chaîne de fécondation in vitro et de fécondité la plus importante et la plus réussie en Inde. Cependant, l’annonceur n’a fourni aucune donnée d’étude de marché ni aucune donnée comparative vérifiable du centre de l’annonceur et d’autres centres de FIV en Inde pour prouver que leur chaîne de centres est plus grande et plus performante que d’autres en FIV et traitement de fertilité. En outre, l’annonceur n’a fourni aucune preuve démontrant que les célébrités ont effectué une diligence raisonnable avant l’approbation, afin de garantir que toutes les descriptions, déclarations et comparaisons données dans la publicité vidéo / TV promotionnelle pouvaient corroborer. La publicité télévisée était contraire aux directives de l’ASCI pour les célébrités dans la publicité.

JE.

  1. Milan: L’affirmation de la publicité dans la presse – « Réaliser le rêve d’avoir un enfant » était erronée avec l’implication d’un certain succès. Cette affirmation n’était étayée par aucune preuve vérifiable qu’un patient traité dans son centre pouvait concevoir. La deuxième allégation « Fertility Center no. 1 pays »n’est étayée par aucune donnée comparative vérifiable du centre des annonceurs par rapport à d’autres centres de fertilité similaires en Inde pour prouver qu’ils sont en position de leader (n ° 1) pour fournir un traitement pour les problèmes d’infertilité, et la demande n’est pas étayée par une validation indépendante.

JE.

  1. Institut Bavishi de fertilité: L’affirmation de la publicité dans la presse, « à propos de la première position de quatre ans sans interruption », n’est pas étayée par des données comparatives vérifiables sur une base annuelle, des 4 dernières années, comme le prétendent l’Institut des annonceurs et d’autres instituts similaires, pour prouver qu’ils sont en tête, ou par validation indépendante.

JE.

  1. Institut Bavishi de fertilité: La demande de publicité imprimée « N ° 1 en Inde pour l’accouchement » et « Inde » n ° 1, Fertility Institute, n’est étayée par aucune donnée comparative vérifiable sur le centre de l’annonceur par rapport à d’autres instituts de fertilité similaires en Inde, pour prouver qu’ils sont en tête. position (n ° 1) pour fournir un traitement pour les problèmes d’infertilité ainsi que le nombre de naissances réussies après le traitement ou la confirmation d’un tiers indépendant.

JE.

  1. Fertilité Medicover: La réclamation de l’annonce de presse, « qui a été décernée aux meilleures cliniques de FIV par ABP News », n’est pas fondée. Le CCC a noté que ledit prix avait deux ans et que l’annonceur n’avait pas fourni la base du prix ou la méthodologie d’enquête suivante, tels que des détails concernant le processus de sélection pour le prix, des détails sur les données du sondage. L’annonce enfreint également les directives ASCI pour l’utilisation des récompenses / évaluations dans les publicités et les directives ASCI pour la clause de non-responsabilité dans la publicité.

JE.

Soins de santé – Les autres

  1. Jolly Health Care (Jolly Tulsi 51 gouttes): Une publicité télévisée mettant en vedette l’icône de Bollywood Hrithik Roshan a affirmé qu’elle « renforce l’immunité et protège contre la maladie ». Il a été remarqué que l’annonceur fait la promotion d’extraits liquides ayurvédiques de cinq types de tulsi. En tant que support obstiné, l’annonceur a publié des travaux publiés pour soutenir les avantages de « Tulsi » en tant qu’ingrédient « immunomodulateur ». Le CCC a noté que les rapports soumis par l’annonceur n’appuyaient pas l’allégation de «prévention des maladies» comme résultat. Sur la base de cette évaluation, le CCC a conclu que l’allégation de «sauvetage / protection contre la maladie» n’était pas étayée par des preuves cliniques solides de l’efficacité du produit pour sauver / protéger les consommateurs contre la maladie. En outre, l’annonceur n’a fourni aucune preuve montrant que le célèbre joueur Hrithik Roshan a fait preuve de diligence raisonnable avant l’approbation, pour s’assurer que toutes les descriptions, affirmations et comparaisons données dans la publicité télévisée pouvaient être étayées. L’annonce était en violation des directives ASCI pour les célébrités dans la publicité.

JE.

  1. Apollo Hospitals Enterprise Limited (Hôpitaux Apollo BGS): La réclamation « Mysore Most Experienced Doctors » n’était étayée par aucun détail concernant l’équipe de médecins d’Apollo Hospital, leur expérience de pratique médicale, les données d’études de marché ou toute référence vérifiable des annonceurs. ™ comparé à d’autres hôpitaux similaires à Mysore, pour prouver que leurs médecins sont plus expérimentés que tous les autres. La réclamation n’est pas non plus étayée par une validation indépendante par un tiers.

JE.

  1. Centre d’imagerie de Sarvoday: L’affirmation de la publicité dans la presse telle que traduite du gujarati « La plus grande chaîne de services dans le domaine de la radiologie » n’est pas étayée par des données d’études de marché ou des données comparatives vérifiables du centre des annonceurs et d’autres centres / laboratoires cliniques similaires. dans le pays, pour prouver que leur chaîne est plus grande que toutes les autres dans la prestation de services dans le domaine de la radiologie. La réclamation n’est également pas étayée par une vérification indépendante par un tiers.

JE.

  1. Thapovanam: L’affirmation de la publicité dans la presse: « La migraine peut être guérie dans les trois jours suivant le traitement par la phytothérapie », n’est pas étayée par de solides preuves cliniques de l’efficacité des produits pour prouver la guérison de la migraine en trois jours, comme le prétend. L’annonceur n’a fourni aucun détail sur la procédure de traitement, ni aucun détail sur les médicaments et leur statut d’approbation par les autorités réglementaires ainsi que des extraits pertinents de références ayurvédiques à l’appui des allégations. Les trois formulaires de rétroaction des patients, qui ressemblaient à de la recherche via des cartes postales, n’étaient pas considérés comme des preuves cliniques acceptables.

JE.

  1. Afrique de l’Est (Inde) à l’étranger Et la pharmacie (comprimés et huile Volpo Don Tanaav Shant): L’affirmation du communiqué de presse « Approuvé par le médecin » n’est pas étayée et est considérée comme erronée. Le CCC a noté que l’annonceur montre que la combinaison de sujets est recommandée par les praticiens ayurvédiques de toute l’Inde depuis des années. Cependant, l’annonceur n’a pas fourni de preuves vérifiables pour étayer cette affirmation.

JE.

  1. Clinique de santé Gayatri: L’affirmation de l’annonce de presse « Guérir les maladies en 36 heures » n’est pas expliquée. L’annonceur favorise la guérison de diverses maladies telles que la spondylarthrite, la paralysie, les maux de dos, la migraine, les varices, les vertiges, l’épaule gelée, la ménopause, etc. Dans les 36 heures suivant le traitement d’acupuncture. En outre, la publicité montre des données visuelles de représentants du gouvernement. La CCC a noté que l’utilisation de ces publicités visuelles dans la publicité imprimée présente un risque potentiel de faire croire aux consommateurs que les actions et les allégations de la publicité ont été approuvées par des représentants du gouvernement. L’annonceur n’a fourni aucun détail sur le traitement d’acupuncture pour traiter la maladie présumée, ni aucune référence scientifique authentique et publiée à l’appui de l’allégation. La publicité imprimée a également violé le conseil d’AYUSH qui empêche les annonceurs / agences de publicité d’utiliser les noms des ministères et des institutions gouvernementales dans les publicités sur les médicaments AYUSH.

JE.

  1. Kamdhenu Kudrati Upchar Kendra: L’affirmation de la publicité dans la presse – « Succès extraordinaire pour abandonner 25 ans de dépendance sans chirurgie », n’est étayée par aucune preuve clinique solide. Il a été observé que l’annonceur favorise le traitement de la toxicomanie naturelle, en particulier la dépendance à l’alcool. Mais l’annonceur n’a fourni aucun détail sur le processus de traitement, ni aucun détail sur les médicaments utilisés pour traiter la dépendance et leur statut d’approbation réglementaire.

JE.

  1. Hôpital de Geetanjali: Les affirmations de la publicité télévisée, « la technologie la plus moderne au monde » et « la meilleure équipe de médecins », n’étaient pas suffisamment étayées. En ce qui concerne l’allégation de « technologie de pointe dans le monde », la CCC a fait référence aux divers liens cités dans la réponse de l’annonceur et a noté que le lien fourni par l’annonceur ne prouve pas pleinement que l’IRM 3T est la technologie la plus avancée au monde. De plus, selon les informations disponibles dans le domaine public, l’IRM 7T est également disponible dans l’industrie. Pour la deuxième réclamation, «Meilleure équipe de médecins», l’annonceur n’a pas fourni de détails sur son équipe de médecins ni aucune donnée d’enquête de marché ni de données hospitalières comparatives vérifiables provenant d’annonceurs et d’autres hôpitaux similaires pour prouver que leur équipe est composée de médecins qui traitent diverses affections et effectuent des chirurgies. mieux que les autres. La demande n’est également étayée par aucune validation par un tiers.

JE.

  1. Scans et laboratoires Aartini: L’allégation de la presse, << La chaîne de centres de diagnostic la plus favorable en Inde >>, n’est pas étayée par des données d’études de marché ou des données comparatives vérifiables de la chaîne de centres de diagnostic des annonceurs et d’autres centres de diagnostic similaires en Inde, pour prouver qu’ils sont plus favorables à leurs services que d’autres centres de diagnostic. la réclamation est appuyée par une validation indépendante par un tiers.

JE.

  1. Santé de la mission: L’affirmation de la publicité dans la presse, « réduction de 18 à 27 kilogrammes en seulement 3 mois », n’est pas étayée par des preuves cliniques et des données sur l’efficacité du traitement. De plus, l’efficacité est montrée à travers des images avant et après traitement montrant une perte de poids chez leurs clients qui induit en erreur par exagération et l’implication qu’un tel degré de perte de poids est réalisable pour tout client quel que soit son état de santé. La deuxième affirmation – « La chaîne de centres de physiothérapie, de conditionnement physique et de réadaptation la plus importante et la plus avancée », n’est étayée par aucune donnée comparative vérifiable dans le monde entier. et le plus avancé.

JE.

  1. Careus Pharmaceutical Private Limited (oreille Otena): La réclamation de la publicité dans la presse, « N ° 1 de l’oreille après un crime opérationnel, 2019 », n’est pas étayée par les données de classement. L’annonceur n’a fourni aucune copie du certificat de récompense, aucune référence à la récompense reçue telle que la catégorie, la base de récompense ou la méthodologie d’enquête pour collecter ces informations pour les récompenses demandées, telles que les détails de la procédure tels que la façon dont les récompenses ont été sélectionnées, les détails de l’enquête et détails des organismes d’attribution. L’annonce imprimée enfreignait les directives ASCI pour l’utilisation des récompenses / notes dans les annonces.

JE.

  1. Perte de poids Nidsun: L’affirmation de la publicité dans la presse, « Pionniers de la congélation des graisses en Inde », a été jugée fausse et erronée. Le CCC a noté que, bien que l’annonceur ait prétendu avoir été un pionnier de cette technique en Inde, il a fait référence à un rapport médiatique de 2013 pour étayer cette affirmation. La CCC n’a pas considéré cette nouvelle comme acceptable pour corroborer la réclamation et, de plus, elle a qualifié cette technique de «première du genre». L’allégation des annonceurs selon laquelle leur demande n’a pas été contestée par la CCC a également été rejetée. Selon les informations du domaine public, la technique de cryolypolyse était disponible en Inde avant 2013 en tant que co-sculpture ou Zeltic etc.

JE.

  1. Hôpital ORL de Guleria: La réclamation de la publicité imprimée, «L’aide auditive la plus avancée et la plus petite du monde», n’était étayée par aucune preuve indiquant que l’aide auditive de l’annonceur est la plus avancée et la plus petite du monde, ou via un tiers indépendant. -Certification de partie.

JE.

  1. Clinique de Calcutta Piles: La réclamation de la publicité imprimée, «Traitement réussi des pieux, de la fistule, de la fissure et de l’hydrocèle pendant toute une vie sans opération», n’était étayée par aucune preuve clinique solide. L’annonceur n’a fourni aucun détail sur la procédure de traitement, ni aucun détail concernant les médicaments utilisés pour le traitement des maladies alléguées et leur statut d’approbation par les autorités réglementaires. L’allégation garantissant la guérison à vie est trompeuse par exagération et exploite le manque de connaissances des consommateurs.

JE.

  1. Centre de diagnostic Hitech: La réclamation de la publicité imprimée, «Le nom le plus fiable en Inde du Sud pour les diagnostics», n’était étayée par aucune donnée comparative vérifiable du centre de l’annonceur par rapport à d’autres centres de diagnostic similaires en Inde, pour prouver qu’ils sont les plus fiable que tous les autres, ou via une validation tierce. La publicité contrevenait aux lignes directrices de l’ASCI pour les avertissements en matière de publicité.

JE.

  1. Hôpital de Lokpriya: La réclamation de la publicité imprimée, « Biggest Heart Center of Western Uttar Pradesh », n’a été étayée par aucune donnée d’étude de marché ni aucune donnée comparative vérifiable de l’hôpital des hôpitaux de l’annonceur et d’autres hôpitaux similaires dans l’ouest de l’Uttar Pradesh ou par le biais d’un validation tierce. La publicité imprimée contrevenait également aux lignes directrices de l’ASCI pour les avertissements en matière de publicité.

JE.

  1. Collège médical et hôpital Dr.Ulhas Patil de la Fondation Godavari: L’allégation de la publicité imprimée, «Traitement pour la prévention de la stérilité», n’était étayée par aucune preuve clinique solide. The advertiser did not provide any details of the treatment procedure, nor any details regarding the medicines used for treatment of the claimed diseases, and their approval status by the regulatory authorities.

Â

  1. Asian City Hospital: The print advertisement’s claim, “Most Trusted Healthcare Network†, was not substantiated with any verifiable comparative data of the advertiser’s hospital versus other similar hospitals to prove that their healthcare network is more trusted than all the rest, or through a third-party validation. The advertisement contravened ASCI Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. DHI Medical Group (Aegean Healthcare Pvt. Ltd): The print advertisement’s claim, “Selected as Rank 1 by IMRB†was not adequately substantiated.  It was observed that the advertiser refers to the 2015 IMRB survey and indicated that no other survey was conducted after the 2015 survey. The CCC did not agree with this contention as the survey was more than five years old and hence, not only it is time-barred but market situation has changed significantly as well. There are many other organizations or clinics offering similar services in India. Furthermore, while the advertiser provided links to new report / their own blog, they did not provide details such as the survey methodology followed such as the details of the process as to how the ranking was done, details of survey data, criteria used for evaluation, questionnaires used, the outcome of the survey, etc. The links provided by the advertiser referred to their organization scoring more on “customer satisfaction†, whereas such mention was missing in the advertisement. The advertisement contravened ASCI Guidelines for Usage of Awards/Rankings in Advertisements and ASCI Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. Global Health Aesthetics Laser Hospital: The print advertisement claims, “Remove Fat Forever†and “Reduce 2†to 6†without Surgery†, were not substantiated with treatment efficacy data. Treatment efficacy depicted via before and after visual is misleading by implication. The advertiser is promoting non-surgical lipolysis for fat loss without providing any details of their treatment procedure and did not provide evidence of their customers who achieved the claimed results of permanently losing fat and reducing two to six inches, regardless of their physiological status and lifestyle.

Â

  1. Dhanvantri Super Specialty Hospital: The print advertisement’s claim, “The Best Hospital Honoured by Dainik Jagran†and “The Best Cancer Surgeon Honoured by Dainik Jagran†, were not substantiated and are misleading by exaggeration. The advertiser did not provide copies of the award certificates, reference of the awards received such as the year, source, category, the basis of the awards or the survey methodology followed to obtain this information for the awards claimed, such as the details of the process as to how the selection for the awards was done, details of survey data, and the details about the awarding bodies. The CCC did not agree with the advertiser’s contention that the advertisement was made by Dainik Jagran therefore the onus lies with Dainik Jagran. The CCC opined that the advertiser cannot shift the blame of their advertisement on the publication. The advertisement contravened ASCI Guidelines for Usage of Awards/Rankings in Advertisements and ASCI Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. Dhanvantri Super Specialty Hospital: The print advertisement’s claim, “Win Over Cancer, Now†, was not substantiated with any robust clinical data and considered misleading by gross exaggeration.

Â

  1. City Hospital: The print advertisement’s claim, “Painless Vaginal Delivery†, was not substantiated with any scientific or technical rationale. The advertiser did not provide any scientific basis of how this was feasible without any other medical intervention such as pain killers/ local anaesthesia or epidural injections.

Â

  1. Beta Medikit Pvt Ltd (Beboy Periods Pain Out Spray): The television advertisement’s claim, “1st Time Spray In The World†, was not substantiated with supporting evidence such as market survey details to conclusively prove that the advertiser’s product is a first in the world / pioneer in the launch of pain relief spray product. The CCC observed that as per information available in the public domain, there are many other spray format products world-wide for pain relief measures.

Â

  1. Dollar Company Private Ltd (Lichensa): The television advertisement’s claim, “Give right solution for skin issues due to inner wear, infection in nails and fingers in just 2 days†, was not substantiated. However, the advertiser did not provide any technical data, scientific rationale or clinical evidence of product efficacy, to prove the claim. The CCC noted that the conditions stated in the advertisement were linked to fungal infections and requires prolonged treatment; whereas the advertisement gives an impression that these conditions get cured in two days.

Â

The following advertisements were considered to be, prima facie, in violation of The Drugs & Magic Remedies (DMR) Act when the advertisement was viewed in totality with the texts and visuals:Â

Â

SR No

Brand/Product

Claim/s

1.

Ayurveda Yogashram                     Â

  • Successful treatment to lakhs of patients from India and abroad for Kidney Diseases

2

Arul Siddha Clinic

  • Assured blessing of child, if conception does not occur, the money paid will be refunded.

3.

Ayurveda Yogashram (Dr. Naveen Arya)         Â

  • Solution from roots for heart diseaseÂ

4.

Jiva Ayurveda (Dr. Partap Chauhan)

  • Cure Disease from Roots-Arthritis, Diabetes and Asthma

5.

Kerala Ayurveda Wellness Centre

  • Get Rid of all Diseases – Rheumatoid Arthritis, Paralysis, Diabetes and Neurological Diseases

6

Pro Life Multi Specialty Clinic – Pro Life Clinic (Homeopathy Clinic) (Dr. Vikas Karale)

7.

Dr Prafulla Raut Shri Vishwarpan Ayurved Rugnalay and Panchakarma CentreÂ

8.

Sai Parmarth Chikitsa Kendra (Vaid P G Tayal)

  • Permanent natural ayurvedic treatment on Diabetes, obesity,  sterility, Arthritis, sex weakness etcÂ

9.

Saraswat Ayush Hospital (Dr. O P Saraswat)

  • Increase Height
  • Permanent solution on white spot, impotence, sexual weakness due to childhood mistakes through pulse diagnosis.

dix.

Aastha Homoeopathic Clinic (Dr. Mahavir Vyas)

  • Asthma, arthritis, all type of mental diseases and white spots are removed from roots through homeopathic treatment procedures without side effects.

11

Dr Jonwal’s Nap Ayurveda

  • Cure disease without operation – Brain Neurological hormones diseases, Diabetes – High BP – Reversal, Hear attack blockage reversal, infertility.Â

12

DVH Clinic (Dr. Ranjit Yadav)

  • Permanent results in Asthma.

13

Ojas Aryuved Panchkarma Hospital (Dr. Mahendra H Rupapara)

  • Disappointed childless couples can get childbirth naturally through ayurvedic treatment.

14.

Sanyasi Ayurveda

  • Permanent treatment of all the sexual problems due to childhood mistakes then consume medicine with our consultation and see difference in just 15 days.

15.

Shree Siyaram Ayurved Mandir        Â

  • Successful treatment of weakness, lack of hold back power, azoospermia by approved doctors as per the provision of Central Council Act 1970.

16.

Swaroop Ayurvedic Clinic and Panchkarm a Centre (Dr. Neetu/ Dr. Lakshman Swaroop)

  • Successful treatment on Paralysis.
  • Successful stone related diseases.

17.

Yadav Clinic (Dr. Naresh Yadav)Â

  • Cure all diseases from roots without medicine through acupuncture and karnabindu – White Spot & Sugar.

18.

Mapple Overseas/ 8 Range Of Products

  • 8 inch Capsules, Lotion & Gel†.The product is meant for the enhancement of sexual pleasure.

19.

Baljiwan Medicines Pvt Ltd/ Baljiwan Shakti Taranga

  • Power booster for men.
  • Beneficial in impotency, premature ejaculation and increases time

20.

Taj Herbal Pharmacy Pvt Ltd/ No Fall Powder

  • Benefit in 7 days from nightfall and discharge.

21.

Surgichem Herbs (India)/ Bust-36 Range of Products

22.

Surgichem Herbs (India)/ Height Plus

  • Beneficial Ayurvedic Medicine for Physical Development.

23.

Vardhan Ayurvedic and Herbal Medicine Pvt Ltd/ Kamri Plus Oil

  • It helps in breast enhancement and to tighten loose breast.

24.

Anand Ayurveda (Dr. Javed Akhtar)

  • Successful treatment of sexual problems.

25.

Ashtang Ayurved (Dr. Pravin Kenge)

  • Guaranteed treatment and eliminates diseases like diabetes, kidney stone, skin diseases, heart diseases, blood pressure, rheumatism and asthma.

26.

Ayushman Hospital & Research

Centre Pvt Ltd/ Dr. Chetan Daswani

  • Cure diabetes without giving any medicine, injection or insulin.

27.

Dr. Samrat Clinic Pvt LtdÂ

  • Cure impotency, premature ejaculation, viryadosh, azoospermia, undeveloped breast, mental disease, prostate and uterus tumour without operation.

28.

Dr. Sharma Ayurveda (Dr. SK  Sharma)

  • Get full vigour with complete ayurvedic treatment.

29.

DVH Clinic (Dr Ranjit Yadav)

  • Permanent results in Prostrate Cancer and kidney stone since past many years.

Â

Â

Â

Real Estate

  1. Paranjape Schemes (Construction) Ltd (Forest Trails Township): The print advertisement’s claim, “India’s Largest Senior-Living Community†, was not substantiated with market survey data, or with verifiable comparative data of the advertiser’s township project for seniors and other similar township projects of other Builders in India, to prove that their senior-living community project is larger than other township projects. The claim was also not supported through an independent third-party validation.

Â

  1. AMR Infrastructures (AMR Future City): The print advertisement’s claim, “Hyderabad’s Most Trusted Real Estate Company†, was not substantiated with any verifiable comparative data of the advertiser versus other similar real estate companies in Hyderabad to prove that they are more trusted than all the rest, or through a third-party validation.

Â

  1. Homeland Group (Vatika Infotech City Suraksha Enclave): The print advertisement’s claim, “North India’s No.1 Location†, was not substantiated with verifiable comparative data of the advertiser’s project and other similar projects in North India, to prove that the location of the project is better than all other projects, or through an independent third-party validation. The second claim “Rajasthan’s Largest and Developed Township†, was not substantiated with any market survey data, or with verifiable comparative data of advertiser’s company versus other similar companies in Rajasthan to prove that advertiser’s township project is larger than all the rest, or through an independent third party validation.

Â

  1. Bahri Estates Pvt Ltd (Anandam Retirement Community): The print advertisement’s superlative claim, “Named the World’s Best Retirement Community†, was not substantiated with market survey data, or with verifiable comparative data worldwide, of the advertiser versus other real estate companies in the world to prove that their retirement community project is better than all the rest. The claim was also not supported through an independent third-party validation. The second claim “India’s Most Awarded Developer in Senior Living†, was not substantiated with verifiable comparative data of the advertiser versus other real estate companies in India to prove that their senior living projects have received more awards than all others. The claim was also not supported through an independent third-party validation.

Â

  1. Kolte-Patil Developers Ltd (Life Republic): The print advertisement’s claim, “The Most Trusted Brand in Pune†and “The Best Township in Pune,†were not substantiated and are misleading by exaggeration.  The CCC noted that the claims made in the advertisement were based on the awards received by the advertiser and some of the awards were more than three years old. The advertiser did not provide the basis of the awards or the survey methodologies followed such as the details of the process as to how the selection for the awards were done, details of the survey data, criteria used for evaluation, questionnaires used, names of other brands and townships that were part of the surveys, the outcome of the surveys, and the details about the awarding bodies. The advertisement contravened ASCI Guidelines for Usage of Awards/Rankings in Advertisements and Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. M3M India Pvt. Ltd (M3M): The print advertisement’s claim, “100+ Awards in Luxury Residential Project Segment†, was not substantiated with supporting data as the advertiser did not provide copy of the award certificates as claimed reference of the awards received such as the year, source, category, the basis of the awards or the survey methodology followed to obtain this information for the awards claimed, such as the details of the process as to how the selection for the awards was done, details of survey data, and the details about the awarding bodies. The advertisement contravened ASCI Guidelines for Usage of Awards/Rankings in Advertisements.

Â

Â

Visa/Immigration Services

Â

  1. Aces Immigration: The print advertisement’s claim, “Sweden’s Study Visa No.1 Company in North India†, was not substantiated with verifiable comparative data of the advertiser’s consultancy and other similar consultants in North India, to prove that their institute is in leadership position (No.1) than all the rest, in providing study visas to Sweden, or through an independent third party validation. The CCC was of the opinion that it is not possible for any visa processing organization to conduct such comparative study given the unorganized nature of the sector and number of such organizations. Moreover, the output for each organization is not in the public domain for such comparison. Hence it was unlikely for the advertiser to have such support data.

Â

  1. Amigos Overseas: The print and magazine advertisement’s claim, “100% Visa Success Ratio†, was not substantiated. It was observed that the advertiser is an immigration consultant company providing people with student and work visas for UK, New Zealand, Canada, Europe and Australia. However, the advertiser did not provide a detailed verifiable list of candidates who received visas for study and work for UK, New Zealand, Canada, Europe and Australia as claimed, verifiable evidence to support their enrolment including contact details for independent verification, copies of their appointment letters, a CA certification or an independent third-party claim validation.

Â

  1. T.K. Immigration Services Pvt. Ltd: The print advertisement’s claim, “100% Visa Success (Oct. Intake -2019) in Australia†, was misleading by gross exaggeration. The CCC observed that the advertisement shows photographs of 12 students whereas the CA certificate indicates that nine students have achieved their visa for the October 2019 intake for Australia. Furthermore, the CCC was of the opinion that nobody can guarantee 100% visa success as there could be several factors which would disqualify an application. The second claim “Study in Australia, Canada & UK-With/Without IELTS†was misleading by ambiguity and implication. The advertiser indicated that the reference to “with IELTS†is for Australia and Canada and “without IELTS†is for UK. The CCC observed that the advertiser is guaranteeing visa and the claim “Study in Australia, Canada & UK†read in conjunction with the sub-claim “With/Without IELTS†indicates that the students can study in all three countries with/without IELTS. The third claim “Refusal Cases Accepted†was misleading by exaggeration and implication. The CCC observed that the advertiser may be accepting and processing refusal cases. However, when the claim is read in conjunction with other claims, it creates an impression that for all such cases, they would be able to get visa approval; whereas they only had one example to present. Reference to this example was not considered correct as the category for processing the application in 2016 and 2019 was different as well.

Â

  1. Destination the Ultimate Beginning: The print advertisement’s claim, “100% Sure Shot Visa†, was not substantiated. It was observed that the advertiser is a visa consultant providing visitor visas for USA, Australia, UK and Canada. The CCC noted that the advertiser had acknowledged their lapse while making this claim and that they did not have any claim support.

Â

  1. Samir Patel’s Mascot Groups Education & Migration: The print advertisement’s claim, “100% Visa Guarantee†, was not substantiated with any verifiable data such as list of students who received visas for the countries as claimed, evidence to support their enrolment including contact details for independent verification, copies of their university enrolment letters, a CA certification or an independent third-party claim validation.

Â

Â

Â

Â

Â

Personal Care

  1. WAFF Industries LLP & Exotica Refresh (WAFF Deodorants): The television advertisement’s claim “World’s 1st Nature’s Extract Deodorant†, was not substantiated with any supporting evidence such as market survey details to conclusively prove that the advertiser’s product is a first in the world / pioneer in the launch of deodorant products with natural extract. It was observed that as per information available in the public domain, there are many other deodorant products world-wide that contain natural extracts.

Â

  1. Aswini Homeo & Ayurvedic Products Pvt. Ltd (Aswin Subhra Bath Powder): The television advertisement’s claim, “Completely herbal and natural†, was not substantiated with evidence of ingredients present in the product to prove that the product is completely herbal and natural.

Â

  1. Nisargalaya Herbal Private Limited (Nisargalaya Roop Nisarg Range of Products): The print advertisement’s claim “Get rid from dark circles and black complexion†, was not substantiated with evidence of product efficacy data.

Â

  1. Raniga (Raniga Unisex Perfumes): The print advertisement’s claim, “World’s Most Favourite Deodorant†was not substantiated with any verifiable comparative data or any market survey data of the advertiser’s deodorant and other similar deodorants in the world, or through a third-party validation. The print advertisement contravened ASCI Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. Sunny Industries Private Limited – Sunny’s AD Vitamin Baby Oil: The print advertisement’s claim, “The Best†, was not substantiated with any verifiable comparative data of advertiser’s product versus other baby oil products to prove that their product is the best, or through an independent third-party validation. The second claim, “No Harmful Mineral Oil†, was not substantiated with evidence of ingredients present in the product to prove that the product does not contain any mineral oil. Furthermore, the CCC noted that mineral oil is an ingredient permitted to be used in baby oil formulation. Presenting this as “harmful†disparages the entire category of products based on / containing “mineral oil†.  The third claim, “Doctors First Choice†, was not substantiated with any market survey data or with any verifiable comparative data of any survey conducted among doctors, to prove that their product is more preferred or was the first choice as compared to all baby oil products, or substantiated through a third party validation.

Â

Food and Beverages

  1. Rasna Private Limited (Rasna Native Haat Honey Vita): The print advertisement’s claim “Makes mentally and physically active†, “Strengthen bones†and “Muscle redevelopment†, endorsed by sportswoman, Saina Nehwal, were not substantiated. The advertiser did not submit any product specific details such as composition / license / pack artwork or samples and FSSAI approval, nor evidence of product efficacy by way of any technical data, scientific rationale or clinical evidence of product efficacy. The advertiser did not provide any evidence to show that the celebrity had done due diligence prior to endorsement, to ensure that all description, claims and comparisons made in the advertisement are capable of substantiation. The advertisement contravened ASCI’s Guidelines for Celebrities in Advertising.

Â

  1. Vay India & 7 Hills Manikchand (7 Hills Manikchand Pan Masala): The CCC viewed the print advertisement and noted that the advertisement is in violation of FSSAI guidelines for mandatory declarations, as it did not contain the mandatory statutory warning indicating that – “CHEWING OF PAN MASALA IS INJURIOUS TO HEALTH†. The print advertisement shows disregard for safety by omission of such declaration and is misleading by implication.

Â

  1. Surat District CoOperative Milk Producers’ Union Ltd (Sumul Ghari): The print advertisement’s claim, “Highest Selling in World†, was not substantiated. The advertiser did not provide any verifiable comparative data or market research data to prove that their sweet brand is the highest selling brand in the world, in terms of value or volume share, or through an independent third-party validation.

Â

  1. Jivo Wellness Pvt. Ltd (Jivo Canola): The television advertisement’s claim, “Control sugar and protects/stops from going fat, and diseases away†, was not substantiated. For the advertisement promoting Canola Oil, it was observed that the advertiser did not submit any product specific details such as composition / license / pack artwork or samples and FSSAI approval for the claims being made in the TVC. Further, the advertiser did not provide any technical data, scientific rationale or clinical evidence of product efficacy, to prove that their product has the claimed benefits.

Â

Les autres

The CCC found that the claims made in the following advertisements were misleading, exploit consumers’ lack of knowledge and can lead to widespread disappointment in the minds of consumers.

Â

  1. Ixigo.com (LE Travenues Technology Private Limited): The television advertisement’s claim, “Only Ixigo money lets you use 100 percent cashback†, was not substantiated as the advertiser did not provide verifiable comparative evidence to establish that they are the only ones to provide 100% cashback.

Â

  1. JMD Water Heater Pvt Ltd (iLiv Water Purifier): The print advertisement’s claim, “Helps Boost Your Immunity†, was not substantiated. The advertiser is promoting their brand of water purifier – `iLiv’ claiming that the water released from their water purifier helps in boosting the immunity of the person. The headline of the advertisement also stated “Don’t drink water†implying that the benefits associated with the output of their product is significantly better. The CCC observed that the advertiser’s response has only assertions regarding the claim and it which was not backed by any supporting data. While the advertiser relied on online articles regarding alkaline water, the advertiser did not provide any scientific rationale or any technical test reports / third party reports on the test results to indicate the ability of the product’s output water in boosting immunity. Â

Â

  1. Feastoo Online Services Pvt Ltd (fooddoo.com): The print advertisement’s claim “World’s No.1 Homemade Food Delivery Company†, was not substantiated with verifiable comparative worldwide of the advertiser and other similar online food delivery companies, to prove that they are in leadership position for homemade food delivery, nor the claim was backed through an independent third party validation.
    Â
  2. Sirmaur Soaps & Allied Products Pvt. Ltd (Rajhans Detergent Powder & Rajhans Gold Soap): The print advertisement’s claim as translated from Hindi “The Best in Washing†, was not substantiated with any verifiable comparative data of advertiser’s product versus other detergents and soap products/brands to prove that their products provide a better wash compared to others. The claim was also not supported by an independent third-party validation.Â

Â

  1. Leap Industries – Leap Range of Products (Lithium Battery Packs): The print advertisement’s claim, “No.1 Quality†, was not substantiated. The advertiser did not provide any verifiable comparative data or market research data, to prove that their product is of superior quality, or through an independent third-party validation.

Â

  1. Best Money Gold Jewellery Limited: The print advertisement’s claim, “India’s No.1 Used Gold Buying Company†, was not substantiated with verifiable comparative of the advertiser and other similar used gold buying companies in India, to prove that they are in leadership position (No.1), or through an independent third-party validation. The print advertisement contravened ASCI Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. NRJ Electric Motor Vehicle Pvt. Ltd (NRJ E-Rikckshaw): The print advertisement’s claim, “Highest Selling Modern-Powerful Motor and Body in UP†, was not substantiated. The advertiser did not provide any verifiable comparative data or market research data to prove that their product is the highest selling product than all other similar e-rickshaw products in UP in terms of value or volume share, or through an independent third-party validation. The print advertisement contravened ASCI Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. Car Exchange: The print advertisement’s claim, “Gujarat’s Largest No.1 Used Car Store Since 10 Years†, was not substantiated with any verifiable comparative data of the advertiser’s store and any other similar car stores in Gujarat, on year on year basis for the last 10 years as claimed, to prove that it is in the leadership position (No.1) and is larger than all the rest in terms of value or volume share, or through an audited report or third-party validation. The advertisement contravened ASCI Guidelines for Disclaimers in Advertising.

Â

  1. Mission Health: The print advertisement’s claim, “World’s Best Group Fitness Workouts & Functional Training†, was not substantiated with market survey data or with verifiable comparative worldwide data to prove that their group fitness workouts and functional training provided at their centre is better than all the rest. The claim was also not supported through an independent third party validation.

Info@BestMediaInfo.com



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.