Catégories
parts solar water heater

Transformer le réfrigérateur en une grotte avec du fromage

Fromage vieilli maison

Lorsque nous avons commencé avec nos brebis laitières, nous étions très enthousiasmés par la possibilité de produire du fromage avec du lait. Nous savions que nous aurions besoin d’une cave à fromages pour faire des fromages vieillis. La grotte aux fromages est un espace utilisé pour stocker les fromages à mesure qu’ils vieillissent. La plupart des fromages doivent être vieillis à 50-55 degrés Fahrenheit et avoir une humidité de 85% d’un mois à plusieurs mois. Les grottes avec du fromage peuvent être aussi grandes qu’une pièce, un placard ou quelque chose de plus petit. La taille dépend de l’espace dont vous avez besoin. Après quelques recherches, nous avons réalisé que le moyen le plus simple et le plus rentable de l’obtenir serait de le fabriquer avec un petit réfrigérateur dans le dortoir.

Consommables de la grotte avec du fromage

Voici ce dont vous aurez besoin:

  • réfrigérateur (le mini / chambre est le plus simple à réorganiser)
  • contrôleur de température de thermostat numérique qui a la possibilité de régler le refroidissement (j’ai trouvé le mien sur Amazon)
  • thermomètre / hygromètre numérique avec mémoire grande / faible
  • divers cuves et chiffons peu profonds pour retenir l’eau pour l’humidité
  • tapis de bambou sur lesquels le fromage pourrait reposer

Réfrigérateur. Nous avons fait deux grottes différentes avec du fromage. L’un d’un petit réfrigérateur de type dortoir et l’autre d’un grand réfrigérateur. Nous vivons dans un climat très sec, donc augmenter l’humidité là où nous le voulions était encore plus difficile que dans un climat plus humide. Il était beaucoup plus facile de maintenir l’humidité au bon réglage avec un refroidisseur plus petit et c’est exactement ce que je recommanderais pour commencer. Vous pouvez souvent les trouver gratuitement ou sur des sites d’achat / vente / trading très bon marché. Si vous avez besoin de plus d’espace, vous pouvez en utiliser plus de petits ou essayer d’en convertir de plus grands.

Thermostat régulateur de température numérique. La plupart des réfrigérateurs ne résisteront pas à 50 à 55 degrés Fahrenheit. Ils restent généralement plus froids que cela, même dans leur environnement le plus chaud. Cet appareil se branche sur un mur, puis y branche votre réfrigérateur. Il a un câble de thermostat qui va dans le réfrigérateur. L’appareil allume et éteint le réfrigérateur, en le maintenant à environ 50 à 55 degrés. La marque que nous utilisons est Inkbird et il est très important que vous en ayez une refroidissement. S’il ne s’agit que de chauffage, cela ne fonctionnera pas. Le nôtre a la possibilité de chauffer et de refroidir.


thermostat de régulateur de température numérique

Catégories
parts solar water heater

Six meilleurs Nissans personnalisés

Bien que ce ne soit peut-être pas le géant des ventes qu’il était autrefois dans le domaine de l’automobile, Nissan a une histoire réussie dans la commercialisation de véhicules 4×4 éprouvés et populaires.

Cependant, pour certains propriétaires, l’état de l’espace d’exposition ne le réduit pas vraiment. Ces personnes se tournent vers l’industrie des pièces détachées et fabriquent un véhicule unique entièrement adapté à leurs besoins.

Avec la sortie prochaine de la mise à jour de la Nissan Navarro 2021, nous parcourons le chemin de la mémoire pour vous proposer les six meilleurs métiers sur mesure Nissan que nous ayons vus au fil des ans.

Des transplantations de V8 choquantes à la conversion hachée pure, ces Nissans uniques prouvent ce qui est possible avec la bonne idée et des performances parfaites.

Nous espérons voir plus de Nissans chatouilleux l’année prochaine lorsque le travail commencera sur le modèle 2021 rafraîchi sur le marché secondaire. Jusque-là, voici quelques-uns des meilleurs designs Nissan qui ornent les pistes en retard.

UTE PATROL OBTIENT LA PUISSANCE V8 CUMMINS

Mots: Justin Walker
Photos: Mick Hurren

Vous voyez souvent une patrouille avec un plateau arrière, comme ce gros cuivre fabriqué par Guy et l’équipe du Patrolpart à Lilydale, Victoria. Il est construit comme un véhicule promotionnel pour le travail, et est également très confortable lorsqu’il est mis en œuvre en tant qu’équipement touristique entièrement développé – un résultat pratique après 18 mois de travail d’équipe en dehors des heures de travail.

En regardant à quel point ce tiroir de baignoire arrière s’intègre dans la silhouette de Nissan, vous vous demandez pourquoi il n’était pas disponible pour les clients Patrol Ute d’Oz lorsqu’il était en vente. Guy et l’équipe l’ont vu lors de certaines patrouilles japonaises (il y était installé en usine) et ont pensé que la patrouille se démarquerait visuellement du reste des milliers de bateaux de patrouille sur les pistes australiennes et, avec quelques ajouts, était relativement facile.

L’équipe Patrolapart voulait également intensifier ses grognements face à ce qui était – lors de sa première prise – équipé d’une patrouille turbodiesel de 3,0 litres en standard. En aucun cas une force choquante, mais les gars avaient la solution parfaite: un Cummins six cylindres turbo-diesel de 5,9 litres avec 242 kW / 827 Nm. Le moteur est une variante ISB – la deuxième génération de la populaire huile américaine – et est également l’un des plus gros moteurs diesel six cylindres en ligne physiquement sur le marché. Même avec le vaste espace moteur de la Patrouille autorisé, il était long et peu pratique de s’assurer que le Cummini pouvait être ferré de l’intérieur et tout devait être déplacé.

Le radiateur de base et la transmission manuelle à cinq vitesses sont restés, mais l’équipe Patrolapart prévoit d’installer un Albins à cinq vitesses en remplacement. L’ajout d’air supplémentaire est un reniflard en acier inoxydable personnalisé de quatre pouces, avec des gaz émis par un échappement en acier personnalisé. Le carburant est pompé efficacement grâce à la pompe à carburant AirDog II-4G, qui est un équipement courant pour les moteurs Cummins.

L’équipe de Patrolapart était déterminée à rendre le véhicule «réalisable» en termes de modifications effectuées, et elle s’est attachée à s’assurer que rien n’était trop extrême dans la construction. Cette approche subtile et sensée est évidente dans la configuration de la suspension de la Patrouille. La suspension KONI (bobines et amortisseurs) offre une levée de trois pouces et se combine avec des bras de suspension lourds et des liens coulissants renforcés de Patrolapart. Une garde au sol supplémentaire est un ensemble d’alliages de 17 pouces chaussés de caoutchouc Maxxis RAZR LT315 / 70 R17.

Les moteurs diesel Cummins peuvent être poussés à jeter un grognement encore plus sérieux du stock, mais l’équipe vient de commencer avec une «mélodie de base» et en conséquence a récolté les avantages de performances globales. Cela comprend un très impressionnant 14-15L / 100 km lors du récent voyage de Guy à une course dans le désert de Finke dans les NT. Avec ses deux réservoirs de carburant doubles de 90 litres (accessibles via deux réservoirs de carburant montés en usine du côté conducteur de la baignoire), la grande plate-forme offre plus qu’une plage de détour décente en plus de performances supplémentaires.

L’une des choses les plus attrayantes à propos de ce Patrol Ute est son look déterminé mais discret, seule la baignoire arrière attirant l’attention des autres touristes. Le look discret est, encore une fois, grâce à l’approche intelligente et subtile, avec seulement quelques accessoires extérieurs visibles tels que le pare-buffle ARB équipé de lumières ARB Intensity qui suggèrent la possibilité de cet équipement. Il n’y a pas d’armoires avant ou arrière, à la place, la patrouille le fait avec son LSD arrière et tous ces éléments sur le robinet.

PERDU ET TROUVÉ: Un guide de la navigation par satellite

L’intérieur a bénéficié de la décision de Guy d’adapter ultérieurement l’intérieur de la patrouille GU. Le conducteur et le passager avant profitent désormais du confort des sièges en cuir et d’un intérieur entièrement en cuir. L’unité centrale Polaris intègre les logiciels de navigation OzExplorer et Hema, et – pour les communications de base avec le plâtre – une nouvelle radio UHF GMA XRS est intégrée. En maintenant le bourdonnement de toutes les installations électriques, l’équipe de Patrolapart a également réussi à mettre un système à deux batteries dans ce compartiment moteur.

Depuis que Patrol est aux yeux du public, il y a eu beaucoup d’intérêt pour les greffes de moteurs, ce qui n’est pas surprenant – comme le dit Guy, « ces moteurs Cummins sont impénétrables. » Ajoutez ce groupe motopropulseur robuste à ce qui a toujours été considéré comme l’un des véhicules de tourisme les plus résistants de la région, et tous les acheteurs potentiels sont assurés d’un excellent retour sur investissement.

Armoire de jeu double PATROL Y62

Mots: Justin Walker
Photos: Ruisseau Alastair

Bien sûr, pirater un Y62 de Nissan Patrol peut sembler une idée folle, mais ce look est facilement écarté lorsque vous voyez cette ecchymose en métal et écoutez son propriétaire Peter Thorpe parler de la façon dont il le classe comme l’homme ultime.

Peter visait à rendre le bâtiment tout aussi habile à le transporter lui et sa famille lors de leurs aventures de camping régulières, ainsi que lors de ses propres expéditions de pêche et de chasse. De plus, on verrait beaucoup de traction. Fait encourageant, son idée ne semblait pas si imaginative après l’avoir suggérée à Andrew Cassar sur la piste 4X4.

Andrew connaissait l’équipe exacte d’experts chargés du projet, a tout d’abord vérifié auprès de l’ingénieur qu’il utilise pour son travail sur la piste 4X4, puis a embauché Lesa chez Tinman Fabrications, qu’il attribue incroyablement bien, pour répondre d’abord «est-ce possible». question, puis pour terminer le travail de coupe. Quand il a hoché la tête, il est retourné vers Peter et la grande construction a commencé.

Le Y62 étant un 4×4 moderne et de haute technologie, l’équipe a rencontré très tôt quelques petits problèmes, notamment avec le système de climatisation et les airbags. Les conduits d’air du véhicule traversent directement le véhicule jusqu’au siège arrière de la troisième rangée, ce qui signifiait qu’ils devaient être réacheminés pour s’assurer qu’ils se retrouvent à l’arrière de la deuxième rangée – et fonctionnent toujours comme prévu.

La prochaine édition était les airbags Patrol, ce qui signifiait la conception d’un support qui maintiendrait l’airbag du pilier latéral. En plus de ces deux problèmes, le recâblage a pris un certain temps à comprendre, encore une fois pour s’assurer que le véhicule répondrait aux réglementations ADR et de sécurité après avoir retiré la moitié arrière. Tenter de «tromper» le système de gestion du moteur était un défi, selon Andrew, avec le véhicule toujours «à la recherche» du hayon, par exemple.

TESTÉ: système de gestion de l’alimentation Redarc

Peut-être étonnamment, la coupe réelle du véhicule était simple, Les a enlevé la partie arrière et a soudé le poids à la carrosserie et a terminé tous les travaux en usine – le travail de haut niveau qui fascine Peter en termes de qualité du travail.

Nissan a été repeint sur le On Track 4X4, avant qu’Andrew ne reste coincé dans une surtension et remodèle l’intérieur. Peter a décidé de rediriger complètement la patrouille afin qu’elle puisse s’adapter à tous les équipements qui reposaient sur la puissance qui était censée être installée. Cela impliquait l’installation d’un système de gestion de batterie double Redarc et le positionnement quelque peu maladroit des deux batteries auxiliaires dans un tiroir revêtu de poudre. Un tiroir qui sort également de l’arrière pour le stockage est également rétracté dans le plateau.

«Mon plateau a été conçu avec un faux plancher en bas qui est passé sous le plateau pour contenir deux batteries supplémentaires et un double compresseur d’air», explique Peter. «J’avais et [80L] réservoir d’eau intégré dans la plaque de tête. « 

C’est cette utilisation de tout l’espace disponible qui colle à l’idée de Peter de créer un véhicule qui pourrait effectuer des tâches doubles ou triples, et la verrière en est un élément clé. La verrière a été construite par Will de WF Fabrications à Bendig. Il contient une cage pour chien séparée, une deuxième boîte de rangement (qui abrite le toujours présent réfrigérateur / congélateur Engel 60L et Clear View Easy Slide, ainsi qu’un espace de rangement supplémentaire) et un double support de roue de secours. La verrière est entièrement en aluminium, elle n’ajoute donc pas de poids excessif au tiroir et est facile à retirer.

L’extrémité avant de la patrouille contient une barre ARB (treuils avant avec treuil Warn, garde-corps et marchepieds latéraux), ainsi qu’un éclairage ARB Intensity (spotties et barre lumineuse). Le tuba TJM Airtec permet à ce gros V8 (équipé d’Unichip) de respirer librement, tandis que les pneus en caoutchouc lisses Pro Comp XTreme MT2 315 / 70R17 sont sur des roues en acier Black Rock Crawler 17×8. Peter a également soulevé la patrouille de deux pouces et installé les réservoirs à distance BP51 d’ARB (ainsi que les airbags Airbag Man à l’arrière).

Sous le plateau, Peter a installé un réservoir de carburant Long Ranger de 150 litres pour augmenter la capacité totale de la patrouille à 290 litres.

La fabrication de ce bush tourer unique a pris environ six mois, avec la partie supplémentaire du temps nécessaire au réglage final du plateau et à l’installation de la verrière. Depuis lors, la double cabine de la Y62 a beaucoup profité et Peter a été étonné de ses performances globales.

PATROUILLE MONSTRE 2000Nm

Mots: Dan Everett
Photos: Nathan Jacobs

Ce qui a commencé comme un camion agricole éducatif doux, enregistre maintenant une augmentation du couple de 450 pour cent, la vitesse des voitures de sport et des capacités tout-terrain qui pourraient égaler n’importe quoi de ce côté de la chèvre de montagne. La cabine de l’Ant de la GU de 1991 éjecte un esprit fondant de 2000 Nm et 836 chevaux grâce à un remplacement du V8 Duramax de 6,6 litres. En stock, les poulpes pliées embarrasseront tout ce qui est proposé sur le marché australien. Cependant, que faut-il pour obtenir une puissance et un couple plus que doublés?

Tout d’abord, abattez-le sur un bloc nu. Les pistons et leviers de base sont emballés. À leur place, des barres forgées de Carillo, recouvertes de pistons recouverts de céramique de Mahle Motorsports, conçues pour fonctionner avec 1000 chevaux. De là, un équilibreur ATI est installé à une extrémité et un support flexible Wagler à l’autre. L’arbre à cames agressif était fendu entre deux rangées de pistons; bien qu’avec un ordre d’allumage modifié, il est conçu pour améliorer la longévité et pas seulement pour épuiser plus de puissance.

Les têtes de stock étaient également sur les étagères, et au-dessus de Duramax se trouve un ensemble d’offres portables CNC de Socal Diesel remplies de vannes excessives. Enfin, une pompe d’injection de 12 mm est reliée à l’huile, 150% de buses surdimensionnées satisfaisant la soif insatiable de diesel de l’usine.

Le turbo est mis à niveau vers une billette VGT de 72 mm qui respire profondément à travers un reniflard de cinq pouces et une boîte à air intégrée dans la maison sur les conversions Ozmax, et un refroidisseur intermédiaire Ozmax est inséré entre les turbocompresseurs. Le tout régit le tuner DSP5.

Une sauvegarde du Duramax est la transmission à six vitesses Allison chatouilleuse. En fait, il s’agit d’un article Diesel Limitless entièrement construit. Il comprend tout, d’un arbre de billette à un kit de changement de vitesse prêt pour la course, un ensemble d’embrayage et un panier de billette. De là, l’alimentation est fournie à l’adaptateur de boîtier Ozmax Conversions à la carte mère du boîtier Patrol. Comme le boîtier de disposition était placé à 50 mm en arrière pour s’adapter au moteur, les essieux moteurs avant et arrière ont dû être fabriqués sur mesure à partir de chrome à parois épaisses pour s’adapter aux nouvelles longueurs.

Devant la diffusion d’usine se trouve l’armoire Eaton enveloppée dans des engrenages différentiels 4.11 traités cryogéniquement. Des essieux et joints homocinétiques chromés Longfield 300m sont montés à l’intérieur pour transmettre la puissance aux roues avant. Un placard arrière n’était tout simplement pas une option. Au lieu de cela, Ant a installé un différentiel arrière H260 plus fort, puis l’a arraché et a éclipsé le LSD. Il a également traité des essieux et des engrenages cryogéniques.

Pour installer le moteur Goliath dans la patrouille relativement petite, Ant a connecté les supports personnalisés de l’avant vers l’arrière, puis massé abondamment le mur de protection pour nettoyer le tuyau de vidange sans déplacer la carrosserie. «Monter dans le moteur est la partie la plus facile», dit-il. « Le câblage, la tuyauterie du radiateur, les refroidisseurs et la boîte à air ont nécessité beaucoup plus de travail. »

Avec la majeure partie du poids de la patrouille sur l’essieu avant, la fourmi a opté pour une approche inhabituelle, mais réussie, de sa suspension. L’avant fait fonctionner les amortisseurs Fox 2.5 DSC sur la télécommande et l’arrière couvre la ressource à distance Fox 2.0 de plus petit diamètre, tous de Down South Motorsports. Bien sûr, tout n’est pas sous le choc. À l’avant, le différentiel est maintenant en place avec un ensemble de longs bras Ozmax, 350 mm plus longs, et avec l’extrémité du croiseur, ils peuvent profiter pleinement des gros amortisseurs et des bobines de 3,5 pouces de haut.

L’arrière mesure 300 mm, plus bas que le Down South Motorsport, avec des sommets réglables robustes qui aident à corriger l’angle de vitesse après l’entrée des bobines King flexxy de deux pouces. Les bielles Panhard réglables PSR à l’avant et à l’arrière gardent tout centré, avec la bielle appropriée et tirent la biellette vers l’avant.

Antov a remplacé les protecteurs avant par un ensemble de remplacement en Kevlar qui est plus large de deux pouces avec une ouverture qui est également plus large de deux pouces. Il offre amplement d’espace pour le Goodyear Wrangler MTR de 37 x 12,5 pouces à pleine articulation. Ils sont également capables de fonctionner à des pressions incroyablement basses, grâce aux rainures d’origine Allied Rattler de 17 x 9 pouces -30.

La fourmi a opté pour le modèle DX de base en raison de ses sols en vinyle robustes et de ses fenêtres à main enroulées. Les bancs ont été remplacés par un ensemble de sièges rembourrés en cuir avec un siège Recaro, avec le système à double batterie Intervolt sélectionné. Le stockage est géré par la console de toit du ministère de l’Intérieur avec XRS UHF avec Bluetooth activé depuis GME qui trie les messages. La fourmi a également remplacé le volant par un du Nissan Stage importé WC34.

Le GU est un bourreau de travail incroyablement capable, suffisamment fiable pour se diriger vers la peau pour le camping à distance qui conduira ensuite la Lamborghini Aventador? Cela pourrait être le 4×4 ultime. Ne demandez pas combien cela coûte.

TRACTEUR JOUET

Mots: Dan Everett
Photos: Ellen Dewar

Si vous n’avez pas entendu le nom de Mitch Thorpe, vous n’avez jamais entendu parler d’Ultra4. Pour ceux qui ont entendu ce nom, vous savez qu’il a passé la plupart des dernières années à voler dans les airs, rebondissant sur la limite de régime dans sa fusée à moteur V8 de 6,0 litres essayant de devenir une voiture de course hors route. Comme la plupart des pilotes hors route, Mitch ne se tourne pas seulement vers une rencontre de course, se salit et rentre chez lui pour décrocher sa Prius sur les marchés bio locaux.

Nous avons eu l’occasion non seulement de lui mordiller l’oreille sur tout ce que nous ne pourrions jamais nous permettre avec nos appareils, mais nous avons concentré le grand côté de la caméra sur son astuce Nissan NP300. Bien que la spirale NP300 ne soit peut-être pas le premier choix de tout le monde pour la traction, Mitch nous a dit qu’il ne lui avait pas donné un quart, mais qu’elle bat toujours.

Mitch travaille pour les gars chez Ozzy Tyres dans leur division «voler dans les airs», il choisit donc son choix de chaussures dès que les nouveaux modèles sont disponibles. Remplir les énormes boucliers NP300 est un ensemble de roues décalées 0 personnalisées Hussla Stealth. Des unités en bronze mat sont insérées dans les dimensions de 17 x 9 pouces, ce qui donne à Nissan une attitude agressive. Bien sûr, les roues ne suffisent pas à elles seules pour les ramener au sol, alors Mitch a choisi de définir un nouveau Terrain Gripper depuis l’apogée de l’Australian Monst Tyres.

Bien que le reste de l’exécution soit réservé, la suspension est vraiment lâche pour Mitch. La plus grande partie de la magie a été lancée par les roues et les pneus à suspension SWAT. La société basée à WA s’est rendue en ville sur le NP300, le soulevant de 3,5 pouces à l’avant et de 1,5 pouces à l’arrière, avec des ressorts progressifs King Spring à l’avant et à l’arrière. Pour que les choses continuent correctement, les bras de commande supérieurs du PSR à l’avant ont été intégrés dans la géométrie correcte, et les bras de commande inférieurs lourds du PSR sont arrivés à l’arrière après que Mitch ait plié l’offre d’usine. L’arrière est également recouvert de joints coulissants étendus pour faire face au nouveau flex, bien que ce ne soit pas la clé du succès de Mitch.

«Cela déclenche un choc à distance res 2.0 2.0 de la suspension West Coast», nous a-t-il dit. « Ils sont réglables sur huit degrés, avec un clic sur le réservoir qui contrôle le débit d’huile. »

L’un des gros problèmes liés au levage d’un IFS 4×4 est le manque de déplacement vers le bas plus vous soulevez. Le résultat est une conduite et une maniabilité médiocres et des roues surélevées, même sur des pistes simples. Bien que le siège avant soit 3,5 pouces de plus que le stock, Mitch pense que le NP300 détient toujours un angle CV raisonnable avec quelques pouces de la route inférieure laissés en réserve, aidant le Nava à rester planté avec des choses difficiles.

Étant donné que Mitch a acquis la réputation de «ne jamais ramasser» sur et en dehors de la piste, il n’est pas surprenant qu’il soit allé en ville pour travailler pour la NP300. Garder le gros nez de Nissan en ligne, malgré les efforts de Mitch, est un style tubulaire en forme de tige des gars de Xrox. L’unité non blindée supprime le poids de la suspension avant, ce qui est parfait si vous ne jouez pas avec des kangourous tous les soirs. De plus, cela améliore l’angle d’accès dans le processus. Sur le côté, les seuils vulnérables du panneau NP300 sont placés dans une armure grâce à un jeu de curseurs de Southern Cross Fabworks; tandis que la barre arrière est un dispositif de remorquage / protection pour le quartier Ironman 4×4.

DANGER DANGER: Ford V8 alimenté

Si vous regardez le porte-bagages arrière avec une carte de crédit en main, vous serez déçu d’apprendre qu’il s’agit d’un Mitch fait sur mesure. Selon l’endroit où il dirige les projecteurs, le support peut contenir une tente de toit Adventure Kings ou un étui spatial et une roue de secours. La disposition garde le centre de gravité agréable et bas avec une tente sur le dessus, et le plateau reste également libre pour les pièces de rechange de voiture de course.

Sur le front électrique, Mitch a gardé les choses relativement simples, insérant tout avec la poussette, au lieu que le remorqueur tire les petites choses; bien qu’il ait quand même réussi quelques choses nécessaires pour ces courses de fin de soirée sur la piste. Le kit d’éclairage de conduite à DEL Adventure Kings 9 pouces aide à éclairer la route, tandis que le contrôleur de frein Redarc Tow-Pro Elite arrête la remorque en poussant le NP300 lorsque Mitch saute aux ancres.

Bien que le Mitch NP300 l’emporte partout où il veut aller, il le fait avec relativement peu de modifications. La bonne vitesse ici et là transforme une plate-forme déjà capable en quelque chose qui laisserait mort certaines plates-formes sauvagement modifiées.

UNIQUE Y62

Mots: Dan Everett

Qu’est-ce qui a la capacité de voyager dans n’importe quel coin de l’Australie, de prendre des sentiers qui laisseraient des patrouilles GU à double verrouillage vous gratter la tête, un intérieur raffiné et plus de puissance que la Ferrari 488 GTB? Si vous répondez à autre chose que la folle patrouille reconstituée de 5,6 L Y62 d’Andrew Cassar, vous vous trompez malheureusement.

Le propriétaire de On Track 4×4 Repairs à Kealba, Victoria, Andrew n’est pas étranger au 4×4 modifié et pouvait voir le potentiel qui se cache sous la patrouille.

«C’était entre ceci et la série 200», nous a dit Andrew. «Le confort de la créature était meilleur dans le Y62 et représentait un meilleur rapport qualité-prix. C’est un énorme pas en avant de GU Patrol à tous égards. « 

S’il semble qu’Andrew soit peut-être un peu impressionné par sa patrouille, c’est parce qu’il a une raison à cela. Sous le capot en stock se trouve le moteur V8 VK56 de 5,6 L de Nissan qui déplace 300 kW.

«Lorsque nous l’avons lancé pour la première fois, nous l’avons lancé sur le banc d’essai et il a poussé 160 kW sur les quatre roues après avoir perdu le groupe motopropulseur», a déclaré Andrew. «Nous l’avons ensuite équipé du kit de chargement Harrop 2.3L et Harrop a redessiné l’ECU; éteint maintenant 350kW sur roues. « 

C’est une énorme augmentation de 118% de la puissance, et pourtant c’est moins cher que la série 200 comparable. Vous pourriez être pardonné de penser qu’une telle puissance doit prendre un équilibre de modifications, mais le groupe motopropulseur Patrol n’a fondamentalement aucun stock autre que Harrop de charge et de réglage et le système d’échappement HM . Le moteur, ainsi que la transmission et le distributeur, restent fermés.

Malgré cela, la Patrouille a toujours une autonomie de plus de 1000 km entre les boissons, avec un réservoir de carburant auxiliaire de 150 litres de capacité totale LRA jusqu’à 290 litres.

Alors que la suspension indépendante et une foule d’aides électroniques rendent la Y62 meilleure sur et hors du sol que les modèles plus anciens n’auraient pu rêver, les pneus de 35 pouces représentent des performances hors route prometteuses.

«Nous utilisons en fait deux ensembles de pneus, selon le but», nous a dit Andrew. «Si on va vers la neige ou la boue, j’ai un ensemble de terrains boueux 35 / 12.5R18 BFGoodrich sur les bords des sections. J’ai également reçu un deuxième jeu de jantes avec un 305 / 70R18 Mickey Thompson ATZ P3 que nous utiliserons pour courir en ville ou sur la plage. « 

Entre les deux ensembles de pneus de 35 pouces, le blocage de différentiel arrière d’usine et l’avant Harrop ELocker, la Patrouille est une scène à regarder hors route. Demander aux énormes passages de roue du Y62 de prendre un pneu de 35 pouces plein de choses était un peu plus qu’ils ne le pouvaient, alors Andrew a soulevé la patrouille de 50 mm de chaque extrémité.

Il repose sur des ressorts Old Man Emu avec des amortisseurs Nitrocharger Sport assortis à chaque coin. Comme la plupart des supports de suspension indépendants modernes, le maximum est de 50 mm que le Y62 peut soulever avant de rencontrer des problèmes d’alignement et d’angle. Cependant, Andrew nous dit qu’il est actuellement à nouveau sur la grue, remplaçant les chargeurs Nitro par un ensemble complet de réservoirs distants par des BP-51 entièrement personnalisables.

Bien que travailler dans un bar puisse paraître soigné et bien rangé, c’est en fait une combinaison de choses prêtes à l’emploi et personnalisées, ce qui semble être le thème principal d’Andrew. À l’avant se trouve un pare-buffle ARB Deluxe à code couleur qui héberge un treuil Magnum de 10000 £. Andrew a abandonné le moteur Magnum de base et l’a remplacé par 6 ch de Warn 9.5XP pour un peu plus de puissance. Les protections des côtés de la patrouille sont des grilles et des curseurs appropriés. Sans solution toute faite pour ceux-ci, l’équipe d’On Track 4×4 les a personnalisés. L’arrière ressemble maintenant à une pièce, avec une barre arrière complète de Kaymar gardant le quartier arrière et portant un pneu de secours.

Sortir la pièce de rechange du renfoncement du plancher arrière n’était pas qu’un simple regard. A sa place se trouvent désormais cinq batteries Fullriver 20Ah pour un total de 100Ah en réserve. Le réglage est contrôlé par le chargeur Redarc BCDC 1225 avec des dispositions pour le démarrage solaire et intelligent, de sorte que d’une simple pression sur un bouton, le grand Patrol puisse démarrer seul. Le système de batterie contient plus qu’assez d’énergie pour les Lightforce 240 à l’avant et l’Icom IC440 UHF à l’intérieur.

Si l’avenir des voitures 4×4 en Australie sont des fournisseurs de produits alimentaires complètement indépendants dotés d’une puissance et d’une capacité sans pitié, alors l’avenir s’annonce radieux.

LE GRAND MORT DU BEHEMOT

Mots: Dan Everett
Des photos: Nathan Duff

Lorsque Craig McGuiness est entré pour la première fois entre les mains de GU Patrol en 2004, il appartenait à son beau-frère et ressemblait toujours beaucoup à un wagon. Finalement, comme ils le font souvent, le ZD30 a échoué, donc un accord a été conclu et la paire a échangé des véhicules, et Craig a offert son XH XR8 ute.

La première cabine hors de rang a remplacé le moteur diesel mort. Bien que la reconstruction ait pu être une option facile, Craig savait que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne bombarde à nouveau et revienne au début. Il a mordu la balle, a tiré le moteur et a aligné le V8 LS1 de 5,7 L pour remplacer le diesel malade.

Le moteur est monté devant une transmission automatique à quatre vitesses 4L60E, qui est reliée à une boîte de patrouille d’échange standard. Avant de pouvoir tirer sur la vie, Craig a assemblé un système d’échappement personnalisé, du collecteur au sommet de l’échappement, pour les gars de Scott’s Rods à Ipswich, avant que le package ne soit adapté à Forced Performance & Tuning à Toowoomba.

Peu de temps après, Craig est retourné à l’île Moreton avec des amis lorsque l’idée d’une côtelette jaune lui est venue pour la première fois. «Le wagon n’était tout simplement pas bon pour le camping», a déclaré Craig. « Avec la porte de la grange à l’arrière, vous ne pouvez accéder à rien si vous avez une caravane connectée, et il y a très peu de place lorsque vous mettez un grand réfrigérateur. »

La décision a été prise. Mais couper des wagons en ute n’est pas vraiment un travail de bricolage, surtout si vous voulez terminer l’usine. Craig a donc rejoint Darren Vassie dans les créations et réparations de VR personnalisées. Le plan était simple, la paroi arrière serait achetée à GU avec une cabine, et Darren et son équipe coupaient l’arrière du wagon et installaient la nouvelle paroi arrière en place avec la précision d’usine.

Lorsque l’outil a été éjecté, Darren a également nettoyé à nouveau la porte arrière endommagée, réparé les bosses et greffé le couvercle arrière du couvercle de la Camar en fibre de verre pour faire allusion à ce qui se cachait en dessous. Avant que la carrosserie ne soit plaquée argent d’usine, un reniflard en acier inoxydable de quatre pouces a été passé qui longeait le montant du pare-brise du côté passager.

TOP 10: Le meilleur 4×4 de tous les temps

Alors que la cabine regardait maintenant la pièce, l’attention se concentrait sur l’empattement. Les wagons ont souvent un empattement plus court que leurs frères et sœurs respectifs, donc lorsque vous coupez quelques pieds de tôle dans un wagon, vous vous retrouvez avec très peu de place pour faire fonctionner le plateau, surtout si vous voulez conserver un angle de départ apparent. Pour contourner ce problème, Darren est de nouveau allé chercher un soudeur et a continué à étirer l’empattement du GU d’un incroyable 600 mm. Cela signifiait que l’essieu arrière s’alignerait parfaitement au milieu d’un grand nouveau plateau que la paire avait assemblé.

Le plateau lui-même est constitué d’une feuille d’alliage de 3 mm d’épaisseur avec un canal d’alliage de 50x100x8 mm qui offre une résistance totale. Il y a des ressorts à gaz sur les portes du passager avant et du conducteur, avec des serrures à compression à poignée en T et des structures de porte arrière plus profondes pour une meilleure protection contre l’eau et la poussière. L’intérieur est également décoré dans une finition hautement professionnelle, avec des couches de sol, des tuiles et des tapis marins.

Le plateau était séparé en deux parties et la cloison descendait vers le milieu. Côté passager, il y a à la fois des réfrigérateurs sur double glissière Clearview, ainsi qu’un tiroir séparé pour les ustensiles de cuisine. Le côté conducteur est divisé en trois tiroirs, avec une étagère à 300 mm du toit pour ranger des articles plus légers – bien qu’avec une galerie de toit en alliage personnalisée fixée à la verrière, l’espace de stockage ne sera jamais un problème.

Caché dans tout le tiroir se trouve un système électrique conçu pour visiter la zone éloignée. Sur la galerie de toit se trouvent des panneaux solaires de 150 A qui sont alimentés par une rainure de compression dans le tiroir et abaissés dans le système de gestion de batterie RedArc. À partir de là, il y a deux batteries 120A AGA qui alimentent non seulement le réfrigérateur et les prises électriques, mais également l’échangeur de chaleur et la pompe à eau pour les douches chaudes en déplacement. Il n’y a aucune chance qu’il vous reste de l’eau avec 140 litres de capacité intégrée. La distance d’utilisation est également suffisante, grâce à un réservoir en aluminium longue portée personnalisé qui double la capacité standard du réservoir de carburant.

Cela peut sembler l’une des améliorations les plus complètes sur les pistes pour le moment, mais nous avons à peine effleuré la surface. C’est l’un de ces véhicules dans lesquels un propriétaire déterminé avec un objectif sans compromis a parfaitement travaillé avec un atelier talentueux.

LIRE LA SUITE: Huit tarifs Ford qui réduisent les émissions

Catégories
parts solar water heater

Le marché des chauffe-eau commerciaux atteindra plus de 7 milliards de dollars d’ici 2026, selon GMI

L’industrie des chauffe-eau commerciaux devrait enregistrer un TCAC d’environ 6% entre 2020 et 2026, en raison de l’installation croissante d’équipements écoénergétiques réglementés par des normes industrielles strictes.

Selbyville, Delaware, 30 novembre 2020 (GLOBE NEWSWIRE) –

Chauffe-eau commercial revenus du marché il devrait dépasser les 7 milliards de dollars d’ici 2026, selon la dernière étude de Global Market Insights, Inc. La hausse des dépenses de consommation pour les appareils intelligents et écoénergétiques, l’urbanisation et l’industrialisation accrues, ainsi que des normes strictes de compensation des émissions de carbone, renforcent l’adoption des produits.

Des normes et codes d’efficacité énergétique stricts, ainsi que des investissements croissants dans des projets de construction écologique, auront une incidence sur la taille de l’industrie des chaudières commerciales. La sensibilisation accrue des clients aux avantages des systèmes de chauffage de l’eau intelligents, ainsi que l’augmentation des mandats d’installation d’équipements modernes et avancés, principalement dans les établissements commerciaux et d’enseignement afin de limiter la consommation d’électricité, affectent la pénétration des produits. En outre, la migration urbaine croissante, la croissance des groupes de revenus de la classe moyenne combinée à la demande croissante de réduction des factures d’électricité augmentent le besoin de chauffe-eau commerciaux.

Exemple de demande pour ce rapport de recherche @ https://www.gminsights.com/request-sample/detail/2910

Le marché des chauffe-eau à accumulation devrait croître en raison de paramètres clés tels que de faibles coûts d’entretien et d’installation, un système d’exploitation simple et une grande capacité de rétention d’eau. Réorienter l’attention du client vers des produits modernes et avancés dotés de fonctionnalités telles qu’une pression d’eau sans compromis, une interface utilisateur conviviale et de multiples points d’utilisation, ce qui favorisera la pénétration du produit. La croissance accélérée du secteur du tourisme, associée à des investissements croissants dans les activités de recherche, de conception et de développement, devrait avoir un impact supplémentaire sur la demande de produits.

Certaines des principales conclusions du rapport sur le marché des chaudières commerciales comprennent:

  • L’augmentation du besoin d’eau chaude entre les centres commerciaux, les hôpitaux et les hôtels, entre autres, affectera la pénétration des produits.

  • L’expansion rapide des infrastructures de construction, ainsi que le développement continu des villes intelligentes et des bâtiments verts, devraient renforcer le paysage des affaires.

  • Les principaux acteurs opérant dans l’industrie des chaudières commerciales sont, entre autres, Ariston Thermo, A.O Smith, Jaguar, Linuo Ritter et le Viessman Manufacturing Group.

  • Les industries sont impliquées dans des entreprises de croissance stratégique consistant en des fusions et acquisitions, ainsi que dans des coentreprises avec divers fournisseurs de technologies visant à développer l’activité en fonction des besoins des clients.

Passez en revue les informations clés du secteur réparties sur 1 100 pages avec 2592 tableaux de données de marché et 51 images et graphiques du rapport, « Vues du marché des chauffe-eau commerciaux par produits (instantané [Electric, Gas], Espace de rangement[Électrique{[Électrique{[Electric{[Electric{<30 Liters, 30-100 Liters, 100-250 Liters, 250-400 Liters, >400 litres}, essence {<30 Liters, 30-100 Liters, 100-250 Liters, 250-400 Liters, >400 litres}]), Par capacité (<30 Liters, 30-100 Liters, 100-250 Liters, 250-400 Liters, >400 litres), application (collège / université, bureaux, gouvernement / militaire), source d’énergie (électricité, gaz) [Natural gas, LPG]), Rapport d’analyse de l’industrie, examen régional, potentiel d’application, tendance des prix, part de marché concurrentielle et prévisions, 2020-2026.« Détaillé avec le contenu:

https://www.gminsights.com/industry-analysis/commercial-water-heater-market

La taille du marché des chauffe-eau commerciaux d’une capacité de 250 à 400 litres augmentera en raison de la demande croissante d’unités de chauffage dans diverses installations commerciales, qui comprennent, entre autres, les bureaux gouvernementaux et les centres commerciaux. Les demandes croissantes de gestion efficace et de systèmes de contrôle intelligents, en particulier dans les centres et les aéroports, renforceront encore le paysage industriel.

Le marché américain des chauffe-eau commerciaux devrait enregistrer un TCAC de plus de 4% d’ici 2026. Une croissance significative du secteur des services ainsi que les conditions climatiques extrêmes existantes dans le pays favoriseront le paysage industriel. La rénovation des systèmes de chauffage de l’eau existants avec une conception écoénergétique stimulera la demande de produits. En outre, les préoccupations croissantes concernant les émissions de carbone et la demande croissante de carburant propre amélioreront positivement les perspectives commerciales.

L’épidémie de la pandémie COVID-19 a grandement affecté diverses industries de fabrication et de construction. Les producteurs mondiaux continuent de souffrir de pénuries d’approvisionnement en raison de restrictions et de blocages, ainsi que de pénuries de main-d’œuvre. Le développement de produits modernes, l’introduction de nouvelles technologies, ainsi que diverses activités d’expansion commerciale par des acteurs clés, sont quelques-unes des principales initiatives prises pour encourager l’adoption des produits.

Accéder à ce document de rapport @ https://www.gminsights.com/toc/detail/commercial-water-heater-market

Afficher le rapport associé:

Analyse du marché des chaudières à gaz Par produit (courant, stockage), capacité< 30 Liters, 30-100 Liters, 100-250 Liters, 250-400 Liters, > 400 litres), application (résidentielle, commerciale) [College/University, Office, Government/Military]), Carburant (gaz naturel, GPL), rapport d’analyse de l’industrie, potentiel d’application, part de marché concurrentielle et prévisions, 2020-2026.

https://www.gminsights.com/industry-analysis/gas-water-heater-market

À propos des informations sur le marché mondial

Global Market Insights, Inc., dont le siège social est situé dans le Delaware, aux États-Unis, est un fournisseur de services mondiaux d’études de marché et de conseil, proposant des rapports de recherche syndiqués et personnalisés, en plus de services de conseil en croissance. Nos rapports de veille économique et de recherche sur le secteur offrent aux clients des informations pertinentes et des données de marché efficaces, spécialement conçues et présentées pour aider à prendre des décisions stratégiques. Ces rapports complets sont conçus grâce à une méthodologie de recherche exclusive et sont disponibles pour des industries clés telles que les produits chimiques, les matériaux avancés, la technologie, les énergies renouvelables et la biotechnologie.

CONTACT: Contact Us: Arun Hegde Corporate Sales, USA Global Market Insights, Inc. Phone: 1-302-846-7766 Toll Free: 1-888-689-0688 Email: sales@gminsights.com
Catégories
parts solar water heater

Citrus Fair sur la voie de la préparation aux situations d’urgence Nouvelles

En moins d’un an, la foire aux agrumes de Cloverdale, qui sert souvent de centre d’événements et d’urgence à Cloverdale, a progressé dans la mise en place d’appareils et prévoit d’être prêt pour la prochaine chose à venir sur la route du comté de Sonoma – qu’il s’agisse d’un incendie, d’une panne de courant ou d’une autre manière.

Après l’incendie de Kincade en 2019 – qui a envoyé des gens de tout le comté au parc des expositions alors qu’ils évacuaient au nord de leurs maisons et envoyaient les Cloverdaliens à la foire de l’alimentation et des ressources parce que Cloverdale était la seule ville non vaccinée sans électricité et gaz – les dirigeants de la foire ont commencé à travailler sur l’élaboration d’un plan sur la façon de préparer la prochaine fois que quelque chose de similaire se produira.

«Je crois fermement que l’un des rôles les plus importants que joue le champ de foire dans leurs communautés est le soutien qu’ils fournissent en cas de besoin, en particulier en tant que soins et abris en cas de catastrophe», a déclaré Katie Fonsen Young, chef de l’exploitation de la foire aux agrumes. «Notre équipe de gestion ici au champ de foire est très attachée à cet objectif de préparation aux situations d’urgence, et elle s’assure également que notre installation est améliorée en apportant des améliorations d’infrastructure qui soutiennent cet objectif.

Au début des préparatifs de la préparation, la foire a rejoint les efforts de la ville de Cloverdale pour la préparation – Resilient Cloverdale – et a commencé à revoir les ressources dont elle disposait ou non quand elle devait être mieux préparée pour de futurs incidents. Fonsen Young a noté que la ville, avec divers groupes, y compris la Foire aux agrumes, le Centre pour les seniors, les Latinos et d’autres, a travaillé pour faire la préparation toute l’année.

«Notre objectif ici est simplement d’augmenter le niveau de préparation au champ de foire et de vraiment travailler sous plusieurs aspects – je vois cela à trois volets – en renforçant notre base de données de bénévoles, en nous approvisionnant en fournitures et en équipement, ainsi qu’en renforçant notre infrastructure», a déclaré Fonsen Young.

Construire une base de données de volontaires

Depuis le lancement de ses efforts pour trouver des bénévoles au cours de l’été, la foire a amassé une liste de bénévoles qui pourraient être disponibles en cas de grève, et de nombreux bénévoles ont déjà aidé la foire en cas de besoin. De même, Fonsen Young a déclaré que la foire était en partenariat avec Geoff Peters, directeur du programme de l’équipe d’urgence communautaire du comté de Northern Sonome (CERT) afin qu’il puisse utiliser des bénévoles formés par le CERT pour le champ de foire.

Beaucoup de ceux qui se sont portés volontaires pour la foire ont également suivi une formation de huit heures pour les gestionnaires d’abris par le biais de la Croix-Rouge américaine, a-t-elle déclaré.

Assurez-vous que le parc des expositions est équipé pour les urgences

Différents types d’équipements sont nécessaires pour s’assurer que le salon est prêt à faire face aux différentes urgences qui pourraient survenir et maintenant, lors d’une pandémie, la liste des équipements nécessaires s’allonge et comprend des éléments comme les équipements de protection individuelle (EPI).

«Nous avons travaillé avec le comté et la ville et le programme CERT local pour vraiment mettre en cache cet équipement et ces fournitures importants – y compris une grande quantité d’EPI ici à la Foire aux agrumes, non seulement nous devrions utiliser notre site Web identifié comme un point d’évacuation temporaire ou comme un un abri – mais il est également très important d’avoir ces ressources critiques sous la main et disponibles dans un endroit central comme la foire aux agrumes dans le nord du district de Sonoma », a déclaré Fonsen Young.

En tant que telle, elle a déclaré que la foire fonctionne pour collecter des fournitures telles que les EPI, de sorte que Cloverdale ou ses communautés voisines ont un emplacement dans le nord du comté qui dispose d’un tel équipement, si le besoin s’en fait sentir.

En outre, elle a noté qu’ils avaient cartographié l’emplacement du Citrus Fairgrounds pour un certain nombre de situations différentes, notant quel serait le calendrier si la foire était considérée comme un point d’évacuation temporaire ou un abri collectif avec à la fois les consignes de sécurité COVID-19 et sans elles.

Travaux d’infrastructure

La ville et la foire aux agrumes ont fait un pas en avant dans le développement d’infrastructures plus solides pour expliquer l’avenir des incendies, des pannes de courant et plus encore. En août, le conseil municipal a approuvé un accord d’achat pour doter Tesla d’un système de stockage d’énergie de secours pour sa station de traitement d’eau. Au champ de foire, Fonsen Young a déclaré que le salon était en partenariat avec Pacific Gas & Electric (PG&E) pour un générateur capable d’alimenter certains bâtiments du salon lors d’une panne de courant. Il est également engagé dans une variété d’autres emplois dans les infrastructures, y compris les tests de générateurs solaires.

« L’une des lacunes identifiées lors des événements de 2019 était le manque d’alimentation électrique dédiée à l’installation en cas de disparition », a-t-elle déclaré. « De toute évidence, la source d’alimentation de secours fournit l’éclairage nécessaire pour la sécurité et l’accessibilité, ainsi que le confort des clients en étant en mesure de fournir de la chaleur et du refroidissement au besoin. »

«Il y a quelques mois, nous avons fait des progrès assez importants vers nos objectifs de sauvegarde», a déclaré Fonsen Young.

Cela comprend l’installation d’interrupteurs pliants pour alimenter le Warner Hall, le Burnside Hall, l’arène couverte et l’espace de stockage de la foire et des toilettes pour VR (les plus grandes toilettes du parc des expositions, qui comprennent également des douches).

Le parc des expositions a également eu l’opportunité de s’associer au projet Footprint, qui a fourni au parc des expositions une remorque de générateur solaire.

«Ils ont découvert nos projets d’installation d’interrupteurs pour exécuter un programme pilote pour voir si l’une de ces remorques exploiterait un bâtiment aussi grand que Warner Hall parce qu’elle avait auparavant exploité des remorques de bureau plus petites et des choses du genre», dit-elle. Ils ont réussi à alimenter tout le bâtiment, y compris les lumières, les prises, les toilettes et tout ce qui serait nécessaire si quelqu’un avait besoin d’un abri à Warner Hall. « Maintenant, nous savons que nous pourrions, si nous en avions besoin et si la remorque était disponible, nous pourrions l’utiliser pour conduire Warner Hall. »

En partenariat avec PG&E, le salon a installé un commutateur de transmission automatique de 1000 AMP et un générateur de 130 kilowatts dédié à la Foire aux agrumes pendant la saison des incendies, qui peuvent alimenter le pavillon principal de la foire.

Le partenariat pluriannuel de PG&E a été lancé parce que l’entreprise souhaitait être en mesure de mettre en place ses centres d’alimentation clients pour couper l’électricité dans la sécurité publique – des zones où PG&E installe le Wi-Fi et des bornes de recharge que les gens utiliseront pendant les pannes de courant – à l’intérieur d’un bâtiment qui fournit du chauffage. et l’air. Auparavant, les centres de ressources clients existaient à l’extérieur pendant la pandémie et à l’intérieur de la tente pop-up avant la pandémie.

Bien que l’interrupteur de transmission et le générateur soient à la foire pour que PG&E puisse fermer les centres, il sera déclenché en cas de panne de courant, que PG&E ait l’intention d’utiliser ou non le terrain de jeu pour le centre.

«Ils ont reconnu notre site comme une ressource critique et une page critique, comprenant que la communauté s’efforce de visiter des sites comme celui-ci et de se sentir à l’aise», a déclaré Fonsen Young.

« Il est surprenant que nous ayons réussi sous la forme de réponses et de préparation au cours de l’année écoulée et je suis très enthousiaste à ce sujet et je suis vraiment honorée de travailler avec tous les partenaires qui se sont engagés dans cette mission comme nous l’avons fait », a-t-elle déclaré. « Je pense que la planification que nous avons faite a vraiment rassemblé tout le monde et fait en sorte que tout le monde se sente plus prêt. »

Tourné vers l’avenir, Fonsen Young a déclaré que la foire continuerait de rechercher des financements et de fournir des opportunités pour soutenir les efforts de préparation et que l’un de ses objectifs est d’introduire des systèmes CVC dans des bâtiments qui n’en ont pas actuellement.

Catégories
parts solar water heater

Marché des chaudières à pompe à chaleur 1,4 milliard de dollars par type, stockage, capacité, réfrigérant, utilisateur final et région

Dublin, 5 octobre 2020 (GLOBE NEWSWIRE) – « Marché mondial des chaudières à pompe à chaleur par type (source d’air, géothermie), stockage (jusqu’à 500 L, 500-1000 L, au-dessus de 1000 L), capacité (jusqu’à 10 kW) , Au-dessus de 10 kW), liquide de refroidissement (R410A, R407C, R744), utilisateur final (résidentiel, commercial, industriel) et région – prévu jusqu’en 2026 « ajouté dans ResearchAndMarkets.com de offre.

Le marché mondial des chauffe-eau à pompe à chaleur devrait atteindre 2,1 milliards de dollars d’ici 2026, contre 1,4 milliard de dollars en 2020, avec un TCAC de 6,8%.

Les facteurs à l’origine de la croissance du marché des chauffe-eau à pompe à chaleur comprennent une technologie écoénergétique ainsi que l’utilisation de sources d’énergie non conventionnelles pour chauffer l’eau. En outre, la réglementation et le soutien à l’utilisation de sources d’énergie renouvelables dans diverses applications devraient jouer un rôle clé dans la croissance de ce marché au cours de la période de prévision.

Le segment des sources d’air devrait détenir la plus grande part du marché des chaudières à pompe à chaleur, par type, au cours de la période de prévision.

On estime que le segment des sources d’air est le plus grand segment de marché des chauffe-eau à pompe à chaleur, par type, de 2020 à 2026. Les chauffe-eau à pompe à chaleur avec source d’air offrent une efficacité opérationnelle extrêmement élevée et des coûts d’installation inférieurs par rapport aux chauffe-eau à pompe à chaleur géothermique. Ils sont principalement utilisés dans le secteur résidentiel, car les bâtiments multifamiliaux auront généralement besoin d’une chaudière à pompe à chaleur qui prend moins de place et a des coûts d’installation faibles en raison de faibles besoins en eau chaude par rapport aux bâtiments commerciaux tels que les hôtels et les hôpitaux.

Région Asie-Pacifique: le marché à la croissance la plus rapide pour les pompes à chaleur.

La région Asie-Pacifique devrait être la chaudière à pompe à chaleur la plus grande, ainsi que la plus forte croissance, par région, au cours de la période de prévision. Des pays comme la Chine, la Nouvelle-Zélande et l’Australie sont les marchés à la croissance la plus rapide de la région Asie-Pacifique. La région Asie-Pacifique devrait dominer le marché des chaudières à eau thermodynamique au cours de la période de prévision en raison de l’utilisation accrue d’énergies renouvelables et de produits écoénergétiques.

Plusieurs acteurs majeurs du marché des chauffe-eau à pompe à chaleur, comme A.O. Smith Corporation, RHEEM Manufacturing et Midea Group ont leurs usines de fabrication dans des pays comme la Chine, l’Inde et la Malaisie. La région abrite un certain nombre d’économies émergentes telles que la Chine, l’Inde, Singapour et la Malaisie.

Les principaux acteurs du marché des chauffe-eau commerciaux sont Midea Group (Chine), RHEEM Manufacturing Company (USA), Daikin (Japon), A.O. Smith Corporation (États-Unis), Bosch Industries (Allemagne) et Ingersoll Rand (États-Unis), etc. Et d’autres acteurs tels que Viessmann Group (Allemagne), NIBE Energy Systems (Suède), Valliant Group (Allemagne), Mitsubishi Electric (Japon), Glen Dimplex (Irlande), Stiebel Eltron (Allemagne) et d’autres.

Thèmes clés:

1. Introduction

2 Méthodologie de recherche

3 Résumé

4 informations Premium
4.1 Opportunités de marché attractives pour les chaudières à pompe à chaleur au cours de la période de prévision

5 Aperçu du marché
5.1 Présentation
5.2 Dynamique du marché
5.2.1 Pilotes
5.2.1.1 Réduction des émissions de CO2
5.2.1.2 Incitations et réglementations gouvernementales pour améliorer l’efficacité énergétique
5.2.2 Restrictions
5.2.2.1 Méconnaissance des avantages des pompes à chaleur dans les pays en développement et sous-développés
5.2.3 Opportunités
5.2.3.1 Intégration de l’IoT avec les chaudières à pompe à chaleur
5.2.3.2 Perspectives positives de l’utilisation de l’énergie géothermique
5.2.4 Défis
5.2.4.1 Coûts d’installation élevés
5.2.4.2 Impact du COVID-19

6 Marché des pompes à chaleur pour chaudières, par type
6.1 Présentation
6.2 Aperçu des experts de l’industrie
6.3 Source d’air
6.3.1 Les faibles coûts d’installation augmentent la demande de pompes à chaleur aérothermiques
6.4 Pompe à chaleur géothermique
6.4.1 Le haut rendement et les subventions gouvernementales devraient stimuler le marché des pompes à chaleur géothermiques

7 Marché des chaudières à pompe à chaleur, par capacité nominale
7.1 Présentation
7.2 Aperçu des experts de l’industrie
7,3 jusqu’à 10 Kw
7.3.1 Ce segment devrait déclencher la commodité des maisons unifamiliales
7,4 10 à 20 kW
7.4.1 Ce segment devrait être tiré par la demande croissante du secteur résidentiel
7,5 20 à 30 kW
7.5.1 Ce segment devrait stimuler la capacité de répondre à la demande de chauffage du secteur commercial
7,6 30 à 100 kW
7.6.1 La demande des bâtiments commerciaux de petite et moyenne taille devrait stimuler le marché
7,7 100 à 150 kW
7.7.1 La demande de chauffage des grands opérateurs commerciaux et les initiatives gouvernementales devraient stimuler le marché
7,8 au-dessus de 150 Kw
7.8.1 La demande de grandes quantités d’eau chaude dans les industries stimule le marché

8 Marché des pompes à chaleur pour chaudières à eau, par type de liquide de refroidissement
8.1 Présentation
8.2 Aperçu des experts de l’industrie
8,3 R410A
8.3.1 Une contribution à l’appauvrissement de la couche d’ozone ne devrait pas déclencher le marché du segment R410
8,4 R407C
8.4.1 Les opérations avec des températures plus élevées devraient lancer un marché pour ce segment
8,5 R744
8.5.1 Les caractéristiques opérationnelles respectueuses de l’environnement devraient stimuler le marché du segment R744
8.6 Autre

9 Marché des chaudières à pompe à chaleur, selon la capacité du réservoir
9.1 Présentation
9.2 Aperçu des experts de l’industrie
9.3 Jusqu’à 500 litres
9.3.1 Les subventions de l’État aux pompes à chaleur résidentielles stimulent le marché
9.4 500-1000 litres
9.4.1 La capacité de fournir du chauffage aux petites industries commerciales stimule le marché
9,5 au-dessus de 1000 litres
9.5.1 Il est prévu que les technologies de chauffage standard remplaceront la source écoénergétique qui alimentera le segment

10 Marché des pompes à chaleur pour chauffe-eau, utilisateur final
10.1 Présentation
10.2 Aperçu des experts de l’industrie
10.3 Résidentiel
10.3.1 Les initiatives gouvernementales d’efficacité énergétique sont susceptibles d’augmenter la demande de pompes à chaleur pour chaudières
10.4 Commercial
10.4.1 La nécessité d’adopter des sources d’énergie renouvelables pour les opérations commerciales stimule le marché
10.5 Industriel
10.5.1 Les pompes à chaleur pour chaudières augmentent l’efficacité énergétique dans de multiples applications industrielles

11 Marché des chaudières à pompe à chaleur, par région

12 Paysage concurrentiel
12.1 Aperçu
12.2 Cartographie du leadership compétitif
12.2.1 étoile
12.2.2 Nouveau chef
12.2.3 Perméable
12.2.4 Participants
12,3 Part de marché, 2019
12.4 Scénario de compétition
12.4.1 Lancement de nouveaux produits
12.4.2 Fusions et acquisitions
12.4.3 Contrats et contrats
12.4.4 Investissements et extensions
12.4.5 Autre

13 profil de l’entreprise: aperçu des activités, produits / solutions / services proposés, réalisations récentes, développement lié au COVID-19, vue analyste
13.1 Panasonic Corporation
13.2 LG Electronics
13.3 Climatiseur Johnson Controls-Hitachi
13.4 Mitsubishi électrique
13.5 Ingersoll Rand (Trane Technologies)
13.6 Fujitsu Général
13.7 Lennox International
13,8 Haier
13.9 United Technologies Corporation (Carrier Global)
13.10 Société de fabrication de Rheem
13.11 А.О. Smith Corporation
13.12 Industrie Bosch
13.13 Groupe Vaillant
13.14 Groupe Midea
13h15 Daikin
13.16 Groupe Viessmann
13.17 Stiebel Eltron
13.18 Glen Dimplex
13.19 Systèmes Nibe Energy
13.20 Appareils électriques Gree
13.21 Emerson
13.22 Nortek Global HVAC
13.23 Développement d’une nouvelle technologie énergétique à Guangzhou Sprsun
13.24 Ariston Thermo
13.25 Voici la technologie énergétique

Pour plus d’informations sur ce rapport, visitez https://www.researchandmarkets.com/r/jqb0v8

À propos de ResearchAndMarkets.com
ResearchAndMarkets.com est la principale source mondiale de rapports d’études de marché et de données sur les marchés internationaux. Nous vous fournissons les dernières informations sur les marchés internationaux et régionaux, les industries clés, les entreprises leaders, les nouveaux produits et les dernières tendances.

Research and Market propose également des services de recherche personnalisés qui fournissent des recherches ciblées, complètes et personnalisées.

CONTACT: CONTACT: ResearchAndMarkets.com Laura Wood, Senior Press Manager press@researchandmarkets.com For E.S.T Office Hours Call 1-917-300-0470 For U.S./CAN Toll Free Call 1-800-526-8630 For GMT Office Hours Call +353-1-416-8900
Catégories
parts solar water heater

Noël à l’ancienne plus proche que vous ne le pensez



Les pensées sont dures, colorées

Les pensées froides de novembre sont lourdes. Au fur et à mesure que nous avançons en novembre, les jours diminuent toujours de minute en minute. Les pensées colorées avec des visages ajoutent beaucoup de luminosité, de beauté et de couleur aux journées fraîches de novembre. Leur feuillage vert foncé ajoute beaucoup à la terrasse et au porche.

Pour les faire fonctionner, arrosez-les une fois par semaine. Nourrissez les pensées avec de la nourriture pour fleurs biologique Flower-Tone ou un booster de pensée dans des sacs d’une demi-livre dans les rayons du jardin et à la quincaillerie. Vous pouvez également nourrir les pensées avec de la nourriture végétale Miracle-Gro mélangée avec la quantité appropriée d’eau dans une bombe aérosol et versée autour du fond des pensées.

Même en novembre, les pensées peuvent encore être plantées. Les pensées sont toujours disponibles chez Walmart, Lowe, Home Depot, Ace Hardware et la plupart des pépinières et quincailleries. Les pensées sont dures et fleuriront jusqu’au printemps.

Prendre soin des rosiers en novembre. Alors que le mois de novembre avance, il est temps d’accorder un peu d’attention aux nattes de roses et de les préparer pour la saison hivernale qui arrivera plus tard le mois prochain.

Coupez les longs bâtons qui pourraient causer des dommages à la glace et au grésil pendant les mois d’hiver. Retirez toutes les fleurs fanées et les tiges. Appliquez une couche de farine d’os autour du bas des rosiers pour favoriser une forte croissance des racines pendant l’hiver. Ajoutez un peu de nourriture bio Rose-Tone et enfouissez-la dans le sol. Ajoutez une couche de feuilles écrasées pour protéger les rosiers pendant les mois d’hiver. Toutes ces étapes prépareront la voie à des roses éclatantes en 2021.

Préparation des feuilles d’automne pour afficher la table de récolte. Les feuilles peuvent être utilisées avec des citrouilles à la crème, des courges, des baisers d’automne de Hershey et du maïs indien pour créer un lieu central avec des bougies de pèlerinage et de la dinde. Pour aider les feuilles à durer pendant la saison de Thanksgiving, faites fondre un bâton de cire d’abeille et trempez les feuilles dans la cire.

Encore une semaine ou deux pour éditer les conifères. Novembre est un bon moment pour façonner et tailler les plantes à feuilles persistantes et les azalées. Il nous reste environ un mois avant qu’il ne soit temps de décorer à l’extérieur des arbres de Noël et c’est le meilleur moment pour concevoir des conifères avec une vision axée sur la décoration. La taille et la mise en forme protégeront également les plantes à feuilles persistantes des dommages causés par la neige et la glace.

Beaucoup de taureaux et de poulets sur les mangeoires. Alors que les jours de novembre deviennent froids, les juvéniles, les poulets et les moineaux empilent les mangeoires à oiseaux à la recherche d’un repas rapide. Ils sont plus actifs chaque jour et votre mangeoire deviendra un ajout bienvenu à leur approvisionnement alimentaire. C’est aussi amusant de les regarder depuis le porche. Les cardinaux sont actifs et avec leur couleur rouge ils ajoutent certainement une touche de début de Noël.

Remplissez les mangeoires tous les jours et remplissez les salles de bain d’eau fraîche. Chaque matin, videz la glace du bain d’oiseaux après la congélation.

Je recherche une décoration de Noël cachée. De nombreuses feuilles sont tombées des arbres et les branches et branches nues sont exposées. Ils peuvent découvrir un nid d’oiseau artistique qui peut être soigneusement retiré et transformé en une décoration de sapin de Noël inhabituelle. Certains oiseaux font des nids à partir de brindilles, mais le meilleur pour la décoration de Noël est un nid fait de paille et d’herbe qui semble tissé ensemble.

Lorsque vous le trouvez, retirez-le soigneusement. Vaporisez-le avec plusieurs couches de vernis transparent et laissez sécher. Ajoutez quelques œufs en verre pour compléter la décoration. Trouvez une petite boîte pour ranger les décorations et enveloppez le nid dans des couches de serviettes en papier ou d’articles de toilette. Le nid durera beaucoup de Noël.

Un peu de verdure supplémentaire dans la maison. C’est toujours agréable d’avoir quelque chose de vert dans la maison pendant les mois d’hiver et à la fin de l’automne. Il existe deux éléments verts qui pousseront facilement à l’automne et en hiver dans votre maison. Si vous avez beaucoup d’ensembles d’oignons dans le jardin, mettez-en deux ou trois ensembles dans un pot avec un pot moyen et placez le pot près d’une fenêtre ensoleillée. Ils pousseront rapidement et les sommets peuvent être coupés et utilisés dans les salades.

Un autre élément vert qui produit des fleurs colorées est le narcisse d’ampoules blanches en papier qui peuvent être plantées dans un porte-savon et apportées à la maison. S’ils sont plantés la semaine prochaine, ils fleuriront jusqu’à Noël. À l’approche de Noël, vous pouvez décorer le plat avec du papier d’aluminium rouge ou vert.

Il est avec nous dans l’obscurité trente soirs. Alors que l’heure d’été se termine et que les jours sont réduits d’une minute chaque nuit, il fait maintenant beaucoup d’obscurité et il est difficile de s’adapter. Nous avons maintenant quatre mois de trente ans au début.

Pouding au pain à la citrouille. Nous sommes dans une saison où tout ce qui contient de la citrouille a bon goût. La recette du pudding au pain avec beaucoup d’ingrédients simples est faite sur mesure pour un dîner d’automne.

Vous aurez besoin d’une boîte de citrouille Libby, d’une boîte de mélange de pouding au beurre instantané de deux grammes, de deux œufs, d’une tasse de cassonade, d’une cuillère à soupe d’épices à la citrouille, d’une demi-tasse de lait, d’une cuillère à café de vanille, de quatre petits pains ou petits pains à hot-dog pour les hamburgers et une demi-tasse d’eau.

Passez les bagels avec les hot dogs dans le mixeur en mode «grille». Battre les œufs de citrouille et les épices et la citrouille avec les petits pains râpés. Ajouter les autres ingrédients et bien mélanger. Vaporisez un plat de cuisson ou un moule de 13 x 9 x 2 pouces avec un spray de cuisson Pam. Versez les ingrédients du pudding dans le sherpa. Cuire au four à 350 degrés pendant environ 40 minutes ou jusqu’à fermeté. Garnir de Cool Whip of Dream Whip lorsque le pudding est refroidi.

Une lueur fraîche au mois de novembre. Novembre est le mois des pelouses bronzées, des arbres qui ont pour la plupart des membres nus, des vents frais et frais et le ciel bleu de la Caroline parsemé de nuages ​​gonflés de guimauve blanche.

La couleur du vert est grumeleuse et nous la voyons dans la vigne des cèdres, des pins et du chèvrefeuille, et leur couleur est rehaussée par le fond du tronc et des branches de chêne, d’érable, de peuplier et de bouleau, de caryer et de cornouiller.

Les feuilles qui couvraient autrefois les arbres forment maintenant la couverture sous eux. La parcelle de jardin a sa part de légumes verts des épis d’oignons, de chou frisé, de moutarde, de betteraves, de brocoli et de cols.

La lueur de novembre atteint la gloire de l’automne et la nouvelle saison est en route vers les jours de novembre.

Un investissement pour un cactus de Noël qui rapporte année après année. Le cactus de Noël est une plante qui apporte couleur et beauté d’année en année. Ils peuvent être appréciés à chaque saison, et à chaque saison de Noël, ils nous récompensent avec leurs fleurs délicates de rouge, blanc, rose et corail.

Novembre est le moment d’acheter un cactus de Noël dans la plupart des pépinières, quincailleries, Walmart, Lowe et Home Depot. Ils coûtent entre 5 $ et 10 $, selon la taille.

Lorsque vous achetez un cactus, allez-y et achetez un sac de cactus moyen et un récipient plus grand et placez le cactus dès que vous rentrez chez vous. Le cactus que vous achetez a maintenant un plus car il fleurira pleinement et vous saurez la couleur que vous choisirez.

Un petit « Mudhole Lore » de novembre. Novembre peut apporter un peu de temps froid, mais j’espère que ce temps n’a rien à voir (ou ennuyeux!). Cet enseignement dit: «Si à la mi-novembre, il y a de la glace dans un trou de la pelouse qui peut supporter un canard, le reste de novembre ne sera rien d’autre que du grésil et des tracas». Nous espérons certainement que c’est ennuyeux ou ennuyeux. Nous préférons le grésil que les tracas!

Hoe-Hoe-Hoedown: « La vieillesse a un privilège. » La femme plus âgée conduisait une grosse voiture chère qui était toute neuve. Elle s’apprêtait à retourner au parc parallèle dans un espace vide. Soudain, un jeune homme dans une petite voiture de sport a zoomé dans l’espace. La dame plus âgée est sortie de sa voiture et a voulu savoir avec colère pourquoi il l’avait fait quand il a clairement vu qu’il essayait de se garer là-bas. La réponse du jeune homme a été: « Parce que je suis jeune et rapide en même temps. » Lorsque le jeune homme est revenu quelques minutes plus tard, la dame a utilisé sa voiture de luxe comme bulldozer contre une voiture de sport. Maintenant, le jeune homme s’est mis en colère et a demandé pourquoi sa voiture le heurtait. La réponse de la dame a été: « Depuis que je suis plus âgée, je suis en colère et je suis aussi sale riche! »

Catégories
parts solar water heater

La décennie perdue: comment l’action climatique s’est déroulée à Cascadia

Washington, l’Oregon et la Colombie-Britannique se sont engagés à réduire les émissions de gaz à effet de serre. En une décennie pleine de grandes conversations et de batailles épiques, elles ont toutes échoué.

Avec des dizaines de personnes tuées dans des incendies de forêt dans l’ouest des États-Unis, des millions d’acres ont brûlé et une fumée suffocante se propage loin en Colombie-Britannique, le gouverneur de Washington, Jay Inslee, a annoncé la nouvelle en septembre. « Ce ne sont pas que des incendies de forêt », a déclaré Inslee lors d’une conférence de presse à Olympie, « ils sont incendies climatiques. « 

Deux jours plus tard, lors de l’émission ABC News de George Stephanopoulos dimanche matin, un récent candidat à la présidentielle a raconté une visite touchante dans une ville presque détruite par un incendie. «La seule humidité dans l’est de Washington était les larmes des personnes qui ont perdu leur maison», a déclaré Inslee. « Et maintenant, nous avons un vaisseau spatial au-dessus de nos États occidentaux, et c’est le changement climatique. »

Quelques jours à peine après son retour sur la scène nationale, la question dans la salle d’audience de Seattle était de savoir si l’État d’Inslee, qui existe depuis 2013, devrait être sanctionné pour avoir aidé à charger et à allumer cette torche. Le jeudi 17 septembre, un avocat représentant Inslee et l’ensemble de l’appareil gouvernemental de l’État de Washington a déclaré à trois juges masqués derrière un bouclier en plexiglas que les tribunaux ne pouvaient pas tenir l’État légalement responsable de sa part dans la crise climatique: la partie qui a élargi les autoroutes. La partie où il a autorisé les centrales électriques et les usines à émettre de nombreuses tonnes de gaz à effet de serre. Là où ils ont établi des normes de construction qui pollueront l’atmosphère avec des poêles et des poêles et des chauffe-eau dans les décennies à venir.

Un groupe d'enfants et d'adultes entoure une table avec un microphone extérieur. Certains détiennent des inscriptions qui disent

Le gouverneur de Washington, Jay Inslee, au milieu, enlève sa casquette «100%», prônant l’objectif d’une électricité 100% propre, après avoir pris une photo avec des partisans après avoir signé la loi sur la protection du climat le 7 mai 2019 à Seattle. Comme première étape vers l’élimination des combustibles fossiles de l’électricité, la mesure exigeait que les services publics arrêtent de brûler du charbon d’ici la fin de 2025. Elaine Thompson / AP

Un épais brouillard d’incendies climatiques a continué à obstruer l’air devant la salle d’audience d’appel au centre-ville de Seattle alors que le procureur général adjoint Chris Reitz présentait ses arguments. Le panel de juges l’a bombardé de questions et a enquêté sur des failles logiques.

«J’ai de l’asthme», intervint l’un des juges, David Mann de la première division de la Cour d’appel de Washington. « Donc je dois rester à l’intérieur, les fenêtres fermées. »

« Pourquoi cela n’affecte-t-il pas ma vie et ma liberté? »

Les événements qui ont conduit à ce conflit juridique à Washington, pendant des années, sont similaires à ceux qui ont récemment déclenché des batailles similaires dans les salles d’audience de l’Oregon et de la Colombie-Britannique – une action et une inactivité du gouvernement qui encouragent de plus en plus l’action en justice dans le monde. Dans le cas de Washington, comme au Nord et au Sud, les jeunes poursuivent leur action pour arrêter ce qu’ils appellent la dégradation de leur avenir sous la sanction de l’État.

L'horizon de Seattle, fortement obscurci par la fumée gris-orange au point où les bâtiments sont à peine visibles. En bas, le lac Union, où un kayakiste solitaire se déplace dans une chemise orange vif.

Un rameur glisse sur Union Lake à travers de la fumée qui obscurcit l’horizon de Seattle, le vendredi 11 septembre 2020. Les scientifiques affirment que les attaques de fumée dans la région sont de plus en plus affectées par le changement climatique. Dan DeLong / Enquête dans l’Ouest

L’un des procureurs à Washington est le Seattleite Aji Piper, 20 ans, qui poursuit depuis cinq ans l’État et les gouvernements américains pour l’impact du climat sur sa vie et sa liberté. Comme Piper l’a dit dans une conférence TED 2018, il se bat pour la capacité de l’humanité à «changer de place avec les autres, voir leur sort, s’adapter et faire de meilleurs choix».

Mais le rythme des arrêts et les progrès limités amplifient l’anxiété et l’inquiétude que la crise climatique pose à tant de jeunes, a-t-il déclaré.

« La pire chose pour moi en tant que procureur, c’est quand nous ne restons assis nulle part et attendons », a déclaré Piper dans une interview avec Zoom après l’audience.

«C’est frustrant», a reconnu son avocat, Andrea Rodgers, depuis la boîte à images Zoom attenante.

«Washington s’est défendu en disant:« Nous avons fait de notre mieux. Nous avons Inslee. Regardez les progrès  », a déclaré Rodgers.

« Mais les émissions ne mentent pas et les émissions se multiplient. »

La promesse de Cascadia exclue

Une simple carte bicolore de la région de Cascadia, qui englobe à peu près Washington, l'Oregon et la Colombie-Britannique.

Les données officielles montrent que Rodgers et les partis de la jeunesse dans les trois juridictions ont au moins raison: Washington, la Colombie-Britannique et l’Oregon ont promis de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

Mais ils ne l’ont pas fait.

Cela s’est produit même si des sources d’énergie renouvelables et d’autres solutions sont disponibles. Technologiquement, le changement climatique n’est ni insurmontable ni inaccessible. La politique a échoué.

Washington, Oregon et Colombie-Britannique – le cœur de la région écologique souvent appelée Cascadia – sont considérés comme un leader mondial de l’action climatique.

Les trois gouvernements ont défini certains des premiers mandats de l’Amérique du Nord pour les réduire les émissions de gaz à effet de serre il y a plus de dix ans. Et si un endroit sur terre peut montrer au monde comment faire face à la crise climatique, il devrait être ici. L’abondante centrale hydroélectrique de Cascadia favorise le développement d’une vie sans combustibles fossiles, et une majorité d’électeurs en Colombie-Britannique, à Washington et en Oregon disent vouloir faire cette transition.

Pourtant, Washington, en Colombie-Britannique et l’Oregon n’étaient pas en voie d’atteindre leurs objectifs pour 2020. En fait, jusqu’à ce que COVID-19 se produise l’année dernière, les émissions ont augmenté. Entre 2013 et 2018, la période de cinq ans la plus récente pour laquelle les gouvernements de Cascadia ont terminé le décompte, les émissions ont augmenté d’environ 5%, 6% et 7% à Washington, en Oregon et en Colombie-Britannique, selon une nouvelle analyse d’InvestigateWest.

Au cours de la même période, des économies à croissance rapide telles que la Californie et l’Allemagne ont été libérées Moins émissions de gaz à effet de serre causées par le changement climatique. «Je ne dirais pas que nous n’avons rien fait. Mais il y a eu énormément de ralentissements. Nous aurions dû être beaucoup mieux », déclare KC Golden, qui a passé plus d’une décennie dans un groupe de réflexion basé à Seattle Climate Solutions et qui est maintenant membre du conseil d’administration du groupe d’activistes international 350.org.

Vue aérienne d'un barrage entouré de collines.

Sur cette photo du 15 mai 2019, le barrage de granit inférieur de la rivière Snake est vu du ciel près de Colfax, Washington. L’électricité abondante de Cascadia produite par des centrales hydroélectriques comme celle-ci donne à la région un avantage pour résoudre la crise climatique dans une grande partie du monde. Ted S. Warren / AP

La tendance de la Colombie-Britannique donne une image particulièrement nette. En 2018, il y avait 0,1% de l’établissement du nouveau record actuel d’émissions de gaz à effet de serre, selon une analyse d’InvestigateWest, qui ajuste les données officielles de la province pour permettre des comparaisons précises avec les données américaines. Au cours des cinq années précédentes, les émissions de la Colombie-Britannique ont augmenté plus de cinq fois plus vite que la moyenne canadienne. Et plus pourrait venir, alors que son gouvernement nourrit la province nouvellement formée gaz naturel liquéfié industrie d’exportation.

Golden et d’autres experts en politique climatique affirment que les mesures visant à atteindre les objectifs climatiques fixés pour 2007-2008 ont permis d’éviter certaines émissions et pourraient finalement conduire à des réductions. Mais ils disent que le climat de la Terre ne donne pas A pour l’effort. Comme le dit Golden: «L’atmosphère ne se soucie de rien d’autre que des molécules de CO2 [and] combien de molécules vont dans l’atmosphère. « 

Malgré le ralentissement, Cascadia a des solutions au changement climatique à portée de main. Un exemple donné en Californie et une modélisation par les propres planificateurs de Cascadia montrent qu’il existe des énergies renouvelables, des véhicules électriques et d’autres solutions pour éliminer Cascadia des combustibles fossiles, en réduisant le dioxyde de carbone créé par la combustion de gaz fossile, de pétrole et de charbon et de méthane provenant de fuites de gaz. En d’autres termes, Cascadia dispose de la technologie nécessaire décarboner .

Pour maintenir le réchauffement de la Terre à des niveaux qui évitent les pires conséquences du changement climatique, il faut une réduction plus rapide ici et partout. Selon les experts du climat mondial, cela signifie réduire de moitié les émissions mondiales d’ici 2030. Cela nécessite une accélération par six de la croissance des sources d’énergie renouvelables, par exemple, et des ventes de véhicules électriques 12 fois plus élevées, selon le World Resources Institute.

Clayton Aldern / Grist

Alors pourquoi la Cascadia, soucieuse de l’environnement, est-elle bloquée en première vitesse? Réponse consensuelle des experts et militants interrogés par InvestigateWest: manque de volonté politique. La région est en proie à des querelles de partis, des craintes de perdre des emplois, des désaccords sur la manière de garantir la justice pour les communautés déjà polluées et marginalisées, et la désinformation qui obscurcit le plein potentiel de solutions bien documentées.

«Le facteur limitant a toujours été la faisabilité politique plutôt qu’économique», déclare l’économiste politique et expert en modélisation énergétique Mark Jaccard, professeur à l’Université Simon Fraser de Burnaby, en Colombie-Britannique et ancien président de la British Columbia Utilities Commission.

L’histoire d’une décennie en cascade de retards politiques et de réductions d’émissions est une histoire d’objectifs ambitieux érodés par l’inertie. C’est une histoire de surestimation de la foi dans la logique économique et de sous-estimation de l’attrait durable de la croissance économique. Et, au sud du 49e parallèle, c’est l’histoire d’un consensus bipartisan divisé, de sorte que la lutte pour un avenir plus propre est vue dans certaines régions comme une attaque contre la liberté. Ou pire.

Arrêt du charbon

L’impératif de transformer les systèmes énergétiques dépendant des combustibles fossiles a occupé le devant de la scène dans le monde entier après la dévastation meurtrière de l’ouragan Katrina en 2005 et la chaleur record en 2007, lorsque la glace de mer arctique a fondu à une fraction de ses normes antérieures. Le changement climatique n’était plus seulement une menace future. Il est arrivé.

Les législateurs de Cascadia ont agi, exigeant des réductions d’émissions d’ici 2020 et des réductions plus marquées d’ici 2050. Depuis 2008, Washington, la Colombie-Britannique et l’Oregon ne font partie que de quatre provinces et huit États qui se sont légalement engagés à la décarbonisation.

L’Oregon et la Colombie-Britannique ont fixé des objectifs ambitieux de réduction à long terme de 75 à 77% par rapport aux émissions de 1990, reflétant les réductions mondiales de carbone que les scientifiques croyaient nécessaires au milieu du siècle pour éviter la pire catastrophe climatique imminente. L’État de Washington a proposé un objectif relativement modeste de 50% d’ici 2050, qui reflète ce que la gouverneure de l’époque, Christine Gregoire, pensait que l’État pouvait garantir.

Les gouvernements cascadiens avaient l’expérience de la décarbonisation. L’énergie hydroélectrique a continué de fournir plus des deux tiers de l’électricité de la région grâce à une longue tradition de leadership en matière d’efficacité énergétique. Depuis les années 1970, la création de clients plus efficaces a fourni plus de capacité énergétique «virtuelle» que la production réelle à partir de nouvelles centrales au gaz et au charbon.

Les trois gouvernements ont remporté des victoires rapides dans leurs secteurs énergétiques.

Un horizon habité par de grands moulins à vent, sous un vaste ciel bleu.

Les moulins à vent Caithness Shepherds Flat tournent à Arlington, Oregon, le 17 mars 2014. Shepherds Flat est le plus grand parc éolien terrestre au monde, avec 338 turbines. Meg Roussos / Bloomberg

La Colombie-Britannique a immédiatement annulé les projets d’une nouvelle centrale thermique et de deux générateurs au charbon. La province a déclaré à sa principale société de services publics, BC Hydro, dans la province, qu’elle achète plutôt de l’électricité supplémentaire à partir de projets d’énergie renouvelable, tels que des parcs éoliens et de petites centrales hydroélectriques. Les électeurs de Washington et de la législature de l’Oregon ont adopté certaines des premières demandes de l’Amérique du Nord exigeant que les services publics privés ajoutent une part croissante d’énergie éolienne, solaire et d’autres types d’énergie renouvelable. Cela a déclenché un boom du développement de l’énergie éolienne concentré le long de la gorge du fleuve Columbia, une soufflerie naturelle qui sépare les États.

Et devine quoi? Cela a en fait économisé de l’argent aux consommateurs. La baisse des prix de l’énergie éolienne et solaire stimulée par l’innovation et l’échelle ont rendu les mandats plus économiques.

Le développement économique rural a rendu les mandats politiquement savoureux. Jackie Dingfelder, un ancien membre de la législature de l’Oregon qui a dirigé l’adoption du paquet climat de 2007, a déclaré que les responsables des districts ruraux voyaient les énergies renouvelables comme une incitation à réduire les recettes fiscales – celles qui ont déménagé. «Si vous vous rendez dans l’est de l’Oregon et à Washington, vous verrez des tonnes de parcs éoliens et ces agriculteurs reçoivent des redevances, et ces communautés reçoivent de l’argent», a déclaré Dingfelder.

Ces mouvements de puissance ont été livrés à l’atmosphère, en particulier dans l’Oregon. En 2007, le charbon a fourni plus d’un tiers de l’électricité de l’Oregon. Dix ans plus tard, c’était moins d’un quart, et les émissions liées à la consommation d’électricité ont baissé de 27%.

L’Oregon a également appelé à de futures réductions. En 2010, la société de services publics Portland General Electric a conclu un accord avec les écologistes, codifié par la législation, pour fermer la seule centrale électrique au charbon de l’Oregon de l’État. Le service public s’est retiré d’une mise à niveau de 470 millions de dollars de ses contrôles de la pollution atmosphérique, ce qui prolongerait la durée de vie de l’usine jusqu’en 2030 ou plus tard, acceptant de la fermer en 2020.

Le problème de Cascadia était le reste de son économie. Les bâtiments, l’industrie et surtout les transports génèrent plus des deux tiers des émissions de Cascadia. Les options de réduction du carbone pour eux – comme les pompes à chaleur électriques pour remplacer les cuisinières à gaz et une refonte urbaine pour réduire les déplacements des véhicules – étaient plus complexes et plus coûteuses que le remplacement des gisements de charbon par des éoliennes. Et aucun gouvernement de Cascadia n’a eu une politique suffisamment forte pour appliquer ces options.

Un long plan de machines de production de charbon.

La fermeture de cette centrale électrique au charbon près de Boardman, dans l’Oregon, à la fin de l’année dernière, réduira les émissions d’environ 2 millions de tonnes de dioxyde de carbone chaque année. L’usine appartient à Portland General Electric, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80% d’ici 2050. Photo gracieuseté de Portland General Electric

Les émissions de gaz à effet de serre – dont environ les quatre cinquièmes sont du carbone et du méthane provenant de l’extraction et de l’utilisation de combustibles fossiles – diminuent depuis plusieurs années grâce à une électricité plus propre et à la crise financière mondiale de 2008. Les gens voyagent moins, consomment moins et produisent moins. . Baisse de l’utilisation des combustibles fossiles. Les émissions de Cascadia ont chuté de 8%. Puis l’économie a rebondi. Les gens bougeaient davantage. La production et la consommation ont augmenté. je émission de dioxyde de carbone il est revenu en hurlant.

En 2018, la solide croissance économique de Cascadia avait rétabli plus des quatre cinquièmes des 19,5 mégatonnes d’émissions annuelles que la région avait déversées à l’automne.

Reed Schuler, conseiller climatique principal d’Inslee, a déclaré à InvestigateWest que les émissions ont augmenté parce que l’économie de Washington est l’une des plus dynamiques d’Amérique du Nord. «Plus de gens vivent et travaillent dans des bâtiments, plus de gens circulent, plus de gens volent», a déclaré Schuler.

Cependant, une analyse comparative par InvestigateWesta réduit le blâme directement à la faible politique de décarbonisation de Cascadia. Entre une reprise économique complète en 2012 et 2018, les dernières années de référence, la Californie et Cascadia ont enregistré une forte croissance du PIB de 26%. Pendant cette période, la Californie a réduit ses émissions annuelles de plus de 5%. Les émissions de Washington – et de Cascadia dans son ensemble – ont augmenté de plus de 7%.

Clayton Aldern / Grist

Suivez Arnold

La Californie a «séparé» la croissance économique de la croissance du carbone grâce à une série de lois et de politiques qui ont encouragé ou rendu obligatoire l’utilisation de produits efficaces et d’une énergie plus propre. De nombreuses lois ont été adoptées en 2006 sous le gouvernement d’alors. Arnold Schwarzenegger, y compris la partie centrale: un schéma connu sous le nom de chapeau et boutique . Il a fixé une limite supérieure aux émissions de carbone, qui diminuait chaque année, et a resserré la limite en obligeant les pollueurs à acheter des crédits – vendus aux enchères – pour chaque tonne de carbone qu’ils rejetaient. En mettant un prix sur le carbone, la restriction et le commerce ont créé une incitation financière à réduire la pollution.

Tous les gouvernements de Cascadia ont cherché à correspondre à l’ampleur de la politique californienne de réduction des émissions de carbone. Ils ont cherché à surveiller son utilisation sur les marchés financiers pour réduire les émissions de carbone. Ils ont raté.

Les premiers efforts à Washington et en Oregon pour introduire des systèmes de restriction et de commerce ont échoué. En 2008, Washington a approuvé une loi qui a par la suite été jugée non appliquée. L’Oregon a manqué de temps quand une crise économique mondiale s’est ensuivie cette année-là, alimentant l’anxiété économique. «La récession l’a ramené au sol», se souvient Angus Duncan, expert en politique énergétique de Portland et activiste pour le climat, alors conseiller du gouverneur.

La Colombie-Britannique, en revanche, a couru en avant. À l’instar de Schwarzenegger, le premier ministre de l’époque, Gordon Campbell, était un politicien de centre-droit qui a adopté l’action climatique. Le gouvernement parlementaire de la Colombie-Britannique, avec moins de contrôles de pouvoir que le système américain, lui a permis d’agir rapidement – s’il avait son propre comité parlementaire derrière lui. En mai 2007, Schwarzenegger s’est rendu à Vancouver, signant un accord sur le climat et injectant le pouvoir des étoiles dans la vision climatique de Campbell.

Clayton Aldern / Grist

À la fin de l’année, Campbell avait surmonté l’opposition dans le milieu des affaires de la province et mis sur pied un programme climatique. En mai 2008, la majorité de Campbell du Parti libéral à l’Assemblée législative a officiellement approuvé la première Taxe sur le carbone . Il est entré en vigueur en juillet – cinq ans avant l’entrée en vigueur du système plus complexe de plafonnement et d’échange en Californie.

La taxe a commencé à 10 $ CA (environ 7,77 $ aujourd’hui) par tonne métrique d’émissions de CO2 projetées à partir de chaque litre d’essence, de diesel et de gaz naturel vendu en Colombie-Britannique. C’était modeste – cela n’ajoutait que 1 $ ou un peu plus au prix de recharge d’une petite voiture – mais il fallait augmenter chaque année pour atteindre 50 $ C d’ici 2020.

En quelques années, les économistes ont fait état de petits avantages et d’une absence de dommages apaisants. La taxe a réduit la consommation de carburant en Colombie-Britannique que dans les autres provinces du Canada stimulant Économie de la Colombie-Britannique grâce à la conception des recettes du gouvernement. La Colombie-Britannique a remboursé la taxe en réduisant les impôts sur le revenu et les taxes d’affaires et en envoyant des chèques de retour aux résidents. Les chèques de remise ont protégé les résidents à faible revenu de la hausse des coûts énergétiques. D’autres mesures ont protégé les industries à forte intensité énergétique exposées au commerce, comme les producteurs de ciment, contre l’expulsion de la province.

Ces mesures ne pouvaient cependant pas protéger la taxe et son champion des attaques politiques et de la désinformation. Le nouveau Parti démocrate à gauche du centre de la province a tiré le premier coup. Au cours des élections de 2009, le NPD s’est présenté sur la plateforme Ax the Tax, affirmant que la taxe sur le charbon nuisait aux familles de travailleurs. L’avance de 20 points de Campbell s’est rapidement évaporée.

Lorsque Campbell s’est à peine accroché à la majorité, des arguments ont surgi pour savoir si la taxe l’avait presque retiré ou l’avait sauvé de justesse en détachant les votes sur la protection de l’environnement du NPD. Mais en 2011, le Parti libéral de Campbell l’a évincé des rangs du chef populiste. Le premier ministre Christy Clark a pris la tête des lobbies commerciaux de la Colombie-Britannique, y compris les intérêts des gaz fossiles avec de grandes opérations de fracturation en Colombie-Britannique. Il a gelé la taxe sur le carbone, retiré des fonds pour d’autres mesures climatiques et introduit un argumentaire de vente pour investir dans le GNL.

Malgré l’élaboration précoce des politiques, la décarbonisation de la Colombie-Britannique résultats il s’est avéré pire qu’irrésistible. Au lieu de diminuer par rapport à 2007, les émissions ont augmenté jusqu’en 2018.

Une dynamique similaire a eu lieu sur la scène nationale canadienne, où le premier ministre Stephen Harper a obtenu la majorité au Parlement lors de l’élection de 2009 en s’attaquant à la «taxe commerciale destructrice de charbon» préconisée par son rival. La victoire de Harper a marqué le début d’une décennie d’inactivité climatique au Canada, y compris l’expansion des sables bitumineux à haute teneur en carbone de l’Alberta. Comme le déplore Jaccard dans son livre 2020 Un citoyens Un guide du succès climatique, « Les émissions canadiennes ont augmenté, pas diminué. »

Vue aérienne d'un paysage de terre et d'eau, au-dessus d'un ciel nuageux. Au centre, une usine industrielle, la fumée monte.

La vapeur est retirée de l’usine de modernisation de Syncrude Canada Ltd. sur cette photographie aérienne prise sur les sables bitumineux d’Athabasca près de Fort McMurray, Alberta, Canada, le lundi 10 septembre 2018. Contributeur / Bloomberg

Le prix de la partisanerie

Dans le sud, des espoirs sont nés – mais aussi à cause de la politique. Les gouverneurs de Washington et de l’Oregon sont revenus aux prix du carbone en vue de la fermeture et du programme commercial de la Californie, et non du bain de sang politique dans le nord. Hélas, le même feu croisé politique compensé par la taxe de la Colombie-Britannique – ainsi que de nouvelles attaques – mettrait fin à leurs programmes d’échange de carbone dans les assemblées législatives des États.

Inslee a fait grimper les prix du carbone après être devenu gouverneur en 2013, malgré le contrôle républicain du Sénat de l’État, où le sénateur Doug Ericksen, un opposant à l’action climatique dont le district comprend deux raffineries, a présidé le comité environnemental. « C’était » Dans la vallée de la mort, Ride Six Hundred «  », a rappelé Patrick Mazza, analyste de longue date basé à Seattle et militant de la politique climatique, évoquant la chanson d’Alfred Tennyson « Light Brigade Charge » .

Inslee a essayé à plusieurs reprises et les électeurs ont rejeté deux mesures de vote, avant que Washington ne prenne une pause d’un an dans la lutte contre les prix du carbone en 2019.

La gouverneure de l’Oregon, Kate Brown, a mené des accusations répétées dans le même domaine après son entrée en fonction en 2015. Le refus des républicains a conduit à d’étranges événements en juin 2019, lorsque les sénateurs de l’État de l’Oregon ont quitté la capitale, Salem, refusant aux démocrates un quorum pour surpasser les républicains.

Le 23 juin 2019, un journaliste du Wall Street Journal a contacté le sénateur de l’État de l’Oregon Cliff Bentz par téléphone. D’un endroit inconnu dans l’Idaho, Bentz a admis que lui et ses collègues étaient « bloqués » – fugitifs d’un débat sur une loi de restriction commerciale proposée par les dirigeants démocrates de la législature. Bentz a changé d’hôtel deux fois au cours des quatre derniers jours et a fourni un téléphone avec un brûleur, après que le gouverneur Brown a ordonné à la police de l’État de l’Oregon de trouver et de renvoyer les sénateurs capricieux.

Les sénateurs fuyant la loi – une arnaque qu’ils ont répétée l’année dernière – des années limitées de désintégration politique qui ont transformé un consensus antérieur sur l’action climatique en guerre politique ouverte. En 2007, les comptes climatiques de l’Oregon ont adopté un vote bipartisan. En 2020, aucun républicain ne voterait pour une mesure de restriction et de commerce soutenue par les services publics.

Le climat est, a déclaré l’ancien législateur Dingfelder, « maintenant là-haut avec Dieu, les armes et l’avortement ».

Les électeurs à faible revenu de l’Oregon et de Washington sont naturellement préoccupés par les nouvelles taxes et les coûts énergétiques plus élevés. Les systèmes fiscaux régressifs dans les deux États signifient que les 20% les plus bas des salariés paient déjà la majeure partie de l’impôt sur le revenu. Les syndicats voient souvent le prix du carbone comme un tueur d’emplois, malgré les preuves du contraire en Colombie-Britannique et en Californie. Les groupes de justice climatique attaquent la capacité de l’industrie à acheter des droits pour continuer à polluer les communautés minoritaires souvent à faible revenu à proximité.

Et il y a l’influence des entreprises qui vendent des combustibles fossiles ou qui gagnent le plus d’argent quand elles sont bon marché. L’alliance pétrolière sophistiquée et bien financée des pays occidentaux a un lobbying particulièrement fort à Olympie, grâce aux raffineries d’État, qui fournissent plus de 4 800 emplois, dont la plupart assurent des revenus sains.

En Oregon, des entreprises à forte intensité énergétique, comme la filiale Georgia-Pacific de Koch Industries, ont fait un don de 117 619 dollars sur dix ans pour les dons de 11 sénateurs qui ont sauté la ville. rapporte Oregon Rob Davis. Les mêmes entreprises ont donné 43 250 $ aux sénateurs démocrates qui sont restés pour voter.

Dingfelder considère la vulnérabilité de l’Oregon face à l’idéologie et à la désinformation comme un héritage du déclin de l’industrie forestière et minière de longue date de Cascadia. À mesure que les emplois dans les ressources bien rémunérés se sont évaporés, certains États comme la Californie et Washington se sont redressés plus rapidement, investissant dans des universités qui ont ensuite lancé de nouveaux créateurs d’entreprises comme Microsoft et Amazon.

«Nous étions de pauvres beaux-enfants», dit-elle. « Beaucoup de gens sont laissés pour compte. »

Le climat comme indicateur

Alors que les réactions politiques et les jeux de hasard bloquaient les prix du carbone, les économies de Cascadia ont continué de croître à la moindre résistance. Dans un monde inondé de combustibles fossiles bon marché, cela signifiait des émissions de carbone plus élevées. Surtout des voitures, camions, trains et avions.

Le transport a longtemps été le principal défi climatique de Cascadia, représentant près des deux cinquièmes des émissions au moment où ses économies ont rebondi après l’effondrement économique mondial de 2012. Six ans plus tard, les émissions des véhicules ont augmenté de plus de 10% à Washington et dans l’Oregon% en Colombie-Britannique (pour contrairement à la Californie, il n’a augmenté que de 5% pendant cette période.)

Les politiques de transport de Cascadia manquaient tout simplement de la concentration et de la force nécessaires pour transformer un système inefficace qui reposait presque exclusivement sur les véhicules à essence et diesel.

Vue aérienne d'une autoroute courbe, remplie de voitures avec leurs phares allumés.

L’I-5 échange des serpents dans le centre-ville de Seattle pendant l’heure de pointe, le 17 décembre 2020. DeLong Day / InvestigateWest

Les normes de carburant sont similaires à la croissance lente des émissions de la Californie dans l’Oregon et, avant Jésus-Christ, exigeant que les fournisseurs de carburant, dans leur ensemble, réduisent la quantité de carbone fossile par gallon dans leur essence et leur diesel. En 2018, la loi de la Colombie-Britannique a empêché le rejet de plus de 9 millions de tonnes métriques d’émissions de carbone – soit environ 2 millions de voitures par an, selon le ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Innovation à faible émission de carbone de la Colombie-Britannique. Cela coûte aux consommateurs un maximum de 12 cents le gallon, selon la BC Utilities Commission.

Mais une grande partie de cette réduction s’est produite à l’extérieur avant le Christ, où les carburants étaient produits. Et la réduction était faible par rapport aux émissions des transports dans la province. La pollution au carbone des véhicules de la Colombie-Britannique a augmenté plus d’un quart avec une norme valide.

Même si le montant total estimé de 1,49 million de tonnes de réduction de l’intensité de carbone pour le carburant en 2018 était inclus dans le bilan carbone provincial, les émissions des transports en Colombie-Britannique augmenteraient encore cette année-là.

Les efforts de Cascadia pour pousser les véhicules vers de nouveaux carburants se sont également avérés inefficaces. Par exemple, les dirigeants de Cascadia ont rejoint Schwarzenegger en 2008 en collaboration sur la côte Pacifique en promettant, entre autres, des infrastructures côtières, une série de stations-service à hydrogène. Mais alors que les constructeurs sont passés des véhicules à pile à combustible consommant de l’hydrogène aux véhicules électriques à batterie à croissance plus rapide, la route de l’hydrogène s’est estompée. La Californie a intensifié les mandats pour les véhicules électriques, mais les programmes de carburants alternatifs de Cascada sont au point mort.

Un problème enraciné à Cascadia est l’incapacité d’arrêter la circulation routière et aérienne. Les gouvernements de Cascadia avaient placé les premiers espoirs sur un train à grande vitesse entre leurs villes côtières pour arrêter la conduite et les vols côtiers – un autre projet inaugural de l’Alliance de la côte du Pacifique. Cette vision coûteuse est liée à la crise économique.

Il ne reste plus qu’à construire des routes et à conduire. Les compteurs de carbone de l’Oregon ont remarqué en 2018 que le kilométrage annuel sur les routes de leur État augmentait encore plus rapidement que la population de l’État.

Vue aérienne d'un paysage rempli d'arbres. Au centre, un groupe de maisons se jette dans une forêt autrement verte et intacte.

Ce nouveau développement dans le comté de Pierce, dans l’État de Washington, illustre l’expansion continue des zones urbaines, l’incapacité à planifier l’utilisation des terres, ce qui signifie que de nombreuses personnes devront se rendre au travail, faire du shopping et autres activités nécessaires. Les émissions de gaz à effet de serre dues aux transports continuent d’être l’une des plus importantes sources de gaz de réchauffement planétaire à Cascadia. L’épandage supprime également les arbres séparateurs de carbone. Paul Joseph Brown / Explorez l’Ouest

Soustraction de terrain élevé

Comme les adultes étaient en retard, les jeunes de Cascadia – et leurs défenseurs – ont pleuré d’offense. Le renversement de la politique de Cascadia est exactement ce qui a déclenché la confrontation de septembre devant la Cour d’appel de la Section 1 de Washington, contestant le gouvernement Inslee – et des dizaines d’affaires connexes.

Une bataille dans une salle d’audience fédérale de Vancouver deux semaines après une audience à Seattle a affronté des avocats de 15 jeunes de partout au Canada leur gouvernement fédéral. Des jeunes comme Haana Edenshaw de Haida Gwaii, qui dit que les émissions montantes en Colombie-Britannique et au Canada menacent sa culture.

Haida Gwaii, mieux connue de certains sous son nom colonial, l’île de la Reine-Charlotte, se trouve à environ 75 kilomètres au large de la côte nord avant Jésus-Christ. Le réchauffement des mers et des conditions météorologiques menace déjà les ressources cultuelles des Haïdas telles que le saumon du Pacifique et le cèdre jaune. Dans une interview avant une audience au tribunal l’automne dernier, Edenshaw a parlé à haute voix de l’avenir de sa langue, de sa mythologie, de sa morale et de sa science – tout cela qu’elle a décrit comme inséparable de la nature et transmis par elle aux générations futures. «Les aînés me diront des choses quand nous aurons du saumon que vous ne découvririez jamais autrement», a déclaré Edenshaw.

Une personne se tient devant un microphone sur les marches extérieures d'un grand bâtiment de la ville, entourée d'autres jeunes et photographes. L'orateur regarde le public (à l'extérieur de la caméra) et tient le papier.

Haana Edenshaw prend la parole depuis les marches de la Vancouver Art Gallery à Vancouver, Colombie-Britannique, le 25 octobre 2019. Photo: Our Children’s Trust

Les gouvernements n’ont pas réussi à protéger les espoirs de jeunes comme Edenshaw en Colombie-Britannique, Aji Piper à Seattle et Kelsey Cascadia Rose Juliana, une femme de 24 ans de l’Oregon qui poursuit à la fois le gouvernement américain et son propre État.

Et les gouvernements se sont vigoureusement battus contre ces défis. En septembre, les avocats des procureurs de Seattle et de Vancouver étaient sur la défensive, luttant contre les propositions du gouvernement de rejeter leurs demandes avant même que les juges aient examiné leur bien-fondé.

Le Canada a «reçu» sa demande en octobre et le jeune s’est immédiatement plaint; Les jeunes de Washington attendent toujours une décision sur l’opportunité d’obtenir leur journée au tribunal. Juste deux renversements de plus en près d’une décennie de litiges «inhabituellement difficiles et exigeants», comme Eugene, une avocate environnementale basée dans l’Oregon, Julia Olson, a décrit les développements dans une interview.

Olson je 2010. osnovao pravnu grupu za zaštitu okoliša Our Children’s Trust, unajmio Rodgersa za izradu pravnog plana i regrutovao desetke saradnika širom SAD-a i šire. Na Majčin dan 2011. pokrenuli su pravne akcije u ime mladih u svih 50 američkih država i protiv vlada SAD-a, Ukrajine i Ugande.

Odijela su, iako do sada neuspješna, pomogla potaknuti klimatski aktivizam za mlade koji se oko Grete Thunberg iskristalizirao od 2019. I postavili su stol za buduće pokušaje postizanja u sudnici onog što mladenački tužitelji i njihovi saveznici nisu uspjeli osigurati od zakonodavnih tijela.

Dosadašnja rješenja potvrđivala su da vladina akcija omogućava rast egzistencijalne prijetnje. U odluci u američkom saveznom slučaju navedeni su jasni dokazi da je vlada « dugo promovirala upotrebu fosilnih goriva, iako je znala da to može prouzrokovati katastrofalne klimatske promjene ». Većina od 2-1 izrazila je žaljenje što, prema njihovom mišljenju, američki sudovi nisu mogli ući u prekršaj.

But the young people and their lawyers hope they are planting seeds that may later deliver victories. An Oregon Supreme Court decision affirmed that the state had a duty to protect certain natural resources, such as navigable waters, and wrote that duty “might be expanded” in future judgements.

To which Oregon Chief Justice Martha Walters replied in a dissenting opinion: “the time is now.”


Editor’s Note: Getting to Zero: Decarbonizing Cascadia explores the path to low-carbon energy for British Columbia, Washington and Oregon. All rely heavily on hydropower, are transitioning from resource extraction industries, have rapidly diversifying populations and face common challenges as they transition off fossil fuels.

Feature Image: Twenty-year-old Aji Piper was just 15 when he became a plaintiff in a landmark lawsuit in which youths are suing the U.S. government on the grounds it is continuing to allow climate-warming greenhouse gas emissions. He is pictured here wearing a mask to protect himself during one of Washington’s climate-driven smoke emergencies. Photo by Alex Garland

Next Week in Getting to Zero:

Stalled government action inspired not just courtroom activism but also demonstrations and civil disobedience in Cascadia’s streets and on its harbors. Diverse communities and climate experts forged a Thin Green Line of opposition that, for nearly a decade, blocked every major effort to use Pacific ports to expand the global fossil fuels trade.

Catégories
parts solar water heater

Quel type d’énergie renouvelable me convient le mieux?

Une fois que vous avez choisi le bon système d’énergie renouvelable pour vous, l’étape suivante consiste à allumer l’installateur. L’installateur évaluera les performances des technologies envisagées dans votre maison et pourra vous donner une indication des coûts probables. Ils peuvent organiser une visite à votre domicile pour mener une enquête à domicile et vous faire une offre précise.

Il est préférable d’obtenir au moins trois devis de différents installateurs, en s’assurant que chaque installateur est certifié par le système de certificat de microgénération (MCS).

Les installateurs accrédités MCS installeront des produits accrédités et l’utilisation d’un membre du schéma vous offre une certaine protection en cas de problème.

Demandez des recommandations à d’autres avec la technologie installée. Si, par exemple, vous pensez au solaire PV parce que votre voisin l’a sur son toit, renseignez-vous sur son expérience d’installation.

Vous devez également examiner attentivement ce qui est couvert par la garantie d’installation offerte – les questions que vous devez inclure comprennent ce que vous pouvez attendre du système et sur quelle période et quelles parties exactes de votre système sont couvertes.

Catégories
parts solar water heater

Encore une chance de voir les aurores boréales dans certaines régions du Canada ce soir

Presse canadienne

Les derniers numéros sur COVID-19 au Canada du dimanche 10 janvier 2021

Le dernier nombre confirmé de cas de COVID-19 au Canada est de 04h00 HE le dimanche 10 janvier 2021.
Il y a 652 473 cas confirmés au Canada.
_ Canada: 652 473 cas confirmés (83 252 actifs, 552 388 résolus, 16 833 décès). * Le nombre total de cas comprend 13 cas confirmés parmi les passagers rapatriés.
Samedi, 8 127 nouveaux cas ont été enregistrés sur 89 218 tests terminés, avec un taux de positivité de 9,1%. Le taux de cas actifs est de 221,48 pour 100 000 personnes. Au cours des sept derniers jours, il y a eu un total de 56 098 nouveaux cas. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 8 014.
126 nouveaux décès ont été enregistrés samedi. Au total, 1 009 nouveaux décès ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de 144. Le taux de mortalité moyen mobile sur sept jours est de 0,38 pour 100 000 personnes. Le taux de mortalité total est de 44,78 pour 100 000 habitants.
14 509 978 tests ont été effectués.
_ Terre-Neuve-et-Labrador: 392 cas confirmés (sept actifs, 381 résolus, quatre décès).
Il n’y a eu aucun nouveau cas de 256 tests terminés samedi, avec un taux de positivité de 0,0%. Le taux de cas actifs est de 1,34 pour 100 000 personnes. Au total, deux nouveaux cas sont survenus au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de zéro.
Aucun décès n’a été signalé la semaine dernière. Le taux de mortalité global est de 0,77 pour 100 000 habitants.
74 537 tests ont été effectués.
_ Île-du-Prince-Édouard: 102 cas confirmés (huit actifs, 94 résolus, zéro décès).
Il n’y a eu aucun nouveau cas de 413 tests terminés samedi, avec un taux de positivité de 0,0 pour cent. Le taux de cas actifs est de 5,1 pour 100 000 personnes. Il y a eu un total de six nouveaux cas au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de un.
Aucun décès n’a été signalé la semaine dernière. Le taux de mortalité total est de zéro pour 100 000 habitants.
82 954 tests ont été effectués.
_ Nouvelle-Écosse: 1 529 cas confirmés (31 actifs, 1 433 résolus, 65 décès).
Il y a eu trois nouveaux cas sur 739 tests terminés samedi, avec un taux de positivité de 0,41%. Le taux de cas actifs est de 3,19 pour 100 000 personnes. Il y a eu un total de 30 nouveaux cas au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de quatre.
Aucun décès n’a été signalé la semaine dernière. Le taux de mortalité global est de 6,69 pour 100 000 habitants.
186 135 tests ont été effectués.
_ Nouveau-Brunswick: 765 cas confirmés (172 actifs, 584 résolus, neuf décès).
30 nouveaux cas sur 1120 tests terminés ont été enregistrés samedi, avec un taux de positivité de 2,7%. Le taux de cas actifs est de 22,14 pour 100 000 personnes. Il y a eu un total de 154 nouveaux cas au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 22.
Aucun décès n’a été signalé la semaine dernière. Le taux de mortalité global est de 1,16 pour 100 000 habitants.
120 495 tests ont été effectués.
_ Québec: 226 233 cas confirmés (24 607 actifs, 192 979 résolus, 8 647 décès).
Samedi, 3 127 nouveaux cas ont été enregistrés sur 10 248 tests terminés, avec un taux de positivité de 31%. Le taux de cas actifs est de 290,01 pour 100 000 personnes. Au cours des sept derniers jours, il y a eu un total de 18 798 nouveaux cas. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 2 685.
41 nouveaux décès ont été enregistrés samedi. Au total, 311 nouveaux décès ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de 44. Le taux de mortalité moyen mobile sur sept jours est de 0,52 pour 100 000 personnes. Le taux de mortalité global est de 101,91 pour 100 000 habitants.
2 585 796 tests ont été effectués.
_ Ontario: 211 837 cas confirmés (28 691 actifs, 178 224 résolus, 4 922 décès).
Il y a eu 3443 nouveaux cas sur 70 516 tests terminés samedi, avec un taux de positivité de 4,9%. Le taux de cas actifs est de 196,97 pour 100 000 personnes. Au cours des sept derniers jours, il y a eu un total de 23 839 nouveaux cas. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 3 406.
40 nouveaux décès ont été signalés samedi. Au total, 297 nouveaux décès ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de 42. Le taux de mortalité moyen mobile sur sept jours est de 0,29 pour 100 000 personnes. Le taux de mortalité total est de 33,79 pour 100 000 habitants.
8 163 338 tests ont été effectués.
_ Manitoba: 26 166 cas confirmés (4 664 actifs, 20 769 résolus, 733 décès).
Il y a eu 203 nouveaux cas samedi. Le taux de cas actifs est de 340,57 pour 100 000 personnes. Au total, 1 140 nouveaux cas ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 163.
Sept nouveaux décès ont été signalés samedi. Au total, 55 nouveaux décès ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de huit. Le taux de mortalité moyen mobile sur sept jours est de 0,57 pour 100 000 habitants. Le taux de mortalité total est de 53,52 pour 100 000 habitants.
424 107 tests ont été effectués.
_ Saskatchewan: 17 803 cas confirmés (3 186 actifs, 14 426 résolus, 191 décès).
Samedi, 332 nouveaux cas ont été enregistrés sur 1 321 tests terminés, avec un taux de positivité de 25%. Le taux de cas actifs est de 271,27 pour 100 000 personnes. Au total, 1 960 nouveaux cas ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 280.
Sept nouveaux décès ont été signalés samedi. Au total, 33 nouveaux décès ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de cinq. Le taux de mortalité moyen mobile sur sept jours est de 0,4 pour 100 000 habitants. Le taux de mortalité global est de 16,26 pour 100 000 habitants.
311 837 tests ont été effectués.
_ Alberta: 110 641 cas confirmés (14 437 actifs, 94 932 résolus, 1 272 décès).
989 nouveaux cas ont été signalés samedi. Le taux de cas actifs est de 330,27 pour 100 000 personnes. Au cours des sept derniers jours, il y a eu un total de 6 693 nouveaux cas. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 956.
31 nouveaux décès ont été enregistrés samedi. Au total, 226 nouveaux décès ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de 32. Le taux de mortalité moyen mobile sur sept jours est de 0,74 pour 100 000 personnes. Le taux de mortalité global est de 29,1 pour 100 000 habitants.
1 547 298 tests ont été effectués.
_ Colombie-Britannique: 56 632 cas confirmés (7 439 actifs, 48 ​​205 résolus, 988 décès).
Il n’y a eu aucun nouveau cas de 4 605 tests terminés samedi, avec un taux de positivité de 0,0 pour cent. Le taux de cas actifs est de 146,69 pour 100 000 personnes. Au total, 3 470 nouveaux cas ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de 496.
Aucun nouveau décès n’a été signalé samedi. Au total, 87 nouveaux décès ont été signalés au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux décès signalés est de 12. Le taux de mortalité moyen mobile sur sept jours est de 0,25 pour 100 000 personnes. Le taux de mortalité global est de 19,48 pour 100 000 habitants.
993 289 tests ont été effectués.
_ Yukon: 70 cas confirmés (10 actifs, 59 résolus, un décès).
Il n’y a eu aucun nouveau cas samedi. Le taux de cas actifs est de 24,48 pour 100 000 personnes. Il y a eu un total de six nouveaux cas au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de un.
Aucun décès n’a été signalé la semaine dernière. Le taux de mortalité global est de 2,45 pour 100 000 habitants.
6 079 tests ont été effectués.
_ Territoires du Nord-Ouest: 24 cas confirmés (zéro actif, 24 résolus, zéro décès).
Il n’y a eu aucun nouveau cas samedi. Il n’y a eu aucun nouveau cas au total au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de zéro.
Aucun décès n’a été signalé la semaine dernière. Le taux de mortalité total est de zéro pour 100 000 habitants.
8 083 tests ont été effectués.
_ Nunavut: 266 cas confirmés (zéro actif, 265 résolus, un décès).
Il n’y a eu aucun nouveau cas samedi. Il n’y a eu aucun nouveau cas au total au cours des sept derniers jours. La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas est de zéro.
Aucun décès n’a été signalé la semaine dernière. Le taux de mortalité global est de 2,58 pour 100 000 habitants.
5 954 tests ont été effectués.
Ce rapport a été généré automatiquement par le bureau de données numériques de La Presse canadienne et a été publié pour la première fois le 10 janvier 2021.

Presse canadienne

Catégories
parts solar water heater

Epra défend le projet de réglementation solaire après des critiques

Directeur général de l’Administration de la réglementation de l’énergie et du pétrole Pavel Oimeke (PHOTO: FILE)

NAIROBI, KENYA: L’Autorité de régulation de l’énergie et du pétrole (EPRA) s’est rangée mardi avec un projet de réglementation énergétique après de nombreuses critiques de la part du public.

Les Kenyans voient des méfaits dans les nouvelles réglementations, et beaucoup suggèrent que les nouvelles mesures ralentiront la croissance de l’industrie solaire. De nombreux Kenyans adoptent l’énergie solaire comme source d’énergie alternative, créant ainsi une concurrence avec les sources traditionnelles.

L’augmentation de l’utilisation de l’énergie solaire se traduit par la croissance et la quantité produite et injectée dans le réseau électrique national, y compris la centrale solaire publique de Garissa.

Les industries adoptent également des systèmes de réseau, alors même que de plus en plus de ménages dépendent des systèmes solaires domestiques pour l’éclairage et le chauffage de l’eau. Des secteurs clés tels que l’agriculture ont également repris des systèmes tels que le pompage solaire de l’eau pour réduire leurs factures d’électricité.

La critique publique du nouveau projet de règlement s’est concentrée sur les frais de licence proposés, les pénalités, les qualifications scolaires et professionnelles des groupes de titulaires de licence proposés contenus dans le projet de règlement.

Lire la suite

Le règlement proposé, par exemple, étendait les licences délivrées aux techniciens travaillant dans l’industrie. Auparavant, le régulateur licenciait les techniciens à trois niveaux – classes T1, T2 et T3.

Pour se qualifier pour une licence de classe T3, un technicien doit avoir un diplôme en génie électrique ou une qualification similaire, y compris un diplôme national élevé.

Dans le mode proposé, Epra a étendu les licences en quatre classes – Solar PV Workers 1 (SPW1), SPW2, SPW3 et SPW4.

«La gamme de licences pour les classes solaires photovoltaïques de classe T1 et T2 est limitée et doit donc être revue en fonction des exigences actuelles du marché. Cela s’ajoute à l’élargissement de la portée des licences de la société pour couvrir davantage d’aspects de la chaîne de valeur solaire photovoltaïque », a déclaré Epra.

Lundi, le régulateur (EPRA) a déclaré dans un communiqué qu’il proposait des lois de révision de la réglementation énergétique (systèmes solaires photovoltaïques) à partir de 2012 dans le but de consolider et d’améliorer les profits de l’industrie solaire.

Il a ajouté que l’audit était motivé par la nécessité d’harmoniser la réglementation avec la Constitution de 2010, la loi sur l’énergie de 2019 et de répondre aux nouvelles tendances du secteur.

«L’examen de la réglementation en 2012 était un processus rigoureux qui a commencé en 2018 et impliquait de recueillir les points de vue des parties prenantes», a déclaré Pavel Oimeke Epra, PDG, ajoutant que le projet était la mise en œuvre des normes de qualité solaire et la protection des consommateurs contre systèmes solaires de qualité inférieure.