Catégories
parts solar water heater

Régulateur intelligent d’eau chaude // NZ Plumbers Association Inc.

Dernières actualités / Régulateur intelligent d’eau chaude

Depuis que l’eau chaude sur demande s’est répandue au milieu du 20e siècle, les Kiwis utilisaient principalement l’électricité pour chauffer leur eau. 88% des ménages ont un chauffe-eau électrique, selon la New Zealand City Research Association.

De nombreux cylindres gardent beaucoup plus d’eau chaude en réserve que ce qui est habituellement nécessaire. Mais le problème est que la plupart des cylindres utilisent encore une technologie qui n’aurait pas été inutilisable dans les années 50. Le résultat? Factures inutiles pour une grande puissance.

L’idée derrière le contrôleur d’eau chaude iSmart est de faire en sorte que votre ballon agisse davantage comme une bouilloire pour réduire votre facture de chauffage d’eau. Vous ne faites cela qu’en gardant un peu plus d’eau chaude que vous n’en avez normalement besoin à certains moments de la journée.

Comment ça marche

ISmart remplace la forme obsolète de commande de thermostat / interrupteur utilisée par la plupart des cylindres par un système de commande électronique numérique.

Le système se compose d’un contrôle et d’une interface utilisateur LCD, tous deux logés dans un petit boîtier monté sur ou près du cylindre, ainsi que de deux capteurs de température. Vous aurez besoin d’un électricien pour ajuster davantage l’iSmart afin d’alimenter votre cylindre et d’installer les capteurs. Étant donné que les informations iSmart sont alimentées par deux capteurs, chacun en haut et en bas du ballon, il peut calculer la quantité d’eau chaude de secours que vous avez dans votre ballon. Cette mesure de «réserve d’eau chaude» prend en charge la plupart des fonctionnalités d’iSmarts.

ISmart divise la journée en quatre périodes réglables au cours desquelles vous définissez votre demande attendue à zéro, faible, moyenne, élevée ou maximale. L’idée est d’avoir suffisamment d’eau chaude disponible quand vous en avez besoin, avec une petite réserve, vous évitant de dépenser de l’argent en chauffant de grandes quantités d’eau qui ne sont jamais utilisées.

Il comprend également une fonction de «boosting» lorsque vous avez une demande inhabituellement élevée, ainsi qu’un mode vacances qui empêche le cylindre de s’arrêter, en plus d’un boost occasionnel pour arrêter la croissance des bactéries Legionella.

Notre essai

Nous avons demandé à deux ménages de fournir un tourbillon à iSmart; famille de travail avec deux petits enfants et un couple marié.

Notre famille actionnait le régulateur par défaut (forte demande le matin, faible à milieu d’après-midi, moyenne de midi au soir, chauffage nul la nuit). Avant l’installation, ils consommaient en moyenne 32,5 kWh d’électricité par jour. Après cela, leur utilisation est tombée à 30,3 kWh. Cet objectif est atteint grâce à des économies annuelles de 223 $, ce qui signifie qu’iSmart mettrait environ cinq ans et demi à payer.

Consommation d’énergie quotidienne moyenne (famille de travail)
Énergie utilisée quotidiennement
Avant iSmart 32,5 kWh
Paramètres par défaut iSmart 30,3 kWh

Notre famille a un plan d’électricité à tarif fixe, donc leurs économies proviennent d’éviter de garder inutilement de grandes quantités d’eau chaude en réserve. En revanche, le couple de retraités obtient de l’électricité de Flick Electric Co., qui facture en fonction d’un tarif d’électricité d’une demi-heure, nous avons donc adopté une approche légèrement différente dans le but de maximiser les économies.

Étant donné que les tarifs de Flick sont les plus bas du jour au lendemain et du milieu de la journée, nous avons menti à iSmart et lui avons dit que la demande de vapeur est la plus élevée entre minuit et 6 heures du matin, et que la demande moyenne se situe entre 11 heures et 14 heures. Notre objectif était de faire fonctionner le cylindre autant que possible lorsque l’électricité était la moins chère dans l’espoir de pouvoir gagner des heures lorsque l’électricité était chère (matin et soir) en utilisant de l’eau chauffée quelques heures plus tôt.

Et ça a marché. Bien que nous ayons gardé une grande quantité d’eau pendant la nuit lorsque cela n’était pas nécessaire, leur ballon est bien isolé pour passer le matin sans laisser couler d’eau chaude, avant de réchauffer l’après-midi en début de soirée lorsque l’électricité redevient chère.

Facture quotidienne moyenne d’électricité (couple de retraités)
Coût par jour
Avant iSmart 4,83 $
Paramètres iSmart optimisés 3,74 $

Cela a réduit leur coût quotidien d’électricité d’environ 1,09 $, une économie annuelle de près de 400 $, ce qui signifie qu’iSmart sera rentable en un peu plus de trois ans, un bon retour sur investissement à notre avis. Étonnamment, cette approche n’a pas entraîné d’augmentation de la consommation d’énergie, bien que nous ayons gardé l’eau chaude lorsqu’elle n’était pas nécessaire. En envisageant d’ajuster la quantité d’eau chaude retenue dans la réserve, nous avons pu réduire leur consommation d’énergie d’environ 7 kWh par jour en moyenne.

Spécifications clés

  • Il peut être installé ultérieurement dans des bouteilles basse, moyenne ou haute pression
  • Alimentation: 230/240 V, 4 VA + charge, 13 A, puissance maximale 3,6 kW
  • Une version disponible qui fonctionne avec des systèmes d’eau chaude solaire qui montrent l’activité de la pompe
  • Entièrement compatible avec les relais de contrôle de relais
  • Sept jours de mémoire historique

Source d’information: Consumer NZ Article 20 octobre 2016

Il existe deux façons d’utiliser cette technologie:

Compléter un HWC existant avec un permis électrique limité est suffisant
B Les meilleurs résultats seront obtenus avec l’élément à double cylindre et le boîtier du régulateur

Vous pouvez vous attendre à ce qu’un cylindre de 180 litres à direction intelligente coûte environ 1500 $. Une technologie très abordable!

Options pour les bouteilles en verre ou en inox et allant de 180 à 320 litres en emballages standard de plus grandes tailles disponibles sur demande.

Cette technologie contrôlera les sources de chaleur secondaires, telles que l’énergie solaire, les pompes à chaleur ou les chaudières. Il s’agit essentiellement d’un processeur qui utilise de l’énergie et une puissance réduite lorsque vous en avez besoin, pas lorsque vous n’en avez pas, et le contrôleur et l’écran tactile LCD sont simples.

Pourquoi s’embêter avec d’autres sources de chaleur alors que vous pouvez fournir de l’eau chaude bon marché avec votre alimentation? Un problème à considérer.

Par rapport à d’autres technologies telles que le solaire, la pompe à chaleur et la chaudière, cette technologie sera un bien meilleur investissement avec des résultats prouvés.