Catégories
Uncategorized

A la découverte du phare de Cordouan en attendant l’inscription à l’Unesco


En attendant la réponse de l’Unesco, la candidate française à l’inscription au patrimoine mondial est patiente à l’entrée de l’estuaire de la Gironde. Le phare de Cordouan, considéré comme l’un des plus beaux de France par les spécialistes, est en train d’obtenir son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Dimanche, une journée autour du «Roi des phares» est organisée au Musée de la Marine de la Mer (accès libre à l’auditorium), à Bordeaux. Fin juin, le Comité du patrimoine mondial, qui doit décider de l’inscription ou non, n’a pas pu se réunir en raison du Covid-19. Aucune date n’a encore été décidée. Le suspense dure pour le phare de la Nouvelle-Aquitaine.

Lentille Pirates et Fresnel

Dimanche, à partir de 14 heures, les yeux des spécialistes du patrimoine et de la navigation se retrouveront pour apporter un éclairage original sur le phare de Cordouan. L’événement est co-organisé par Smiddest (Union Mixte pour l’Aménagement de l’Estuaire de la Gironde), la Direction Interrégionale de la Mer Atlantique Sud (Dirm) et le Musée de la Marine de Mer.

À partir de 14 heures, trois conférences auront lieu. Le premier présentera le phare dans son aspect historique avec Vincent Guigueno (conservateur en chef du patrimoine) et Jacques Péret (historien). La deuxième phase se concentrera sur le lien entre le phare et l’estuaire, entre danger et fascination, donnant une voix à ceux qui naviguent autour de lui toute l’année avec c Guillaume Blondet (pilote estuaire), Yves Parlier (navigateur) et Michel Pétuaud- Létang (architecte). La troisième partie sera consacrée à la problématique patrimoniale de ce monument avec Éric Banel (Directeur Interrégional Mer Atlantique Sud), Pierre Bouchilloux (réalisateur) et Françoise de Roffignac (Présidente de Smiddest).

La rédaction vous conseille

Un spectacle musical, « Le Pirate et le Gardien de Phare », est prévu ainsi qu’une lecture racontée par trois artistes du collectif Page, Loïc Richard, Isabelle Trancart, comédiens, et, à l’accordéon, Esther Brayer, soliste à l’ONBA . Dans la salle du musée, une exposition est en place ainsi qu’un espace thématique au sein du parcours permanent du musée, en partenariat avec le Grand Port Maritime de Bordeaux. Les enfants pourront jouer dans une maquette de phare et un concours de dessin.

Dimanche 6 septembre, à partir de 14 h à 18 h, accès libre dans le hall et l’auditorium.



Source link