Catégories
parts solar water heater

ONGC cherche à optimiser le capitanat après que COVID-19 affecte l’exécution du projet, Energy News, ET EnergyWorld

ONGC examine l'optimisation de la capitainerie après que COVID-19 affecte l'exécution du projetNew Delhi: La State Oil and Gas Corporation (ONGC) a averti que la pandémie de COVID-19 affecterait la vitesse d’exécution de ses projets et la société identifie des opportunités pour optimiser les coûts d’investissement et d’exploitation. Bien que près de 9% de la production de gaz naturel de l’entreprise aient été affectés par l’incapacité des clients à reprendre les stocks en raison d’une défaillance du coronavirus, la baisse des prix du pétrole et du gaz a affecté ses revenus, a indiqué la société.

Dans une note sur l’impact matériel de la pandémie de COVID-19, déposée en bourse, ONGC a indiqué que les opérations et la production s’étaient déroulées sans heurts lors de la fermeture nationale introduite le 25 mars pour freiner la propagation du coronavirus.

La production de pétrole brut était presque au même niveau qu’avant l’épidémie de COVID-19, mais la production de gaz naturel a été réduite de 9% en raison de la baisse de la demande et de la consommation des clients en raison de l’arrêt.

Cependant, avec l’assouplissement des restrictions et l’ouverture progressive des industries, la demande de gaz est revenue à la normale.

«Avec l’introduction du verrouillage, les opérations à terre ont été entravées à plusieurs endroits, entraînant la marche au ralenti des usines et équipements de puits.

Cependant, au 20 avril 2020, les opérations à terre ont repris aux endroits où elles ont été arrêtées et sont actuellement presque normales.

« Cependant, on peut dire que COVID affectera la vitesse d’exécution de divers projets et si COVID reste pendant une longue période de temps, certaines perturbations des niveaux d’activité sur une base locale ne peuvent être exclues », indique le communiqué.

L’entreprise met actuellement en œuvre plusieurs projets pour amener des découvertes de pétrole et de gaz sur les côtes est et ouest. Les projets en cours comprennent le développement du bloc KG-D5 dans la baie du Bengale.

L’ONGC a déclaré qu’elle avait actuellement la capacité financière de soutenir ses opérations et activités, y compris les coûts d’investissement et d’exploitation, bien que les deux soient réexaminés attentivement pour une optimisation et une rationalisation possibles.

« L’administration est bien en ligne avec tous les défis et une tentative est en cours pour demander l’aide du gouvernement pour rationaliser la structure actuelle des taxes et droits », a-t-il déclaré.

«La baisse des prix du pétrole et du gaz devrait affecter la capacité de créer des ressources internes, mais étant donné les faibles taux de transmission pour eux-mêmes, cela ne devrait pas poser de problème», ajoute-t-il.

La société a emprunté des fonds à court terme pour gérer la position de liquidité pendant le lock-out.

« Le tout début de COVID affectera dans une certaine mesure l’avancement du projet et la société identifie des opportunités d’optimisations Capex et Opex », indique le communiqué. « Si elle progresse, une combinaison de prix du pétrole et du gaz plus élevés, de rationalisation des coûts et de certains allégements juridiques devrait aider l’entreprise à protéger et à maintenir son niveau d’activité. »

En outre, il y a eu quelques perturbations dans les chaînes d’approvisionnement, en particulier sur la scène internationale, mais elles n’ont pas encore eu un impact majeur sur les opérations quotidiennes.

« Pour certains projets, la perturbation de la chaîne d’approvisionnement a supprimé des dates d’achèvement prédéterminées. Cependant, une surveillance attentive est en cours pour garantir l’approvisionnement et la normalité le plus tôt possible », a-t-il ajouté.

La haute direction d’ONGC a suivi de près l’entreprise, ce qui a entraîné une chaîne d’approvisionnement continue pour les opérations ininterrompues, ainsi que la fourniture d’articles essentiels nécessaires à la sécurité et au bien-être du personnel opérationnel, et à la poursuite de la production de pétrole et de gaz pour le pays.