Catégories
Uncategorized

Chauffe-eau au gaz ou électrique / rénovation


UNE chaudière à gaz utilise la chaleur générée par la combustion de combustibles (généralement du gaz naturel) pour chauffer l’eau, chauffe eau électrique utilise des bobines de résistance électrique. Les chauffe-eau à gaz consomment moins d’énergie que les chauffe-eau électriques, mais le coût de l’électricité lui-même augmente les coûts de fonctionnement du chauffage électrique. Les chauffe-eau à gaz ont également un taux de récupération beaucoup plus rapide, ce qui en fait une option pratique pour les familles nombreuses.

Aux États-Unis, environ 60% des foyers utilisent des chauffe-eau au gaz et 40% utilisent l’électricité.

Tableau de comparaison

Tableau comparatif chauffe-eau électrique et chauffe-eau à gaz

Chauffe eau électrique Chaudière à gaz
Source d’énergie Énergie domestique (la source principale peut être une centrale au charbon ou au gaz naturel, l’énergie nucléaire, l’énergie éolienne, etc.). Gaz naturel.
Fonctionne en cas de panne de courant Non. Oui.
Espérance de vie 13 ans. 12-13 ans.
Taux de récupération ~ 14 gallons / heure. ~ 50 litres / heure.
Efficacité 0,90. 0.60.
Prix ​​13 ans 6 769 $ 5 394 $
Prix 300 $ à 2880 $ (+ câblage et installation) 250 $ à 1500 $ (+ pipeline s’il n’est pas déjà disponible)
Les types Stockage, sans ballon, pompe à chaleur. Stockage, sans cuve, condensé.

Contenu: chauffe-eau électrique et gaz

  • 1 version
  • 2 efficacité
  • 3 types
  • 4 Coût et durée de vie
  • 5 références

Performance

Un appareil de chauffage au gaz peut chauffer un réservoir de 50 litres en une heure environ. Son taux de retour (c’est-à-dire le temps nécessaire pour chauffer le réservoir d’eau après utilisation) est beaucoup plus rapide que celui d’un chauffage électrique. Un autre avantage des chauffe-eau à gaz traditionnels est qu’ils continueront de fonctionner en cas de panne de courant. Pour les familles de quatre ans ou plus, un chauffe-eau au gaz est généralement un meilleur choix que l’électricité, car un radiateur électrique aura probablement de la difficulté à répondre aux besoins en eau chaude d’une famille plus nombreuse. .

Le principal inconvénient des chauffe-eau électriques est le taux de récupération relativement faible. Un réservoir typique de 50 litres nécessite généralement plusieurs heures de récupération. De plus, les unités électriques sont susceptibles de subir des coupures de courant et ne fonctionneront pas au cas où.

Cette vidéo explique les différences entre un chauffe-eau à gaz et un chauffe-eau électrique:

Efficacité

Les unités de stockage de gaz conventionnelles sont relativement inefficaces en raison de la perte de chaleur des gaz d’échappement et des parois du réservoir. L’eau est toujours chaude, et bien que ce soit pratique, cela signifie que l’énergie est utilisée / perdue tout le temps. Cependant, les appareils modernes deviennent de plus en plus efficaces et les appareils à condensation de pointe sont très économes en énergie. Deux pouces d’isolation en mousse autour du réservoir peuvent considérablement augmenter l’efficacité. Voir le tableau ci-dessous pour les chiffres spécifiques.

Les radiateurs électriques consomment beaucoup moins d’énergie que les appareils à gaz, mais les économies d’énergie réelle sont atténuées par des coûts d’électricité plus élevés par rapport au gaz. Les pompes à chaleur électriques sont beaucoup plus efficaces que toute autre option, mais elles sont encore relativement rares et ont des coûts d’installation élevés.

Les types

  • Dans les foyers nord-américains, le type de chauffe-eau le plus courant est réservoir, qui peut stocker de 20 à 100 litres d’eau chaude et est prête à être utilisée à tout moment. Ce système fournit une grande quantité d’eau chaude, mais nécessite une période de récupération après l’utilisation du ballon.
  • Chauffage sans réservoir, qui utilise traditionnellement des serpentins électriques mais est récemment devenu plus populaire pour les unités à gaz, chauffe l’eau à la demande, fournissant une alimentation en eau chaude illimitée. Ces appareils sont plus chers que les chaudières à stockage d’eau traditionnelles et limitent le débit de l’eau pour la maintenir au chaud.
  • L’option à haut rendement pour les appareils de chauffage au gaz est chaudières à condensation. Ces unités utilisent la chaleur des gaz d’échappement pour chauffer l’eau froide entrant dans le réservoir. Cela peut fournir une efficacité supérieure de 20% par rapport aux unités de stockage de gaz traditionnelles. Cependant, les coûts initiaux des chaudières à condensation sont environ deux fois plus élevés que les appareils traditionnels.
  • C’est une option relativement nouvelle dans le chauffage électrique dispositif de pompe à chaleur. Ces unités extraient la chaleur de l’air ambiant pour chauffer l’eau. Des résistances électriques sont toujours présentes pour fournir un chauffage supplémentaire. Les pompes à chaleur sont de loin les chauffe-eau domestiques les plus efficaces, mais elles sont beaucoup plus chères que les autres options.

Coût et durée de vie

Alors que les unités de stockage traditionnelles de gaz et d’électricité ont un prix d’achat initial similaire, l’électricité coûte plus cher que le gaz, ce qui signifie qu’avec le temps, les unités électriques sont plus coûteuses à utiliser. prendre avantage de. L’installation d’un chauffe-eau électrique peut être plus coûteuse en raison de la nécessité d’une prise de 220 volts et de son câblage dans le panneau électrique. Les chauffe-eau électriques peuvent avoir une durée de vie légèrement plus longue que les appareils à gaz, mais cela dépend beaucoup de la qualité de l’eau locale et de l’entretien du propriétaire.

Pour les consommateurs, le gaz est presque toujours une option moins chère que l’électricité, et ce simple fait a suffi à de nombreux propriétaires de choisir un chauffe-eau à gaz. Si le pipeline est déjà disponible dans la maison, c’est une option beaucoup moins chère. Le passage de l’électricité au gaz peut être coûteux, car il peut nécessiter l’installation d’un pipeline et d’une ventilation pour la chaleur d’échappement. Les appareils de chauffage au gaz peuvent avoir une durée de vie légèrement plus courte, mais la différence n’est pas significative (par exemple 12 ans au lieu de 13 ans).

Prix ​​et achat

Amazon répertorie les chauffe-eau à gaz les plus populaires avec des prix allant de 250 $ à 1500 $, et les chauffe-eau électriques les plus populaires de 300 $ à 2880 $.

Références

  • Chauffage à l’eau – ACEEE
  • Wikipédia: Chauffage de l’eau
  • Wikipédia: chauffage de l’eau sans réservoirs
  • Wikipédia: chauffe-eau à accumulation
  • Wikipédia: Chaudière à condensation



Source link

Catégories
Uncategorized

Firefox passe à Android pour regarder Chrome dans les yeux


La mise à jour tant attendue de Firefox pour Android, disponible depuis le 25 août, propose de nouveaux outils de personnalisation, et reste le navigateur le plus respectueux de vos données personnelles. Mais la vraie révolution réside dans le moteur de rendu. Désormais conçu par la fondation, il offre un chargement ultra-rapide des pages Internet.

La part de marché mobile jusqu’ici affamée de Firefox va-t-elle enfin décoller? La Fondation Mozilla, éditeur du navigateur open source, espère que sa dernière mise à jour mettra enfin les sceptiques d’accord. Baptisé Firefox Daylight, et disponible depuis le 25 août, il s’adresse à tous les appareils avec au moins la version 5 d’Android (Lollipop).

GeckoView, un moteur de rendu maison, qui va booster Firefox pour Android

Les atouts de Firefox, ergonomie, sécurité et protection optimale des données, sont toujours là. Mozilla propose désormais également une personnalisation plus avancée (par exemple en plaçant la barre d’outils en haut ou en bas de l’interface), la prise en charge des thèmes clairs et sombres, une protection améliorée contre le suivi en ligne, la navigation privée disponible depuis l’écran d’accueil et une refonte des extensions expérience.

Mais le plus gros changement concerne le moteur de rendu. Cette mise à jour ressemble donc à la révolution de la version Quantum de Firefox pour ordinateur (2017). Firefox Daylight fonctionne grâce au moteur GeckoView, conçu et développé par Mozilla. C’est ce moteur qui est responsable, entre autres, de l’affichage des pages Web. Et il est incroyablement rapide.

Assez pour convaincre les utilisateurs d’abandonner Chrome?

«La technologie précédente limitait notre capacité à améliorer le navigateur et à offrir de nouvelles fonctionnalités. Maintenant, notre cycle de publication est plus flexible et GeckoView accélère considérablement la navigation dans Firefox pour Android », Souligne Mozilla.

Un vrai plus pour Firefox, et une garantie de son indépendance technologique: « Aujourd’hui, tous les autres principaux navigateurs Android sont basés sur le moteur de rendu de Google, Blink, et dépendent donc de ses décisions », comme rappelé en 2019 Mozilla. GeckoView « Garantit notre indépendance et apporte plus de contrôle aux utilisateurs de Firefox ».

Qu’est-ce qui convaincra un maximum d’utilisateurs d’abandonner Chrome sur Android, de se libérer de Google et de sa vampirisation de la vie privée? Nous pouvons l’espérer.





Source link

Catégories
Uncategorized

Top 10 des meilleurs fours à double four 2020


L’une des nombreuses options des véhicules de Tesla est sa fonction de pilote automatique, qui, selon la société, ne serait pas une fonction de conduite autonome. Pourtant, elle a à peu près les mêmes performances qu’une voiture autonome, dans un endroit où elle pourrait détecter des obstacles, tourner et en même temps accélérer ou ralentir. Néanmoins, il y a eu quelques tests concernant cette dernière caractéristique.

Tesla a-t-elle utilisé le GPS pour tenter de fixer des limites de vitesse pour l’autoroute sélectionnée, ou y avait-il une autre façon pour l’entreprise de fixer des limites de vitesse? Néanmoins, apparemment, Tesla a commencé à proposer une toute nouvelle fonctionnalité avec ses véhicules, une place dans le dernier remplacement de leurs véhicules, il semble que les voitures de Tesla seront désormais en mesure de détecter visuellement les indicateurs limitant le rythme.

Selon le journal des modifications de remplacement, «L’Aide à l’allure utilise désormais les caméras de votre voiture pour détecter les indicateurs de limite d’allure afin d’améliorer la précision des informations de limite d’allure sur les routes nationales. Les indicateurs de limite d’allure détectés peuvent être affichés dans la visualisation de conduite et utilisés pour définir un avertissement de limite d’allure associé. « 

Cela peut être très utile du fait qu’il peut généralement y avoir des travaux routiers ou des indicateurs improvisés, de sorte que, avec la possibilité de leur détection, cela permettra à la voiture de changer en vol. Un remplacement devrait déjà être disponible, donc pour ceux qui possèdent une Tesla, vous voudrez rechercher le dernier remplacement.

Inscrit Transport. En savoir plus sur les voitures électriques et Tesla. La fourniture: sirop mobile



Source link

Catégories
Uncategorized

Le golfeur Arjun Atwal fait la coupe au 3M Open sur le PGA Tour


C’est la deuxième coupe droite de l’Indien. Atwal avait terminé à égalité 45e à la Rocket Mortgage Classic à Detroit.

Golfeur indien Arjun Atwal a compensé son lent départ pour terminer à égalité 51e et faire la coupe au 3M Open à Blaine, Minnesota, vendredi.

Atwal, 47 ans, a eu un premier tour moins qu’idéal, frappant deux bogies sur les neuf premiers, puis a frappé un double bogey sur la normale 3 17e pour terminer le tour avec deux plus de 73.

Cependant, il a bien rebondi au deuxième tour, frappant cinq birdies, dont un impressionnant 20 pieds sur la normale 4 septième.

Bien qu’il y ait eu quelques inquiétudes quand Arjun Atwal a raté un 13 pieds pour la normale à bogey le 16, mais il a frappé deux excellents tirs à égalité sur les deux derniers trous et a cardé une amende de quatre sous 67 au deuxième tour et a terminé avec un total de deux sous 140.

«Ce n’était pas facile aujourd’hui. C’était venteux et dur l’après-midi », a déclaré le golfeur indien PTI plus tard.

«J’ai perdu tous mes cheveux après le tour d’aujourd’hui. Peu importe le peu de cheveux qu’il me restait, »rit-il en parlant des deux derniers trous.

C’était le deuxième événement consécutif sur le PGA Tour pour Arjun Atwal. Il avait terminé à égalité 45e à la Rocket Mortgage Classic à Detroit, qui était sa première épreuve professionnelle depuis le redémarrage du Tour.

Le vainqueur du Wyndham Championship 2010, Arjun Atwal, a terminé le deuxième tour avec une normale 70.
Le vainqueur du Wyndham Championship 2010, Arjun Atwal, a terminé le deuxième tour avec une normale 70.Le vainqueur du Wyndham Championship 2010, Arjun Atwal, a terminé le deuxième tour avec une normale 70.

Le golfeur indien avait travaillé sur son putting, qui, selon lui, l’avait laissé tomber à Detroit, et il a été impressionné par ses efforts cette fois.

«J’ai bien joué aujourd’hui et cela m’a aidé. Voyons comment les choses se passent ce week-end », a déclaré Arjun Atwal, faisant référence à ses deux putts pour la normale au 18e trou au deuxième tour.

Pendant ce temps, les golfeurs américains Michael Thompson et Richy Werenski atteint des scores similaires de 12 sous 130 pour partager la première place au 3M Open, tout en tenant le titre Matthew Wolff a profité d’une journée sans bogey pour terminer à la sixième place.

Sept fois vainqueur du PGA Tour Brooks Koepka n’a pas pu effectuer la coupe. Tommy Fleetwood et Bubba Watson s’est également écrasé.

Vous avez apprécié cette histoire? Partage-le avec tes amis!





Source link

Catégories
Uncategorized

Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou présentation des résultats de VGUA.NS 28-20 juillet: 10 GMT


24 août 2020 (Thomson StreetEvents) – Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou de la présentation des résultats V Guard Industries Ltd Mardi 28 juillet 2020 à 10h00 GMT

* Mithun K. Chittilappilly

V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment

Batlivala & Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche

Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche

Mesdames et Messieurs, bon après-midi et bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats de V-Guard Industries Q1 FY ’21, organisée par ICICI Securities. (Instructions pour l’opérateur) Veuillez noter que la conférence est en cours d’enregistrement. Je cède la conférence à M. Hitesh Taunk. Merci et monsieur.

Merci, Aisha. Bonne journée à tous ceux qui sont présents dans cette invitation. ICICI Securities vous souhaite la bienvenue à l’appel V-Guard pour Q1 FY ’21. Aujourd’hui, de l’administration, nous accueillons M. Mithun Chittilappilly, Ph.D. Med. M. Ramachandran, administrateur et chef de l’exploitation; M. Sudarshan Kasturi, vice-président principal et directeur financier. Je distribue maintenant une invitation à la direction pour ses mots d’introduction, après quoi vous pourrez poser une question aux participants. Monsieur, Monsieur.

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [3]

Merci, Hitesh et ICICI Securities d’avoir accueilli cet appel. Un accueil très chaleureux à toutes les personnes présentes et merci de vous joindre à nous aujourd’hui pour discuter des opérations opérationnelles et financières de notre société pour le premier trimestre clos le 30 juin 2020. Au cours du premier trimestre de la 21e année, les revenus ont été réduits de 42% par rapport à l’année précédente 406 crores INR. Les marchés non sudistes ont chuté de 47%, tandis que le sud a chuté de 38%. Les marchés non méridionaux ont eu un impact plus important en raison des temps d’arrêt prolongés, tandis que l’ouverture dans le sud a progressivement amélioré la demande dans des pays tels que le Karnataka et le Kerala. De même, dans les trois segments de produits touchés trimestriellement marqués par différentes phases de verrouillage et de perturbation. Bien que les produits électriques aient eu le moins d’impact, le segment de l’électronique a enregistré une baisse plus forte en raison de sa connexion à des appareils plus gros, enregistrant une forte demande et une saison estivale comme AC. Les marges brutes ont diminué de 334 points de base sur un an à 29,2%, passant à une baisse de l’utilisation des capacités et de la combinaison de produits. Cependant, la marge brute s’est améliorée chaque mois suivant et est revenue au niveau normatif en juin. La marge d’EBITDA pour le trimestre était de 2,2% contre 10,2% en glissement annuel en raison de la baisse du chiffre d’affaires. Le bénéfice après impôts au cours du trimestre a diminué de 3,6 couronnes INR. La marge PAT a diminué à 0,9% contre 7,5% au premier trimestre de l’année dernière. Bien que ces numéros de titre indiquent l’impact de la pandémie COVID-19 conformément aux lignes attendues, nous pensons que le travail a montré une forte résilience – une forte résilience en cette période extrêmement exigeante. Nous avons mis en place des mesures de maîtrise des coûts, qui compenseront en partie l’impact des pertes de trafic. Le fonds de roulement s’est constamment amélioré car les stocks disponibles sont utilisés pour générer des revenus. Les recouvrements ont été solides et nous avons pu réduire le nombre de jours pour les débiteurs, ce qui s’est traduit par une production totale de liquidités de 215 couronnes au cours du trimestre. Même avant la pandémie COVID-19, il y avait une faiblesse de la demande des consommateurs en raison de conditions de liquidités étroites et de dépenses discrétionnaires réduites. L’exercice 21 s’est ouvert dans des circonstances difficiles, mais nous pensons que la situation est de retour – à mesure que la situation redevient normale, nous disposons du cadre nécessaire pour relancer la croissance en nous développant davantage sur les marchés extérieurs au Sud, en introduisant des produits nouveaux et innovants et en introduisant des catégories de produits supplémentaires. Nous avons introduit les meilleurs processus et systèmes pour prouver l’organisation à l’avenir et créer un cadre pour une croissance séculaire. Nous continuerons de miser sur notre position concurrentielle dans le secteur de l’électricité grand public – l’électronique et l’industrie de consommation durable pour créer de la valeur pour toutes les parties prenantes. Sur cette note, je tiens à vous remercier une fois de plus pour votre participation et je voudrais donner la parole au modérateur pour des questions et réponses. Je vous remercie.

================================================= === ==============================

Questions et réponses

————————————————— ——————————

Opérateur [1]

————————————————— ——————————

Merci beaucoup. Nous allons maintenant commencer une session de questions et réponses. (Instructions pour l’opérateur)

(difficultés techniques)

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [2]

————————————————— ——————————

Bonjour.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [3]

————————————————— ——————————

Bonjour.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [4]

————————————————— ——————————

Oui, Mithun.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [5]

————————————————— ——————————

Oui. Je veux dire – je ne sais pas ce qui se passe. Et nous resterons.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [6]

————————————————— ——————————

Oui. Ouais, tu n’entends rien, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [7]

————————————————— ——————————

Je pense que nous sommes sans appel, je veux dire, peut-être. Je ne sais pas que nous allons juste garder et voir, laissez-les appeler.

————————————————— ——————————

Opérateur [8]

————————————————— ——————————

(silencieux) est votre ligne en mode conversation.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [9]

————————————————— ——————————

Bonjour? Bonjour Monsieur.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [10]

————————————————— ——————————

Oui. Oui s’il vous plaît.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [11]

————————————————— ——————————

Oui oui. Monsieur, je voulais juste vous parler. Quelle est la différence de la demande du métro et non du métro entre les produits? Et la deuxième question concerne la demande de juillet, comment est-elle payée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [12]

————————————————— ——————————

Ram, allez-vous prendre celui-ci?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [13]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense que les non-métros étaient meilleurs que les métros. Je pense que les métros sont touchés pour diverses raisons. Je veux dire, c’est la première question. Les non-métros étaient meilleurs que les métros. De plus, je pense que la première partie de la fermeture, les non-métros, a fonctionné de manière formelle, informelle et cela semble basé sur le niveau d’inventaire et la part que nous pourrions remarquer, oui?

Juillet arrive. Je pense que juillet est comparable à juin, en fait un peu mieux. Mais ce qui s’est passé, c’est après le 12 ou le 13, exactement, de nombreuses zones se sont verrouillées. Par exemple, disons environ 75%, 76% des points de vente que nous desservons sont ouverts au début du mois, et cela a chuté à environ 55%, 54% autour du 17, 18, oui? Et cela s’est rétabli entre le 23 et le 24, à quelque chose de similaire, je dirais, plus proche de 70%, oui? Cela s’est essentiellement produit parce que de nombreux endroits ont été progressivement ajoutés à la serrure, non? Comme le Karnataka qui est donné à titre d’exemple ou certaines parties du Maharashtra. C’est donc une situation très dynamique. Et même les chiffres des ventes changent de semaine en semaine et de mois en mois, oui?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [14]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Et pour ce qui est du prix, disons, en gros, nous avons vu les coûts des employés baisser d’environ 10%. Alors est-ce – est-ce une réduction de salaire ou quelque chose comme ce que nous avons donné aux employés ou – et comment pouvons-nous examiner les coûts des employés pour l’année?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [15]

————————————————— ——————————

Sudarshan – oui, Sudarshan, tu veux faire ça?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [16]

————————————————— ——————————

Oui, Mithun. Oui, nous n’avons pas eu recours à des réductions de salaire ou quoi que ce soit. Nous disons, les employés permanents et les contractuels. Encore une fois, je veux dire, tout au long de l’année, cet appel durera peut-être 6 ou 8 mois. Pour l’instant, nous avons gardé la croissance. Il n’y a donc pas eu d’augmentation des coûts, donc l’appartement est. Nous réexaminerons la situation plus tard et verrons si nous donnerons un supplément ou non. Nous saurons donc.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [17]

————————————————— ——————————

La réduction pourrait se produire parce que nous ne payons pas de salaire variable, parce que nos objectifs ne sont pas atteints.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [18]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Je l’ai eu Je l’ai Et quant au coût de la publicité, quelle est la probabilité qu’elle disparaisse? Nous dépensons généralement environ 3%, 4% de la ligne supérieure, donc?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [19]

————————————————— ——————————

Vous voyez, cette entreprise n’est pas revenue à la normale. Même aujourd’hui, comme Ram l’a mentionné, nous ne servons que 70% de nos clients. Lorsque l’entreprise reviendra à la normale, nous l’examinerons. Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas l’intention de dépenser de l’argent – je veux dire, c’est l’effet minimal, comme vous pouvez le voir, des dépenses publicitaires. Et je suppose que ce sera une stratégie très similaire que tous les pairs ont adoptée.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [20]

————————————————— ——————————

Encore un point. L’offre est également très dynamique, non? Ainsi, différentes zones se retrouvent dans des zones de rétention pour différents fournisseurs ou sources d’approvisionnement. La fréquentation est également mince et faible, généralement entre 50% et 70% dans ces endroits. Je pense donc que les détaillants auront besoin d’un peu plus de temps avant de posséder un sac à main, car l’approvisionnement doit également être simplifié.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [21]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Et ma dernière question concerne les prix des produits de base et ensuite l’atténuation. Est-ce que ce sera un gros avantage pour nous en termes de marge brute et tout cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [22]

————————————————— ——————————

Je ne pense pas que les prix des matières premières se soient adoucis. En particulier, si vous demandez que le cuivre s’est fissuré de près, je ne sais pas, certains annulent le chiffre, mais une augmentation d’environ 20% du cuivre s’est produite. Les prix du plastique ont chuté. Mais malheureusement, lorsque les prix étaient les plus bas, nous n’avons rien pu acheter à cause de la serrure. Sudarshan, expliquerez-vous cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [23]

————————————————— ——————————

(inaudible) les prix du cuivre ont augmenté et ces types se reflètent dans le prix de vente du produit que nous voyons dans ce qui suit. D’accord. Sinon, il n’y a pas beaucoup d’impact, car les autres matériaux n’ont pas trop d’impact.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [24]

————————————————— ——————————

Nous n’avons pas constaté de baisse importante des prix des biens par rapport à janvier ou février dans les autres matières.

————————————————— ——————————

Opérateur [25]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante provient de la ligne Renu Baid de IIFL.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [26]

————————————————— ——————————

Juste pour comprendre quelque chose de plus sur l’inventaire, vous avez mentionné que l’entreprise l’utilisait beaucoup pour l’inventaire, qui devait générer des revenus. Alors, qu’en sera-t-il de l’inventaire des partenaires sur la chaîne? Et avons-nous vu les partenaires de distribution recommencer à créer des actions? Ou restent-ils encore un peu plus tendance avant le stockage?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [27]

————————————————— ——————————

Ram, allez-vous prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [28]

————————————————— ——————————

Oui. Oui. Les partenaires de distribution aujourd’hui, je pense, les stocks, que dirais-je, les stocks se sont normalisés, je dirais, un peu plus bas que la normale. Je pense qu’en moyenne, ce que nous examinons réduirait l’inventaire à environ 30 jours, y compris – nous regardons le nôtre – je parle de la liste globale des chaînes, qui est un peu inférieure à la normale, car elle comprend les canaux directs et indirects. Eh bien oui, il y a – ils sont plus minces qu’ils ne le seraient avant. Mais je pense que c’est ainsi qu’ils travaillent maintenant par rapport à la façon dont ils travaillaient auparavant.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [29]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Monsieur, sur la base des charges que vous avez du marché en termes de modes de consommation, quelles sont les attentes pour nous de revenir à des taux normalisés de 100% par rapport au passé? Ou la période des fêtes devrait-elle être le prochain catalyseur de la demande? Ou pensez-vous que les tendances de la demande ont eu un impact beaucoup plus significatif dans une perspective à moyen terme?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [30]

————————————————— ——————————

Vous voyez, je pense que nous sommes dans une situation où nous ne pouvons pas le prédire. Veuillez comprendre qu’il s’agit d’un problème de santé. Donc, sans solution sanitaire, ni moi, ni Ram, ni Sudarshan ne pourront vraiment vous répondre. En effet, cela dépend du moment où le pays parviendra à surmonter cette crise et un par un, les marchés pourront s’ouvrir complètement.

Chaque jour est un cas différent dans chaque district. Donc, dans ce sens, il est très volatil. Il est donc très difficile de faire une quelconque prédiction. Ram, si tu veux ajouter quelque chose à ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [31]

————————————————— ——————————

Non. Je voulais juste dire la même chose. Par exemple, nous avons commencé ce mois-ci et nous avons estimé que tout irait bien. Et puis – un par un, le verrou a commencé à être annoncé, et le nombre de points de vente que nous avons mis en place – que nous pouvions fournir a été réduit de 30%, n’est-ce pas? Et puis maintenant on regarde du 23 au 24, les barres reviennent, non? Et nous pouvons voir la conséquence directement dans les chiffres à venir, oui? Donc je pense …

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [32]

————————————————— ——————————

Donc, ce que j’essayais également de demander, c’est que probablement dans les prochains mois ou à la fin du deuxième trimestre, la situation se normalisera …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [33]

————————————————— ——————————

Non. C’est ce que Mithun a dit. C’est ce que disait Mithun, n’est-ce pas? Vous voyez, tout dépend parce que l’image de l’offre et de la demande change de temps en temps, car parfois ce n’est pas seulement une question de demande, non? C’est aussi une question d’offres.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [34]

————————————————— ——————————

Donc, je pense que comme vous l’ajoutez, vous voyez que le Kerala avait le meilleur moyen de gérer le COVID au début de cette pandémie, d’accord? Mais nous touchons actuellement 1 000 à 1 500 cas par jour. Cela signifie qu’aucun État ne peut gérer cela efficacement. Ainsi, chaque fois que les cas augmentent, ils les verrouillent et recommencent à partir de 0. Donc, ce processus se répétera encore et encore jusqu’à ce que nous obtenions le vaccin. C’est ce que je pense. Nous ne pouvons donc pas vraiment dire quand nous reviendrons à 100%.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [35]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Mais en général, quelle a été la rétroaction ou les intrants concernant le modèle de demande, à la fois des ventes secondaires et tertiaires? Ont-ils aussi bougé en ligne? Ou comment est-ce?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [36]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, où que vous soyez – regardez là où les marchés sont ouverts et où les cas sont relativement moins élevés et où les gens se sentent relativement en sécurité pour sortir, les ventes se produisent. Donc ça existe définitivement. Nous ne pouvons pas vraiment diviser cela entre ce qu’est la demande pour les personnes installées et quelle est la demande réelle, d’accord? C’est un schisme qu’aucun de nous n’a. Mais nous pouvons affirmer avec certitude que 70 à 80% des ventes de l’année dernière devraient avoir lieu à condition qu’il n’y ait pas de blocage dans tout le pays. Nous croyons en cela. Certainement, donc c’est un grand nombre, je peux le dire.

Il peut être augmenté, à condition qu’il n’y ait pas de verrous localisés et autres choses similaires. C’est vraiment difficile à dire. Je veux dire, nous ne pouvons vraiment pas vous donner de conseils. Telle est la vérité honnête.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [37]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Monsieur, j’ai encore quelques questions. Je serai de retour en ligne.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [38]

————————————————— ——————————

Oui.

————————————————— ——————————

Opérateur [39]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Sonali Salgaonkar de Jefferies India.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Division de la recherche – Capital analytique [40]

————————————————— ——————————

Monsieur, ma première question concerne la combinaison de produits défavorable que vous avez mentionnée dans votre présentation. Souhaitez-vous ajouter une autre couleur à propos des appareils qui ont eu le plus grand impact sur notre marge brute?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [41]

————————————————— ——————————

Donc, si vous regardez le travail avec le stabilisateur, cela affecte le plus, car au premier trimestre, nous vendons généralement des stabilisateurs de climatisation, et ce n’est pas tout à fait arrivé. Ils ont donc été les plus touchés, et c’est un produit avec une marge brute plus élevée. Donc, cela a définitivement réduit la marge brute totale de l’entreprise. C’est l’une des plus grandes influences.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Division de la recherche – Capital analytique [42]

————————————————— ——————————

Comprendre. Ma deuxième question est, pour autant que je sache, qu’il y a beaucoup d’incertitude dans la demande globale et le scénario commercial. Mais quelle marge brute d’EBITDA souhaitez-vous indiquer à quoi nous devons nous attendre pour l’exercice fiscal 21? Une fourchette, étant donné que le premier trimestre était assez inférieur à celui que nous enregistrons généralement?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [43]

————————————————— ——————————

Voir. Je pense que nous avons vu que dans la présentation des analystes, nous avons donné la marge brute mensuelle pour avril, mai et juin. Cela vous donne une certaine couleur qu’un tel revenu en juin, comme nous l’avons fait, cette marge brute est possible. C’est tout ce que je peux dire à partir de maintenant. Sudarshan, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [44]

————————————————— ——————————

Oui. C’est tout. Je pense que si vous pouviez vendre peut-être 80 à 90% l’an dernier, les marges ressembleraient à cela. C’est le mieux que l’on puisse dire.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [45]

————————————————— ——————————

Donc, je pense que si vous étiez même 80 à 90% l’année dernière, nous pourrions atteindre 9% à 10% – entre 8% et 10% de marge d’EBITDA, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [46]

————————————————— ——————————

Oui. Quelque chose comme ca. Oui.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [47]

————————————————— ——————————

Quelque chose comme ca. Mais c’est tout ce que nous pouvons dire.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Division de la recherche – Capital analytique [48]

————————————————— ——————————

Comprendre. Monsieur, dans nos usines en ce moment, quelle utilité mettons-nous à jour?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [49]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [50]

————————————————— ——————————

Oui. Oui, je pense que les usines de filerie fonctionnent à plein régime. Les catégories électriques sont donc très demandées, n’est-ce pas, comme je pense que Mithun l’a souligné dans sa déclaration. L’utilisation de la capacité est donc très bonne, n’est-ce pas? Et dans d’autres cas, l’utilisation est conforme aux exigences commerciales habituelles à ce stade, car ce que nous faisions au départ, nous nous sommes concentrés sur les 2 premiers mois – nous assurer que nous collectons tous les fonds et que notre situation financière s’améliore. Donc, je dirais que nous nous sommes concentrés en mai et juin principalement sur les collections et que nous avons réussi à nous rendre dans un endroit raisonnablement décent. Donc – et nous nous concentrons principalement sur l’utilisation de l’inventaire disponible. Et nos usines ont commencé vers la mi-juin, interdisant les usines de fil de fer.

Donc ce que je dirais, juin, juillet, leur balade devrait bien se passer. Cela ne devrait pas être un problème, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [51]

————————————————— ——————————

Nous nous approvisionnons donc essentiellement avec toute demande qui existe. Nous ne produirons pas et ne forcerons pas l’équipe de vente à vendre. C’est ce que je pense être l’essentiel.

————————————————— ——————————

Opérateur [52]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante provient de la ligne Achal Lohade de JM Financial.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [53]

————————————————— ——————————

Oui. Ma première question portait sur – en ce qui concerne les tendances de la demande, voyez-vous une baisse du commerce, à la fois dans l’industrie et dans nos produits? Et deuxièmement, voyez-vous des perturbations dans l’industrie désorganisée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [54]

————————————————— ——————————

Ainsi, à partir de maintenant, nous ne pouvons pas obtenir de tendances claires concernant la baisse des échanges. Comme Ram l’a mentionné, l’un des produits qui se vend très bien était les fils, pour lesquels nous n’avons que 1 ou 2 SKU en termes de positionnement de prix. Eh bien, vraiment, nous ne pouvons pas mesurer cela. Nous n’avons pas vu qu’un produit premium n’est pas vendu et un produit non premium. Nous ne voyons pas une telle tendance. Les ventes sont laïques en ce sens.

Je pense que nous devons comprendre que ce qui se passe actuellement, c’est le retrait de la demande. Cela signifie en fait que les détaillants et les distributeurs nous invitent à stocker, puis nous nous rassemblons. Nous ne poussons rien dans le tuyau ou le canal. Donc ce en quoi nous croyons, ce que nous fournissons est un peu comme une exigence normative. C’est la première partie de la question. Donc non, nous n’avons encore aucune preuve de trading. Qu’y avait-il d’autre?

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [55]

————————————————— ——————————

Compte tenu de l’industrie désorganisée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [56]

————————————————— ——————————

Oui. Dans le cas des fils et des câbles, nous pensons clairement qu’il existe une industrie désorganisée. Et définitivement, désormais toutes les marques en bénéficient. Oui. Les preuves sont là. Oui.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [57]

————————————————— ——————————

Et dans d’autres catégories de produits, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [58]

————————————————— ——————————

Non. Il n’y a pas de preuve.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [59]

————————————————— ——————————

Il n’y a pas de preuve. J’ai compris Et le deuxième problème concernait les débiteurs, je vois qu’en Q-o-Q nous avons vu une réduction des stocks. Pouvez-vous nous aider à financer la chaîne, qui existe depuis mars 20. Et en juin 20, pouvez-vous nous aider?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [60]

————————————————— ——————————

Sudarshan?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [61]

————————————————— ——————————

Entre mars et juin, il n’y a pas beaucoup de différence. C’est à peu près pareil.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [62]

————————————————— ——————————

Pouvez-vous nous aider avec la quantité, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [63]

————————————————— ——————————

La réduction des débiteurs est une réelle réduction des débiteurs, non pas à cause du financement de la chaîne si c’est ce que c’est.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [64]

————————————————— ——————————

C’est vrai. C’est vrai. C’est vrai. Mais …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [65]

————————————————— ——————————

Je pense que c’est vraiment une réduction des débiteurs.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [66]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Bien sûr. Pouvez-vous donner une quantité, quel est le financement restant de la chaîne à partir de juin?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [67]

————————————————— ——————————

Extraordinaire?

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [68]

————————————————— ——————————

Financement des canaux effectué du 31 au 30 juin?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [69]

————————————————— ——————————

Quel est le livre de financement total des canaux?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [70]

————————————————— ——————————

Le montant total sera d’environ 80 INR ou 90 couronnes.

————————————————— ——————————

Opérateur [71]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Mayank Bhandari de B&K Securities.

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [72]

————————————————— ——————————

Oui. Monsieur, je voulais comprendre, en particulier les produits durables. Comment la croissance des différentes catégories, telles que les ventilateurs, les appareils de cuisine, s’est-elle produite? Et étant donné que nous avons une base faible, la croissance semble – je veux dire, c’est une augmentation assez forte étant donné que d’autres concurrents ont donné de bons commentaires en termes d’appareils de cuisine, de refroidisseurs d’air et de ventilateurs?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [73]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [74]

————————————————— ——————————

Oui oui oui. Je pense – comme Mithun l’a dit, vous voyez, pour le moment, nous ne poussons pas agressivement les numéros dans le magasin. Nous sentons seulement quelle que soit la demande du marché, n’est-ce pas? Et sur les canaux, notre inventaire est un peu inférieur à ce qui est souhaitable sur nos marchés clés, oui, surtout dans le sud, oui? Voilà donc la situation.

L’autre chose est, oui, nous sommes – vous verrez généralement une tendance dans cet environnement que ce que je dirais en tant que marques leaders et marques qui résistent à la profondeur de la distribution aura un certain avantage sur les autres marques. C’est un autre point.

Le troisième point que nous voulons souligner est que notre performance est très similaire aux autres. C’est peut-être possible – regardez, la pondération du commerce électronique dans certaines de nos nouvelles catégories n’est pas comparable car elles entrent dans le commerce électronique plus lentement que, par exemple, un stabilisateur ou un chauffe-eau. Je pense donc que si avec certains acteurs où vous avez peut-être une meilleure demande dans la cuisine et tout le monde, ils ont une présence plus forte dans le commerce électronique.

De plus, la cuisine et tout ce qui est une catégorie, elle a aussi une présence plus forte dans le commerce organisé, d’accord? Donc, je pense que ces influences sont également présentes, oui, au total, oui? Mais je ne pense pas que nous réussirons dans une large mesure.

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [75]

————————————————— ——————————

D’accord. D’accord. Et monsieur, d’autres initiatives de réduction des coûts autres que les frais de personnel et les frais de publicité?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [76]

————————————————— ——————————

Non. En général, comme tout le monde et tout sur le marché, non, les ensembles de coûts sont les mêmes pour les entreprises, non? Et nous nous concentrons sur ces ensembles de coûts, que ce soit ce que je dirais, les coûts de démarrage comme le loyer, les voyages, que ce soit ou non ce que je dirais en tant que personne, etc. Mais il y a …

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [77]

————————————————— ——————————

Oui. Et tout ce qui est de nature discrétionnaire …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [78]

————————————————— ——————————

Alors, de quoi nous traitons-nous par nature discrétionnaire, oui?

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [79]

————————————————— ——————————

D’accord. Et enfin, que seraient les CapEx? Avez-vous des instructions pour CapEx d’ici cette année?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [80]

————————————————— ——————————

Sudarshan? Cette année CapEx?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [81]

————————————————— ——————————

Oui. Vous voyez, en ce moment, à part les CapEx essentiels, les choses sont en veille. Nous avons plusieurs plans à terminer. Il ne reste pas trop de choses extraordinaires, à part certaines choses informatiques, infrarouges et similaires, du moins nous ne voyons pas de CapEx se produire.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [82]

————————————————— ——————————

Vous voyez, peut-être avons-nous des CapEx pour l’usine de production de fil, environ 15 couronnes INR pour 20 couronnes INR, puis probablement 10 couronnes INR supplémentaires et tout ça. Alors peut-être 30 crores INR, 32 crores INR – 30 crores INR, 35 crores INR CapEx se produit au maximum.

————————————————— ——————————

Opérateur [83]

————————————————— ——————————

La question suivante provient de la ligne Bhavin A du fonds commun de placement SBI.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [84]

————————————————— ——————————

Mithun, juste une question de ma part. Compte tenu de la pandémie actuelle, que faites-vous différemment pour aider l’entreprise à s’améliorer structurellement davantage? Et si vous le pouvez – il serait intéressant de parler de l’investissement que vous allez investir dans des personnes qui seront difficiles à embaucher dans d’autres circonstances ou qui investiront dans la recherche, le développement, l’innovation vous seront utiles, connaissez-vous ce que vous pensez de cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [85]

————————————————— ——————————

Nous avons donc travaillé dans l’espace de travail numérique en tant que concept, nous avons commencé il y a 2 ans. Nous avons donc commencé avec un système de WC de classe mondiale. Nous avons commencé par intégrer un système de WC de classe mondiale avec des équipes, Microsoft Teams. Ensuite, nous avons investi dans quelque chose appelé Degreed, qui est une plate-forme d’apprentissage, qui en tant que gestionnaire peut être utilisée pour le contenu créé dans l’entreprise, ainsi que pour le contenu payant externe, alors nous passons à autre chose. Nous avons donc investi beaucoup de technologie, sans savoir que cette pandémie allait arriver. Et maintenant, nous en utilisons beaucoup.

Nous avons des programmes de formation continue non seulement pour nos propres employés, mais même pour les principaux partenaires de distribution et leur personnel sur la façon de vendre un produit particulier à un client, les ventes techniques. Nous profitons donc de ce moment pour améliorer ces activités car il n’y a pas de visibilité absolue lorsque les gens peuvent visiter le marché, s’il est sûr de visiter le marché et tout le reste. Donc tout le travail se fait par téléphone et par vidéoconférence.

Je pense donc que nous allons probablement accélérer un peu plus vite cette voie vers l’entreprise numérique. Je veux dire, nous avons fixé des jalons, mais COVID nous a obligés à suivre rapidement certains de ces jalons. C’est un côté.

Quand il s’agit d’embaucher des gens, je pense que nous avons embauché beaucoup de gens de 2015 à 2020 et vous verrez nos coûts d’employés grimper. Je ne pense donc pas que nous devions engager davantage de ressources clés. À mon avis, il n’y a pas beaucoup de personnes et de postes à pourvoir. Il y a très peu de choses entre les deux, et lorsque nous trouverons la bonne ressource, nous en tiendrons compte.

Le deuxième est le commerce électronique. Nous avons commencé notre aventure dans le commerce électronique il y a deux ans, et maintenant nous obtenons une très bonne traction. Nos marges sur le commerce électronique sont bien plus élevées que celles que nous faisons sur n’importe quel autre canal et augmentent très, très rapidement. Et nous avons même lancé certains produits pour lesquels le commerce électronique est le premier canal de choix. Et nous ne les lancerons hors ligne que beaucoup plus tard.

Donc, toutes ces expériences fonctionnent bien. Je demanderai également à Rama de compléter davantage ces commentaires.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [86]

————————————————— ——————————

Nous avons donc voyagé à long terme pour renforcer les capacités des organisations, n’est-ce pas? Au cours des 5 dernières années, l’accent a été mis principalement sur l’offre, n’est-ce pas? Et nous avons surtout travaillé sur les coûts. Nous travaillons sur la production de production, oui? Et nous avons également travaillé sur le fonds de roulement, oui? Donc, c’est notre travail et il y a des preuves à cet égard, que nous devrions pouvoir enregistrer dans un certain laps de temps. Mais plus que les avantages financiers ou les capacités en cours de construction, ils reposent également sur de solides amis numériques, que dirais-je, un écosystème technologique, oui? Je pense donc que beaucoup d’attention a été accordée à cela chez V-Guard au cours des 5 dernières années, et je pense que cela pourrait prendre encore un an ou deux, nous allons continuer pour que notre travail du côté de l’offre soit complet et complet, oui?

Nous avons commencé à travailler du côté du marché, essentiellement pour nous aider à construire un leadership du côté du marché, où nous essayons d’incorporer la technologie dans notre, que dirais-je, processus de marketing, oui? Et nous avons démarré cette entreprise environ 6 mois avant le début du verrouillage. C’est quelque chose que nous continuerons pendant les 3 à 4 prochaines années. Ce sont comme un voyage à long terme. Et fondamentalement, ce qui fonctionne en cours de route nous aide à approfondir nos capacités, qu’il s’agisse de production, de produits, oui, est-ce un marché, oui? Il développe essentiellement des compétences de leadership dans ce domaine.

Et aussi, ce qu’il fait, c’est le suivre tout au long de la feuille de route pour la numérisation de l’entreprise à laquelle Mithun faisait référence, oui? L’avantage à court terme de la numérisation d’une entreprise est essentiellement de connecter l’organisation à la productivité des employés, ce que je pense que nous avons souligné. Et l’activité à long terme sera liée à certains des domaines dont j’ai parlé.

Nous avons donc un programme assez robuste. Je veux dire, c’est un programme qui dure depuis 4 à 5 ans, et nous avons une feuille de route pour les 3 à 4 prochaines années. Et nous sommes préoccupés de nous concentrer dessus et nous sommes occupés à le remettre à sa place.

————————————————— ——————————

Opérateur [87]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la lignée Akshay Bhor de Premji Invest.

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [88]

————————————————— ——————————

Je voulais en fait comprendre un peu la pièce historique. Si vous regardez le pré-COVID autour de 4 à 6 trimestres, la performance a été légèrement forte, à la fois en termes de performance historique et même par rapport à vos pairs. Et au vu de très bons étés, l’année dernière devait être favorable pour une partie du portefeuille, puis l’hiver. Alors je voulais juste comprendre ce que c’est à quoi – comment attribuer cette performance – à quoi l’attribuer?

Et à l’intérieur de cela, en particulier, y a-t-il une composante de concurrents, de nouveaux concurrents à venir – en particulier sur le marché du Kerala que vous indiquez depuis un certain temps, une couleur serait-elle utile?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [89]

————————————————— ——————————

Alors, regardez, ce qui se passe, je pense, après le démon et la TPS, la croissance du marché a considérablement ralenti pour tous les acteurs. Ainsi, chaque entreprise indienne est entrée dans chaque catégorie de produits. Et nous nous sommes également retrouvés dans cet écart, dans lequel il peut y avoir 20, 30 points et le travail de chauffage de l’eau, qui est la catégorie INR de 1500 couronnes. Et puis la même chose s’est produite avec même le stabilisateur. On m’a dit que Philips avait également des stabilisateurs maintenant. Les gens ont donc commencé à chercher des entreprises avec une marge décente et à entrer dans des catégories. Je ne devrais pas en parler, car nous sommes également entrés dans la deuxième catégorie.

Mais le fait est que lorsque tout le monde sur le marché essaie d’entrer dans chaque catégorie, un bain de sang se produit. Et vous verrez cela non seulement avec nous, mais avec le temps, vous le verrez également avec d’autres entreprises. Alors, oui, il y a une période où nous avons dû faire preuve de retenue, pas réagir en baissant les prix et tout ça. Et nous avons perdu un pieu. Nous avons également perdu des revenus. Mais nos marges sont intactes.

Je pense qu’après 4, 5 ans, beaucoup de ces personnes partiront. Je veux dire, vous entendrez à nouveau combien de ces entreprises ont également des problèmes. Je ne veux pas les nommer spécifiquement, mais certaines entreprises traitent des batteries qui se sont retrouvées dans des appareils de cuisine qui ont rencontré des problèmes. Alors des trucs comme ça, ça arrive toujours. Nous ne pouvons donc pas vraiment arrêter la concurrence. C’est un pays libre. Tout le monde peut faire presque tout.

Nous ne sommes donc pas inquiets pour 1 ou 2 trimestres. Mais si vous regardez les 5 dernières années, nous avons beaucoup travaillé pour améliorer notre marge brute. Et c’est arrivé parce que nous avons abandonné – nous avons choisi un travail où nous travaillerions. Nous avons décidé de nous éloigner des catégories. Nous avons donc fermé une entreprise de câblodistribution déficitaire qui était proche de 90 crores INR il y a 6 ans. Nous avons fermé l’entreprise de pompes agricoles que 40 crores INR ont fait il y a 5 ans. Donc, au cours des 5, 6 dernières années, nous avons également beaucoup restructuré pour nous concentrer davantage. Ce qui signifie, oui, année après année, vous ne verrez pas une telle croissance des revenus, mais notre activité est très saine et nous sommes plus concentrés. Cela nous donne de la bande passante pour d’autres catégories qui sont de meilleures marges.

Ram, voulez-vous compléter cela?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [90]

————————————————— ——————————

Oui. Quelques choses. Je pense que nous devons aussi voir les macarons. Donc, si vous regardez globalement les macros, vous voyez, la croissance nominale, qui était d’environ 14%, est tombée à environ 8% à 9%. C’est d’un côté. D’un autre côté, si vous regardez les 4 dernières années, une part importante de cette croissance s’est produite dans le commerce électronique et les magasins organisés, n’est-ce pas?

Je pense qu’ils nous ont amenés à entrer dans le commerce électronique et les magasins organisés d’une part. En revanche, bien que la croissance nominale ait baissé de près de 40%, une partie du reste de la croissance est allée au commerce organisé et au commerce électronique. Dans le reste du marché, beaucoup de gens sont venus, c’est ce dont parlait Mithun, n’est-ce pas? Et nous nous sommes principalement concentrés sur le commerce traditionnel en tant qu’entreprise. Et nous – si cette macro est comprise, je pense que la série aurait l’air forte et bonne, d’accord? Parce que lorsque 30%, 40% de croissance se produit en dehors de la zone sur laquelle vous vous concentrez, c’est vrai, et vous n’y avez pas participé de manière adéquate. Parce que, comme Mithun l’a dit, exactement, nous travaillons au renforcement des capacités depuis quelques années et nous ne sommes pas très heureux maintenant d’avoir le droit, ce que je dirais, nous sommes au bon endroit pour l’augmenter. Et parce que cela demande beaucoup de préparation.

C’est donc un contexte dont je voudrais vous mettre en garde, n’est-ce pas? Deuxièmement, je voudrais dire que nous – avons créé un démon et la TPS, exactement, les entreprises qui étaient – nous avions l’habitude d’externaliser des entreprises, oui, nous avons donné la plupart de nos activités à des services externes. Ainsi, lorsque nous passons de l’externalisation à la production, nous avons raison: nous avons affecté notre compétitivité d’environ 4%. C’était donc tout – l’avantage de l’externalisation nous a donné l’opportunité de rivaliser avec des personnes qui avaient des positions fortes et profondes sur le marché. Et c’est pourquoi vous verrez maintenant que nous avons progressivement, au cours des 3, 4 dernières années, commencé à encourager la production de l’entreprise, oui?

Donc, je pense que c’est aussi la période où nous avons surmonté ce défi, où nous avons perdu de la compétitivité, et nous avons réussi à restaurer les marges et à maintenir et améliorer les marges dans cet environnement, car cela signifiait que relativement, nous devons améliorer notre positionnement prix sur le marché, oui ? Et 4% est un impact énorme, énorme, oui?

C’est autre chose. La troisième chose est que nous nous sommes efforcés de nous assurer de pouvoir générer et transformer notre rentabilité en argent réel, n’est-ce pas? Et vous verriez cela dans nos livres aujourd’hui. Et vous verrez également qu’une grande partie des investissements CapEx qui ont eu lieu là où nous avons installé 5, 6 usines au cours de cette période – 4 ou 5 usines au cours de cette période, et certaines d’entre elles fonctionnent en cours, sont dues à notre capacité à générer des liquidités en affaires, oui? Notre objectif était donc essentiellement de rendre notre entreprise solide et robuste, de nous assurer de devenir en bonne santé et de protéger et d’améliorer nos marges brutes.

Je pense que nous avons amélioré notre marge brute d’environ 6 à 8% au cours des 5 à 6 dernières années. La moitié de cette somme est retournée au travail en termes d’investissement, n’est-ce pas, pour couvrir les coûts pour les personnes que nous avons ajoutées et les investissements que nous avons faits du côté de la technologie, n’est-ce pas? Nous réinvestissons donc dans l’entreprise pour qu’elle devienne forte et compétitive, n’est-ce pas? Nous avons donc investi dans la capacité de production et de recherche et développement et dans la conception et le développement de produits, n’est-ce pas? Et le fruit de cela sera visible au fil du temps, non? Alors …

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [91]

————————————————— ——————————

Et c’est très détaillé et honnête. Juste un rapide, si je peux? Au début de la marge – la marge avant de l’EBITDA, avez-vous des aspirations? J’ai vu – vos marges brutes avaient une très belle amélioration l’année dernière, des objectifs? Et aussi, si vous pouviez indiquer quelle est la différence de prix actuellement dans la région non méridionale, dont vous avez parlé plus tôt, quoi que ce soit sur ce front serait utile ici?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [92]

————————————————— ——————————

Vous voyez, nous avons dit plus tôt que nous voulons atteindre 10% et ensuite améliorer 0,5% EBITDA chaque année. Mais c’était à une époque où les ventes étaient à un rythme normal. Aujourd’hui, les ventes étaient – un quart a disparu de 60% comme il aurait dû l’être. C’est donc très difficile à dire. La marge brute se transformera donc en marge EBITDA au moment de la vente à 80% à 90% de l’activité normale, et je pense que cela s’est produit en juin, et j’espère que cela se produira à l’avenir.

Cela concerne la marge d’EBITDA. Qu’y avait-il d’autre?

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [93]

————————————————— ——————————

J’essaie de comprendre la différence de prix dont vous avez parlé dans des pays qui ne le sont pas …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [94]

————————————————— ——————————

D’accord. Maintenant, nous n’avons pas beaucoup de différence de positionnement des prix entre le sud et le non-sud. D’une manière ou d’une autre, nous nous sommes normalisés. Je dirais que c’est très négligeable. Sudarshan, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [95]

————————————————— ——————————

Oui. Les prix du Sud et du Sud sont plus ou moins les mêmes. Il pourrait y avoir des stratagèmes tactiques ici et là que nous exécutons, mais sinon, il n’y a pas beaucoup de différence dont nous parlons.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [96]

————————————————— ——————————

Oui. Par exemple, il y a des marchés dans le sud qui reflètent nos marges dans le sud ou qui sont peut-être meilleurs en termes de brut et d’EBITDA, oui.

————————————————— ——————————

Opérateur [97]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de l’ordre de Charanjit Singh du DSP Joint Fund.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [98]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, monsieur, en un sens – vous avez maintenant discuté des changements de part de marché, que vous auriez constatés au cours des derniers mois, et maintenant au cours du dernier trimestre. Alors, pouvez-vous mettre en évidence des segments majeurs dans lesquels nous perdrions ou gagnerions une part ou une région, nous verrions une intensité beaucoup plus significative dans n’importe quel segment de produit? Si vous pouvez donner de la couleur à cet aspect?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [99]

————————————————— ——————————

Ram, allez-vous prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [100]

————————————————— ——————————

Non. Vous parlez des deux derniers trimestres? Je ne pense rien de spécial. Je pense que de temps en temps, nous voyons des agressions dans différentes catégories, oui? Donc, nous avons – nous avons vu une activité plus intense dans le stabilisateur quelque part, et quelque part nous la voyons dans les chaudières. Mais avant cela, parfois nous l’avons vu dans les fils, parfois c’est géographique, non? Mais généralement, que se passe-t-il, bien sûr, nous essayons de protéger nos intérêts, non? Mais dans la réponse qui vient avec le décalage.

Je pense que ce sont quelques-unes des principales catégories qui – qui ont un impact sur nous et dont nous sommes témoins de tels problèmes. Et ce sont généralement des cartes. Je veux dire, dans l’une de ses fortes poches, nous le voyons venir. Mais il devrait – une fois que nous le sentons devenir plus fort, je pense que nous réagissons et – mais ensuite nous perdrons un peu de temps ici. Mais rien de durable …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [101]

————————————————— ——————————

Je pense donc que je devrais vous répondre de cette façon. Nous avons décidé qu’en achetant une action, nous n’achèterons pas en accordant une réduction. Laisse moi te dire ça

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [102]

————————————————— ——————————

Nous bloquons donc – nous bloquons donc. Donc, nous allons bloquer – si nous trouvons quelqu’un qui nous fait du mal, alors nous allons bloquer cela à cet endroit, n’est-ce pas? Mais alors à cet endroit oui, oui.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [103]

————————————————— ——————————

D’accord. Monsieur, au cours des derniers trimestres, nous avons travaillé sur notre portefeuille de produits, en le modernisant, avec des produits encore plus riches et maintenant avec le scénario COVID et beaucoup de peur en termes de baisse des échanges et du type de ventes qui se produisent, alors comment voyez-vous la réaction à notre portefeuille de produits pourrait être plus riche en fonctionnalités et plus vers des segments rentables, qu’avons-nous fait auparavant?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [104]

————————————————— ——————————

Nous avons donc complètement remanié notre processus NPD et nous avons une stratégie très, très claire. Cela découle de la stratégie automobile de standardisation, de simplification et de plateforme. Le châssis sera donc le même. Des cloches et des sifflets peuvent être ajoutés. Donc, si quelqu’un ne veut pas de cloches et de sifflets, nous pouvons le retirer et le vendre à un prix inférieur. Cela nous donne la flexibilité de créer une plate-forme et de la transformer ensuite en un produit super premium ou un produit super économique, selon le cas.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [105]

————————————————— ——————————

D’accord. Et monsieur, à la fin, sur le front du mix de canaux, comment est notre combinaison de canaux, e-commerce versus grossiste ou distribution directe, comment est le mix? Et comme vous le voyez maintenant avec beaucoup d’investissements technologiques que vous avez faits, pensez-vous que la combinaison de canaux peut changer de manière significative en faveur du commerce électronique? Et quels segments de produits voyez-vous plus de traction sur les plateformes de commerce électronique? Et quelle est la différence de prix là-dedans, oui?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [106]

————————————————— ——————————

Alors, Ram, allez-vous prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [107]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense donc que vous pouvez regarder cela au niveau de l’entreprise ou au niveau d’une catégorie connexe. Je dis une catégorie connexe parce que si vous éliminez certaines catégories comme les fils, les interrupteurs, les appareillages, les pompes, non? Ce n’est pas une catégorie de commerce électronique. Mais sinon, au niveau de l’entreprise, nous serions de 2 à 3%, plus près de 3%. Et par rapport au niveau des catégories, nous serons aujourd’hui autour de 5% à 6%, oui? Mais il se développe rapidement parce que les bases existaient, et nous les testons depuis 2 ans, n’est-ce pas?

Et comme nous sommes en mesure de faire plus d’offres, nous nous attendons à voir une traction. De toute évidence, la traction sera plus dans les catégories où nous avons une force historique. Donc, vous verrez généralement un stabilisateur ou un chauffe-eau tirer la casserole ou la cuisine bien, oui? Donc je pense que c’est évidemment un ordre de grandeur dans différentes catégories, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [108]

————————————————— ——————————

D’accord. Et monsieur, en termes de grossistes par rapport aux vendeurs?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [109]

————————————————— ——————————

Nous ne nous concentrons donc pas principalement sur le commerce de gros. Donc, la plupart du temps – voyez-vous, nous nous sommes principalement concentrés sur la catégorie informée qui est la distribution, oui? Et ce que nous faisons maintenant, c’est – et nous avons réussi à jeter les bases de l’e-com. Et nous nous concentrerons sur l’expansion de notre activité e-com dans les métiers organisés. Ce sera donc notre objectif à l’avenir, oui, et nous y travaillons, oui? C’est une énorme opportunité à notre disposition, oui, à laquelle nous ne pouvions pas participer lorsque le changement d’entreprise s’est produit il y a environ 3 à 4 ans alors que nous avions le temps de développer nos capacités intérieures, oui?

————————————————— ——————————

Opérateur [110]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante provient de la ligne Manish Agarwall d’Edelweiss.

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [111]

————————————————— ——————————

Juste une – quelques questions de ma région. Premièrement, y a-t-il de la fatigue au niveau des canaux de vente essentiellement là où ils ne sont pas disposés à conserver des stocks élevés, par exemple s’ils ont des stocks de 30 à 40 jours, maintenant ils ne voulaient pas prendre plus de 15, 20 jours de stocks. Voyez-vous quelque chose comme ça se produire?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [112]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [113]

————————————————— ——————————

Oui. Le canal travaille sur un inventaire plus bas que d’habitude, car l’incertitude est toujours visible. Donc, en général, les stocks diminuent depuis un certain temps, n’est-ce pas? Et la chaussette ordinaire que l’on verrait normalement n’est pas visible aujourd’hui, n’est-ce pas? Cela est également évident dans – avec lequel même l’argent est retourné du marché, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [114]

————————————————— ——————————

D’accord. D’accord. Monsieur, cela a-t-il quelque chose à voir avec tout arrangement de prix que les chaînes auraient d’elles-mêmes avec …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [115]

————————————————— ——————————

Non non. Je pense qu’ils ont réduit leur inventaire, oui, et ils ont révisé leur inventaire, probablement parce que la situation est incertaine, n’est-ce pas? Et donc les gens, ce que je dirais, ne stockent pas trop. Et je pense que la plupart du temps, non seulement nous, mais toutes les entreprises à ce stade, sommes plus préoccupés par la demande, car je pense que si tout le monde devait pousser les ventes, je ne suis pas sûr que l’offre se maintiendrait à un rythme, d’accord? Si vous regardez – parce que les fournisseurs, toutes ces usines sont ouvertes, beaucoup d’entre elles travaillent avec 50 à 60% de la main-d’œuvre, c’est ce que nous observons. Je parle des matières premières, des matériaux d’emballage et des choses comme ça. Et certains d’entre eux s’arrêtent parfois et reviennent après une semaine ou deux et des trucs comme ça.

Donc toutes ces choses que nous observons. Et, par conséquent, ce que nous ressentons prendra un peu plus de temps, avant que les choses ne se normalisent. Et je pense que peut-être dans quelques mois, après cela, nous serons mieux placés pour développer un point de vue là-dessus. Je pense que pour le moment, je ne pense pas que les gens le soient – les gens achètent simplement le bouche à oreille. Donc, ce que nous cherchons, c’est que nous obtenons des ventes plus régulières tout au long du mois, n’est-ce pas? Donc – et nous obtenons pratiquement une vente à plat [everything] dans un mois. C’est quelque chose que nous avons déjà vu, car dans le passé, les ventes auraient été plus élevées vers la fin du mois. Mais maintenant, il est encore plus fluide à travers la lune.

Et c’est un supplément. Il n’y a pas d’urgence à acheter le premier, le deuxième, le troisième ou le quatrième, non? Mais généralement, ce que nous voyons, c’est que nous voyons presque le même nombre qui fonctionne au cours du mois.

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [116]

————————————————— ——————————

D’accord. Le modèle de la demande a donc changé – il a changé et le modèle standard de la demande pouvez-vous le dire?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [117]

————————————————— ——————————

Non. Je pense qu’ils n’achètent que sur demande, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [118]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, je pense, je vois, plus tôt, ce qui se passait, c’est qu’ils avaient 45 jours en stock et qu’à la fin du mois, ils négociaient, puis ils achetaient davantage en grande quantité. Mais maintenant, ils achètent 25% chaque semaine ou 20% chaque semaine comme ça.

————————————————— ——————————

Opérateur [119]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Prashant Kutty du fonds commun de placement Sundaram.

————————————————— ——————————

Prashant Kutty, Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche [120]

————————————————— ——————————

Monsieur, tout d’abord – en ce qui concerne la première question – vous venez de parler même avant COVID, il y avait beaucoup de concurrence, quel type est entré sur le marché et vous ne voudrez probablement pas y répondre. Mais je veux juste demander, est-ce que tout le paysage change également? Ainsi, comme vous entendez également beaucoup d’acteurs puissants qui pénètrent également dans une multitude de ces marchés, qu’il s’agisse d’appareils électroménagers ou d’appareils de cuisine, vous aurez affaire à des interrupteurs, à l’éclairage, etc. Alors, le paysage concurrentiel est-il encore plus difficile que ce que vous aviez envisagé auparavant et les changements de stratégie que vous aimeriez apporter au détriment de cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [121]

————————————————— ——————————

Vous voyez, ce qui se passera lorsque – comme je l’ai dit, après les démons et la TPS, lorsque le taux de croissance du PIB dans le pays s’effondre, pas toutes les entreprises – les catégories de base sont passées à 4%, 5%. Donc, ce n’est évidemment pas agréable de montrer une croissance de 4%, 5%. Alors tout le monde a décidé d’entrer dans chaque catégorie. Moi – généralement les entreprises le donnent de 5 à 7 ans. Après avoir subi des pertes de 5 à 7 ans, ils l’excluent généralement. Donc, ça va commencer maintenant.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [122]

————————————————— ——————————

Je pense que c’est également vrai, je pense que nous pourrions le voir – donc de notre point de vue, non? Nous pourrions donc voir comment ils se présentent. Immédiatement après la TPS, plusieurs choses sont devenues très claires pour nous. L’une est l’hyper-concurrence qui nous est devenue très claire. Et l’autre chose qui est devenue claire pour nous, c’est que les entreprises qui avaient un modèle basé sur la source perdaient l’avantage, d’accord? Il y a deux types de problèmes qui nous sont arrivés, car peu importe ce que nous entrons toujours dans la catégorie, comptez sur la capacité du fournisseur. Donc, nous pouvons dire à la serrure, c’est faible, d’accord?

Et l’autre chose, bien sûr, comme je l’ai dit, il y a – du moins pour nous, nous pourrions voir une nette érosion de la marge brute de 3,5 à 4% – l’érosion relative de la marge brute qui se produit en raison de l’arrivée de la TPS. les grandes entreprises, qui produisent, pourraient avoir certains avantages.

Et sur cette base, nous – il y a environ deux ans, avons réinitialisé notre stratégie et nous allons dans cette direction. Et je pense qu’une partie du dividende que vous verriez cette année serait en termes de croissance des marges, n’est-ce pas? Et notre priorité au départ est de pouvoir grandir. Être éligible à la croissance signifie s’assurer que votre entreprise dispose de la bonne structure de marge, n’est-ce pas? Et y a-t-il suffisamment de liquidités pour pouvoir réinvestir dans notre entreprise, oui? Voilà donc notre objectif. Et nous faisons des affaires dans cet esprit. Je pense que Mithun a déjà essayé de dire ça, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [123]

————————————————— ——————————

J’ai été un autre moment où – comme vous le dites, s’il s’agit d’une période de croissance, s’il y a une forte croissance dans le pays, il est beaucoup plus facile de passer dans une nouvelle catégorie et de grandir que dans un environnement réfléchi, comme ce qu’il est aujourd’hui. Tellement très – lorsque le marché atteint 15%, les leaders du marché peuvent même ne pas remarquer que leur part est en train de se perdre. Mais alors que, lorsque la croissance du marché est de 5%, vous grandissez littéralement, quelqu’un doit échouer. Ainsi commence l’hyper-compétition.

Je pense donc que maintenant les entreprises indiennes comprendraient qu’il n’est pas facile d’entrer dans de nouvelles catégories. C’est un retrait à long terme. Donc probablement les seuls joueurs sérieux resteront. Bien sûr, quelqu’un lancera et ensuite il baissera le prix de 20%, 30% et obtiendra une part et tout ça. Mais alors combien de temps allez-vous faire ça? Tu vas faire ça pendant 3 ans, 4 ans après ça, à la fin tu vas devoir réfléchir d’une manière ou d’une autre à comment gagner de l’argent, non?

————————————————— ——————————

Prashant Kutty, Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche [124]

————————————————— ——————————

D’accord. Ma deuxième question est, étant donné l’environnement actuel dont vous parliez, le canal en cours d’exécution n’est probablement pas très fluide – eh bien, cela pourrait être un phénomène à court terme, mais vous avez dit que le canal est également très agile en termes d’inventaire bien. Au cours de cette période également, nous envisageons la réduction probable de certains de ces produits à faible dose ou probablement de l’une de ces catégories pour nous. Quelque chose sur le devant du produit, qu’essayez-vous de faire, concentrez-vous sur des catégories spécifiques et que seraient-elles, si je puis demander? Alors, quoi que ce soit sur ce front, si vous pouvez nous en parler?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [125]

————————————————— ——————————

Eh bien, regardez, nous n’avons pas attendu l’attaque COVID pour commencer à faire cela. Comme je l’ai dit, nous avons arrêté le câble LT en 2018. Nous avons arrêté l’agriculture par rapport à l’année dernière. Je suis – donc nous n’avons pas peur d’admettre des erreurs et de les fermer, car si le ROCE ne se produit pas pour le produit, la valeur stratégique du produit n’est pas disponible pour l’entreprise, nous la fermerons. Nous n’avons aucun problème à le découvrir. Nous n’avons aucun problème à recevoir l’objectif. Nous avons radié toute l’usine de quelque 20 crores INR, qui est un câble LT fabriqué il y a environ 3 ans. Donc, en tant qu’entreprise, nous n’avons pas peur de faire ces choses et nous continuerons de le faire, qu’il y ait COVID ou pas COVID.

————————————————— ——————————

Opérateur [126]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Santosh Yellapu d’Ashika Stock Broking.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [127]

————————————————— ——————————

J’avais quelques questions. Premièrement, Monsieur, quels sont les défis auxquels nous nous attendons pour introduire de nouveaux produits et ajouter des concessionnaires ou des distributeurs sur les marchés non méridionaux au cours des exercices 21 et 22?

Et l’autre problème est, monsieur, dans le segment de l’endurance grand public, avec seulement le type de ligne supérieure de 80 krores INR, nous avons fait une perte au niveau du segment de presque 8 couronnes INR, 9 crores INR. C’est un peu une répétition du mélange que nous avons vu au premier trimestre de l’exercice 2018, pouvez-vous jeter certaines des couleurs que nous, malgré les machines à petit-déjeuner nouvellement lancées, pourquoi avoir vu une telle perte?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [128]

————————————————— ——————————

Donc, tout d’abord, le défi est, bien sûr, que l’Inde est tout ce qu’elle dit et fait, nous avons la vidéoconférence et tout cela, mais en Inde, les affaires se font toujours à l’ancienne. Ils préfèrent se rencontrer en personne, en particulier nos détaillants. Ils sont un stéréotype spécifique auquel ils croient vraiment dans les rencontres en face à face. Donc, jusqu’à ce que cette rencontre en face-à-face, le lancement de produits et les visites de produits se produisent tous, ce sera toujours un peu un défi de s’adresser à un nouveau revendeur.

Je veux dire, vous ne pouvez pas simplement appeler un nouveau concessionnaire au téléphone et dire, pouvez-vous être mon vendeur, je veux dire, alors ce sera une tâche. Mais j’espère qu’il y aura un vaccin à venir. Et probablement, notre équipe commerciale peut recommencer le voyage.

Nous devons également garder à l’esprit que les traders en ont également peur. Ils ne veulent pas qu’un représentant de l’entreprise vienne dans leur magasin, car si l’un des détaillants l’attrape, il doit fermer le magasin et toutes sortes de choses se produisent. Les détaillants ont donc également très peur de permettre aux personnes de l’entreprise d’entrer dans leurs magasins. La plupart du travail se fait donc sur salesforce.com, la visioconférence et les appels téléphoniques et tout ça.

C’est donc certainement l’un des défis. Quelle était l’autre question?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [129]

————————————————— ——————————

Monsieur, le segment des consommateurs durables.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [130]

————————————————— ——————————

Puis-je répondre à cette question. Oui, puis-je répondre à cette question.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [131]

————————————————— ——————————

Désolé, matériau durable. Ram, tu veux le prendre?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [132]

————————————————— ——————————

Oui oui. Vous voyez, juste – vous voyez, ce dernier trimestre, comme je l’ai dit, ressemble plus à 45, 50 jours de ventes, d’accord? Une catégorie mature dans laquelle nous avons une plus grande part de marché et un volume d’échelle de marché important, évidemment la rentabilité sera meilleure et vous verrez une meilleure santé même à des volumes inférieurs, d’accord? Mais – de nombreuses catégories de consommateurs durables, n’est-ce pas, ou vous avez la climatisation – désolé, vous avez un chauffe-eau, ce qui n’est pas – qui est hors saison, d’accord? Ou aviez-vous un refroidisseur d’air qui sortait juste de la saison, d’accord? C’est donc d’un côté. Et d’un autre côté vous avez la cuisine et d’autres produits, non? Ce sont les produits que nous avons lancés au cours des 3 à 4 dernières années, d’accord? Ils auront évidemment des coûts fixes associés à l’entrée dans ces catégories, n’est-ce pas? Et, par conséquent, le seuil de rentabilité dans ce cas sera beaucoup, beaucoup plus élevé par rapport aux points d’une entreprise mature. Comme vous pouvez le voir, nous avons fait environ 58%, et nous aurions pu en profiter, non?

Mais probablement, lorsque vous divisez le nombre par segment, vous constaterez peut-être que la différence dans les limites des catégories matures est d’environ 40%, 42%. Et la répartition des points dans les catégories émergentes sera d’environ 60%, 70% car ils n’ont pas encore atteint des proportions à la mesure des investissements réalisés, à la fois en arrière et en front, en termes de main-d’œuvre et autres ressources, à partir des ressources de R&D. Alors je pense que vous devez le voir sous cet angle, non? J’espère que c’est clair?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [133]

————————————————— ——————————

Oui monsieur.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [134]

————————————————— ——————————

Oui. Bien.

————————————————— ——————————

Opérateur [135]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne d’Achal Lohade de JM Financial.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [136]

————————————————— ——————————

Ce que je voulais vérifier, c’est, en termes de saison des festivals qui est maintenant donnée avec notre portefeuille de produits, alors quelle est l’importance de la saison des festivals pour nous en général, en particulier pour le marché sud?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [137]

————————————————— ——————————

Jetez un coup d’œil, ce sera donc le premier festival d’Onamu cette année. Ainsi, quand Onam a terminé, nous pouvons vous dire comment c’était. Vous voyez, veuillez comprendre que ce ne sont pas des heures normales. D’une manière ou d’une autre, une guerre mondiale ou quelque chose du genre se produit. Les gens ne sont donc pas vraiment d’humeur à célébrer dans les festivals. Je veux dire, les gens ne peuvent pas sortir de chez eux, oublier les festivals. C’est pourquoi je ne pense pas qu’ils soient dans le cadre mental pour vraiment faire ça, dépenser de l’argent et tout ça. Ce que les gens font, c’est démolir quelque chose dans la maison, le réparer – le remplacer.

Nous constatons une énorme demande de stabilisateurs de télévision, car de nombreux téléviseurs sont vendus, car la télévision est désormais la seule source de divertissement pour chaque personne. Nous constatons également qu’il existe une forte demande dans les systèmes UPS parce que tout le monde travaille à domicile, toutes les écoles apprennent – les écoliers apprennent de chez eux. Donc, sans frais, le routeur devrait monter. C’est la clé – tous les ménages lui demandent. Donc, si vous regardez Kerala Onam, je pense que les ventes de téléviseurs sont l’une des plus importantes. Et je pense que vendre Onam TV devrait être décent parce que – non pas parce que les gens veulent acheter la télévision à cause d’Omnam, mais parce que la télévision est la seule source de divertissement. Alors peut-être qu’un nombre quelconque de téléviseurs ne suffit pas parce que nous sommes constamment assis à la maison, n’est-ce pas?

Donc je pense toujours – je pense que le comportement changera de cette façon. Je pense qu’il y a un besoin – alors quel genre de comportement avons-nous observé l’année dernière dans le sens où les gens vont acheter des choses un jour favorable et tout cela se transformera en achats en fonction des besoins. Je veux dire, si j’ai besoin d’un téléviseur, je l’achèterai; si j’ai besoin d’un onduleur ou d’un convertisseur, j’en achèterai un; si j’ai besoin d’un routeur, j’en achèterai un; si je fais une restauration, je la terminerai, et ainsi de suite, et ainsi de suite. Ce ne sera pas parce que c’est Onam, j’irai acheter des vêtements, puis j’achèterai des cadeaux et tout ça. Je ne sais pas si cela se produira cette année, mais nous devrons attendre et voir.

Mais certainement, nous pouvons voir qu’il y a une demande accrue de téléviseurs. Il y a une demande accrue de lave-vaisselle, d’aspirateurs, etc. Nous avons donc des stabilisateurs, des lave-vaisselle et des micro-ondes. Nous nous attendons donc à ce que tout cela se passe bien. Telle est ma principale attente.

Ram, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [138]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense que c’est ce que vous avez dit. Je pense que c’est le mien – je pense que mon propos serait de penser que nous ne devrions pas trop analyser cette situation, quels que soient les chiffres, exactement, sont-ils une conséquence, que dirais-je, des défis de la demande dans différentes entreprises, de la demande? Ils sont le résultat, pour ainsi dire, d’acheter essentiellement des gens, n’est-ce pas? Donc je pense que si le scénario COVID ne change pas, cette image ne changera pas. Je pense que notre industrie de cette façon, nous semblons avoir plus de chance que certaines autres industries pour lesquelles la demande ne nous a pas frappés si fort parce que nous sommes toujours en mesure d’afficher des verrous capables de faire 80%, 85% comme vous l’avez vu au cours des 2 derniers mois , Oui? Et nous pensons que nous devrions le faire dans les 2, 3 prochains mois, non?

Je ne pense donc pas qu’il faille trop analyser cela. Et je pense que nous devrions attendre et regarder, oui? Je ne vois aucune entreprise qui adopte une attitude agressive et qui investit parce que nous ne savons pas. Parce que vous voyez, le nombre de personnes recevant des appels, n’est-ce pas, à propos de l’avenir qui augmentait, non? Ainsi, il voit que chaque organe de district est un organe indépendant et est habilité et autorisé à prendre les mesures et les mesures nécessaires pour protéger les habitants de la zone. Donc, beaucoup de décisions locales sont prises. Et donc nous avons – il n’y a aucune certitude de dire comment les choses se passeront. Je dirais donc que je pense que nous devrions attendre et regarder, et je pense que c’est une phase passagère, et nous ne devrions pas passer trop de temps à l’analyser, car quiconque fait des prédictions spécule, non? Et c’est ce que nous observons.

Parce que si vous prenez le Kerala, nous étions en bonne forme au Kerala et maintenant regardez ce qui se passe, non? Il existe de nombreux autres cas. Et cela malgré et malgré les meilleurs efforts, non? Je pense donc qu’il y a encore beaucoup d’incertitude à ce sujet. Et ce serait bien à regarder, oui?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [139]

————————————————— ——————————

Donc, un autre point est, je pense que l’élément clé à surveiller est le nombre de cas par district, car définitivement, lorsque les cas tombent dans un district ou une région en particulier, les gens se sentent en confiance et dépensent. Je pense donc que la meilleure façon de juger de l’évolution des choses est de l’analyser et c’est un objectif. Je ne pense pas que la demande festive de cette année sera cruciale. Parce que le look, la demande festive est le battage médiatique que toutes les entreprises ont créé avec des publicités. Je veux dire que l’argent que toutes les entreprises durables dépensent pendant Onam et Diwali est énorme. Je ne sais pas s’ils sont en mesure de le faire cette année. Même s’ils le font et après une semaine, vous vous rendez compte que tout le pays va fermer, que faites-vous de l’argent que vous avez dépensé? Donc, ce sont les questions qui nous regardent en face. Et maintenant, nous ne pouvons pas vraiment répondre.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [140]

————————————————— ——————————

J’ai compris Et seulement la deuxième question, en ce qui concerne l’inorganique, je sais que ces temps sont des temps difficiles, que nous avons vus ou considérés comme des possibilités inorganiques. Alors, compte tenu du contexte actuel, avez-vous envie de travailler ou pensez-vous que cela a été poussé depuis au moins quelques années en termes d’acquisition, etc.?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [141]

————————————————— ——————————

Je ne dirais pas quelques années, mais certainement quelques trimestres. Je pense que nous avons eu de la chance d’avoir des objectifs qui nous concernaient. Et nous avons eu la chance de convenir d’un commun accord de le conserver dans un congélateur ou un substrat, comme vous l’appelez. Je ne pense pas que nous ayons besoin de deux ans. Je pense que nous pourrons mieux performer d’ici janvier.

————————————————— ——————————

Opérateur [142]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) Comme il n’y a pas d’autres questions, je voudrais maintenant céder la parole à M. Hitesh Taunk.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [143]

————————————————— ——————————

Merci, Aisha. Merci, monsieur, pour vos commentaires et vos idées, monsieur. Y a-t-il des remarques finales, monsieur? Mithun, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [144]

————————————————— ——————————

Pas de mots de clôture. Merci ICICI d’avoir accueilli cette invitation. Espérons que nous réussirons à surmonter cette pandémie, et tout le monde, soyez rassurés et écoutez vos autorités locales. Je vous remercie.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [145]

————————————————— ——————————

Merci Monsieur.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [146]

————————————————— ——————————

Je vous remercie.

————————————————— ——————————

Opérateur [147]

————————————————— ——————————

Je vous remercie. Au nom d’ICICI Securities, la conférence téléphonique d’aujourd’hui se termine. Merci de vous joindre à nous et vous pouvez maintenant vous déconnecter.



Source link

Catégories
Uncategorized

Les appareils de chauffage à vapeur qui devraient gagner en valeur significative d’ici 2019-2025. – Scientifique


Ce rapport représente la taille mondiale du marché des appareils de chauffage à vapeur (valeur, production et consommation), divise la ventilation (état des données 2019 et prévisions jusqu’en 2025), par fabricant, région, type et application.

Cette étude analyse également l’état des appareils de chauffage à vapeur, la part de marché, le taux de croissance, les tendances futures, les moteurs du marché, les opportunités et les défis, les risques et les obstacles à l’entrée, les canaux de vente, les distributeurs et l’analyse des cinq forces de Porter.

Le rapport présente un environnement concurrentiel sur le marché et une analyse détaillée appropriée des principaux fournisseurs / acteurs clés du marché des chauffe-eau à vapeur.

Pour plus d’informations sur le marché, demandez un échantillon de ce rapport (y compris la table des matières complète, la liste des tableaux et des figures, le graphique) @ https://www.marketresearchhub.com/enquiry.php?type=S&repid=2560838&source=atm

Le rapport fournit une source précieuse d’informations pour les stratèges commerciaux et une analyse concurrentielle du marché des appareils de chauffage à vapeur. Il fournit un aperçu des appareils de chauffage à vapeur avec une analyse de la croissance et des coûts, des revenus et de nombreux autres aspects futuristes. Les analystes de recherche fournissent une description détaillée de la chaîne de valeur et de l’analyse des distributeurs. Cette étude approfondie des appareils de chauffage à vapeur fournit des données complètes qui améliorent la compréhension, la portée et l’application de ce rapport.

Les fabricants suivants sont inclus:
Patterson Kelly
AERCO
Industries PVI
Graham
Leslie Controls
Reco
Haws
Armstrong
Chauffage électrique Hubbell
Ajax
ThermaFlo Incorporated
Industries Hesco

Segment par régions
Amérique du Nord
L’Europe 
Chine
Japon
Asie du sud est
Inde

Segment par type
Chauffe-eau à vapeur actuel
Chauffe-eau à vapeur semi-spacieux
Chauffe-eau à vapeur pour le stockage

Segmentation par application
Hôpitaux
Nourriture et boisson
Universités
Bâtiments et hôtels
Les autres

Pour plus d’informations sur l’approche de la recherche utilisée dans le rapport, demandez à notre industrie [email protected] https://www.marketresearchhub.com/enquiry.php?type=E&repid=2560838&source=atm

Analyse régionale du marché des chauffe-eau à vapeur:

Pour une compréhension complète de la dynamique du marché, le marché mondial des appareils de chauffage à vapeur est analysé dans des zones géographiques clés, à savoir: les États-Unis, la Chine, l’Europe, le Japon et le reste du monde (Asie du Sud-Est, Inde et autres). Chacune de ces régions est analysée sur la base des résultats du marché dans les principaux pays de ces régions pour une compréhension au niveau macro.

Impact des rapports sur le marché des chauffe-eau à vapeur:

-Évaluation complète de toutes les opportunités et risques sur le marché des chauffe-vapeur.

– Les chauffe-vapeur mettent sur le marché les dernières innovations et événements majeurs.

-Etude détaillée des stratégies commerciales pour la croissance des principaux acteurs du marché des appareils de chauffage à vapeur.

-Étude finale sur la parcelle de croissance du marché des chauffe-vapeur pour les années à venir.

-Compréhension approfondie des moteurs, des limites et des principaux micro-marchés du marché des appareils de chauffage à vapeur.

-Impression favorable dans les tendances technologiques vitales et les dernières tendances du marché affectant le marché des appareils de chauffage à vapeur.

Vous pouvez acheter ce rapport ici @ https://www.marketresearchhub.com/checkout?rep_id=2560838&licType=S&source=atm

Le rapport contient 150 tableaux et figures, examinant la description du rapport et la table des matières:

Contenu

1 Portée de l’étude

1.1 Produit des appareils de chauffage à vapeur

1.2 Segments de marché clés dans cette étude

1.3 Producteurs clés couverts

1.4 Marché par type

1.4.1 Taux de croissance de la taille globale des appareils de chauffage à vapeur par type

1.5 Marché par application

1.5.1 Taux de croissance de la taille globale des appareils de chauffage à vapeur en fonction de l’application

2 Résumé

2.1 Taille du marché mondial des appareils de chauffage à vapeur

2.1.1 Chiffre d’affaires des chauffe-eau mondiaux 2014-2025

2.1.2 Production mondiale de chauffe-vapeur 2014-2025

2.2 Taux de croissance du chauffe-vapeur (TCAC) 2019-2025

2.3 Analyse du paysage concurrentiel

2.3.1 Ratio de concentration du marché des producteurs

2.3.2 Fabricants des principaux appareils de chauffage à vapeur

2.3.2.1 Répartition de la base de production de chauffe-vapeur, siège

2.3.2.2 Les fabricants proposent des appareils de chauffage à vapeur

2.3.2.3 Date du fabricant sur le marché des appareils de chauffage à vapeur

2.4 Principales tendances du marché et des produits des appareils de chauffage à vapeur

3 Taille du marché par producteurs

3.1 Production de chauffe-vapeur par les fabricants

3.1.1 Production de chauffe-vapeur par les fabricants

3.1.2 Part de marché des fabricants de chauffe-eau à vapeur

3.2 Revenus des appareils de chauffage à vapeur par les fabricants

3.2.1 Revenus des appareils de chauffage à vapeur par les fabricants (2019-2025)

3.2.2 Répartition des revenus des appareils de chauffage à vapeur par les producteurs (2019-2025)

3.3 Réchauffeurs à vapeur Prix par fabricant

3.4 Fusions et acquisitions, plans d’expansion

Plus d’information …….



Source link

Catégories
Uncategorized

41 ans sans eau potable – RealnoeVremya.com


41 ans sans eau propre, ou Comment la capitale des chimistes a décidé de construire SOV-NKNH

Imaginez une situation où jour après jour, pendant de nombreuses années, ce n’est pas de l’eau potable propre mais un liquide jaune ou brun qui sent le chlore qui coule de votre robinet dans votre appartement. Et avec cette «eau» qui, en plus de tout, disparaît de temps en temps, il faut se laver et y baigner les enfants, laver les vêtements et cuisiner. Pendant 41 ans, une ville entière comptant un quart de million d’habitants a été contrainte de vivre ainsi. De plus, la situation n’a fait qu’empirer avec le temps. Comment la qualité de l’eau du robinet a-t-elle affecté la santé des habitants de Nizhnekamsk? Et pourquoi le groupe TAIF a-t-il participé activement à la résolution du problème? Lisez les détails dans le matériel de Realnoe Vremya. Partie 1.

Pas de l’eau mais un mélange toxique

«Je vis à Nizhnekamsk depuis ma naissance – le même âge que la ville. Je suis née encore un peu plus tôt », s’est présentée Elena Gatina, membre du Conseil public du district municipal de Nizhnekamsk, avec un sourire.« Lorsque nous remplissions le bain d’eau, l’eau pouvait même être de différentes couleurs: verte, rouillé, et quelques autres », se souvint-elle de l’une des principales horreurs locales de cette époque.

C’est maintenant que les habitants peuvent boire l’eau du robinet sans bouillir. Mais au début de ce millénaire (il y a seulement 12 ans), il était difficile d’appeler ce qui coulait vers les appartements par des canalisations d’eau potable. De plus, c’était dangereux. Ceci est confirmé par le chef du département territorial du Service fédéral de contrôle de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor) de la République du Tatarstan dans le district de Nizhnekamsk et Nizhnekamsk, Rustem Iziyatullin, qui dirige le service depuis 2005. :

«Auparavant, l’eau ne répondait pas aux exigences des règlements et normes sanitaires (SanPiN). De plus, je me souviens que dans les années 90, nous avons eu des épidémies de maladies infectieuses de nature aquatique. Nous avons enquêté sur l’éclosion et déterminé que la transmission d’E. Coli s’est produite par l’eau potable. Un tiers des échantillons d’eau avant la construction et la mise en service du SOV-NKNH n’étaient pas standard. Autrement dit, l’eau d’une manière ou d’une autre a contenu l’infection: il s’agit d’E. Coli, des microorganismes pathogènes conditionnels qui signalent que cette eau peut contenir de la dysenterie, de la salmonellose et d’autres bactéries qui causent des maladies infectieuses.

Rustem Iziyatullin: «Dans les années 90, des flambées de maladies infectieuses ont été enregistrées à Nizhnekamsk en raison de l’eau du robinet.» Photo: Albert Mulyukov

«L’eau qui coulait – elle était jaune tout le temps. Nous savions qu’il était purifié mécaniquement des impuretés. Mais après un certain temps, il y avait toujours un précipité jaunâtre. Et le chlore aussi. Certains patients se sont même plaints que lorsqu’ils se lavaient, ils avaient même commencé à éternuer à cause du chlore », a partagé ses souvenirs avec Raisa Meryaseva, cardiologue à Nizhnekamsk.

«L’eau de Nizhnekamsk partait de Naberezhnye Chelny par deux conduites d’eau. Ils ont traversé la zone industrielle, où une partie de l’eau a été emportée par les entreprises, et le reste est allé à la ville. Mais cela ne suffisait pas et a dû être mélangé avec une technique clarifiée hyperchlorée, c’est-à-dire contenant plus de chlore, de l’eau. La couleur a été réduite, l’eau a été décontaminée et il s’est avéré être un mélange plutôt toxique, qu’il n’était pas recommandé de boire », a rappelé Rustam Akhmetov dans l’interview avec Realnoe Vremya. de 2007 à début 2018, il a occupé le poste de directeur général de SOV-NKNH.Auparavant, il a longtemps travaillé au département de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et du traitement des eaux usées du Nizhnekamskneftekhim PJSC.

Rustam Akhmetov: «Lors du mélange de Naberezhnye Chelny et de l’eau technique, un mélange toxique a été obtenu, qui … n’était pas recommandé de boire.» Photo: R.D. Akhmetov

De Nizhnekamskneftekhim, mais déjà du comité de construction, Razil Khasveeva – l’un de ceux qui a travaillé à la station depuis le tout début – est venu travailler pour SOV-NKNH. Puis, il y a 12 ans, elle était engagée dans la documentation technique des installations de traitement des eaux en construction et, comme tous les citoyens de Nizhnekamsk, attendait avec impatience son lancement car l’eau qu’elle voyait chez elle, en ouvrant le robinet, lui faisait peur. :

«Quand j’ai baigné mes enfants, j’ai versé de l’eau dans le bain, et c’était jaune. Hyperchloré, fortement odorant. C’était effrayant de s’y baigner. Comment pourrions-nous le boire? », Se souvient le vétéran de l’entreprise avec horreur.

Razilya Khasveeva: « C’était effrayant même de se baigner dans une telle eau, sans parler de la boire. » Photo: Albert Mulyukov

«Je suis venu à Nizhnekamsk avec mes parents quand j’avais 15 ans. En 1967. Au début, nous vivions dans un village. Les gens y prenaient de l’eau des puits. L’eau était bonne. Nettoyer. Ensuite, nous avons déménagé à Nizhnekamsk. Après l’école, dans les années 70, je suis allé travailler, je me suis marié et j’ai vécu à Kirov. Je suis retourné à Nizhnekamsk dans les années 90, puis l’eau qui coulait du robinet était tout simplement horrible! C’était jaune et sentait le chlore », a déclaré Alevtina Irgalina à Realnoe Vremya.

«Sur les murs de la salle de bain, alors que l’eau était versée, une plaque sale s’est formée. C’était effrayant de baigner les enfants et de se laver. Lors du lavage des vêtements dans les années 80 et 2000, il était difficile d’obtenir une propreté blanche comme neige même à ébullition. Mais nous n’avions pas d’options. Nous l’avons utilisé », a déclaré Fayruza Manikhova, qui a dirigé le Collège pédagogique de Nizhnekamsk jusqu’en mars 2019, qui leur a dit qu’ils devaient vivre.

«Je vis à Nizhnekamsk depuis 1974 et je n’ai jamais bu l’eau du robinet. On nous a dit qu’il était dangereux de boire une telle eau – c’est de l’eau technique. Il différait également par la couleur de l’actuel. Mais il n’y en avait pas d’autre. Et il n’y avait pas de filtres. Nous avons fait bouillir ou sommes allés aux sources », se souvient Maria Kolosova, vieille résidente de Nizhnekamsk.

Ceux qui avaient des voitures privées, ce qui était rare à l’époque, pouvaient se permettre d’apporter plus d’eau, à la fois pour boire en toute sécurité et pour cuisiner. Certains ont même réussi à rapporter suffisamment d’eau à la maison pour laver leurs vêtements ou se laver. Ceux qui n’avaient pas de moyen de transport devaient compter sur leurs propres forces. Les vieux habitants de Nizhnekamsk se souviennent qu’en été, ils chargeaient des flacons et des bidons sur des charrettes et des vélos, en hiver – sur des traîneaux, et faisaient un voyage forcé de 5 à 7 kilomètres pour trouver de l’eau de source. Il n’y a pas beaucoup de clés relativement proches de la ville – seulement trois ou quatre, et il arrivait souvent qu’il y ait une file d’attente pour elles, comme dans un magasin pour un produit rare. Les gens ont vu des signes menaçants selon lesquels on ne peut pas boire l’eau des sources sans faire bouillir d’abord, mais cette eau était encore beaucoup plus propre que l’eau du robinet. Et ils devaient aller chercher de l’eau plusieurs fois par semaine, voire un jour.

«C’est aujourd’hui que l’eau est bonne. Beaucoup de gens le boivent même sans faire bouillir. Tant dans les années 80 que 90, l’eau était épouvantable. Malodorant. Rouge noir. L’eau était telle qu’elle devait être drainée pendant une demi-heure pour l’utiliser d’une manière ou d’une autre. Et il était toujours impossible de boire. En 2002, lorsque je suis allé travailler pour la Maison des anciens combattants, les grands-mères et moi nous sommes battus pour la qualité de l’eau. Nous avons même pris cette eau pour analyse. Nous avons apporté un pot d’eau à la gestion des logements et des services communaux – contre signature, puis ils l’ont envoyé au laboratoire. Donc même après un certain temps, seul le dessus était légèrement plus léger, en dessous il était terriblement sale. Le résultat est qu’il ne répondait à aucune norme qu’il devait être », a partagé Daymya Meshcheryakova, qui vit à Nizhnekamsk depuis plus de 40 ans.

La situation épidémiologique

Le manque d’eau potable de qualité a longtemps été l’une des principales raisons de la situation épidémiologique défavorable à Nizhnekamsk. Cette situation a persisté jusqu’en 2007.

Par exemple, la référence d’information «Sur la situation sanitaire et environnementale dans le district de Nizhnekamsk et Nizhnekamsk» pour 2004 fournit les données du ministère de l’écologie de la République du Tatarstan pour la période de 2001: «L’incidence globale au cours des 3 dernières années a augmenté de 7,4%, y compris les maladies du sang – de 18,4%, la sténocardie – de 78%, l’anémie – de 19%, les maladies cardiaques, l’infarctus du myocarde, la bronchite – de trois fois, les maladies chroniques des amygdales et des végétations adénoïdes – par 2 fois, etc. L’utilisation d’une eau potable de mauvaise qualité a entraîné une augmentation du nombre de maladies du système génito-urinaire de 24%, la lithiase urinaire – de 48% et les maladies du système digestif – de 12%.

On peut comprendre à quel point il était alors mauvais à partir des données de la même année 2004, que l’on peut facilement trouver dans le libre accès sur Internet: «La qualité de l’eau potable fournie à la population de Nizhnekamsk ne répond pas aux exigences du SanPiN 2.2 .1 / 2.1.1.1031-01 par de nombreux indicateurs: couleur, dureté, nitrates, teneur en fer, chlore résiduel, indice de permanganate, etc. Selon le Centre de surveillance sanitaire et épidémiologique (CGSEN), à Nizhnekamsk en 2004, 50,8% des échantillons ont été jugés insatisfaisants en termes d’indicateurs sanitaires et chimiques et 6,9% – en termes d’indicateurs microbiologiques.

Il y a la vie des gens derrière les statistiques froides: les problèmes de santé, la nécessité de traitements coûteux, les opérations et la réhabilitation, qui encore une fois nécessitent des conditions appropriées, y compris la qualité de l’eau. Nous sommes ce que nous buvons. Le corps humain est composé à 80% d’eau. Et si le corps reçoit une mauvaise eau, le système complexe créé par la nature échoue tout simplement.

«En ce qui concerne les maladies cardiovasculaires, il n’y a pas de lien direct avec l’eau, mais il y a moins de maladies gastro-intestinales après le lancement de l’usine de traitement d’eau. En plus des allergiques, « Raisa Meryaseva a partagé ses observations.

Incroyable, mais vrai

«Dans les années 50, le développement des champs pétrolifères, dont l’un des plus grands du pays – Romashkinskoye, battait son plein dans la TASSR. Cependant, il n’y avait ni raffinage ni pétrochimie dans la république. En 1958, le Conseil de Les ministres de l’URSS ont adopté deux résolutions définissant la création du district industriel de Nizhnekamsk dans la partie nord-est de l’ASSR tatare. Son centre devait être le plus grand complexe pétrochimique d’Europe, produisant de nouveaux types de plastiques, de caoutchoucs synthétiques et de matières premières hydrocarbonées pour un traitement ultérieur … »le site Web de la ville de Nizhnekamsk partage l’histoire de la formation de la ville des pétrochimistes.

Le problème de l’approvisionnement en eau a été vivement ressenti au stade initial de la construction lorsque des groupes de jeunes ont commencé à se rassembler de toute l’Union soviétique dans un champ ouvert près du village de Nizhnekamsk pour la construction du siècle – le géant pétrochimique et la nouvelle ville.

Le problème de l’approvisionnement en eau a été vivement ressenti au stade initial de la construction de Nizhnekamsk. Photo: e-nizhnekamsk.ru

«Il n’y avait pas d’eau potable convenable dans la région d’Akhtuba, ni d’eau du tout. Il a été conduit pendant 9 km par un tracteur de Krasny Klyuch. Le porteur d’eau a travaillé toute la journée. Les récipients soudés par les colons à partir de fragments de tuyaux ont dû être remplis plusieurs fois pour que tout le monde en ait assez », se souviennent les participants à la construction à grande échelle. À l’époque, les gens pensaient que les problèmes étaient temporaires. Mais … c’est difficile à croire, mais ni en 1958, quand il fut décidé de construire Nizhnekamsk, ni en 1966, quand il devint clair que la ville, qui devait s’étendre sur les rives de la rivière Kama, deviendrait abritant près d’un quart de million d’habitants, il n’était même pas question de construire sa propre station d’épuration dans la ville des pétrochimistes. L’approvisionnement en eau des deux industries et de la population devait se faire via deux canalisations en acier de 40 kilomètres. d’un diamètre de 1000 mm, s’étendant de Naberezhnye Chelny – de la prise d’eau Belousovsky.

1967 – l’usine pétrochimique de Nizhnekamsk donne au pays ses premiers produits. Le 30 juillet est entré dans l’histoire comme l’anniversaire de Nizhnekamskneftekhim. La pendaison de crémaillère est célébrée dans le Nizhnekamsk en pleine croissance. Des écoles, des jardins d’enfants et des magasins ouvrent. La ville devient vraiment résidentielle, animée d’événements. Les premiers habitants indigènes sont nés sur cette terre.

De plus en plus de problèmes

Avec la croissance de la ville et la capacité de production, la pénurie d’eau du robinet se fait de plus en plus sentir. D’autant plus que l’acier des pipelines reliant la ville automobile et la capitale pétrochimique se détruisait, les surfaces internes étaient obstruées par la rouille et les suspensions, à certains endroits – pourries jusqu’aux trous de soudure et exigeaient de plus en plus d’attention.

«Lorsque l’eau était transportée à travers des tuyaux en fer, le chlore réagissait avec le fer et le fer chloré était obtenu – un composé chimique plutôt agressif qui corrodait les tuyaux», a déclaré Rustem Iziyatullin. En conséquence, le processus de rouille a été accéléré, le sol est entré dans le résultat des fissures et des ruptures, une partie de l’eau – vient de s’enfoncer dans le sol, et la perte est tombée sur les épaules des utilisateurs. Et l’eau qui atteignait encore les usines et les maisons était généreusement parfumée de rouille et de saleté.

L’acier des pipelines reliant la ville automobile et la capitale pétrochimique se délabrait. Photo: yandex.ru

«Lors du transport de l’eau de Naberezhnye Chelny à Nizhnekamsk, il y a eu des pertes importantes. En outre, il y avait de sérieuses difficultés avec la réparation de ces réseaux. Même de tels moments ont eu lieu que nous avons dû négocier de l’argent assez sérieux avec les propriétaires terriens pour l’accès aux pipelines: ils ont dit, « vous allez déterrer maintenant, vous détruirez la récolte … » Donc, ces deux branches de Naberezhnye Chelny n’étaient pas assez. Ils ne pouvaient plus fournir pleinement de l’eau potable », rappelle Rustam Akhmetov, la situation qui s’est développée au tournant du siècle et des millénaires.

À un certain stade, ils ont dû prendre des mesures impopulaires. Ils sont également mentionnés dans les sources ouvertes: «L’eau pour la population de Nizhnekamsk est fournie par la rivière Kama via la prise d’eau de Belous à Naberezhnye Chelny et la prise d’eau technique par les réseaux de l’Eau, des eaux usées et de l’industrie électrique SUE à Nizhnekamsk (en 2004 , l’entreprise a livré 22 808 millions de mètres cubes d’eau à l’approvisionnement en eau de la ville), ainsi que par sa propre prise sur la rivière Kama Vodokanal pour l’approvisionnement en eau de la colonie de Kamskie Polyany (1,94 million de mètres cubes d’eau) . Au total, 24 748 millions de mètres cubes d’eau ont été livrés à la population du district de Nizhnekamsk en 2004. En raison du manque d’eau potable fournie par la prise d’eau de Belous, le système d’alimentation en eau potable est également réapprovisionné à partir des réseaux techniques de prise d’eau. sur la rivière Kama pour un montant de 5,9 millions de mètres cubes. En 2004, l’utilisation de l’eau de procédé dans le système d’approvisionnement en eau potable de Nizhnekamsk était de 25,8%. »

En raison du manque d’eau potable fournie par la prise d’eau de Belous, le système a été réapprovisionné à partir des réseaux techniques de prise d’eau sur la rivière Kama. Photo: yandex.ru

Il s’agit de la même eau de procédé hyperchlorée clarifiée. Comme on le sait, une pomme pourrie peut facilement gâcher tout le baril. Mais que faire si la pomme représente un quart du volume total? Pour tenter de résoudre le problème, les dirigeants de la ville et de la république ont envisagé diverses options. Par exemple, ils ont tenté de résoudre au moins partiellement le problème de l’approvisionnement en eau potable de la population de la ville à l’aide de puits artésiens. Pour ces travaux, une unité de l’ancien ministère de la mise en valeur des terres et de la gestion de l’eau de la TASSR a été impliquée, et des dizaines de puits ont été forés. Ceci malgré le fait qu’il était très difficile d’obtenir l’autorisation de réaliser de tels travaux dans les limites de la localité, et la profondeur de l’aquifère dans cette zone est très élevée. Plus tard, l’idée a dû être abandonnée: les réserves d’eau artésienne près de Nizhnekamsk étaient trop petites et la dureté élevée la rendait dangereuse. Compte tenu de la faible qualité de l’eau de Kama (et sa pureté a été gravement affectée par de nombreuses industries en amont: le complexe pétrochimique le plus puissant de Perm, des installations de production fermées à Votkinsk et Tchaikovsky, la puissante industrie du Bachkortostan), voire l’achat d’usines de traitement des eaux industrielles qui peut transformer l’eau de mer en eau douce a été proposé. Mais cette option était non seulement trop complexe et coûteuse à réaliser, mais elle ne résolvait pas non plus le problème. Après une purification aussi profonde, l’eau amenée à l’état distillé doit être à nouveau minéralisée. Sinon, l’utilisation d’un tel liquide peut entraîner la lixiviation d’oligo-éléments utiles du corps, ce qui à son tour peut entraîner le développement de maladies cardiaques et vasculaires, une fragilité osseuse et une diminution de la production d’hormones.

La décision est prise!

En 1996, la direction de Nizhnekamsk a décidé de concevoir et de construire une usine de traitement des eaux pour fournir à la ville de l’eau potable. La construction a commencé près du village d’Ilyinka. Mais en raison du manque de fonds et d’une organisation insuffisante des travaux de construction, les travaux étaient au point mort. Seulement plus de deux ans plus tard, avec le soutien personnel et le contrôle du premier président du Tatarstan, Mintimer Shaimiev, le problème a commencé à être résolu. Le 28 janvier 1999, le décret du Cabinet des ministres de la République du Tatarstan «sur la reconstruction de la station de traitement des eaux du troisième ascenseur et système d’alimentation en eau de Nizhnekamsk» a été publié.

On a supposé que plusieurs sources de financement seraient impliquées dans la construction: le budget républicain était prêt à prendre plus de 40%, les 60% restants – par les entreprises et les organisations de Nizhnekamsk. Le client devait être Nizhnekamskneftekhim, qui faisait partie du groupe TAIF. Il est à noter que la résolution du gouvernement républicain pour le n ° 32 a été publiée quatre mois seulement après le quadruple effondrement du rouble en août (1998), c’est-à-dire à un moment où il semblerait inapproprié non seulement de parler mais aussi penser au début d’une nouvelle construction. Mais, néanmoins, c’est arrivé. Il était clair que le complexe ne disposait pas de fonds, ni même des ressources nécessaires pour résoudre un problème de cette ampleur. Mais il était également impossible de reporter le problème principal pour chaque citoyen de Nizhnekamsk à cette époque. tout le monde l’a compris: les autorités républicaines, l’administration de la ville et les entreprises. TAIF a décidé de mobiliser toutes les ressources possibles, financières et humaines, et d’achever la tâche à tout prix.

La partie suivante de l’article vous expliquera comment la ville construisait l’installation indispensable et quel rôle le groupe TAIF et Nizhnekamskneftekhim PJSC ont joué pour résoudre le problème de l’approvisionnement de la capitale pétrochimique du Tatarstan en eau potable de haute qualité.

Par Arseny Favstritsky, Lilia Yegorova

Tatarstan





Source link

Catégories
parts solar water heater

Les éclipses californiennes révèlent des problèmes dans la transition de l’État vers l’énergie propre – Times-Herald

La panne de courant croissante qui a coupé l’électricité à des centaines de milliers de Californiens ce week-end lors d’une vague de chaleur historique – alors même que les responsables gouvernementaux avaient averti que de nouvelles pannes seraient possibles mercredi soir – a choqué et irrité les résidents du golfe au sud de la Californie.

Mais alors que l’État poursuit son passage historique des combustibles fossiles comme le gaz naturel qui fournissent une énergie constante à des sources plus propres comme l’énergie solaire et éolienne qui augmente et diminue avec le temps et le soleil, les experts disent que le réseau est devenu plus difficile à exploiter et qu’il y a plus de risques de pannes d’électricité. .

Il existe des moyens de résoudre le problème, notent-ils, et d’étendre davantage les énergies renouvelables pour réduire la pollution atmosphérique et lutter contre le changement climatique.

Mais la crise – la première panne d’électricité en Californie depuis 2001 – a révélé une dangereuse vulnérabilité. Non seulement des millions de personnes travaillant à domicile pendant la pandémie de coronavirus causent des inconvénients, mais les pannes de courant menacent la santé publique, en particulier les résidents âgés qui peuvent tomber malades ou mourir d’un coup de chaleur.

«Nous avons maintenant un approvisionnement énergétique beaucoup plus risqué car le soleil ne brille pas quand nous le voulons et le vent ne souffle pas quand nous le voulons», a déclaré Frank Wolak, professeur d’économie à l’Université de Stanford, spécialisé dans les marchés de l’énergie. «Nous avons besoin de plus d’outils pour gérer ce risque. Nous avons besoin de plus d’assurance en cas de manque d’approvisionnement. « 

L’automne dernier, les hauts responsables de l’opérateur du réseau électrique californien ont averti que la pénurie d’électricité était probable dès 2020 en raison de la tendance.

Mark Rothleder, vice-président de la qualité du marché et des affaires réglementaires d’État de l’agence, a fait une présentation sur la crise à venir lors d’une réunion du conseil d’administration de California Independent System Operator, une société d’utilité publique à but non lucratif qui gère le réseau électrique de l’État.

Il a noté que 33% de l’électricité de l’État provenait désormais de sources renouvelables, une exigence pour les services publics en vertu de la loi de l’État qui avait été remplie deux ans plus tôt.

Mais étant donné que les grandes fermes solaires représentent un pourcentage croissant de la production d’énergie de la Californie, a-t-il déclaré, les temps de panne surviennent tard dans l’après-midi, en particulier les jours chauds. Les gens allument le climatiseur et d’autres appareils vers 17 heures. comment la chaleur atteint son maximum et quand ils reviennent du travail. La demande d’électricité augmente, au moment même où le soleil se couche et que l’énergie solaire se tarit.

Rothleder a déclaré que l’ISO, qui fonctionne comme une sorte de contrôleur du trafic aérien pour le réseau, compense la perte d’énergie solaire en important de l’électricité à partir de barrages et de centrales électriques d’autres États occidentaux, et en s’appuyant sur des centrales au gaz naturel fonctionnent toujours en Californie.

Mais il a fait remarquer de façon inquiétante que s’il y avait une grande vague de chaleur à l’ouest, il n’y aurait probablement pas assez d’énergie d’autres États disponibles pour réduire cet écart. Il l’a appelé « la question la plus urgente » qui « doit vraiment être réglée à temps ».

«Nous avons fait des progrès significatifs sur la voie de nos objectifs d’énergie propre», a-t-il déclaré. « Cela dit, alors que nous regardons vers l’avenir, nous voyons des choses difficiles se produire. »

Rothleder a recommandé au State Water Resources Management Board de reporter les règles exigeant la fermeture d’au moins quatre anciennes centrales au gaz naturel du sud de la Californie, car leurs systèmes de refroidissement pompent des milliards de gallons d’eau de mer qui pourraient tuer la vie marine.

Il a également recommandé une technologie de batterie étendue pour les grandes fermes solaires, ce que l’ISO a avancé et une plus grande efficacité énergétique.

Vendredi, lorsque les températures ont dépassé les 100 degrés et atteint 110 dans certaines parties de l’État, les avertissements se sont réalisés. L’ISO a ordonné à des services publics tels que PG&E, Edison en Californie du Sud et San Diego Gas and Electric d’imposer des temps d’arrêt. Les responsables de l’ISO ont déclaré que deux centrales au gaz naturel en Californie étaient passées au réseau, que la demande d’électricité était plus élevée que prévu et que les autres États ne disposaient pas de suffisamment d’énergie pour réduire cet écart.

Environ 410 000 foyers et entreprises ont perdu de l’électricité ce soir-là.

C’est arrivé à nouveau la nuit suivante. Samedi, PG&E a éclipsé 220 000 foyers et entreprises, principalement à Santa Cruz, Monterey et la région de Stockton, après que le NOS leur a ordonné de réduire la demande. La chaleur était à nouveau un problème, les importations étaient faibles et la force du vent a chuté dans la chaleur.

Puis, dimanche, l’ISO a émis un «avertissement flexible» de quatre jours demandant aux gens de conserver leur force. «Les consommateurs doivent être préparés à d’éventuelles interruptions en fin d’après-midi et tôt le soir d’ici mercredi», dit-il.

Le conseil d’administration de l’ISO, dont les cinq membres sont nommés par le gouverneur Gavin News, a tenu une réunion d’urgence dimanche matin pour discuter de la stabilité du réseau. Mais il était fermé au public.

Wolak de Stanford a déclaré que l’État devrait faire des efforts pour maintenir les centrales au gaz alors que la technologie de stockage par batterie pour les centrales solaires ne peut pas être renforcée.

Un fonctionnaire de longue date de l’industrie a accepté.

«Certaines personnes de la communauté environnementale veulent fermer toutes les stations-service. Ce serait une catastrophe », a déclaré Jan Smutny Jones, directeur exécutif de l’Association indépendante des producteurs d’énergie, une association professionnelle représentant les centrales solaires, éoliennes, géotechniques et à gaz. «Hier soir, ces usines à gaz ont produit 60% de leur électricité en ISO. Ils sont votre police d’assurance contre les canicules. « 

De nombreuses centrales à gaz appartenant à l’État sont devenues moins compétitives parce qu’elles coûtent plus cher à exploiter que l’énergie solaire, a-t-il déclaré. En fait, certains s’éteignent parce que les services publics achètent plus d’énergie du soleil et du vent.

Jones a également déclaré que les entreprises de services publics devraient être invitées à signer davantage de contrats avec les producteurs pour verrouiller l’électricité afin de fournir un meilleur coussin pendant les vagues de chaleur et d’autres événements, même si elles n’utilisent jamais cette énergie. Certains services publics ont résisté aux coûts.

« Personne n’aime payer une assurance », a-t-il déclaré. « Mais si vous avez besoin d’une transplantation cardiaque ou si votre maison brûle, vous êtes content de l’avoir eue. »

D’autres disent que la solution est ailleurs. Dan Kammen, professeur d’énergie à l’UC Berkeley, a noté qu’il n’y avait pas de place pour que les usines à gaz respectent la loi de l’État signée par le gouverneur Jerry Brown en 2018 qui exige que 100% de l’énergie de la Californie provienne de sources non carbonées ou renouvelables d’ici 2045. .

Il faut noter qu’il a dit: 1 million de Californiens ont désormais installé des panneaux solaires sur leurs maisons. Un nombre croissant installent des systèmes de batteries, comme ceux de Tesla, qui coûtent environ 10 000 dollars américains. Plus d’incitations devraient leur être offertes, a-t-il dit, et les lois ont changé pour que l’électricité produite par les batteries résidentielles puisse être vendue aux services publics lorsqu’il n’y a pas assez d’énergie.

«Le solaire et l’éolien sont les formes les moins chères d’énergie nouvelle», a-t-il déclaré. «La panne d’électricité en Californie a été causée par une mauvaise gestion. Cela n’est pas dû à des problèmes d’approvisionnement. « 

En plus de cela, PG&E a annoncé en 2016 qu’elle fermerait la centrale nucléaire de Diablo Canyon dans le comté de San Luis Obispo en 2025. La décision, à la suite de l’effondrement de Fukushima au Japon et d’une bataille coûteuse pour obtenir une nouvelle licence, obligera l’ISO à remplacer 2250 mégawatts d’électricité – assez pour alimenter 1,7 million de foyers.

«Je ne pense pas que la plupart des gens comprennent à quel point l’éolien et l’énergie solaire sont différents de la production de gaz naturel et d’énergie nucléaire», a déclaré Wolak.

Catégories
Uncategorized

Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou présentation des résultats de VGUA.NS 28-20 juillet: 10 GMT


24 août 2020 (Thomson StreetEvents) – Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou de la présentation des résultats V Guard Industries Ltd Mardi 28 juillet 2020 à 10h00 GMT

* Mithun K. Chittilappilly

V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment

Batlivala & Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche

Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche

Mesdames et Messieurs, bon après-midi et bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats de V-Guard Industries Q1 FY ’21, organisée par ICICI Securities. (Instructions pour l’opérateur) Veuillez noter que la conférence est en cours d’enregistrement. Je cède la conférence à M. Hitesh Taunk. Merci et monsieur.

Merci, Aisha. Bonne journée à tous ceux qui sont présents dans cette invitation. ICICI Securities vous souhaite la bienvenue à l’appel V-Guard pour Q1 FY ’21. Aujourd’hui, de l’administration, nous accueillons M. Mithun Chittilappilly, Ph.D. Med. M. Ramachandran, administrateur et chef de l’exploitation; M. Sudarshan Kasturi, vice-président principal et directeur financier. Je distribue maintenant une invitation à la direction pour ses mots d’introduction, après quoi vous pourrez poser une question aux participants. Monsieur, Monsieur.

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [3]

Merci, Hitesh et ICICI Securities d’avoir accueilli cet appel. Un accueil très chaleureux à toutes les personnes présentes et merci de vous joindre à nous aujourd’hui pour discuter des opérations opérationnelles et financières de notre société pour le premier trimestre clos le 30 juin 2020. Au cours du premier trimestre de la 21e année, les revenus ont été réduits de 42% par rapport à l’année précédente 406 crores INR. Les marchés non sudistes ont chuté de 47%, tandis que le sud a chuté de 38%. Les marchés non méridionaux ont eu un impact plus important en raison des temps d’arrêt prolongés, tandis que l’ouverture dans le sud a progressivement amélioré la demande dans des pays tels que le Karnataka et le Kerala. De même, dans les trois segments de produits touchés trimestriellement marqués par différentes phases de verrouillage et de perturbation. Bien que les produits électriques aient eu le moins d’impact, le segment de l’électronique a enregistré une baisse plus forte en raison de sa connexion à des appareils plus gros, enregistrant une forte demande et une saison estivale comme AC. Les marges brutes ont diminué de 334 points de base sur un an à 29,2%, passant à une baisse de l’utilisation des capacités et de la combinaison de produits. Cependant, la marge brute s’est améliorée chaque mois suivant et est revenue au niveau normatif en juin. La marge d’EBITDA pour le trimestre était de 2,2% contre 10,2% en glissement annuel en raison de la baisse du chiffre d’affaires. Le bénéfice après impôts au cours du trimestre a diminué de 3,6 couronnes INR. La marge PAT a diminué à 0,9% contre 7,5% au premier trimestre de l’année dernière. Bien que ces numéros de titre indiquent l’impact de la pandémie COVID-19 conformément aux lignes attendues, nous pensons que le travail a montré une forte résilience – une forte résilience en cette période extrêmement exigeante. Nous avons mis en place des mesures de maîtrise des coûts, qui compenseront en partie l’impact des pertes de trafic. Le fonds de roulement s’est constamment amélioré car les stocks disponibles sont utilisés pour générer des revenus. Les recouvrements ont été solides et nous avons pu réduire le nombre de jours pour les débiteurs, ce qui s’est traduit par une production totale de liquidités de 215 couronnes au cours du trimestre. Même avant la pandémie COVID-19, il y avait une faiblesse de la demande des consommateurs en raison de conditions de liquidités étroites et de dépenses discrétionnaires réduites. L’exercice 21 s’est ouvert dans des circonstances difficiles, mais nous pensons que la situation est de retour – à mesure que la situation redevient normale, nous disposons du cadre nécessaire pour relancer la croissance en nous développant davantage sur les marchés extérieurs au Sud, en introduisant des produits nouveaux et innovants et en introduisant des catégories de produits supplémentaires. Nous avons introduit les meilleurs processus et systèmes pour prouver l’organisation à l’avenir et créer un cadre pour une croissance séculaire. Nous continuerons de miser sur notre position concurrentielle dans le secteur de l’électricité grand public – l’électronique et l’industrie de consommation durable pour créer de la valeur pour toutes les parties prenantes. Sur cette note, je tiens à vous remercier une fois de plus pour votre participation et je voudrais donner la parole au modérateur pour des questions et réponses. Je vous remercie.

================================================= === ==============================

Questions et réponses

————————————————— ——————————

Opérateur [1]

————————————————— ——————————

Merci beaucoup. Nous allons maintenant commencer une session de questions et réponses. (Instructions pour l’opérateur)

(difficultés techniques)

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [2]

————————————————— ——————————

Bonjour.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [3]

————————————————— ——————————

Bonjour.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [4]

————————————————— ——————————

Oui, Mithun.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [5]

————————————————— ——————————

Oui. Je veux dire – je ne sais pas ce qui se passe. Et nous resterons.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [6]

————————————————— ——————————

Oui. Ouais, tu n’entends rien, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [7]

————————————————— ——————————

Je pense que nous sommes sans appel, je veux dire, peut-être. Je ne sais pas que nous allons juste garder et voir, laissez-les appeler.

————————————————— ——————————

Opérateur [8]

————————————————— ——————————

(silencieux) est votre ligne en mode conversation.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [9]

————————————————— ——————————

Bonjour? Bonjour Monsieur.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [10]

————————————————— ——————————

Oui. Oui s’il vous plaît.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [11]

————————————————— ——————————

Oui oui. Monsieur, je voulais juste vous parler. Quelle est la différence de la demande du métro et non du métro entre les produits? Et la deuxième question concerne la demande de juillet, comment est-elle payée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [12]

————————————————— ——————————

Ram, allez-vous prendre celui-ci?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [13]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense que les non-métros étaient meilleurs que les métros. Je pense que les métros sont touchés pour diverses raisons. Je veux dire, c’est la première question. Les non-métros étaient meilleurs que les métros. De plus, je pense que la première partie de la fermeture, les non-métros, a fonctionné de manière formelle, informelle et cela semble basé sur le niveau d’inventaire et la part que nous pourrions remarquer, oui?

Juillet arrive. Je pense que juillet est comparable à juin, en fait un peu mieux. Mais ce qui s’est passé, c’est après le 12 ou le 13, exactement, de nombreuses zones se sont verrouillées. Par exemple, disons environ 75%, 76% des points de vente que nous desservons sont ouverts au début du mois, et cela a chuté à environ 55%, 54% autour du 17, 18, oui? Et cela s’est rétabli entre le 23 et le 24, à quelque chose de similaire, je dirais, plus proche de 70%, oui? Cela s’est essentiellement produit parce que de nombreux endroits ont été progressivement ajoutés à la serrure, non? Comme le Karnataka qui est donné à titre d’exemple ou certaines parties du Maharashtra. C’est donc une situation très dynamique. Et même les chiffres des ventes changent de semaine en semaine et de mois en mois, oui?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [14]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Et pour ce qui est du prix, disons, en gros, nous avons vu les coûts des employés baisser d’environ 10%. Alors est-ce – est-ce une réduction de salaire ou quelque chose comme ce que nous avons donné aux employés ou – et comment pouvons-nous examiner les coûts des employés pour l’année?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [15]

————————————————— ——————————

Sudarshan – oui, Sudarshan, tu veux faire ça?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [16]

————————————————— ——————————

Oui, Mithun. Oui, nous n’avons pas eu recours à des réductions de salaire ou quoi que ce soit. Nous disons, les employés permanents et les contractuels. Encore une fois, je veux dire, tout au long de l’année, cet appel durera peut-être 6 ou 8 mois. Pour l’instant, nous avons gardé la croissance. Il n’y a donc pas eu d’augmentation des coûts, donc l’appartement est. Nous réexaminerons la situation plus tard et verrons si nous donnerons un supplément ou non. Nous saurons donc.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [17]

————————————————— ——————————

La réduction pourrait se produire parce que nous ne payons pas de salaire variable, parce que nos objectifs ne sont pas atteints.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [18]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Je l’ai eu Je l’ai Et quant au coût de la publicité, quelle est la probabilité qu’elle disparaisse? Nous dépensons généralement environ 3%, 4% de la ligne supérieure, donc?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [19]

————————————————— ——————————

Vous voyez, cette entreprise n’est pas revenue à la normale. Même aujourd’hui, comme Ram l’a mentionné, nous ne servons que 70% de nos clients. Lorsque l’entreprise reviendra à la normale, nous l’examinerons. Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas l’intention de dépenser de l’argent – je veux dire, c’est l’effet minimal, comme vous pouvez le voir, des dépenses publicitaires. Et je suppose que ce sera une stratégie très similaire que tous les pairs ont adoptée.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [20]

————————————————— ——————————

Encore un point. L’offre est également très dynamique, non? Ainsi, différentes zones se retrouvent dans des zones de rétention pour différents fournisseurs ou sources d’approvisionnement. La fréquentation est également mince et faible, généralement entre 50% et 70% dans ces endroits. Je pense donc que les détaillants auront besoin d’un peu plus de temps avant de posséder un sac à main, car l’approvisionnement doit également être simplifié.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [21]

————————————————— ——————————

Je comprends, monsieur. Et ma dernière question concerne les prix des produits de base et ensuite l’atténuation. Est-ce que ce sera un gros avantage pour nous en termes de marge brute et tout cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [22]

————————————————— ——————————

Je ne pense pas que les prix des matières premières se soient adoucis. En particulier, si vous demandez que le cuivre s’est fissuré de près, je ne sais pas, certains annulent le chiffre, mais une augmentation d’environ 20% du cuivre s’est produite. Les prix du plastique ont chuté. Mais malheureusement, lorsque les prix étaient les plus bas, nous n’avons rien pu acheter à cause de la serrure. Sudarshan, expliquerez-vous cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [23]

————————————————— ——————————

(inaudible) les prix du cuivre ont augmenté et ces types se reflètent dans le prix de vente du produit que nous voyons dans ce qui suit. D’accord. Sinon, il n’y a pas beaucoup d’impact, car les autres matériaux n’ont pas trop d’impact.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [24]

————————————————— ——————————

Nous n’avons pas constaté de baisse importante des prix des biens par rapport à janvier ou février dans les autres matières.

————————————————— ——————————

Opérateur [25]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante provient de la ligne Renu Baid de IIFL.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [26]

————————————————— ——————————

Juste pour comprendre quelque chose de plus sur l’inventaire, vous avez mentionné que l’entreprise l’utilisait beaucoup pour l’inventaire, qui devait générer des revenus. Alors, qu’en sera-t-il de l’inventaire des partenaires sur la chaîne? Et avons-nous vu les partenaires de distribution recommencer à créer des actions? Ou restent-ils encore un peu plus tendance avant le stockage?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [27]

————————————————— ——————————

Ram, allez-vous prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [28]

————————————————— ——————————

Oui. Oui. Les partenaires de distribution aujourd’hui, je pense, les stocks, que dirais-je, les stocks se sont normalisés, je dirais, un peu plus bas que la normale. Je pense qu’en moyenne, ce que nous examinons réduirait l’inventaire à environ 30 jours, y compris – nous regardons le nôtre – je parle de la liste globale des chaînes, qui est un peu inférieure à la normale, car elle comprend les canaux directs et indirects. Eh bien oui, il y a – ils sont plus minces qu’ils ne le seraient avant. Mais je pense que c’est ainsi qu’ils travaillent maintenant par rapport à la façon dont ils travaillaient auparavant.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [29]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Monsieur, sur la base des charges que vous avez du marché en termes de modes de consommation, quelles sont les attentes pour nous de revenir à des taux normalisés de 100% par rapport au passé? Ou la période des fêtes devrait-elle être le prochain catalyseur de la demande? Ou pensez-vous que les tendances de la demande ont eu un impact beaucoup plus significatif dans une perspective à moyen terme?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [30]

————————————————— ——————————

Vous voyez, je pense que nous sommes dans une situation où nous ne pouvons pas le prédire. Veuillez comprendre qu’il s’agit d’un problème de santé. Donc, sans solution sanitaire, ni moi, ni Ram, ni Sudarshan ne pourront vraiment vous répondre. En effet, cela dépend du moment où le pays parviendra à surmonter cette crise et un par un, les marchés pourront s’ouvrir complètement.

Chaque jour est un cas différent dans chaque district. Donc, dans ce sens, il est très volatil. Il est donc très difficile de faire une quelconque prédiction. Ram, si tu veux ajouter quelque chose à ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [31]

————————————————— ——————————

Non. Je voulais juste dire la même chose. Par exemple, nous avons commencé ce mois-ci et nous avons estimé que tout irait bien. Et puis – un par un, le verrou a commencé à être annoncé, et le nombre de points de vente que nous avons mis en place – que nous pouvions fournir a été réduit de 30%, n’est-ce pas? Et puis maintenant on regarde du 23 au 24, les barres reviennent, non? Et nous pouvons voir la conséquence directement dans les chiffres à venir, oui? Donc je pense …

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [32]

————————————————— ——————————

Donc, ce que j’essayais également de demander, c’est que probablement dans les prochains mois ou à la fin du deuxième trimestre, la situation se normalisera …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [33]

————————————————— ——————————

Non. C’est ce que Mithun a dit. C’est ce que disait Mithun, n’est-ce pas? Vous voyez, tout dépend parce que l’image de l’offre et de la demande change de temps en temps, car parfois ce n’est pas seulement une question de demande, non? C’est aussi une question d’offres.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [34]

————————————————— ——————————

Donc, je pense que comme vous l’ajoutez, vous voyez que le Kerala avait le meilleur moyen de gérer le COVID au début de cette pandémie, d’accord? Mais nous touchons actuellement 1 000 à 1 500 cas par jour. Cela signifie qu’aucun État ne peut gérer cela efficacement. Ainsi, chaque fois que les cas augmentent, ils les verrouillent et recommencent à partir de 0. Donc, ce processus se répétera encore et encore jusqu’à ce que nous obtenions le vaccin. C’est ce que je pense. Nous ne pouvons donc pas vraiment dire quand nous reviendrons à 100%.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [35]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Mais en général, quelle a été la rétroaction ou les intrants concernant le modèle de demande, à la fois des ventes secondaires et tertiaires? Ont-ils aussi bougé en ligne? Ou comment est-ce?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [36]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, où que vous soyez – regardez là où les marchés sont ouverts et où les cas sont relativement moins élevés et où les gens se sentent relativement en sécurité pour sortir, les ventes se produisent. Donc ça existe définitivement. Nous ne pouvons pas vraiment diviser cela entre ce qu’est la demande pour les personnes installées et quelle est la demande réelle, d’accord? C’est un schisme qu’aucun de nous n’a. Mais nous pouvons affirmer avec certitude que 70 à 80% des ventes de l’année dernière devraient avoir lieu à condition qu’il n’y ait pas de blocage dans tout le pays. Nous croyons en cela. Certainement, donc c’est un grand nombre, je peux le dire.

Il peut être augmenté, à condition qu’il n’y ait pas de verrous localisés et autres choses similaires. C’est vraiment difficile à dire. Je veux dire, nous ne pouvons vraiment pas vous donner de conseils. Telle est la vérité honnête.

————————————————— ——————————

Renu Baid, IIFL Research – Vice-président [37]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Monsieur, j’ai encore quelques questions. Je serai de retour en ligne.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [38]

————————————————— ——————————

Oui.

————————————————— ——————————

Opérateur [39]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Sonali Salgaonkar de Jefferies India.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Division de la recherche – Capital analytique [40]

————————————————— ——————————

Monsieur, ma première question concerne la combinaison de produits défavorable que vous avez mentionnée dans votre présentation. Souhaitez-vous ajouter une autre couleur à propos des appareils qui ont eu le plus grand impact sur notre marge brute?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [41]

————————————————— ——————————

Donc, si vous regardez le travail avec le stabilisateur, cela affecte le plus, car au premier trimestre, nous vendons généralement des stabilisateurs de climatisation, et ce n’est pas tout à fait arrivé. Ils ont donc été les plus touchés, et c’est un produit avec une marge brute plus élevée. Donc, cela a définitivement réduit la marge brute totale de l’entreprise. C’est l’une des plus grandes influences.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Division de la recherche – Capital analytique [42]

————————————————— ——————————

Comprendre. Ma deuxième question est, pour autant que je sache, qu’il y a beaucoup d’incertitude dans la demande globale et le scénario commercial. Mais quelle marge brute d’EBITDA souhaitez-vous indiquer à quoi nous devons nous attendre pour l’exercice fiscal 21? Une fourchette, étant donné que le premier trimestre était assez inférieur à celui que nous enregistrons généralement?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [43]

————————————————— ——————————

Voir. Je pense que nous avons vu que dans la présentation des analystes, nous avons donné la marge brute mensuelle pour avril, mai et juin. Cela vous donne une certaine couleur qu’un tel revenu en juin, comme nous l’avons fait, cette marge brute est possible. C’est tout ce que je peux dire à partir de maintenant. Sudarshan, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [44]

————————————————— ——————————

Oui. C’est tout. Je pense que si vous pouviez vendre peut-être 80 à 90% l’an dernier, les marges ressembleraient à cela. C’est le mieux que l’on puisse dire.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [45]

————————————————— ——————————

Donc, je pense que si vous étiez même 80 à 90% l’année dernière, nous pourrions atteindre 9% à 10% – entre 8% et 10% de marge d’EBITDA, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [46]

————————————————— ——————————

Oui. Quelque chose comme ca. Oui.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [47]

————————————————— ——————————

Quelque chose comme ca. Mais c’est tout ce que nous pouvons dire.

————————————————— ——————————

Sonali Salgaonkar, Jefferies LLC, Division de la recherche – Capital analytique [48]

————————————————— ——————————

Comprendre. Monsieur, dans nos usines en ce moment, quelle utilité mettons-nous à jour?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [49]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [50]

————————————————— ——————————

Oui. Oui, je pense que les usines de filerie fonctionnent à plein régime. Les catégories électriques sont donc très demandées, n’est-ce pas, comme je pense que Mithun l’a souligné dans sa déclaration. L’utilisation de la capacité est donc très bonne, n’est-ce pas? Et dans d’autres cas, l’utilisation est conforme aux exigences commerciales habituelles à ce stade, car ce que nous faisions au départ, nous nous sommes concentrés sur les 2 premiers mois – nous assurer que nous collectons tous les fonds et que notre situation financière s’améliore. Donc, je dirais que nous nous sommes concentrés en mai et juin principalement sur les collections et que nous avons réussi à nous rendre dans un endroit raisonnablement décent. Donc – et nous nous concentrons principalement sur l’utilisation de l’inventaire disponible. Et nos usines ont commencé vers la mi-juin, interdisant les usines de fil de fer.

Donc ce que je dirais, juin, juillet, leur balade devrait bien se passer. Cela ne devrait pas être un problème, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [51]

————————————————— ——————————

Nous nous approvisionnons donc essentiellement avec toute demande qui existe. Nous ne produirons pas et ne forcerons pas l’équipe de vente à vendre. C’est ce que je pense être l’essentiel.

————————————————— ——————————

Opérateur [52]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante provient de la ligne Achal Lohade de JM Financial.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [53]

————————————————— ——————————

Oui. Ma première question portait sur – en ce qui concerne les tendances de la demande, voyez-vous une baisse du commerce, à la fois dans l’industrie et dans nos produits? Et deuxièmement, voyez-vous des perturbations dans l’industrie désorganisée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [54]

————————————————— ——————————

Ainsi, à partir de maintenant, nous ne pouvons pas obtenir de tendances claires concernant la baisse des échanges. Comme Ram l’a mentionné, l’un des produits qui se vend très bien était les fils, pour lesquels nous n’avons que 1 ou 2 SKU en termes de positionnement de prix. Eh bien, vraiment, nous ne pouvons pas mesurer cela. Nous n’avons pas vu qu’un produit premium n’est pas vendu et un produit non premium. Nous ne voyons pas une telle tendance. Les ventes sont laïques en ce sens.

Je pense que nous devons comprendre que ce qui se passe actuellement, c’est le retrait de la demande. Cela signifie en fait que les détaillants et les distributeurs nous invitent à stocker, puis nous nous rassemblons. Nous ne poussons rien dans le tuyau ou le canal. Donc ce en quoi nous croyons, ce que nous fournissons est un peu comme une exigence normative. C’est la première partie de la question. Donc non, nous n’avons encore aucune preuve de trading. Qu’y avait-il d’autre?

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [55]

————————————————— ——————————

Compte tenu de l’industrie désorganisée?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [56]

————————————————— ——————————

Oui. Dans le cas des fils et des câbles, nous pensons clairement qu’il existe une industrie désorganisée. Et définitivement, désormais toutes les marques en bénéficient. Oui. Les preuves sont là. Oui.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [57]

————————————————— ——————————

Et dans d’autres catégories de produits, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [58]

————————————————— ——————————

Non. Il n’y a pas de preuve.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [59]

————————————————— ——————————

Il n’y a pas de preuve. J’ai compris Et le deuxième problème concernait les débiteurs, je vois qu’en Q-o-Q nous avons vu une réduction des stocks. Pouvez-vous nous aider à financer la chaîne, qui existe depuis mars 20. Et en juin 20, pouvez-vous nous aider?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [60]

————————————————— ——————————

Sudarshan?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [61]

————————————————— ——————————

Entre mars et juin, il n’y a pas beaucoup de différence. C’est à peu près pareil.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [62]

————————————————— ——————————

Pouvez-vous nous aider avec la quantité, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [63]

————————————————— ——————————

La réduction des débiteurs est une réelle réduction des débiteurs, non pas à cause du financement de la chaîne si c’est ce que c’est.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [64]

————————————————— ——————————

C’est vrai. C’est vrai. C’est vrai. Mais …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [65]

————————————————— ——————————

Je pense que c’est vraiment une réduction des débiteurs.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [66]

————————————————— ——————————

Bien sûr. Bien sûr. Pouvez-vous donner une quantité, quel est le financement restant de la chaîne à partir de juin?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [67]

————————————————— ——————————

Extraordinaire?

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [68]

————————————————— ——————————

Financement des canaux effectué du 31 au 30 juin?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [69]

————————————————— ——————————

Quel est le livre de financement total des canaux?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [70]

————————————————— ——————————

Le montant total sera d’environ 80 INR ou 90 couronnes.

————————————————— ——————————

Opérateur [71]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Mayank Bhandari de B&K Securities.

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [72]

————————————————— ——————————

Oui. Monsieur, je voulais comprendre, en particulier les produits durables. Comment la croissance des différentes catégories, telles que les ventilateurs, les appareils de cuisine, s’est-elle produite? Et étant donné que nous avons une base faible, la croissance semble – je veux dire, c’est une augmentation assez forte étant donné que d’autres concurrents ont donné de bons commentaires en termes d’appareils de cuisine, de refroidisseurs d’air et de ventilateurs?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [73]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [74]

————————————————— ——————————

Oui oui oui. Je pense – comme Mithun l’a dit, vous voyez, pour le moment, nous ne poussons pas agressivement les numéros dans le magasin. Nous sentons seulement quelle que soit la demande du marché, n’est-ce pas? Et sur les canaux, notre inventaire est un peu inférieur à ce qui est souhaitable sur nos marchés clés, oui, surtout dans le sud, oui? Voilà donc la situation.

L’autre chose est, oui, nous sommes – vous verrez généralement une tendance dans cet environnement que ce que je dirais en tant que marques leaders et marques qui résistent à la profondeur de la distribution aura un certain avantage sur les autres marques. C’est un autre point.

Le troisième point que nous voulons souligner est que notre performance est très similaire aux autres. C’est peut-être possible – regardez, la pondération du commerce électronique dans certaines de nos nouvelles catégories n’est pas comparable car elles entrent dans le commerce électronique plus lentement que, par exemple, un stabilisateur ou un chauffe-eau. Je pense donc que si avec certains acteurs où vous avez peut-être une meilleure demande dans la cuisine et tout le monde, ils ont une présence plus forte dans le commerce électronique.

De plus, la cuisine et tout ce qui est une catégorie, elle a aussi une présence plus forte dans le commerce organisé, d’accord? Donc, je pense que ces influences sont également présentes, oui, au total, oui? Mais je ne pense pas que nous réussirons dans une large mesure.

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [75]

————————————————— ——————————

D’accord. D’accord. Et monsieur, d’autres initiatives de réduction des coûts autres que les frais de personnel et les frais de publicité?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [76]

————————————————— ——————————

Non. En général, comme tout le monde et tout sur le marché, non, les ensembles de coûts sont les mêmes pour les entreprises, non? Et nous nous concentrons sur ces ensembles de coûts, que ce soit ce que je dirais, les coûts de démarrage comme le loyer, les voyages, que ce soit ou non ce que je dirais en tant que personne, etc. Mais il y a …

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [77]

————————————————— ——————————

Oui. Et tout ce qui est de nature discrétionnaire …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [78]

————————————————— ——————————

Alors, de quoi nous traitons-nous par nature discrétionnaire, oui?

————————————————— ——————————

Mayank Bhandari, Batlivala et Karani Securities India Pvt. Ltd., Département de recherche – Analyste de recherche [79]

————————————————— ——————————

D’accord. Et enfin, que seraient les CapEx? Avez-vous des instructions pour CapEx d’ici cette année?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [80]

————————————————— ——————————

Sudarshan? Cette année CapEx?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [81]

————————————————— ——————————

Oui. Vous voyez, en ce moment, à part les CapEx essentiels, les choses sont en veille. Nous avons plusieurs plans à terminer. Il ne reste pas trop de choses extraordinaires, à part certaines choses informatiques, infrarouges et similaires, du moins nous ne voyons pas de CapEx se produire.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [82]

————————————————— ——————————

Vous voyez, peut-être avons-nous des CapEx pour l’usine de production de fil, environ 15 couronnes INR pour 20 couronnes INR, puis probablement 10 couronnes INR supplémentaires et tout ça. Alors peut-être 30 crores INR, 32 crores INR – 30 crores INR, 35 crores INR CapEx se produit au maximum.

————————————————— ——————————

Opérateur [83]

————————————————— ——————————

La question suivante provient de la ligne Bhavin A du fonds commun de placement SBI.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [84]

————————————————— ——————————

Mithun, juste une question de ma part. Compte tenu de la pandémie actuelle, que faites-vous différemment pour aider l’entreprise à s’améliorer structurellement davantage? Et si vous le pouvez – il serait intéressant de parler de l’investissement que vous allez investir dans des personnes qui seront difficiles à embaucher dans d’autres circonstances ou qui investiront dans la recherche, le développement, l’innovation vous seront utiles, connaissez-vous ce que vous pensez de cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [85]

————————————————— ——————————

Nous avons donc travaillé dans l’espace de travail numérique en tant que concept, nous avons commencé il y a 2 ans. Nous avons donc commencé avec un système de WC de classe mondiale. Nous avons commencé par intégrer un système de WC de classe mondiale avec des équipes, Microsoft Teams. Ensuite, nous avons investi dans quelque chose appelé Degreed, qui est une plate-forme d’apprentissage, qui en tant que gestionnaire peut être utilisée pour le contenu créé dans l’entreprise, ainsi que pour le contenu payant externe, alors nous passons à autre chose. Nous avons donc investi beaucoup de technologie, sans savoir que cette pandémie allait arriver. Et maintenant, nous en utilisons beaucoup.

Nous avons des programmes de formation continue non seulement pour nos propres employés, mais même pour les principaux partenaires de distribution et leur personnel sur la façon de vendre un produit particulier à un client, les ventes techniques. Nous profitons donc de ce moment pour améliorer ces activités car il n’y a pas de visibilité absolue lorsque les gens peuvent visiter le marché, s’il est sûr de visiter le marché et tout le reste. Donc tout le travail se fait par téléphone et par vidéoconférence.

Je pense donc que nous allons probablement accélérer un peu plus vite cette voie vers l’entreprise numérique. Je veux dire, nous avons fixé des jalons, mais COVID nous a obligés à suivre rapidement certains de ces jalons. C’est un côté.

Quand il s’agit d’embaucher des gens, je pense que nous avons embauché beaucoup de gens de 2015 à 2020 et vous verrez nos coûts d’employés grimper. Je ne pense donc pas que nous devions engager davantage de ressources clés. À mon avis, il n’y a pas beaucoup de personnes et de postes à pourvoir. Il y a très peu de choses entre les deux, et lorsque nous trouverons la bonne ressource, nous en tiendrons compte.

Le deuxième est le commerce électronique. Nous avons commencé notre aventure dans le commerce électronique il y a deux ans, et maintenant nous obtenons une très bonne traction. Nos marges sur le commerce électronique sont bien plus élevées que celles que nous faisons sur n’importe quel autre canal et augmentent très, très rapidement. Et nous avons même lancé certains produits pour lesquels le commerce électronique est le premier canal de choix. Et nous ne les lancerons hors ligne que beaucoup plus tard.

Donc, toutes ces expériences fonctionnent bien. Je demanderai également à Rama de compléter davantage ces commentaires.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [86]

————————————————— ——————————

Nous avons donc voyagé à long terme pour renforcer les capacités des organisations, n’est-ce pas? Au cours des 5 dernières années, l’accent a été mis principalement sur l’offre, n’est-ce pas? Et nous avons surtout travaillé sur les coûts. Nous travaillons sur la production de production, oui? Et nous avons également travaillé sur le fonds de roulement, oui? Donc, c’est notre travail et il y a des preuves à cet égard, que nous devrions pouvoir enregistrer dans un certain laps de temps. Mais plus que les avantages financiers ou les capacités en cours de construction, ils reposent également sur de solides amis numériques, que dirais-je, un écosystème technologique, oui? Je pense donc que beaucoup d’attention a été accordée à cela chez V-Guard au cours des 5 dernières années, et je pense que cela pourrait prendre encore un an ou deux, nous allons continuer pour que notre travail du côté de l’offre soit complet et complet, oui?

Nous avons commencé à travailler du côté du marché, essentiellement pour nous aider à construire un leadership du côté du marché, où nous essayons d’incorporer la technologie dans notre, que dirais-je, processus de marketing, oui? Et nous avons démarré cette entreprise environ 6 mois avant le début du verrouillage. C’est quelque chose que nous continuerons pendant les 3 à 4 prochaines années. Ce sont comme un voyage à long terme. Et fondamentalement, ce qui fonctionne en cours de route nous aide à approfondir nos capacités, qu’il s’agisse de production, de produits, oui, est-ce un marché, oui? Il développe essentiellement des compétences de leadership dans ce domaine.

Et aussi, ce qu’il fait, c’est le suivre tout au long de la feuille de route pour la numérisation de l’entreprise à laquelle Mithun faisait référence, oui? L’avantage à court terme de la numérisation d’une entreprise est essentiellement de connecter l’organisation à la productivité des employés, ce que je pense que nous avons souligné. Et l’activité à long terme sera liée à certains des domaines dont j’ai parlé.

Nous avons donc un programme assez robuste. Je veux dire, c’est un programme qui dure depuis 4 à 5 ans, et nous avons une feuille de route pour les 3 à 4 prochaines années. Et nous sommes préoccupés de nous concentrer dessus et nous sommes occupés à le remettre à sa place.

————————————————— ——————————

Opérateur [87]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la lignée Akshay Bhor de Premji Invest.

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [88]

————————————————— ——————————

Je voulais en fait comprendre un peu la pièce historique. Si vous regardez le pré-COVID autour de 4 à 6 trimestres, la performance a été légèrement forte, à la fois en termes de performance historique et même par rapport à vos pairs. Et au vu de très bons étés, l’année dernière devait être favorable pour une partie du portefeuille, puis l’hiver. Alors je voulais juste comprendre ce que c’est à quoi – comment attribuer cette performance – à quoi l’attribuer?

Et à l’intérieur de cela, en particulier, y a-t-il une composante de concurrents, de nouveaux concurrents à venir – en particulier sur le marché du Kerala que vous indiquez depuis un certain temps, une couleur serait-elle utile?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [89]

————————————————— ——————————

Alors, regardez, ce qui se passe, je pense, après le démon et la TPS, la croissance du marché a considérablement ralenti pour tous les acteurs. Ainsi, chaque entreprise indienne est entrée dans chaque catégorie de produits. Et nous nous sommes également retrouvés dans cet écart, dans lequel il peut y avoir 20, 30 points et le travail de chauffage de l’eau, qui est la catégorie INR de 1500 couronnes. Et puis la même chose s’est produite avec même le stabilisateur. On m’a dit que Philips avait également des stabilisateurs maintenant. Les gens ont donc commencé à chercher des entreprises avec une marge décente et à entrer dans des catégories. Je ne devrais pas en parler, car nous sommes également entrés dans la deuxième catégorie.

Mais le fait est que lorsque tout le monde sur le marché essaie d’entrer dans chaque catégorie, un bain de sang se produit. Et vous verrez cela non seulement avec nous, mais avec le temps, vous le verrez également avec d’autres entreprises. Alors, oui, il y a une période où nous avons dû faire preuve de retenue, pas réagir en baissant les prix et tout ça. Et nous avons perdu un pieu. Nous avons également perdu des revenus. Mais nos marges sont intactes.

Je pense qu’après 4, 5 ans, beaucoup de ces personnes partiront. Je veux dire, vous entendrez à nouveau combien de ces entreprises ont également des problèmes. Je ne veux pas les nommer spécifiquement, mais certaines entreprises traitent des batteries qui se sont retrouvées dans des appareils de cuisine qui ont rencontré des problèmes. Alors des trucs comme ça, ça arrive toujours. Nous ne pouvons donc pas vraiment arrêter la concurrence. C’est un pays libre. Tout le monde peut faire presque tout.

Nous ne sommes donc pas inquiets pour 1 ou 2 trimestres. Mais si vous regardez les 5 dernières années, nous avons beaucoup travaillé pour améliorer notre marge brute. Et c’est arrivé parce que nous avons abandonné – nous avons choisi un travail où nous travaillerions. Nous avons décidé de nous éloigner des catégories. Nous avons donc fermé une entreprise de câblodistribution déficitaire qui était proche de 90 crores INR il y a 6 ans. Nous avons fermé l’entreprise de pompes agricoles que 40 crores INR ont fait il y a 5 ans. Donc, au cours des 5, 6 dernières années, nous avons également beaucoup restructuré pour nous concentrer davantage. Ce qui signifie, oui, année après année, vous ne verrez pas une telle croissance des revenus, mais notre activité est très saine et nous sommes plus concentrés. Cela nous donne de la bande passante pour d’autres catégories qui sont de meilleures marges.

Ram, voulez-vous compléter cela?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [90]

————————————————— ——————————

Oui. Quelques choses. Je pense que nous devons aussi voir les macarons. Donc, si vous regardez globalement les macros, vous voyez, la croissance nominale, qui était d’environ 14%, est tombée à environ 8% à 9%. C’est d’un côté. D’un autre côté, si vous regardez les 4 dernières années, une part importante de cette croissance s’est produite dans le commerce électronique et les magasins organisés, n’est-ce pas?

Je pense qu’ils nous ont amenés à entrer dans le commerce électronique et les magasins organisés d’une part. En revanche, bien que la croissance nominale ait baissé de près de 40%, une partie du reste de la croissance est allée au commerce organisé et au commerce électronique. Dans le reste du marché, beaucoup de gens sont venus, c’est ce dont parlait Mithun, n’est-ce pas? Et nous nous sommes principalement concentrés sur le commerce traditionnel en tant qu’entreprise. Et nous – si cette macro est comprise, je pense que la série aurait l’air forte et bonne, d’accord? Parce que lorsque 30%, 40% de croissance se produit en dehors de la zone sur laquelle vous vous concentrez, c’est vrai, et vous n’y avez pas participé de manière adéquate. Parce que, comme Mithun l’a dit, exactement, nous travaillons au renforcement des capacités depuis quelques années et nous ne sommes pas très heureux maintenant d’avoir le droit, ce que je dirais, nous sommes au bon endroit pour l’augmenter. Et parce que cela demande beaucoup de préparation.

C’est donc un contexte dont je voudrais vous mettre en garde, n’est-ce pas? Deuxièmement, je voudrais dire que nous – avons créé un démon et la TPS, exactement, les entreprises qui étaient – nous avions l’habitude d’externaliser des entreprises, oui, nous avons donné la plupart de nos activités à des services externes. Ainsi, lorsque nous passons de l’externalisation à la production, nous avons raison: nous avons affecté notre compétitivité d’environ 4%. C’était donc tout – l’avantage de l’externalisation nous a donné l’opportunité de rivaliser avec des personnes qui avaient des positions fortes et profondes sur le marché. Et c’est pourquoi vous verrez maintenant que nous avons progressivement, au cours des 3, 4 dernières années, commencé à encourager la production de l’entreprise, oui?

Donc, je pense que c’est aussi la période où nous avons surmonté ce défi, où nous avons perdu de la compétitivité, et nous avons réussi à restaurer les marges et à maintenir et améliorer les marges dans cet environnement, car cela signifiait que relativement, nous devons améliorer notre positionnement prix sur le marché, oui ? Et 4% est un impact énorme, énorme, oui?

C’est autre chose. La troisième chose est que nous nous sommes efforcés de nous assurer de pouvoir générer et transformer notre rentabilité en argent réel, n’est-ce pas? Et vous verriez cela dans nos livres aujourd’hui. Et vous verrez également qu’une grande partie des investissements CapEx qui ont eu lieu là où nous avons installé 5, 6 usines au cours de cette période – 4 ou 5 usines au cours de cette période, et certaines d’entre elles fonctionnent en cours, sont dues à notre capacité à générer des liquidités en affaires, oui? Notre objectif était donc essentiellement de rendre notre entreprise solide et robuste, de nous assurer de devenir en bonne santé et de protéger et d’améliorer nos marges brutes.

Je pense que nous avons amélioré notre marge brute d’environ 6 à 8% au cours des 5 à 6 dernières années. La moitié de cette somme est retournée au travail en termes d’investissement, n’est-ce pas, pour couvrir les coûts pour les personnes que nous avons ajoutées et les investissements que nous avons faits du côté de la technologie, n’est-ce pas? Nous réinvestissons donc dans l’entreprise pour qu’elle devienne forte et compétitive, n’est-ce pas? Nous avons donc investi dans la capacité de production et de recherche et développement et dans la conception et le développement de produits, n’est-ce pas? Et le fruit de cela sera visible au fil du temps, non? Alors …

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [91]

————————————————— ——————————

Et c’est très détaillé et honnête. Juste un rapide, si je peux? Au début de la marge – la marge avant de l’EBITDA, avez-vous des aspirations? J’ai vu – vos marges brutes avaient une très belle amélioration l’année dernière, des objectifs? Et aussi, si vous pouviez indiquer quelle est la différence de prix actuellement dans la région non méridionale, dont vous avez parlé plus tôt, quoi que ce soit sur ce front serait utile ici?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [92]

————————————————— ——————————

Vous voyez, nous avons dit plus tôt que nous voulons atteindre 10% et ensuite améliorer 0,5% EBITDA chaque année. Mais c’était à une époque où les ventes étaient à un rythme normal. Aujourd’hui, les ventes étaient – un quart a disparu de 60% comme il aurait dû l’être. C’est donc très difficile à dire. La marge brute se transformera donc en marge EBITDA au moment de la vente à 80% à 90% de l’activité normale, et je pense que cela s’est produit en juin, et j’espère que cela se produira à l’avenir.

Cela concerne la marge d’EBITDA. Qu’y avait-il d’autre?

————————————————— ——————————

Akshay Bhor, [93]

————————————————— ——————————

J’essaie de comprendre la différence de prix dont vous avez parlé dans des pays qui ne le sont pas …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [94]

————————————————— ——————————

D’accord. Maintenant, nous n’avons pas beaucoup de différence de positionnement des prix entre le sud et le non-sud. D’une manière ou d’une autre, nous nous sommes normalisés. Je dirais que c’est très négligeable. Sudarshan, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Sudarshan Kasturi, V-Guard Industries Limited – Vice-président principal et directeur financier [95]

————————————————— ——————————

Oui. Les prix du Sud et du Sud sont plus ou moins les mêmes. Il pourrait y avoir des stratagèmes tactiques ici et là que nous exécutons, mais sinon, il n’y a pas beaucoup de différence dont nous parlons.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [96]

————————————————— ——————————

Oui. Par exemple, il y a des marchés dans le sud qui reflètent nos marges dans le sud ou qui sont peut-être meilleurs en termes de brut et d’EBITDA, oui.

————————————————— ——————————

Opérateur [97]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de l’ordre de Charanjit Singh du DSP Joint Fund.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [98]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, monsieur, en un sens – vous avez maintenant discuté des changements de part de marché, que vous auriez constatés au cours des derniers mois, et maintenant au cours du dernier trimestre. Alors, pouvez-vous mettre en évidence des segments majeurs dans lesquels nous perdrions ou gagnerions une part ou une région, nous verrions une intensité beaucoup plus significative dans n’importe quel segment de produit? Si vous pouvez donner de la couleur à cet aspect?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [99]

————————————————— ——————————

Ram, allez-vous prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [100]

————————————————— ——————————

Non. Vous parlez des deux derniers trimestres? Je ne pense rien de spécial. Je pense que de temps en temps, nous voyons des agressions dans différentes catégories, oui? Donc, nous avons – nous avons vu une activité plus intense dans le stabilisateur quelque part, et quelque part nous la voyons dans les chaudières. Mais avant cela, parfois nous l’avons vu dans les fils, parfois c’est géographique, non? Mais généralement, que se passe-t-il, bien sûr, nous essayons de protéger nos intérêts, non? Mais dans la réponse qui vient avec le décalage.

Je pense que ce sont quelques-unes des principales catégories qui – qui ont un impact sur nous et dont nous sommes témoins de tels problèmes. Et ce sont généralement des cartes. Je veux dire, dans l’une de ses fortes poches, nous le voyons venir. Mais il devrait – une fois que nous le sentons devenir plus fort, je pense que nous réagissons et – mais ensuite nous perdrons un peu de temps ici. Mais rien de durable …

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [101]

————————————————— ——————————

Je pense donc que je devrais vous répondre de cette façon. Nous avons décidé qu’en achetant une action, nous n’achèterons pas en accordant une réduction. Laisse moi te dire ça

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [102]

————————————————— ——————————

Nous bloquons donc – nous bloquons donc. Donc, nous allons bloquer – si nous trouvons quelqu’un qui nous fait du mal, alors nous allons bloquer cela à cet endroit, n’est-ce pas? Mais alors à cet endroit oui, oui.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [103]

————————————————— ——————————

D’accord. Monsieur, au cours des derniers trimestres, nous avons travaillé sur notre portefeuille de produits, en le modernisant, avec des produits encore plus riches et maintenant avec le scénario COVID et beaucoup de peur en termes de baisse des échanges et du type de ventes qui se produisent, alors comment voyez-vous la réaction à notre portefeuille de produits pourrait être plus riche en fonctionnalités et plus vers des segments rentables, qu’avons-nous fait auparavant?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [104]

————————————————— ——————————

Nous avons donc complètement remanié notre processus NPD et nous avons une stratégie très, très claire. Cela découle de la stratégie automobile de standardisation, de simplification et de plateforme. Le châssis sera donc le même. Des cloches et des sifflets peuvent être ajoutés. Donc, si quelqu’un ne veut pas de cloches et de sifflets, nous pouvons le retirer et le vendre à un prix inférieur. Cela nous donne la flexibilité de créer une plate-forme et de la transformer ensuite en un produit super premium ou un produit super économique, selon le cas.

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [105]

————————————————— ——————————

D’accord. Et monsieur, à la fin, sur le front du mix de canaux, comment est notre combinaison de canaux, e-commerce versus grossiste ou distribution directe, comment est le mix? Et comme vous le voyez maintenant avec beaucoup d’investissements technologiques que vous avez faits, pensez-vous que la combinaison de canaux peut changer de manière significative en faveur du commerce électronique? Et quels segments de produits voyez-vous plus de traction sur les plateformes de commerce électronique? Et quelle est la différence de prix là-dedans, oui?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [106]

————————————————— ——————————

Alors, Ram, allez-vous prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [107]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense donc que vous pouvez regarder cela au niveau de l’entreprise ou au niveau d’une catégorie connexe. Je dis une catégorie connexe parce que si vous éliminez certaines catégories comme les fils, les interrupteurs, les appareillages, les pompes, non? Ce n’est pas une catégorie de commerce électronique. Mais sinon, au niveau de l’entreprise, nous serions de 2 à 3%, plus près de 3%. Et par rapport au niveau des catégories, nous serons aujourd’hui autour de 5% à 6%, oui? Mais il se développe rapidement parce que les bases existaient, et nous les testons depuis 2 ans, n’est-ce pas?

Et comme nous sommes en mesure de faire plus d’offres, nous nous attendons à voir une traction. De toute évidence, la traction sera plus dans les catégories où nous avons une force historique. Donc, vous verrez généralement un stabilisateur ou un chauffe-eau tirer la casserole ou la cuisine bien, oui? Donc je pense que c’est évidemment un ordre de grandeur dans différentes catégories, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Charanjit Singh, [108]

————————————————— ——————————

D’accord. Et monsieur, en termes de grossistes par rapport aux vendeurs?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [109]

————————————————— ——————————

Nous ne nous concentrons donc pas principalement sur le commerce de gros. Donc, la plupart du temps – voyez-vous, nous nous sommes principalement concentrés sur la catégorie informée qui est la distribution, oui? Et ce que nous faisons maintenant, c’est – et nous avons réussi à jeter les bases de l’e-com. Et nous nous concentrerons sur l’expansion de notre activité e-com dans les métiers organisés. Ce sera donc notre objectif à l’avenir, oui, et nous y travaillons, oui? C’est une énorme opportunité à notre disposition, oui, à laquelle nous ne pouvions pas participer lorsque le changement d’entreprise s’est produit il y a environ 3 à 4 ans alors que nous avions le temps de développer nos capacités intérieures, oui?

————————————————— ——————————

Opérateur [110]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) La question suivante provient de la ligne Manish Agarwall d’Edelweiss.

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [111]

————————————————— ——————————

Juste une – quelques questions de ma région. Premièrement, y a-t-il de la fatigue au niveau des canaux de vente essentiellement là où ils ne sont pas disposés à conserver des stocks élevés, par exemple s’ils ont des stocks de 30 à 40 jours, maintenant ils ne voulaient pas prendre plus de 15, 20 jours de stocks. Voyez-vous quelque chose comme ça se produire?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [112]

————————————————— ——————————

Ram, tu veux prendre ça?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [113]

————————————————— ——————————

Oui. Le canal travaille sur un inventaire plus bas que d’habitude, car l’incertitude est toujours visible. Donc, en général, les stocks diminuent depuis un certain temps, n’est-ce pas? Et la chaussette ordinaire que l’on verrait normalement n’est pas visible aujourd’hui, n’est-ce pas? Cela est également évident dans – avec lequel même l’argent est retourné du marché, n’est-ce pas?

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [114]

————————————————— ——————————

D’accord. D’accord. Monsieur, cela a-t-il quelque chose à voir avec tout arrangement de prix que les chaînes auraient d’elles-mêmes avec …

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [115]

————————————————— ——————————

Non non. Je pense qu’ils ont réduit leur inventaire, oui, et ils ont révisé leur inventaire, probablement parce que la situation est incertaine, n’est-ce pas? Et donc les gens, ce que je dirais, ne stockent pas trop. Et je pense que la plupart du temps, non seulement nous, mais toutes les entreprises à ce stade, sommes plus préoccupés par la demande, car je pense que si tout le monde devait pousser les ventes, je ne suis pas sûr que l’offre se maintiendrait à un rythme, d’accord? Si vous regardez – parce que les fournisseurs, toutes ces usines sont ouvertes, beaucoup d’entre elles travaillent avec 50 à 60% de la main-d’œuvre, c’est ce que nous observons. Je parle des matières premières, des matériaux d’emballage et des choses comme ça. Et certains d’entre eux s’arrêtent parfois et reviennent après une semaine ou deux et des trucs comme ça.

Donc toutes ces choses que nous observons. Et, par conséquent, ce que nous ressentons prendra un peu plus de temps, avant que les choses ne se normalisent. Et je pense que peut-être dans quelques mois, après cela, nous serons mieux placés pour développer un point de vue là-dessus. Je pense que pour le moment, je ne pense pas que les gens le soient – les gens achètent simplement le bouche à oreille. Donc, ce que nous cherchons, c’est que nous obtenons des ventes plus régulières tout au long du mois, n’est-ce pas? Donc – et nous obtenons pratiquement une vente à plat [everything] dans un mois. C’est quelque chose que nous avons déjà vu, car dans le passé, les ventes auraient été plus élevées vers la fin du mois. Mais maintenant, il est encore plus fluide à travers la lune.

Et c’est un supplément. Il n’y a pas d’urgence à acheter le premier, le deuxième, le troisième ou le quatrième, non? Mais généralement, ce que nous voyons, c’est que nous voyons presque le même nombre qui fonctionne au cours du mois.

————————————————— ——————————

Manish Agarwall, Edelweiss Securities Ltd., Département de recherche – Analyste [116]

————————————————— ——————————

D’accord. Le modèle de la demande a donc changé – il a changé et le modèle standard de la demande pouvez-vous le dire?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [117]

————————————————— ——————————

Non. Je pense qu’ils n’achètent que sur demande, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [118]

————————————————— ——————————

Oui. Donc, je pense, je vois, plus tôt, ce qui se passait, c’est qu’ils avaient 45 jours en stock et qu’à la fin du mois, ils négociaient, puis ils achetaient davantage en grande quantité. Mais maintenant, ils achètent 25% chaque semaine ou 20% chaque semaine comme ça.

————————————————— ——————————

Opérateur [119]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Prashant Kutty du fonds commun de placement Sundaram.

————————————————— ——————————

Prashant Kutty, Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche [120]

————————————————— ——————————

Monsieur, tout d’abord – en ce qui concerne la première question – vous venez de parler même avant COVID, il y avait beaucoup de concurrence, quel type est entré sur le marché et vous ne voudrez probablement pas y répondre. Mais je veux juste demander, est-ce que tout le paysage change également? Ainsi, comme vous entendez également beaucoup d’acteurs puissants qui pénètrent également dans une multitude de ces marchés, qu’il s’agisse d’appareils électroménagers ou d’appareils de cuisine, vous aurez affaire à des interrupteurs, à l’éclairage, etc. Alors, le paysage concurrentiel est-il encore plus difficile que ce que vous aviez envisagé auparavant et les changements de stratégie que vous aimeriez apporter au détriment de cela?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [121]

————————————————— ——————————

Vous voyez, ce qui se passera lorsque – comme je l’ai dit, après les démons et la TPS, lorsque le taux de croissance du PIB dans le pays s’effondre, pas toutes les entreprises – les catégories de base sont passées à 4%, 5%. Donc, ce n’est évidemment pas agréable de montrer une croissance de 4%, 5%. Alors tout le monde a décidé d’entrer dans chaque catégorie. Moi – généralement les entreprises le donnent de 5 à 7 ans. Après avoir subi des pertes de 5 à 7 ans, ils l’excluent généralement. Donc, ça va commencer maintenant.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [122]

————————————————— ——————————

Je pense que c’est également vrai, je pense que nous pourrions le voir – donc de notre point de vue, non? Nous pourrions donc voir comment ils se présentent. Immédiatement après la TPS, plusieurs choses sont devenues très claires pour nous. L’une est l’hyper-concurrence qui nous est devenue très claire. Et l’autre chose qui est devenue claire pour nous, c’est que les entreprises qui avaient un modèle basé sur la source perdaient l’avantage, d’accord? Il y a deux types de problèmes qui nous sont arrivés, car peu importe ce que nous entrons toujours dans la catégorie, comptez sur la capacité du fournisseur. Donc, nous pouvons dire à la serrure, c’est faible, d’accord?

Et l’autre chose, bien sûr, comme je l’ai dit, il y a – du moins pour nous, nous pourrions voir une nette érosion de la marge brute de 3,5 à 4% – l’érosion relative de la marge brute qui se produit en raison de l’arrivée de la TPS. les grandes entreprises, qui produisent, pourraient avoir certains avantages.

Et sur cette base, nous – il y a environ deux ans, avons réinitialisé notre stratégie et nous allons dans cette direction. Et je pense qu’une partie du dividende que vous verriez cette année serait en termes de croissance des marges, n’est-ce pas? Et notre priorité au départ est de pouvoir grandir. Être éligible à la croissance signifie s’assurer que votre entreprise dispose de la bonne structure de marge, n’est-ce pas? Et y a-t-il suffisamment de liquidités pour pouvoir réinvestir dans notre entreprise, oui? Voilà donc notre objectif. Et nous faisons des affaires dans cet esprit. Je pense que Mithun a déjà essayé de dire ça, non?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [123]

————————————————— ——————————

J’ai été un autre moment où – comme vous le dites, s’il s’agit d’une période de croissance, s’il y a une forte croissance dans le pays, il est beaucoup plus facile de passer dans une nouvelle catégorie et de grandir que dans un environnement réfléchi, comme ce qu’il est aujourd’hui. Tellement très – lorsque le marché atteint 15%, les leaders du marché peuvent même ne pas remarquer que leur part est en train de se perdre. Mais alors que, lorsque la croissance du marché est de 5%, vous grandissez littéralement, quelqu’un doit échouer. Ainsi commence l’hyper-compétition.

Je pense donc que maintenant les entreprises indiennes comprendraient qu’il n’est pas facile d’entrer dans de nouvelles catégories. C’est un retrait à long terme. Donc probablement les seuls joueurs sérieux resteront. Bien sûr, quelqu’un lancera et ensuite il baissera le prix de 20%, 30% et obtiendra une part et tout ça. Mais alors combien de temps allez-vous faire ça? Tu vas faire ça pendant 3 ans, 4 ans après ça, à la fin tu vas devoir réfléchir d’une manière ou d’une autre à comment gagner de l’argent, non?

————————————————— ——————————

Prashant Kutty, Sundaram Asset Management Company Ltd. – analyste de recherche [124]

————————————————— ——————————

D’accord. Ma deuxième question est, étant donné l’environnement actuel dont vous parliez, le canal en cours d’exécution n’est probablement pas très fluide – eh bien, cela pourrait être un phénomène à court terme, mais vous avez dit que le canal est également très agile en termes d’inventaire bien. Au cours de cette période également, nous envisageons la réduction probable de certains de ces produits à faible dose ou probablement de l’une de ces catégories pour nous. Quelque chose sur le devant du produit, qu’essayez-vous de faire, concentrez-vous sur des catégories spécifiques et que seraient-elles, si je puis demander? Alors, quoi que ce soit sur ce front, si vous pouvez nous en parler?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [125]

————————————————— ——————————

Eh bien, regardez, nous n’avons pas attendu l’attaque COVID pour commencer à faire cela. Comme je l’ai dit, nous avons arrêté le câble LT en 2018. Nous avons arrêté l’agriculture par rapport à l’année dernière. Je suis – donc nous n’avons pas peur d’admettre des erreurs et de les fermer, car si le ROCE ne se produit pas pour le produit, la valeur stratégique du produit n’est pas disponible pour l’entreprise, nous la fermerons. Nous n’avons aucun problème à le découvrir. Nous n’avons aucun problème à recevoir l’objectif. Nous avons radié toute l’usine de quelque 20 crores INR, qui est un câble LT fabriqué il y a environ 3 ans. Donc, en tant qu’entreprise, nous n’avons pas peur de faire ces choses et nous continuerons de le faire, qu’il y ait COVID ou pas COVID.

————————————————— ——————————

Opérateur [126]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne Santosh Yellapu d’Ashika Stock Broking.

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [127]

————————————————— ——————————

J’avais quelques questions. Premièrement, Monsieur, quels sont les défis auxquels nous nous attendons pour introduire de nouveaux produits et ajouter des concessionnaires ou des distributeurs sur les marchés non méridionaux au cours des exercices 21 et 22?

Et l’autre problème est, monsieur, dans le segment de l’endurance grand public, avec seulement le type de ligne supérieure de 80 krores INR, nous avons fait une perte au niveau du segment de presque 8 couronnes INR, 9 crores INR. C’est un peu une répétition du mélange que nous avons vu au premier trimestre de l’exercice 2018, pouvez-vous jeter certaines des couleurs que nous, malgré les machines à petit-déjeuner nouvellement lancées, pourquoi avoir vu une telle perte?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [128]

————————————————— ——————————

Donc, tout d’abord, le défi est, bien sûr, que l’Inde est tout ce qu’elle dit et fait, nous avons la vidéoconférence et tout cela, mais en Inde, les affaires se font toujours à l’ancienne. Ils préfèrent se rencontrer en personne, en particulier nos détaillants. Ils sont un stéréotype spécifique auquel ils croient vraiment dans les rencontres en face à face. Donc, jusqu’à ce que cette rencontre en face-à-face, le lancement de produits et les visites de produits se produisent tous, ce sera toujours un peu un défi de s’adresser à un nouveau revendeur.

Je veux dire, vous ne pouvez pas simplement appeler un nouveau concessionnaire au téléphone et dire, pouvez-vous être mon vendeur, je veux dire, alors ce sera une tâche. Mais j’espère qu’il y aura un vaccin à venir. Et probablement, notre équipe commerciale peut recommencer le voyage.

Nous devons également garder à l’esprit que les traders en ont également peur. Ils ne veulent pas qu’un représentant de l’entreprise vienne dans leur magasin, car si l’un des détaillants l’attrape, il doit fermer le magasin et toutes sortes de choses se produisent. Les détaillants ont donc également très peur de permettre aux personnes de l’entreprise d’entrer dans leurs magasins. La plupart du travail se fait donc sur salesforce.com, la visioconférence et les appels téléphoniques et tout ça.

C’est donc certainement l’un des défis. Quelle était l’autre question?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [129]

————————————————— ——————————

Monsieur, le segment des consommateurs durables.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [130]

————————————————— ——————————

Puis-je répondre à cette question. Oui, puis-je répondre à cette question.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [131]

————————————————— ——————————

Désolé, matériau durable. Ram, tu veux le prendre?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [132]

————————————————— ——————————

Oui oui. Vous voyez, juste – vous voyez, ce dernier trimestre, comme je l’ai dit, ressemble plus à 45, 50 jours de ventes, d’accord? Une catégorie mature dans laquelle nous avons une plus grande part de marché et un volume d’échelle de marché important, évidemment la rentabilité sera meilleure et vous verrez une meilleure santé même à des volumes inférieurs, d’accord? Mais – de nombreuses catégories de consommateurs durables, n’est-ce pas, ou vous avez la climatisation – désolé, vous avez un chauffe-eau, ce qui n’est pas – qui est hors saison, d’accord? Ou aviez-vous un refroidisseur d’air qui sortait juste de la saison, d’accord? C’est donc d’un côté. Et d’un autre côté vous avez la cuisine et d’autres produits, non? Ce sont les produits que nous avons lancés au cours des 3 à 4 dernières années, d’accord? Ils auront évidemment des coûts fixes associés à l’entrée dans ces catégories, n’est-ce pas? Et, par conséquent, le seuil de rentabilité dans ce cas sera beaucoup, beaucoup plus élevé par rapport aux points d’une entreprise mature. Comme vous pouvez le voir, nous avons fait environ 58%, et nous aurions pu en profiter, non?

Mais probablement, lorsque vous divisez le nombre par segment, vous constaterez peut-être que la différence dans les limites des catégories matures est d’environ 40%, 42%. Et la répartition des points dans les catégories émergentes sera d’environ 60%, 70% car ils n’ont pas encore atteint des proportions à la mesure des investissements réalisés, à la fois en arrière et en front, en termes de main-d’œuvre et autres ressources, à partir des ressources de R&D. Alors je pense que vous devez le voir sous cet angle, non? J’espère que c’est clair?

————————————————— ——————————

Analyste non identifié, [133]

————————————————— ——————————

Oui monsieur.

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [134]

————————————————— ——————————

Oui. Bien.

————————————————— ——————————

Opérateur [135]

————————————————— ——————————

La question suivante vient de la ligne d’Achal Lohade de JM Financial.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [136]

————————————————— ——————————

Ce que je voulais vérifier, c’est, en termes de saison des festivals qui est maintenant donnée avec notre portefeuille de produits, alors quelle est l’importance de la saison des festivals pour nous en général, en particulier pour le marché sud?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [137]

————————————————— ——————————

Jetez un coup d’œil, ce sera donc le premier festival d’Onamu cette année. Ainsi, quand Onam a terminé, nous pouvons vous dire comment c’était. Vous voyez, veuillez comprendre que ce ne sont pas des heures normales. D’une manière ou d’une autre, une guerre mondiale ou quelque chose du genre se produit. Les gens ne sont donc pas vraiment d’humeur à célébrer dans les festivals. Je veux dire, les gens ne peuvent pas sortir de chez eux, oublier les festivals. C’est pourquoi je ne pense pas qu’ils soient dans le cadre mental pour vraiment faire ça, dépenser de l’argent et tout ça. Ce que les gens font, c’est démolir quelque chose dans la maison, le réparer – le remplacer.

Nous constatons une énorme demande de stabilisateurs de télévision, car de nombreux téléviseurs sont vendus, car la télévision est désormais la seule source de divertissement pour chaque personne. Nous constatons également qu’il existe une forte demande dans les systèmes UPS parce que tout le monde travaille à domicile, toutes les écoles apprennent – les écoliers apprennent de chez eux. Donc, sans frais, le routeur devrait monter. C’est la clé – tous les ménages lui demandent. Donc, si vous regardez Kerala Onam, je pense que les ventes de téléviseurs sont l’une des plus importantes. Et je pense que vendre Onam TV devrait être décent parce que – non pas parce que les gens veulent acheter la télévision à cause d’Omnam, mais parce que la télévision est la seule source de divertissement. Alors peut-être qu’un nombre quelconque de téléviseurs ne suffit pas parce que nous sommes constamment assis à la maison, n’est-ce pas?

Donc je pense toujours – je pense que le comportement changera de cette façon. Je pense qu’il y a un besoin – alors quel genre de comportement avons-nous observé l’année dernière dans le sens où les gens vont acheter des choses un jour favorable et tout cela se transformera en achats en fonction des besoins. Je veux dire, si j’ai besoin d’un téléviseur, je l’achèterai; si j’ai besoin d’un onduleur ou d’un convertisseur, j’en achèterai un; si j’ai besoin d’un routeur, j’en achèterai un; si je fais une restauration, je la terminerai, et ainsi de suite, et ainsi de suite. Ce ne sera pas parce que c’est Onam, j’irai acheter des vêtements, puis j’achèterai des cadeaux et tout ça. Je ne sais pas si cela se produira cette année, mais nous devrons attendre et voir.

Mais certainement, nous pouvons voir qu’il y a une demande accrue de téléviseurs. Il y a une demande accrue de lave-vaisselle, d’aspirateurs, etc. Nous avons donc des stabilisateurs, des lave-vaisselle et des micro-ondes. Nous nous attendons donc à ce que tout cela se passe bien. Telle est ma principale attente.

Ram, voulez-vous ajouter quelque chose à cela?

————————————————— ——————————

Ramachandran Venkataraman, V-Guard Industries Limited – COO, responsable de la responsabilité commerciale et directeur à tout moment [138]

————————————————— ——————————

Oui. Je pense que c’est ce que vous avez dit. Je pense que c’est le mien – je pense que mon propos serait de penser que nous ne devrions pas trop analyser cette situation, quels que soient les chiffres, exactement, sont-ils une conséquence, que dirais-je, des défis de la demande dans différentes entreprises, de la demande? Ils sont le résultat, pour ainsi dire, d’acheter essentiellement des gens, n’est-ce pas? Donc je pense que si le scénario COVID ne change pas, cette image ne changera pas. Je pense que notre industrie de cette façon, nous semblons avoir plus de chance que certaines autres industries pour lesquelles la demande ne nous a pas frappés si fort parce que nous sommes toujours en mesure d’afficher des verrous capables de faire 80%, 85% comme vous l’avez vu au cours des 2 derniers mois , Oui? Et nous pensons que nous devrions le faire dans les 2, 3 prochains mois, non?

Je ne pense donc pas qu’il faille trop analyser cela. Et je pense que nous devrions attendre et regarder, oui? Je ne vois aucune entreprise qui adopte une attitude agressive et qui investit parce que nous ne savons pas. Parce que vous voyez, le nombre de personnes recevant des appels, n’est-ce pas, à propos de l’avenir qui augmentait, non? Ainsi, il voit que chaque organe de district est un organe indépendant et est habilité et autorisé à prendre les mesures et les mesures nécessaires pour protéger les habitants de la zone. Donc, beaucoup de décisions locales sont prises. Et donc nous avons – il n’y a aucune certitude de dire comment les choses se passeront. Je dirais donc que je pense que nous devrions attendre et regarder, et je pense que c’est une phase passagère, et nous ne devrions pas passer trop de temps à l’analyser, car quiconque fait des prédictions spécule, non? Et c’est ce que nous observons.

Parce que si vous prenez le Kerala, nous étions en bonne forme au Kerala et maintenant regardez ce qui se passe, non? Il existe de nombreux autres cas. Et cela malgré et malgré les meilleurs efforts, non? Je pense donc qu’il y a encore beaucoup d’incertitude à ce sujet. Et ce serait bien à regarder, oui?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [139]

————————————————— ——————————

Donc, un autre point est, je pense que l’élément clé à surveiller est le nombre de cas par district, car définitivement, lorsque les cas tombent dans un district ou une région en particulier, les gens se sentent en confiance et dépensent. Je pense donc que la meilleure façon de juger de l’évolution des choses est de l’analyser et c’est un objectif. Je ne pense pas que la demande festive de cette année sera cruciale. Parce que le look, la demande festive est le battage médiatique que toutes les entreprises ont créé avec des publicités. Je veux dire que l’argent que toutes les entreprises durables dépensent pendant Onam et Diwali est énorme. Je ne sais pas s’ils sont en mesure de le faire cette année. Même s’ils le font et après une semaine, vous vous rendez compte que tout le pays va fermer, que faites-vous de l’argent que vous avez dépensé? Donc, ce sont les questions qui nous regardent en face. Et maintenant, nous ne pouvons pas vraiment répondre.

————————————————— ——————————

Achal Lohade, JM Financial Securities Limited, Division de la recherche – VP [140]

————————————————— ——————————

J’ai compris Et seulement la deuxième question, en ce qui concerne l’inorganique, je sais que ces temps sont des temps difficiles, que nous avons vus ou considérés comme des possibilités inorganiques. Alors, compte tenu du contexte actuel, avez-vous envie de travailler ou pensez-vous que cela a été poussé depuis au moins quelques années en termes d’acquisition, etc.?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [141]

————————————————— ——————————

Je ne dirais pas quelques années, mais certainement quelques trimestres. Je pense que nous avons eu de la chance d’avoir des objectifs qui nous concernaient. Et nous avons eu la chance de convenir d’un commun accord de le conserver dans un congélateur ou un substrat, comme vous l’appelez. Je ne pense pas que nous ayons besoin de deux ans. Je pense que nous pourrons mieux performer d’ici janvier.

————————————————— ——————————

Opérateur [142]

————————————————— ——————————

(Instructions pour l’opérateur) Comme il n’y a pas d’autres questions, je voudrais maintenant céder la parole à M. Hitesh Taunk.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [143]

————————————————— ——————————

Merci, Aisha. Merci, monsieur, pour vos commentaires et vos idées, monsieur. Y a-t-il des remarques finales, monsieur? Mithun, monsieur?

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [144]

————————————————— ——————————

Pas de mots de clôture. Merci ICICI d’avoir accueilli cette invitation. Espérons que nous réussirons à surmonter cette pandémie, et tout le monde, soyez rassurés et écoutez vos autorités locales. Je vous remercie.

————————————————— ——————————

Hitesh Taunk, ICICIdirect.com, Département de recherche – Analyste [145]

————————————————— ——————————

Merci Monsieur.

————————————————— ——————————

Mithun K. Chittilappilly, V-Guard Industries Limited – MD et PDG [146]

————————————————— ——————————

Je vous remercie.

————————————————— ——————————

Opérateur [147]

————————————————— ——————————

Je vous remercie. Au nom d’ICICI Securities, la conférence téléphonique d’aujourd’hui se termine. Merci de vous joindre à nous et vous pouvez maintenant vous déconnecter.



Source link

Catégories
Uncategorized

Rapport sur le marché de la chambre d’inspection (2020-2026), stratégie de plan d’affaires, nouvelles solutions, segments clés, cibles potentielles et recommandations


IndustryGrowthInsights (IGI) a publié un dernier rapport d’étude de marché sur Marché mondial des chambres d’inspection. Le rapport mondial est préparé en collaboration avec les principaux experts du secteur et une équipe d’analystes de recherche dédiée pour fournir à une entreprise des informations approfondies sur le marché et les aider à prendre des décisions commerciales cruciales. Ce rapport couvre les tendances actuelles du marché, les opportunités, les défis et une analyse concurrentielle détaillée des acteurs de l’industrie sur le marché.

Le rapport publié explique le scénario actuel de l’offre et de la demande et présente les perspectives futures du marché de manière détaillée. IndustryGrowthInsights (IGI) a appliqué une méthodologie d’étude de marché robuste pour offrir aux nouveaux entrants et aux acteurs émergents une analyse à 360 ° large des dernières avancées et de leurs impacts sur le marché. Il a rassemblé une quantité massive de données sur les segments clés du marché dans un format facile à comprendre. Le rapport de recherche a présenté les chiffres et les chiffres de manière complète à l’aide d’une représentation graphique et picturale qui incarne plus de clarté sur le marché.

Vous pouvez acheter ce rapport complet @ https://industrygrowthinsights.com/checkout/?reportId=196849

Le rapport couvre les impacts du COVID-19 sur le marché.

La pandémie en cours a remanié diverses facettes du marché. Ce rapport de recherche fournit les impacts financiers et les perturbations du marché sur le marché des chambres d’inspection. Il comprend également une analyse des opportunités et des défis lucratifs potentiels dans un avenir prévisible. IndustryGrowthInsights (IGI) a interviewé divers délégués de l’industrie et s’est impliqué dans la recherche primaire et secondaire pour fournir aux clients des informations et des stratégies pour lutter contre les défis du marché au milieu et après la pandémie COVID-19.

Segmentation du marché:

Rares sont les entreprises couvertes par le rapport.

Mexichem (Wavin)
Polypipe
Plastiques Hunter
Plastiques SVR
Puits d’inspection des hippopotames du Jiangsu
Industries Maezawa Kasei
Aliaxis
Groupe Tessenderlo
Systèmes de drainage avancés
Wienerberger (Pipelife)
Entreprise de valve en plastique de Zhejiang Shuanghuan
Groupe Tianjin Leetide

Remarque: des sociétés supplémentaires peuvent être incluses dans la liste sur demande.

Par type de produit:

Chambre d’inspection de moulage par rotation
Chambre d’inspection de tuyauterie soudée

Par applications:

Ingénierie municipale
Secteur de l’immobilier
Traitement des eaux usées rurales
Autres

Par emplacement géographique:
Asie-Pacifique: Chine, Japon, Inde et reste de l’Asie-Pacifique
Europe: Allemagne, Royaume-Uni, France et reste de l’Europe
Amérique du Nord: États-Unis, Mexique et Canada
Amérique latine: Brésil et reste de l’Amérique latine
Moyen-Orient et Afrique: pays du CCG et reste du Moyen-Orient et Afrique

Demandez un échantillon avant d’acheter ce rapport @ https://industrygrowthinsights.com/request-sample/?reportId=196849

Le rapport de recherche fournit une analyse détaillée de l’acteur de premier plan sur le marché, des produits, des applications et une analyse régionale qui incluent également les impacts des politiques gouvernementales sur le marché. De plus, vous pouvez vous inscrire aux mises à jour annuelles sur le marché des chambres d’inspection.

7 raisons d’acheter un rapport sur le marché des chambres d’inspection

  1. IndustryGrowthInsights (IGI) a suivi le marché depuis 2015 et a inclus les données historiques et l’analyse nécessaires dans le rapport de recherche. Il offre également une évaluation complète des perspectives futures du marché et de l’évolution du scénario de marché.
  2. Le rapport de recherche propose plusieurs méthodologies commerciales stratégiques et vous aide à prendre des décisions commerciales éclairées.
  3. Il fournit des informations sur les tendances du marché, les défis et les opportunités qui peuvent changer la dynamique du marché dans un avenir prévisible.
  4. Le rapport sur le marché de la chambre d’inspection vous propose une analyse complète des produits du marché et vous aide à comprendre les perspectives d’avenir sur différents segments.
  5. Le rapport comprend les dernières avancées du marché et les tendances futures qui vont influencer la croissance du marché des chambres d’inspection.
  6. Les experts de l’industrie et les analystes de recherche travaillent en collaboration pour préparer le rapport de recherche qui vous aidera à donner un coup de pouce au marché concurrentiel.
  7. Le rapport d’étude de marché peut être personnalisé en fonction de vos besoins. Cela signifie que IndustryGrowthInsights (IGI) peut couvrir un produit ou une application en particulier, ou qu’une entreprise peut fournir une analyse détaillée dans le rapport.

Si vous avez des questions concernant le rapport, demandez à nos experts: @ https://industrygrowthinsights.com/enquiry-before-buying/?reportId=196849

Voici la table des matières du rapport:

  1. Résumé
  2. Hypothèses et acronymes utilisés
  3. Méthodologie de recherche
  4. Aperçu du marché des chambres d’inspection
  5. Analyse et prévisions du marché mondial des chambres d’inspection par type
  6. Analyse et prévisions du marché mondial des chambres d’inspection par application
  7. Analyse et prévisions du marché mondial des chambres d’inspection par canal de vente
  8. Analyse et prévisions du marché mondial des chambres d’inspection par région
  9. Analyse et prévisions du marché des chambres d’inspection en Amérique du Nord
  10. Analyse et prévisions du marché des chambres d’inspection en Amérique latine
  11. Analyse et prévisions du marché des chambres d’inspection en Europe
  12. Analyse et prévisions du marché des chambres d’inspection en Asie-Pacifique
  13. Taille du marché des chambres d’inspection en Asie-Pacifique et prévisions de volume par application
  14. Analyse et prévisions du marché des chambres d’inspection au Moyen-Orient et en Afrique
  15. Paysage de la concurrence

À propos de Industrygrowthinsights:
Industrygrowthinsights a établi sa référence dans le secteur des études de marché en fournissant aux clients des rapports de recherche syndiqués et personnalisés. La base de données de l’entreprise est mise à jour quotidiennement pour informer les clients des dernières tendances et une analyse approfondie de l’industrie. Notre pool de bases de données contient divers secteurs verticaux de l’industrie, notamment: l’informatique et les télécommunications, les boissons alimentaires, l’automobile, la santé, les produits chimiques et l’énergie, les aliments de consommation, les aliments et boissons, et bien d’autres. Chaque rapport passe par la méthodologie de recherche appropriée, validée par les professionnels et les analystes pour garantir des rapports de qualité éminents.

Informations de contact:
Nom: Alex Mathews
Adresse: 500, rue Est E, Ontario,
CA 91764, États-Unis.
Pas de téléphone: États-Unis: +1 909 545 6473 | IND: + 91-7000061386
Email: [email protected]
Site Internet: https://industrygrowthinsights.com



Source link